• Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer
  • Rss

Tous les avis sur Yamaha FS1R

  • J'aime
  • Tweet
Note moyenne :4.6( 4.6/5 sur 11 avis )
 7 avis64 %
 4 avis36 %
Cible : Utilisateurs avertis
Test de la rédaction
  • 09/04/99Test du Yamaha FS1R

    Test du Yamaha FS1R - Le beau parleur

    Toujours à la recherche de nouvelles formes de synthèses sonores, Yamaha a décidé de donner de la voix avec le FS1R, rassemblant une synthèse à formants inédite et de la FM évoluée. Voyons ce que la machine peut bien avoir à nous raconter.

Avis des utilisateurs
Fred16065604/01/2017

L'avis de Fred160656"Toute la technologie FM et Formant Synthesis dans un Rack 1U"

Yamaha FS1R
Tout a déjà été dit sur ce Synthé je ne peux que confirmer la qualité des circuits audio et la puissance de Synthèse de ce Synthé.
Un MUST Have pour tous les "sound designers"
Pour rentrer vraiment l'exploitation de cette machine un éditeur est nécessaire.
+ Le son Unique et toujours inégalé
+ les circuit audio de qualité (pas de souffle)
- Programmation difficile sans éditeur

Même relativement cher d'occasion ce synthés reste une référence pour la FM et le "Formant Synthesis" je referai cet achat sans problème
dadoo25/09/2016

L'avis de dadoo"un vrai synthétiseur doté d'une synthèse profonde et d'une palette sonore inouie !"

Yamaha FS1R
Ce synthétiseur en est un, au contraire de tous les lecteurs d'échantillons qui fleurissaient à l'époque ( la synthèse à base de modélisation en 1999 en était à ses premiers essais ) parce qu'il combine une synthèse éprouvée mais néanmoins quasi illimitée dans ces combinaisons sonores, couplée à une autre synthèse complètement avant-gardiste ( même encore actuellement ) : la synthèse par formants. Les sons sont ni plus ni moins " articulés " ! C'est très experimental au premier abord, mais ça reste toujours très musical, on "sculpte" littéralement la matière sonore comme de la glaise artificielle ( je ne sais pas si l'image est parlante...) !

Il n'est pas " adapté " en particulier à tel ou tel style de musiques puisqu'il peut quasiment tout faire ( en plus je trouve toujours ça très drôle de demander pour quel style un synthé est orienté, puisque à priori un synthé n'a pas de son " fixe ", et c'est même lui qui va créer un ou des styles de musiques, ou alors ce n'est pas un vrai synté, mais un trombone, un bignou, un orgue hammond...etc )

Bref il convient parfaitement aux gens qui rêvent de sons intemporels, rétrofuturistes, à la croisée d'un centre de recherche type ircam et de la bande son d'un film de SF composé par autechre, vangelis ( période spiral ou beaubourg ), jarre ( période zoolook ) et peter vogel ( fairlight ) réunis...évidement il a aussi l'énorme collecton des timbres du DX 7 avec 8 opérateurs au lieu de 6 sur cette légende, ce qui permet de retrouver avec une dynamique incroyable tous les sons "digitaux " et " chrystalins " qu'on a entendu des milliers de fois ( claves, piano electrique pseudo fender rhodes, tubular bells façon RXRA, nappes ambiantes type Brian Eno, basses super synthétiques tranchantes à la Hans Zimmer ( top gun...)...etc, etc...mais auquels ont peut appliquer des filtres en tout genre, dont les fameux formants, mais aussi de la modélisation de filtres analogiques...donc, pour résumé :on a une synthése FM élevée au carré + synthèse puissante à base de filtres à formants et/ ou filtres type VA !!!

il y a plétore de sons d'usine hyper bien programmés : j'ai une prédilection pour les sons de voix et choeurs façon " fairlight " mais qui ont une texture bien plus riche en harmoniques, et surtout ils sonnent toujours juste, quelque soit la hauteur de la note : et oui, ce ne sont pas des PCM statiques.On trouve aussi beaucoup de sons très synthétiques fous, presques atonaux dans la plus pure tradition musique electro acoustique des années 60 ( ceux qui se rappellent de pierre henri et des " shadocks " devineront...), et puis ( last but noy least ) il y aussi ce que je nommerais les voyellisations façon " Zoolook " de JMJ...tout ça est très très anti-conformiste !

