Se connecter
Se connecter
Créer un compte

ou
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Yamaha FS1R
Photos
1/225

Yamaha FS1R

Annonces FS1R

Alerte nouvelle annonce

test

Images

Tutoriels et astuces

Vidéos

Avis

4.3/5
(12 avis)
50 %
(6 avis)
42 %
(5 avis)
8 %
(1 avis)
Donner un avis
Cible : Utilisateurs avertis
Anonyme-x22Anonyme-x22

Prix beaucoup trop élevé et qualités sonores trop dépassées/inintéressantes en 2023

Yamaha FS1RPublié le 10/12/23 à 03:33
Premier avis a chaud qui sera fignolé dans le temps:

Son "pourris" (aliasing comme pas possible) a l'époque pourquoi pas mais pas aujourd'hui faut filtrer extérieurement peut être ou couper les filtres, fx éviter la reso forte, bref a fignoler. mais très décevant.

La FM est loin mais alors loin d'un DX7, TX81z, TG77, c'est du pur dsp, donc aucun grain, préférer le tg77/TX81z/DX7 vraiment plus chaud. Je me demande même si une batterie de vst ne ferait pas mieux!

C'est néanmoins très puissant (FM 8OP, formant véritable et unique), mais ne vous faites pas avoirs 1000€ c'est encore trop chère et les dac sont dépassés. (Eviter d'ailleurs en général tout synthé vintage a dsp+dac avant de...…
Lire la suite
Premier avis a chaud qui sera fignolé dans le temps:

Son "pourris" (aliasing comme pas possible) a l'époque pourquoi pas mais pas aujourd'hui faut filtrer extérieurement peut être ou couper les filtres, fx éviter la reso forte, bref a fignoler. mais très décevant.

La FM est loin mais alors loin d'un DX7, TX81z, TG77, c'est du pur dsp, donc aucun grain, préférer le tg77/TX81z/DX7 vraiment plus chaud. Je me demande même si une batterie de vst ne ferait pas mieux!

C'est néanmoins très puissant (FM 8OP, formant véritable et unique), mais ne vous faites pas avoirs 1000€ c'est encore trop chère et les dac sont dépassés. (Eviter d'ailleurs en général tout synthé vintage a dsp+dac avant de l'avoir écouté de vos propre oreilles, sisi y en a encore (peu) qui sont encore très sympa a écouter)

L'utilisation, je crois que c'est le plus obscure des racks que j'ai vu, meme pour sélectionner les presets (sans se coltiner le manuel) je passe par un contrôleur externe, heureusement qu'il y a ces quatre potards pour se faire plaisir avant de charger l'éditeur.

Bref a part quelque preset custom de vocoder ou des sons ambient/nappe/fx métalliques, ca semble dur de l'intégrer au mix surtout en sortie de boîte sans customisation des presets en dehors de sons FM clean et "aliasés" qu'on préférera jouer sur les synthés original, bon y a qq sons sympa en général FM mais que l'on peut trouver autre part pour moins chère avec un, son plus caractériel et chaud, donc pour le justifier vous devrez les faires vous mêmes (pas ou peu de son FM 8OP) et encore le layering FM/AWM du TG77 ne serait il pas plus puissant que 2op de plus?

Certainement le plus décevant (amplifié par les prix d'acquisition actuelles) des synthés vintage qui sont passés entre mes mains en découverte standard.

Le son étant le premier critère de choix malgré sa puissance pour ce genre de vielle bécane, c'est 2 aujourd'hui peut être trois dans le futur et encore c'est flat aliasing max, les sons de vocoders sont ok (au moins ca), mais très limités par défaut et difficilement customisable au prix d'une baisse forte de la mémoire de stockage.

Et non le son YouTube des demo, n'est pas mauvais!

