Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
< Tous les avis Ensoniq ASR-X
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Ensoniq ASR-X
Photos
1/233
Ensoniq ASR-X
Anonyme
Publié le 18/02/06 à 12:20
J'avais bien aimé sa tronche de jouet avec ses gros papads et ses tétons. Regressif et sympa.

Les spec sont trés bonnes, celles d'un sampler moderne, avec synchro midi, mémoire correcte, deux voix d'effets, doubles filtres, sampling automatisé, transferts smdi...

Par rapport à l'asr 10, on gagne la résonnance des filtres, malheureusement pas réglable indépendament pour chaque filtres et surtout pas disponible pour les passe hauts, mais on perd l'import d'effets (notamment la synthese fm) et surtout les transwaves, seulement lisibles. A premiere vue, c'est completement absurde, vu que les transwaves, c'était le truc d'ensoniq rien qu'à eux. Pourquoi?

UTILISATION

Sans doute parceque programmer des transwaves, c'est trop compliqué pour la cible de l'asr x, à savoir les enfants de 5 à 9 ans. Spécial design par toys 'n' rus. Un débile leger sera en effet capable de prendre la machine en main en une scéance. Tout a été prévu pour lui. On lui a concocté une interface physique bien minimale et un magnifique os pratiquement sans sous-menus ou groupe de pages, pour pas trop faire travailler sa mémoire. Pour une utilisation à terme, confondre ergonomie et simplisme, c'est pas trés payant.

Les deux potards avec lesquel on fait l'essentiel du taf sont tout pourris. Aprés leur remplacement, ils sont juste imprécis...

Les menus sont longs comme le bras. Ils essayaient de battre un record. En voir le bout, ça prend du temps. Comme il est impossible de se déplacer dans le microscopique écran, il n'y a qu'un parametre par page. Pour une envellope, au lieu d'avoir une page comme ça:
A:XX D:XX S:XX R:XX, on a une page avec écrit en toutes lettres attack (gné!) et la valeur, une autre page pour release etc... C'est leeeeeeeeennnnnnnnnnt.

Toujours plus fort, éditer le start point d'un son est impossible. Je croyais que c'était un défault de mon exemplaire, mais dans les forums, j'ai vu que non.
Vous avez un son de 4000 échantillons, vous voulez le start point au deux millième? Compter de 2 à 5 minutes (prévision optimiste) à tourner ce potard à la con. Je sais, c'est pas croyable. D'ailleurs, j'y crois toujours pas, parcequ'il y a plein d'avis où les gens disent que c'est génial de découper avec le x. Je serai content de savoir que j'ai loupé un truc.

A priori, il est parfaitement indispensable d'avoir recours au transfert smdi pour le découpage. On repassera pour le concept workstation autonome. D'autant que le sequencer inspire la pitié.

Les banques où sont stockés les sons samplés sont enfouies sous les sons d'usines qui sentent mauvais.

On mappe des kits simplement, des multis, c'est pas trop prévu.

Asr x tools, éditeur pour le x est buggé. Je n'ai pas essayé soundiver.

Utiliser une mpc, c'est simple, aprés avoir appris à s'en servir. En se dispensant de cette étape, l'asr x tape à côté. Je ne suis pas allé au fond des choses avec beaucoup de samplers, mais suffisamment pour savoir qu'une chio, pardon, une ergonomie pareille c'est loin au delà du tolerable.

Edit aprés un nouveau test: j'ai quand même exagéré en ce qui concerne l'édition des start et end points. Mais ça reste trés laborieux. Le resampling en lui-même est rapide. Le seuil de déclenchement automatique avec pré-trigger, c'est vachement bien, ça permet de se passer du découpage lorsqu'on resample.

J'ai en revanche redécouvert certains trucs désolants qui avait concouru à mon sentiment général, notamment les copies de sauvegardes automatiques inutiles et trés encombrantes pour toute édition audio destructive, le timing midi moyen avec un sequencer externe, ou encore des demandes de confirmation intempestives.

Pour le reste, je ne reviens pas sur mon avis. Même un an plus tard, pour un test sans pression budgetaire (on me l'a prété), l'asr x est bien le bat-sampler le plus lent que je connaisse. Trés frustrant. Si on compte reposer sa musique dessus, y a des chances pour devoir régulierement maîtriser des envies de le balancer par la fenêtre, comme l'a écrit un afien.

SONORITÉS

Un asr 10 avec un son plus propre, une meilleure définition dans les aigus, donc moins de grain mais on s'en fout, et surtout des vraies grosses basses. Toujours la touche ensoniq: présence agressive et violence de la dynamique. C'est subjectif, mais pour moi, cette boîte a le son le plus cool que j'ai entendu sortir d'un sampler. Je n'aurais mis 10 à aucun autre.

Edit: les effets sont encore meilleurs que sur l'asr 10, comme la disto, plutôt médiocre à mon goût sur le 10, trés correcte sur le x. Les délays sont géniaux, ils partent en vrille lorsqu'on modifie les parametres pendant qu'ils tournent. Dans l'esprit, c'est comme un délay à bandes, et c'est aussi musical. Les modulations sont trés belles.

Les filtres ne sont pas fracassants, mais ils sont bien colorés.

AVIS GLOBAL

Comme tout le monde, j'ai entendu un asr10, trouvé des infos qui m'ont encore plus mis en appétit pour le x: filtres résonnants, mémoire et tant pis pour les transwaves, je sais même pas ce que c'est. Comme tout le monde, j'ai revendu le x et pris un 10. Comme tout le monde j'en suis content.

D'autant que j'ai eu des problemes technique avec le x, ce qui a sans doute influé sur mon jugement, et qui me permet de vous mettre en garde sur une machine fragile et capricieuse. Si vous ne me croyez pas, trainez sur les forums. L'asr x/x pro collectionne les bugs et les pannes.

Je pense parfois à en reprendre un, pour le son et les caractéristiques. Même si ce n'est pas tout ce qu'on attend d'un instrument de musique.
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.