Mais le hic, parce que ça serait trop beau pour être vrai, c'est que Yamaha a ( en partie ) raté l'ergonomie : certe il y a quatre encodeurs rotatifs sans fin très agréables qu'on peut switcher - donc huit réglages rapides et simultanés qui donnent parfois des résultats délirant, mais pas forcément " jouables "- pour transformer le son de façon assez intuitive ( on peut très bien se contenter de créer rapidement d'après l'énorme banque...), mais par contre si on veut vraiment rentrer dans la programmation pure au sens "recherche " et "synthèse sonore ", il vaut mieux passer par un logiciel que par les ( trop ) nombreux switches trop serrés et trop impreçis, sur un rack qui aurait mérité plutôt 2 ou même 3 unités de hauteur ( et là on aurait eu le synthé de la décennie ! ) :imaginez avoir accès à mille fonctions de programmation, mais sur un rack 1 U, avec des boutons trop serrés...et de l'aspirine, bcp d'aspirine !! Même si l'écran est plutôt assez agréable pour l'époque ( large et lumineux ), on est toujours proches de la crise de nerfs avec ces dizaines de menus et de sous-sous menus !!

pour ce qui est de la construction, rien à redire, c'est très propre, solide, tout en métal, du matos professionel quasi infaillible ( ET made in japan, pas en chine ! ), la connectique est très robuste également rien à redire, c'est du synthé Yamaha pour musiciens pros ! Considérant qu'il est également équipé des algorythmes de reverbs et autres effets de la Rev 500 de l'époque et qu'il est polyphonique 32 voix/ multitimbral 4 sons ( mais une polyphonie et une multitimbralité qui tombent vite dès qu'on utilise les filtres ! C'est pour ça que j'en ai acheté deux...héhé ), je trouve très juste qu'il soit côté autour de 600 / 700 euros : il les vaut.

Pour ceux dont l'imaginaire est fait de sons bizarres, zoolookien ou spiralesques, ou puremment electroniques et pas encore inventés...bonne musique !
Vibratom08/09/2015

L'avis de Vibratom"Ergonomie ratée."

Yamaha FS1R
Voici une machine qui en a fait rêver plus d'un.
Cette machine reste et restera atypique dans le bestiaire Yamaha,
même les derniers Montage de la marque n'incluent pas
le mode Formant malgré les 8 opérateurs.
A noter toutefois que bien avant un Yamaha FVX-1 était sorti
dans l’indifférence générale, vraisemblablement à cause
de son prix prohibitif, lui aussi équipé de 8 Opérateurs
mais sans formants et filtres.

Présenté bien après sa sortie comme l'ultime incarnation de la FM
il est temps de rétablir la vérité (ici musique dramatique)...
Ce n'est pas un synthétiseur FM !
En fait la synthèse est de type "Formant Shaping"
La FM est en bonus, ce n'est pas une invention, c'est écrit
dans la doc et à votre avis que veut dire FS1R ;) ?

Échec commercial à sa sortie il suscite plus d’intérêt de nos jours.
Rare, il n'a été produit que pendant un an à partir de 1998.

Moteur :
Hybride Formant + FM + Soustractif :
Les filtres sont excellents : en numérique
il y a aussi une signature et ceux de Yamaha
font partie des meilleurs, notamment dans les aiguës.

Il y a un mode "vectoriel" permettant de mixer jusqu’à quatre "performances"
qu'on pilotera avec un contrôleur joystick.

Par rapport au DX7, 8 formes d'ondes sont proposées
par VCO au lieu de l'unique sinusoïde de son excellent ancêtre.
Et puisqu'on en parle notez la compatibilité avec les sysex DX7.
En pratique il y a 1152 presets adaptés du DX7 chargés
dans la banque de sons d'usine.

Cerise sur le gâteau on peut aussi faire de la synthèse soustractive
classique grâce a ses filtres. On choisit par exemple
la forme d'onde saw "nue" sans combinaison d'opérateurs
et on se retrouve avec un synthé plus habituel
et tout aussi excellent.