Edit: bon je creuse encore (j'essaye de lui donner un 3) comparaison sinus pure d'un op entre le tx81z et le fs1r, y a pas photo pas de pèche sur le fs1r et aliasing/perte d'énergie notable des 1Khz, a 10Khz, c'est le jour et la nuit. (de toute façon les dac bloquent a 25Khz la ou ca monte "indéfiniment" sur le TX)
Le multi out faut oublier , sauf sans effet.
Les performances et presets sont bourré d'fx, quand les performances ne font pas de layering c'est rare...
De toute façon 1 ou 16 op 0 ou 4 fx s'ils sont mauvais ca donnera rien et ca explique les grésillements et autre couleurs métallique.
Le best of, c'est donné comme le top de la FM, alors c'est compatible DX7 mais pas TX81Z, ni TG77, il n'y a pas les memes formes d'onde a part le sinus, donc non le fs1r tout seul ne suffit pas, il faut un TG77 au moins derriere pour une FM complete.

C'est encore pire que ce que je croyais ce sont que des sinus, pour un retour en arrière c'est un retour en arrière.
Les formant ajoutent de légère modulations. mais c'est un vulgaire dx7 numérique a 8 op.

J'ai que trois jour de test, ca va être retour souhaité.
Lire moins
»
Fred160656Fred160656

Toute la technologie FM et Formant Synthesis dans un Rack 1U

Yamaha FS1RPublié le 04/01/17 à 07:18
Tout a déjà été dit sur ce Synthé je ne peux que confirmer la qualité des circuits audio et la puissance de Synthèse de ce Synthé.
Un MUST Have pour tous les "sound designers"
Pour rentrer vraiment l'exploitation de cette machine un éditeur est nécessaire.
+ Le son Unique et toujours inégalé
+ les circuit audio de qualité (pas de souffle)
- Programmation difficile sans éditeur

Même relativement cher d'occasion ce synthés reste une référence pour la FM et le "Formant Synthesis" je referai cet achat sans problème
Lire la suite
Tout a déjà été dit sur ce Synthé je ne peux que confirmer la qualité des circuits audio et la puissance de Synthèse de ce Synthé.
Un MUST Have pour tous les "sound designers"
Pour rentrer vraiment l'exploitation de cette machine un éditeur est nécessaire.
+ Le son Unique et toujours inégalé
+ les circuit audio de qualité (pas de souffle)
- Programmation difficile sans éditeur

Même relativement cher d'occasion ce synthés reste une référence pour la FM et le "Formant Synthesis" je referai cet achat sans problème
Lire moins
»
dadoodadoo

un vrai synthétiseur doté d'une synthèse profonde et d'une palette sonore inouie !

Yamaha FS1RPublié le 25/09/16 à 16:27
Ce synthétiseur en est un, au contraire de tous les lecteurs d'échantillons qui fleurissaient à l'époque ( la synthèse à base de modélisation en 1999 en était à ses premiers essais ) parce qu'il combine une synthèse éprouvée mais néanmoins quasi illimitée dans ces combinaisons sonores, couplée à une autre synthèse complètement avant-gardiste ( même encore actuellement ) : la synthèse par formants. Les sons sont ni plus ni moins " articulés " ! C'est très experimental au premier abord, mais ça reste toujours très musical, on "sculpte" littéralement la matière sonore comme de la glaise artificielle ( je ne sais pas si l'image est parlante...) !

Il n'est pas " adapté " en particulier à tel...…
Lire la suite
Ce synthétiseur en est un, au contraire de tous les lecteurs d'échantillons qui fleurissaient à l'époque ( la synthèse à base de modélisation en 1999 en était à ses premiers essais ) parce qu'il combine une synthèse éprouvée mais néanmoins quasi illimitée dans ces combinaisons sonores, couplée à une autre synthèse complètement avant-gardiste ( même encore actuellement ) : la synthèse par formants. Les sons sont ni plus ni moins " articulés " ! C'est très experimental au premier abord, mais ça reste toujours très musical, on "sculpte" littéralement la matière sonore comme de la glaise artificielle ( je ne sais pas si l'image est parlante...) !

