revega 10/09/2011

Doepfer Dark Time : l'avis de revega

5

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
Sequenceur analogique, le dernier né de chez Doepfer dans ce registre.
Plus d'info: http://www.doepfer.de/home_e.htm

UTILISATION

L'utilisation est simple si on connait le fonctionnement d'un séquenceur. Pour les plus novices, le fait que la machine ne présente pas de menus interne et que tout se fasse en façade arrange la prise en main.
Le manuel sur le site Doepfer est suffisant, pas la peine de s'éterniser il est simple comme bonjour.
On tourne les potards pour trouver le bon voltage (la bonne note) et on enchaine jusqu'à 16 pas, le tout modifiable à volonté (nombre de pas, saut d'une note, lecture alternée, transposition etc...).
L'avantage non négligeable voir important est l'apparition d'un port USB qui, ajouté en plus du midi et des CV/gate permet le 'transpose' des notes par un clavier externe tout en faisant tourner la séquence via un autre 'time clock' (pas possible avec un Regelwerk et un peu pénible avec un MAQ16/3).

SONORITÉS

Pas de sonorités c'est un séquenceur donc à vous de jouer.

AVIS GLOBAL

Au final c'est probablement le séquenceur le plus intuitif et le plus interactif que je connaisse. Il est très proche du ARP SEQUENCER dans ses possibilités. Je l'ai, à mon sens, trouvé plus intéressants que des modèles plus lourds du type Regelwerk ou MAQ16/3 qui certes, ont des mémoires mais par leur approche plus 'pro' sont carrément moins agréables à utiliser (voir pénible).
Par ce modèle de séquenceur je penses que Doepfer à fait très fort et permet de surfer sur une technologie alternative à la MAO et donc plus organique.
Un peu cher peut être pour un appareil aussi petit mais regardez le prix d'un ARP, d'un SQ10 ou d'un vieux Model 800 de chez Sequential.
Là au moins on a l'avantage de la fiabilité, du peu d'encombrement et d'une architecture moderne, à savoir le port Midi (en + des CV/Gate) et l'USB. Son concurrent direct, le MFB, même si son pedigree n'est pas inintéressant est à des kilomètres du Darktime (fragilité, composants, prise en main, maniabilité etc...).
Un des meilleurs séquenceurs hardware que je connaisses.