Pourquoi cet échec ?
C'est simple, ergonomie ratée si vous comptez
l'exploiter comme synthé de recherche autonome :
Soit on l'utilise avec un (riche) contrôleur dédié
soit on le pilote avec un logiciel.
Personnellement je m'en servais avec un contrôleur Vermona MARS
modifié qui avec ses 56 boutons permettait déjà de bien s'amuser
une fois remapé dans ma DAW, mais ça nécessite du temps
et de l'application pour trouver une "cartographie intelligente".
Ce ne sont pas ses 4 malheureux encodeurs qui changent quoique ce soit
car on passe son temps à chercher la fonction à éditer via de minuscules boutons.
La façon la plus rationnelle et productive de l'éditer reste l'éditeur logiciel.

La FM n'étant pas aussi intuitive que la soustractive
le dépouillement de la façade est inversement proportionnel
à la richesse de ses possibilités.

Son : rien à dire, c'est du tout bon, finesse des aigües et basses profondes,
il ne sonne pas numérique comme un synthé à table d'ondes ou additif par exemple.
Je ne suis pas fan des "purs numériques" mais celui-ci se mélange agréablement
à mes autres synthés analogiques modernes ou anciens.

Conclusion :
Malgré de nombreux inconvénients ce synthé est attachant
mais si vous n'êtes pas "chercheur/trouveur" vous n'en tirerez
pas la quintessence, il faut le mériter.

minouagrifffe03/04/2012

L'avis de minouagrifffe"le synthé qui imite tous les sons de la terre et de l'univers"

Yamaha FS1R
une compilation de la synthese fm poussée a son paroxisme.le son fm avec une grande richesse spectrale, affublé d'un processeur d'effet de qualité.tres belle machine pour programmeur averti

UTILISATION

la c'est la merde.c'est une usine a gaz.espace trop reduit pour avoir un espace de travail agreable.trop de parametres au millimetre carré lol.

SONORITÉS

le son fm par excellence. dynamique et effets a couper le souffle, c'est beau c'est vivant, on a plus envie de vendre cette machine en ecoutant les preset d'usine. chaque son est beau. si en plus vous aimez le son fm alors la c'est la cerise sur le gateau.une machine capable de tout imiter, sons analogiques, acoustiques, effets speciaux, voix humaine (il ne sait pas encore faire cuire les oeufs mais il peut imiter la cuisson des oeufs dans la poele)

AVIS GLOBAL

il remplacera votre bon vieux dx7 qui mis a coté, sonne gentillement.a garder dans son set de synthé sauf si vous avez besoin d'argent. lol
sebastro1104/10/2011

L'avis de sebastro11"potentiel créatif"

Yamaha FS1R
de synthése fm poussée au maximun avec ce petit rack de 1u 384 prog,(128x3 banques) 128 interne,1408 voix(128x11banques) polyphonie de 32 notes,sequences de formant 90prog 6 internes max................

UTILISATION

"si t'as pas le manuel t'es mort!!!" il est vrai que dés que l'on entre en mode edit s'est son fort la notice guide et aide pas mal a comprendre ce monstre! heureusement que les quatres potard sont présent et permettent de 'bidouiller' et le résultat s'entend vite!!!!

SONORITÉS

ouf alors la !! époustouflant!!! j'adore tout particulierement les formants(trés compliquésa programmer!!) de la voix ça lui donne un genre "spacelectro" ça fait aussi plaisir de réentendre les cuivres de the communards!! et autres sons des années 80! cela fait 1 ans que j'ai acheté ce rack et je fait des sonorinitées que je ne peux ! pas faire avec d'autres machines !! et croyez moi j'en ai des synthé! (jv 2080, jd990,wsad wavestation,triton studio,vp9000,ax80akai,cz casio,motif es,elka ek 44..etc)il a des sons UNIQUE je ne comprend pas qu'a sa sortie il n'a pas eu de succés?!!