Il n'est pas " adapté " en particulier à tel ou tel style de musiques puisqu'il peut quasiment tout faire ( en plus je trouve toujours ça très drôle de demander pour quel style un synthé est orienté, puisque à priori un synthé n'a pas de son " fixe ", et c'est même lui qui va créer un ou des styles de musiques, ou alors ce n'est pas un vrai synté, mais un trombone, un bignou, un orgue hammond...etc )

Bref il convient parfaitement aux gens qui rêvent de sons intemporels, rétrofuturistes, à la croisée d'un centre de recherche type ircam et de la bande son d'un film de SF composé par autechre, vangelis ( période spiral ou beaubourg ), jarre ( période zoolook ) et peter vogel ( fairlight ) réunis...évidement il a aussi l'énorme collecton des timbres du DX 7 avec 8 opérateurs au lieu de 6 sur cette légende, ce qui permet de retrouver avec une dynamique incroyable tous les sons "digitaux " et " chrystalins " qu'on a entendu des milliers de fois ( claves, piano electrique pseudo fender rhodes, tubular bells façon RXRA, nappes ambiantes type Brian Eno, basses super synthétiques tranchantes à la Hans Zimmer ( top gun...)...etc, etc...mais auquels ont peut appliquer des filtres en tout genre, dont les fameux formants, mais aussi de la modélisation de filtres analogiques...donc, pour résumé :on a une synthése FM élevée au carré + synthèse puissante à base de filtres à formants et/ ou filtres type VA !!!

il y a plétore de sons d'usine hyper bien programmés : j'ai une prédilection pour les sons de voix et choeurs façon " fairlight " mais qui ont une texture bien plus riche en harmoniques, et surtout ils sonnent toujours juste, quelque soit la hauteur de la note : et oui, ce ne sont pas des PCM statiques.On trouve aussi beaucoup de sons très synthétiques fous, presques atonaux dans la plus pure tradition musique electro acoustique des années 60 ( ceux qui se rappellent de pierre henri et des " shadocks " devineront...), et puis ( last but noy least ) il y aussi ce que je nommerais les voyellisations façon " Zoolook " de JMJ...tout ça est très très anti-conformiste !

Mais le hic, parce que ça serait trop beau pour être vrai, c'est que Yamaha a ( en partie ) raté l'ergonomie : certe il y a quatre encodeurs rotatifs sans fin très agréables qu'on peut switcher - donc huit réglages rapides et simultanés qui donnent parfois des résultats délirant, mais pas forcément " jouables "- pour transformer le son de façon assez intuitive ( on peut très bien se contenter de créer rapidement d'après l'énorme banque...), mais par contre si on veut vraiment rentrer dans la programmation pure au sens "recherche " et "synthèse sonore ", il vaut mieux passer par un logiciel que par les ( trop ) nombreux switches trop serrés et trop impreçis, sur un rack qui aurait mérité plutôt 2 ou même 3 unités de hauteur ( et là on aurait eu le synthé de la décennie ! ) :imaginez avoir accès à mille fonctions de programmation, mais sur un rack 1 U, avec des boutons trop serrés...et de l'aspirine, bcp d'aspirine !! Même si l'écran est plutôt assez agréable pour l'époque ( large et lumineux ), on est toujours proches de la crise de nerfs avec ces dizaines de menus et de sous-sous menus !!

pour ce qui est de la construction, rien à redire, c'est très propre, solide, tout en métal, du matos professionel quasi infaillible ( ET made in japan, pas en chine ! ), la connectique est très robuste également rien à redire, c'est du synthé Yamaha pour musiciens pros ! Considérant qu'il est également équipé des algorythmes de reverbs et autres effets de la Rev 500 de l'époque et qu'il est polyphonique 32 voix/ multitimbral 4 sons ( mais une polyphonie et une multitimbralité qui tombent vite dès qu'on utilise les filtres ! C'est pour ça que j'en ai acheté deux...héhé ), je trouve très juste qu'il soit côté autour de 600 / 700 euros : il les vaut.

Pour ceux dont l'imaginaire est fait de sons bizarres, zoolookien ou spiralesques, ou puremment electroniques et pas encore inventés...bonne musique !
Lire moins
»
VibratomVibratom

Ergonomie ratée.

Yamaha FS1RPublié le 08/09/15 à 08:03
Voici une machine qui en a fait rêver plus d'un.
Cette machine reste et restera atypique dans le bestiaire Yamaha,
même les derniers Montage de la marque n'incluent pas
le mode Formant malgré les 8 opérateurs.
A noter toutefois que bien avant un Yamaha FVX-1 était sorti
dans l’indifférence générale, vraisemblablement à cause
de son prix prohibitif, lui aussi équipé de 8 Opérateurs
mais sans formants et filtres.

