Plogue Bidule
+
Plogue Bidule

Bidule, Autre séquenceur logiciel de la marque Plogue.

Comparateur de prix
Petites annonces
amleth 27/06/2008

Plogue Bidule : l'avis de amleth

5

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
Rien à dire sur l'installation, ce soft est léger, facile et rapide à déployer. Je ne l'ai testé que sous Windows XP. Les menus de configuration ressemble à ce qu'on trouve dans tout soft de MAO, c'est pas bien sorcier... L'avantage de la représentation modulaire graphique, c'est qu'on voit tout de suite quelles entrées hardware (audio et MIDI) sont utilisées. J'ai même tendance à penser que c'est ultra pédagogique pour enseigner la MAO...
Quant au manuel... même remarque que dans les précédents avis.

ADÉQUATION/PERFORMANCE

Tout dépend de ce que contient le patch. Je n'ai jamais fait de test de performance comparée avec ses concurrents (Max/MSP, Pure Data, etc.). Impossible donc de dire s'il est plus ou moins gourmand lorsqu'il fait des calculs avec les modules proposés. Toutefois, encore une fois, la représentation graphique du module permet de voir qui fait quoi et donc d'affiner au mieux le patch pour qu'il fonctionne.
Sinon, jamais aucun plantage, même avec des patch complexes et bcp de VST/VSTi externes. Ce truc est taillé pour le live !

AVIS GLOBAL

Bidule est un modulaire graphique généraliste. Vous pouvez produire et traiter des données MIDI et Audio. L'import d'éléments externes VST / VSTi est très bien foutue. Le problème avec ce genre d'outils, c'est que ce n'est pas fait pour la composition (en tant qu'activité de disposition des sons dans le temps), mais plus pour la recherche sonore (et éventuellement musicale, avec les générateurs stochastiques MIDI & co). Aussi, bidule se décline en une version plug-in, qu'il suffira d'importer comme un bête vst dans votre hôte préféré (pour ma part, Tracktion : la fonction Rack Filter permet une modularité encore plus grande ! EDIT : maintenant, je suis plutôt REAPER... avec la matrice de routing).

Avant de décider de me dédier à Bidule, j'ai un peu essayé SuperCollider, CSound, ChucK, et j'ai pas mal entendu parler de Max/MSP et Pure Data (sans toutefois que mes essais ne dépassent la page 10 du manuel... pour cause de temps). Avec Bidule, on a un outil qui n'est pas vraiment orienté synthèse (en tout cas, moins puissant de ce côté-là que SuperCollider), mais plutôt chaîne de traitement ultime. Et c'est tout à fait ce que je cherchais.

Et puis il y a des trucs assez mortels : l'interface graphique, agréable, spontanée, claire. L'outil n'est pas coupé du processus de composition, c'est presque de la performance instrumentale tant c'est agréable à utiliser (pas comme Max...). Et ça, c'était hyper important pour moi. J'ai très peu de temps en ce moment, et avec Bidule, je suis immédiatement "dedans".

Enfin, il est possible de développer ses propres modules avec un SDK, que je ne suis pas encore allé voir. Des modules de la communauté peuvent être directement récupérés sur le net via un menu de l'application : voilà une idée intelligente...

Et je n'ai pas encore évoqué les fonctions spectrales, les effets délirants, etc.

Bref, c'est à peu près l'outil de sound design ultime pour moi.

Ah oui, c'est skinnable aussi. Chouette.

Dernier point : si vous préférez un outil moins riche au niveau des fonctions bas niveau, prenez Audiomulch, qui est tout aussi bien. Pour le live, Usine semble être aussi très utilisé. Enfin, il existe EnergyXT, séquenceur modulaire qui permet une grande flexibilité dans la façon dont ses modules se connectent, mais qui ne permet pas de définir des modules avec des fonctions mathématiques, spectrales, etc.