AVIS GLOBAL

comme je le disais plus haut cela fait 1 ans que j'ai fait l'acquisition de cette superbe machine et je pose un avis a peine ! si vous recherchez des sons de nappes ,ambient,basses electro leads,piano dx,il complétera votre set sans probléme et brillera par ses sonoritées mm a coté d'un motif classic es xs,roland s,x,ou g sans avoir a rougir mm au contraire il vous apportera des sons que les autres non pas !! par contre oubliezles sons acoutiques, il n'est pas fait pour cela.........je lui met un 7 la cause? une programation difficile, peu intuitive
ZeeByeZon21/06/2010

L'avis de ZeeByeZon

Yamaha FS1R
Vous trouverez ici un résumé illustré des caractéristiques et des possibilités :
http://zeeedit.free.fr/?page=fs1r

UTILISATION

Franchement, piloter les quelques milliers de paramètres (sans exagérer, il doit y en avoir entre 5000 et 6000 au total) à partir de la surface du rack c'est un enfer !

Vivent les éditeurs MIDI :-)

Cela dit ils s'en sont plutôt bien tiré. Les paramètres sont bien classés et on ne se trompe jamais quand on sait ce qu'on cherche. Le manuel est très bien, complet mais pas trop compliqué.


SONORITÉS

La qualité du son qui sort de cette machine se situe dans le haut du panier. Sincèrement il n'y a rien à dire. Le filtre est excellent, les effets aussi (les chorus et les réverbes sont superbes.), et les convertisseurs sont vraiment bien.

AVIS GLOBAL

Je l'ai depuis 2 ans.
J'ai aussi un Nord Modular G2, c'est la même qualité de son. Bien meilleur que le Micro modular (que je n'ai plus) ou le micron de Alesis (qui est pourtant pas trop mal).
Avec un bon éditeur MIDI c'est vraiment top, surtout pour le prix !
coyote1401/10/2005

L'avis de coyote14

Yamaha FS1R
Je vous épargne ce chapitre, déjà détaillé par ailleurs. Il s'agit d'une synthèse FM type DX7, mais plus évoluée avec plus d'opérateurs (8 au lieu de 6), des séquences de formants, des filtres et des effets. Une particularité est la multitimbralité qui est de 4 parts. C'est un peu juste, mais on verra plus tard que c'est surtout sa gestion qui est problématique.
Sinon, ce rack est peu profond. Il dispose de 4 sorties: rien de trop.

UTILISATION

Je pense qu'on peut parler de catastrophe industrielle au sujet de l'ergonomie du Rack. Bien sûr, le FS1R étant un monstre de synthèse, comment pouvait-il en être autrement? Comment piloter sur un rack 19 pouces d'une unité de hauteur autant de paramètres? Ce ne sont pas les 4 malheureux potentiomètres sans fin (de bonne facture) qui suffisent à rattraper le coup, malheureusement. Pire: les petits boutons smarties sont trop petits et trop rapprochés pour être utilisables à la longue. Bien vu en revanche, la prise casque en façade, ainsi que l'écran qui, à défaut d'être en haute définition, est très lumineux et lisible. Malheureusement, pas d'édition graphique.
Comment s'en sortir, dès lors? Plusieurs solutions: télécharger et installer l'éditeur FS1R editor, désormais gratuit. Il est tristounet, mais fonctionne bien. Sinon, dans cubase SX3, il y a un panneau utilisateur FS1R un peu sommaire mais qui dépanne. Enfin, le Sounddvier d'Emagic, mais il n'est plus développé sur PC, est très lourd à utiliser et capricieux, et pas gratuit. A oublier donc (dommage, c'est le plus joli des 3).
Un bémol: le FS1R est compatible avec les sons du DX7. Dit comme ça, c'est une bonne nouvelle, car les banques pour la famille DX7 sont pléthoriques sur internet, contrairement aux banques FS1R. On peut donc, sur le papier, bénéficier de 20 ans de sons fabriqués par des millions d'utilisateurs. Seulement voilà: les patches sont gérés un par un: pas moyen d'envoyer une banque complète d'un coup.

Mise à jour 01/10/2005

Je retire partiellement ce que j'avais écrit au sujet de la compatibilité du FS1R avec les sons de la série DX/TX. En effet, j'ai trouvé un moyen assez simple de charger les anciens sons de cette illustre famille de synthés FM dans le FS1R: c'est possible et simple via l'utilitaire d'édition DX manager, téléchargeable ici: http://www.fm-alive.com/
Il est en version 1.1.1 tout à fait opérationnelle, et une version 2.0 est en bêta, le tout étant gratuit.