Présenté bien après sa sortie comme l'ultime incarnation de la FM
il est temps de rétablir la vérité (ici musique dramatique)...
Ce n'est pas un synthétiseur FM !
En fait la synthèse est de type "Formant Shaping"
La FM est en bonus, ce n'est pas une invention, c'est écrit
dans la...…
Lire la suite
Voici une machine qui en a fait rêver plus d'un.
Cette machine reste et restera atypique dans le bestiaire Yamaha,
même les derniers Montage de la marque n'incluent pas
le mode Formant malgré les 8 opérateurs.
A noter toutefois que bien avant un Yamaha FVX-1 était sorti
dans l’indifférence générale, vraisemblablement à cause
de son prix prohibitif, lui aussi équipé de 8 Opérateurs
mais sans formants et filtres.

Présenté bien après sa sortie comme l'ultime incarnation de la FM
il est temps de rétablir la vérité (ici musique dramatique)...
Ce n'est pas un synthétiseur FM !
En fait la synthèse est de type "Formant Shaping"
La FM est en bonus, ce n'est pas une invention, c'est écrit
dans la doc et à votre avis que veut dire FS1R ;) ?

Échec commercial à sa sortie il suscite plus d’intérêt de nos jours.
Rare, il n'a été produit que pendant un an à partir de 1998.

Moteur :
Hybride Formant + FM + Soustractif :
Les filtres sont excellents : en numérique
il y a aussi une signature et ceux de Yamaha
font partie des meilleurs, notamment dans les aiguës.

Il y a un mode "vectoriel" permettant de mixer jusqu’à quatre "performances"
qu'on pilotera avec un contrôleur joystick.

Par rapport au DX7, 8 formes d'ondes sont proposées
par VCO au lieu de l'unique sinusoïde de son excellent ancêtre.
Et puisqu'on en parle notez la compatibilité avec les sysex DX7.
En pratique il y a 1152 presets adaptés du DX7 chargés
dans la banque de sons d'usine.

Cerise sur le gâteau on peut aussi faire de la synthèse soustractive
classique grâce a ses filtres. On choisit par exemple
la forme d'onde saw "nue" sans combinaison d'opérateurs
et on se retrouve avec un synthé plus habituel
et tout aussi excellent.

Pourquoi cet échec ?
C'est simple, ergonomie ratée si vous comptez
l'exploiter comme synthé de recherche autonome :
Soit on l'utilise avec un (riche) contrôleur dédié
soit on le pilote avec un logiciel.
Personnellement je m'en servais avec un contrôleur Vermona MARS
modifié qui avec ses 56 boutons permettait déjà de bien s'amuser
une fois remapé dans ma DAW, mais ça nécessite du temps
et de l'application pour trouver une "cartographie intelligente".
Ce ne sont pas ses 4 malheureux encodeurs qui changent quoique ce soit
car on passe son temps à chercher la fonction à éditer via de minuscules boutons.
La façon la plus rationnelle et productive de l'éditer reste l'éditeur logiciel.

La FM n'étant pas aussi intuitive que la soustractive
le dépouillement de la façade est inversement proportionnel
à la richesse de ses possibilités.

Son : rien à dire, c'est du tout bon, finesse des aigües et basses profondes,
il ne sonne pas numérique comme un synthé à table d'ondes ou additif par exemple.
Je ne suis pas fan des "purs numériques" mais celui-ci se mélange agréablement
à mes autres synthés analogiques modernes ou anciens.

Conclusion :
Malgré de nombreux inconvénients ce synthé est attachant
mais si vous n'êtes pas "chercheur/trouveur" vous n'en tirerez
pas la quintessence, il faut le mériter.

