Negens 21/03/2009

Tech 21 SansAmp TRI-A.C. : l'avis de Negens

4

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
Préampli transistor (il doit se cacher du mosfet là dessous).
Jack en entrée et en sortie.
Une sortie XLR avec alim phantom aurait été appréciable.
Un drive, eq 3 bandes et niveau de sortie.
Une sélection de type d'amplification.
3 boutons poussoirs pour choisir et enregistrer les presets.
Le boitier est solide est semble être concu pour les rigueurs de la scène.

UTILISATION

L'utilisation est simple et intuitive, c'est un jeu d'enfant.
Le manuel est ultra clair.
On obtient relativement facilement un bon son avec ce préampli.

QUALITÉ SONORE

Les sons sont excellent à condition de savoir qu'il y a une chose à ne pas négliger dans la chaine sonore de la guitare électrique : Le baffle !!!

Ayant acheté cet outil pour enregistrer les démos chez moi, je ne m'en sers pas en condition live ou de répète. Je branche donc le sansamp dans l'entrée de mon interface audio (Une Presonus Firepod).

Ca sonne assez bien mais pendant longtempsn je ne suis pas parvenuà obtenir de sensation de réalisme et je trouvais le son dur à intégrer dans un mix. Même en utilisant les baffles de GuitarRig ou Amplitube, je le trouvait bien sans plus. Et ça manquait de corps...

Jusqu'à ce que je fasse l'acquisition de AudioEase Speakerphone, un simulateur de baffles basé sur les réponses d'impulsions. Et là, le son parait du coup plus gros, plus naturel, avec tous les bas mediums qu'il faut, chaleureux...

D'où l'importance du baffle !

Je joue de tout, du blues au progressif.
Je l'utilise avec une Schecter C-1 30th Anniversary et je trouve que le caractère de la guitare est préservé.

Je passe ensuite par une digitech Hardwired RV-7 Stereo Reverb.

Les sons sont tout de suite très réalistes.

En son clair, les sons typés british sont faciles à obtenir.

Je ne suis pas convaincu par le tweed, avec trop de graves présent. Possédnant un Fender, je n'y retrouve rien sur le sansamp.

Les modes Calif et surtout Brit sont excellents.

Ayant eu un PodXt avant, je peux vous dire que le sansamp est bien au dessus de la modélisation Line6.

Les sons en disto sont incroyables.
Sans être du "lampes", on a le niveau des meilleurs transos. C'est pour ça que je soupçonne l'utilisation de transistors mosfet.
Les sons à la Marshall ont ce côté chaleureux caractéristique qui rend les soli délicieux.
Les sons à la Mesa sont pas mal mais manquent d'un peu d'agressivité dans les attaques si on veut faire du métal très méchant.
Les modulations et subtilités de jeu passent super bien et ne sont pas gommées.
Ils sont doués chez Tech 21 !
Là, Line6 est complètement largué !

Comme je l'ai acquis dans le but d'enregistrer mes idées de demo, sans faire suer tout le voisinage, j'ai pu explorer ce que ça donne dans un mix:

- La première chose qui apparait est que ce qui est retranscrit, c'est la pseudo simu HP intégrée au sansamp n'est vraiment pas géniale. Et ça pose plus ou moins problème car ça devient du coup quasi-impossible à gérer dans le mix... Un investissement dans speakerphone, et là... Oh my god !!!! Et bien, il n'y a pas que pour les versions demo que je vais utiliser le sansamp !

En solo ou pour doubler une piste d'un vrai ampli, ça passe, quoiqu'il arrive.
On applique les corrections fréquentielles "classiques" d'un mix, et ça se passe tout seul. Ca fait franchement illusion.

Cependant, je dirais qu'il n'est pas évident de trouver le bon réglage avec l'égalisation active (d'une efficacité TROP redoutable) du sansamp. J'ai dû batailler plusieurs semaines avant d'obtenir le résultat que je recherchais.

C'est un excellent produit à condition de passer du temps dessus à peaufiner ses réglages dès, à adapter au reste de son matériel, dès lors qu'on veut jouer en groupe ou enregistrer avec.

Ce qui en fait un produit d'apparence simple d'utilisation, mais qui se révèle en fait plutôt dur d'utilisation au final.
Et bien non, ce n'est pas idiot-proof en fait. Si vous espériez du plug'n'play, ce n'est pas la meilleure solution qui existe.

AVIS GLOBAL

Je l'utilise depuis 4 mois.
Les particularités que j'aime le plus :
+ solide.
+ interface simple et claire.
+ Les sons réalistes.
+ l'égalisation très efficace (A condition de savoir où l'on va).
+ La possibilité de l'utiliser pour des prises de sons, sans avoir des sons ridicules.

Les particularités que j'aime le moins:
- L'absence d'une prise XLR avec alim phantom
- la simulation tweed à la limite du caricatural et avec trop de basses fréquences.
- nécessite de passer un temps non négligeable à le régler car pas aussi facile qu'il n'y parait.
- Ne révèle son potentiel qu'en présence d'un (ampli de puissance +) baffle.

Avant de l'aquérir, j'ai eu un PODxt, engin que je n'espère pas revoir sous mes pieds. J'ai essayé un Vox Tonelab, vraiment pas mal; mais abandonnant le tout-en-un pour passer à des pédales individuelles, je ne me suis pas porté pour ce choix.
Les Zoom sonnent ultra-numériques et j'ai écarté ce choix direct.

Le rapport qualité/prix est dantesque ! C'est incroyable d'avoir une qualité pareille pour si peu. D'autant plus que je me le suis fait offrir pour Noël !

Avec l'expérience, et je dirais même avec DE l'expérience, c'est un choix que je referais. Même si le sansamp a l'air intuitif, je ne le conseillerait pas à un débutant. En effet, avec de l'expérience, on obtient ce qu'on veut, mais sinon, le résultat peut-être décevant (J'ai même faillie le revendre au début. Je veux dire par là qu'il vaut mieux bien connaître toutes les subtilités d'une chaine sonore avant d'acquérir un sansamp.

En somme, un excellent produit, mais qui ne s'adresse pas à tous, malgré ce qu'on pourrait penser.