Non seulement cet éditeur permet d'archiver les banques de sons, de les éditer graphiquement, mais aussi de faire des dumps dans le FS1R. Il ne reste plus alors qu'à sauvegarder les sons dans le FS1R et le tour est joué. Mais ce n'est pas possible pour une banque de sons toute entière, et l'opération reste donc relativement fastidieuse, bien que tout à fait efficace.

Je rajoute donc des points à la machine.

SONORITÉS

Là, évidemment, ça va mieux: le FS1R est capable de délivrer des sonorités d'une variété gigantesque. J'y verrais 3 grandes utilisations principales:
- Synthé FM: la synthèse FM reprend donc celle des synthé FM qui ont fait la gloire de Yamaha dans les années 80. On retrouve le grain de ces années là, avec des sons numériques à mort, mais avec ce qui est pour moi LE point fort de la synthèse FM: l'expressivité. Assigner un paramètre à la vélocité fait morpher le son du tout au tout, et est vraiment vivant, carrément sauvage. En plus, le hardware du FS1R étant plus récent, on bénéficie d'un son bien meilleur, sans parler des effets qui, quoiqu'on en dise, apportent un vrai plus. Malheureusement pour cette partie de la synthèse, on n'échappe pas aux soins pouet-pouet comme sait en faire la FM, du genre flutiaux ocarina à la con, fausse guitare saturée affreuse d'aliasing...La nostalgie a quand même ses limites. Par contre, quel bonheur ces pianos électriques, ces leads feutrés, ces basses bien 80's...
- Synthé à formants: contrairement aux synthés FM première génération, le FS1R est doté de filtres, et qui plus est, à formants. Sans doute sur certains plug-in trouverez vous des choses qui s'en approchent, mais le FS1R est vraiment imbattable sur ces sons. Il y a là un grain que l'on ne retrouve nulle part ailleurs, qui dote l'engin de sonorités vocales et guturales, de choeurs certes synthétiques, mais d'une finesse incroyable: bravo, bravo et bravo.
- Séquence de formants: dans le prolongement du chapitre précédent, il est possible de créer des séquences de formants. Explication: des opérateurs FM, dotés de filtres à formants, vont reproduire des sons en étant soit "unvoiced" (en gros, ils reproduisent des consomnes) ou "voiced (ils reproduisent des voyelles). En se succédant temporellement, ils sont capable de fabriquer des phrases synthétiques et robotisées du plus bel effet. Evidemment, tout programmer de A à Z est un travail de maniaque, et on laisse vite tomber. Heureusement, un petit programme gratuit, FSeq Editor, vient nous aider: à partir d'un son WAV qu'il va analyser, il va aller tout seul programmer les paramètres du FS1R pour lui faire synthétiser une phrase, que l'on peut boucler si l'on veut. En 2 coups de cuiller à pot, voila le FS1R qui chante votre nom ou celui de votre belle mère! Seul bémol: pas vraiment de manuel pour le FSeq editor, donc des paramètres à la vocation obscure, mais en bidouillant, on arrive à faire ce qu'on veut. Plus créatif qu'un sampleur, plus imprévisible qu'un vocoder, bref: encore une originalité qui tue!

Une critique pour finir: le mode Perform ne dispose que de 4 parts, limitant le FS1R à jouer seulement 4 sons différents en simultané dans une séquence. Etant donné qu'il n'a que 32 voix de polyphonie (16 quand on utilise les formants), en avoir plus n'aurait pas servi à grand chose. Mais le pire n'est pas là: le mode de jeu normal de la machine EST le mode performance: chaque son est en fait l'empilage de 4 patches FM, chacun d'entre eux étant une part du mode performance. Compris? Cela veut dire que pour avoir une vraie multitimbralité de 4 voix, il faut se contenter des sons FM de base. Si l'on veut utiliser les superbes sonorités d'usine, la multitimbralité est de...1 voix. C'est non seulement déroutant et atypique, mais surtout, très très limitatif !!! Ma conclusion est donc la suivante: il n'y a pas vraiment de mode performance au sens traditionnel du terme, dans la mesure où ce mode perf oblige à renoncer aux "vraies" sonorités du FS1R, ce qui limite l'utilisation du FS1R dans le cadre d'une utilisation multitimbrale.