Lire moins
»

Extraits audio

Fiche technique

  • Fabricant : Yamaha
  • Modèle : FS1R
  • Catégorie : Synthétiseurs numériques en rack
  • Fiche créée le : 05/04/2002
  • Polyphony - 32 (without Filter) / 16 (with Filter)
  • Oscillators - Digital FM synthesizer with 16 Operators (8 Voiced, 8 Unvoiced) 88 algorithms
  • #Instruments - 4-part multitimbral
  • LFO - 2 LFO
  • Filter - Dynamic Resonant physically modeled 12/18/24dB/oct low/band/hi pass filter (AN1x type)
  • Effects - 15 (Reverb), 28 (Variation), 40 (Insertion), Equalizer
  • Memory - 1536 Voices, 512 Performances, 96 Formant Sequences
  • Control - MIDI IN/OUT/THRU (16-channels)
  • Date Produced - 1998

Distribué par Yamaha Music Europe

»

Manuels et autres fichiers

Autres synthétiseurs numériques en rack Yamaha

Autres catégories dans Synthétiseurs

Autres dénominations : fs1r, fs 1r, fs1 r

cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Analyse de l’audience (Google Analytics)
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités (Google Ads)
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.
Marketing (Meta Pixel)

Sur nos sites web, nous utilisons le Meta Pixel. Le Meta Pixel est un pixel de remarketing mis en œuvre sur nos sites web qui nous permet de vous cibler directement via le Meta Network en diffusant des publicités aux visiteurs de nos sites web lorsqu’ils visitent les réseaux sociaux Facebook et Instagram. Les métapixels sont des extraits de code capables d’identifier votre type de navigateur via l’ID du navigateur - l’empreinte digitale individuelle de votre navigateur - et de reconnaître que vous avez visité nos sites web et ce que vous avez regardé exactement sur nos sites web. Lorsque vous visitez nos sites web, le pixel établit une connexion directe avec les serveurs de Meta. Meta est en mesure de vous identifier grâce à l’identifiant de votre navigateur, car celui-ci est lié à d’autres données vous concernant stockées par Meta sur votre compte d’utilisateur Facebook ou Instagram. Meta diffuse ensuite des publicités individualisées de notre part sur Facebook ou sur Instagram qui sont adaptées à vos besoins.

Nous ne sommes nous-mêmes pas en mesure de vous identifier personnellement via le pixel meta, car à part l’ID de votre navigateur, aucune autre donnée n’est stockée chez nous via le pixel.

Pour plus d’informations sur le Meta Pixel, les détails du traitement des données via ce service et la politique de confidentialité de Meta, veuillez consulter le site suivant Meta Privacy Policy - How Meta collects and uses user data pour Facebook et Meta Privacy Policy - How Meta collects and uses user data pour Instagram.

Meta Platforms Ireland Ltd. est une filiale de Meta Platforms, Inc. basée aux États-Unis. Il n’est pas exclu que vos données collectées par Facebook soient également transmises aux États-Unis.


Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Analyse de l’audience (Google Analytics)

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités (Google Ads)

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Marketing (Meta Pixel)

Sur nos sites web, nous utilisons le Meta Pixel. Le Meta Pixel est un pixel de remarketing mis en œuvre sur nos sites web qui nous permet de vous cibler directement via le Meta Network en diffusant des publicités aux visiteurs de nos sites web lorsqu’ils visitent les réseaux sociaux Facebook et Instagram. Les métapixels sont des extraits de code capables d’identifier votre type de navigateur via l’ID du navigateur - l’empreinte digitale individuelle de votre navigateur - et de reconnaître que vous avez visité nos sites web et ce que vous avez regardé exactement sur nos sites web. Lorsque vous visitez nos sites web, le pixel établit une connexion directe avec les serveurs de Meta. Meta est en mesure de vous identifier grâce à l’identifiant de votre navigateur, car celui-ci est lié à d’autres données vous concernant stockées par Meta sur votre compte d’utilisateur Facebook ou Instagram. Meta diffuse ensuite des publicités individualisées de notre part sur Facebook ou sur Instagram qui sont adaptées à vos besoins.

Nous ne sommes nous-mêmes pas en mesure de vous identifier personnellement via le pixel meta, car à part l’ID de votre navigateur, aucune autre donnée n’est stockée chez nous via le pixel.

Pour plus d’informations sur le Meta Pixel, les détails du traitement des données via ce service et la politique de confidentialité de Meta, veuillez consulter le site suivant Meta Privacy Policy - How Meta collects and uses user data pour Facebook et Meta Privacy Policy - How Meta collects and uses user data pour Instagram

Meta Platforms Ireland Ltd. est une filiale de Meta Platforms, Inc. basée aux États-Unis. Il n’est pas exclu que vos données collectées par Facebook soient également transmises aux États-Unis.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.