AVIS GLOBAL

Vous l'avez compris, je suis assez partagé sur cet engin. D'un côté, il sait faire des choses qu'aucun autre ne saura faire, avec un son vraiment très créatif, imprévisible, vivant et varié. C'est une machine de guerre, qui dispose de nombreux fans, si bien que sa cote actuelle est assez haute, car il est très recherché, et c'est mérité. Jamais vous ne trouverez un engin plus imprévisible, vivant et varié.
Malheureusement, son interface est rebutante, sa programmation complexe, et, ce qui aurait pu pallier à tout cela, sa compatibilité avec la famille DX7 est réelle mais un peu fastidieuse. Pas de doute, cet engin est sorti tout droit du cerveaux de grands malades mentaux (genre les frères Bogdanoff un soir de cuite). On se contente donc le plus souvent de faire défiler les merveilleux presets via les petits boutons (même pas une molette de défilement...Pfff...).

Quel dommage que ce merveilleux synthétiseur, si attachant, ait été autant bâclé dans son interface homme/machine...
Lyynk11/05/2005

L'avis de Lyynk

Yamaha FS1R
Très beau modèle rackable 1 u avec 2 fois 4 knobs sans fin sinon voir les caractéristiques citées dans les autres avis.

UTILISATION

Je conseille de directement passer par un éditeur sur Pc car la synthèse est très poussée ( 4000 paramètres ) et l'ergonomie sur le rack n'est pas top ( petits boutons peu espacés et pas de molette value pour l'incrémentation / décrémentation ).
Le manuel est correct, de toute facon, pour l'édition de la FM, le mieux est de comprendre par soit même.
Sinon, je trouve que le rack reste assez bien organisé.

SONORITÉS

Plus vraiment besoin de présenter la synthèse FM. Avec 16 opérateurs, 88 algorythmes, des filtres résonnants + les formants, le fs1r est un monstre de synthèse où l'on peut tout expérimenter.
Pour le son, on aime ou pas.
Moi, je l'utilise surtout pour créer des leads, des séquences dissonnantes car la synthèse Fm permet d'obtenir des sonoritées très riches en harmonies.
Le FS1R est aussi très surprenant dans le registre des basses/subs où l'on peut atteindre une très grande profondeur dans le son.

AVIS GLOBAL

Je l'utilise depuis 5 ans environ.
Ce que j'aime le plus est :
- Le son
- Le potentiel créatif
- le mariage réussi entre la fm, les filtres et les formants
- L'édition multitache qui évite de basculer du mode performance au mode preset lorsque l'on edite le son.
- Les 4 sorties.
- Le look ( Sympa la couleur ! )

Ce que j'aime le moins est :
- L'ergonomie ( J'aurais préferais un rack 3 U avec + de controllers, 1 molette value et des boutons + gros qui font - mal aux doigts ! ) car j'aime bien travailler directement sur la machine aussi.
- Le nombre de presets en user ( 128 seulement alors que la machine nous propose 11 banques de 128 presets non éditable )
- J'aurais bien voulu que les 16 reverbs, 28 variations, 40 inserts et l'égaliseur 3 bandes correspondent à un bloc d'effet indépendant sur chaque part et avoir ainsi des réglages d'effets spécifiques pour chacune des 4 parts comme sur des machines tels que le Virus c d'access ( Sauf la reverb dans ce cas ) mais là, le yamaha aurait couté beaucoup + cher !

Malgré ses quelques défaults, le fs1r est pour moi le synthé fm le + puissant jamais créé par Yamaha.
Il y a 5 ans, il me semble que j'avais acheté le rack dans les 750 euros environ ce qui était à l'époque vraiment pas cher car le fs1r avec ses 4 voies de multitimbralités correspond à l'équivalent de 4 DX7 surpuissants ( Au niveau synthèse,Le DX7 n'avait pas de filtres ni de formants et 6 opérateurs / 32 algorythmes ). Je juge donc le rapport qualité/ prix excellent surtout quand on voit sa côte d'occasion maintenant ( 400 euros dernièrement pour acquérir l'équivalent de 4 DX7 surpuissants, ca vaut le coup quand même !!! )

Avec l'expérience, je referais bien sur le même choix, je songe même m'équiper un jour d'un 2ème modèle.

P.S : Je travaille pas mal avec le FM7 chez Native Instruments et même si j'aime beaucoup les possibilités de ce dernier et son ergonomie, je trouve qu'il a un son + sage + doux. Au niveau rendu sonore, le fs1r m'a toujours + donné satisfaction que le Fm7.

Mise à jour le 11/05/2005 : Finalement, après plusieurs années d'utilisation, j'ai quand même revendu ce rack pour m'équiper d'un 2ème Clavia G2 Engine qui propose de la synthèse FM comme le fs1r mais qui est beaucoup + rapide à programmer, propose 30 à 40 fois + de mémoires utilisateurs, des processeurs d'effets complètement indépendants sur chaque parts ... Je resterais néanmoins très attaché à ce rack qui m'a fait découvrir la synthèse FM dans de meilleures conditions qu'avec un DX7 où un TX802.
Pulsophonic27/12/2004

L'avis de Pulsophonic

Yamaha FS1R
Expandeur en rack 1 unitée générant de la synthèse FM et de la synthèse "Formant shaping". 384 Perfomances (multitimbral 4 parties) + 128 en Ram, 1500 sons environs + 128 en Ram. 32 voix de polyphonie, 4 potars (x2 par touche shift) en façade pour un contrôle temps réel des sons et une édition plus aisée. La synthèse assure grave grâce aux 3000 fonctions d'éditions et au multi effet tres complet.

UTILISATION

Utilisation pas très aisée car il existe pas moins de 3000 fonctions pour cet expandeur surpuissant et l'édition peut apparaitre un peu rebarbative d'autant plus que la synthèse fm est complexe et pas toujours intuitive. Mais un editeur informatique rattrape tout ça et créer des sons devient un jeu d'enfant et même un vrai plaisir (puisque ça sonne grave!!!!)

SONORITÉS

Sons uniquement crées par un moteur de synthèse surpuissant (fm et formant shaping). Ne pas s'attendre donc à des sons acoustiques mais plutot des sons synthétiques comme des nappes, leads, basses, percus, etc etc. (bien qu'on trouve aussi dans la machine des sons acoustisques générés uniquement pas synthèse et en plus, ça sonne pas mal...). Il existe aussi une fonction de "sequence d'ondes" qui permet de faire des nappes tres evolutives. La synthese est tellement complete et souple qu'elle permet aussi de simuler la voix humaine (idéal pour la techno, etc etc)...
Et le son dans tout ça???

ça SONNE SONNE SONNE !!!

Tous les sons de cette machine déchirent tout, pureté, grain, dynamique, textures, on en prend pleins les oreilles... Si je pouvais mettre 12/10, je le ferais... ;)

AVIS GLOBAL

Tres bonne machine orientée electro, un peu difficile à dompter et à scerner (la fm) mais tres musicale et tres sonore (au bon sens du terme)...
Je la recommande à tous ceux qui souffrent d'un mal de sons et qui veulent des sons qui changent de tous les lecteurs d'échantillons que l'on trouve un peu partout.
Je rajoute à cela plusieurs années après avoir donné l'avis cité plus haut que cette machine est une vraie usine à nappes, avec une coloration très très particulière, due à la FM probablement. C'est vraiment très très beau.
lidji29/11/2003

L'avis de lidji

Yamaha FS1R
C'est un outil formidable, compact (1U) et au chouette design ...
Des logiciels afin de manipuler l'engin via l'informatique son dispo sur le net, donc, pratique
surtout qu'il offre un nombre énorme de paramètrages

UTILISATION

Il est vrai que le menu n'ai peut-être pas des plus évidents au départ mais on ne peut lui baisser la note globale qu'il mérite à cause de cette légère imperfection et puis il faut l'dompter l'animal, c'est normal ! ça prend du temps

SONORITÉS

Les sons sont incroyablement réalistes, je pense notement aux guitares electriques ou Ether, le simulateur B3 possède une présence à toutes épreuves et les nappes (Pads, Fx ...)

AVIS GLOBAL

Un outil clean et efficasse