• Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer
philippegrim 26/02/2020

Behringer MS-1 : l'avis de philippegrim

« techno King »
5

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Tout public
Copie du SH101 , synthé mythique des 90 dans le milieu techno, son clone débarque presque 30ans après les premières rave party. Ayant eu le plaisir de posséder un sh 101 Roland , fin 90, pour quelques mois seulement, j 'en garde un souvenir ému, alors quand pour moins de 300 euros il fait son come back , mais avec l'accent allemand cette fois, j'ai craqué.
j'étais tout de même un peu septique, car sur les photos, il fait quand même un peu joujoux, avec ses rouge ou bleu en bon plastique. Mais la machine, sitôt déballé, m'inspire confiance, car si la coque est bien en plastique (mais très solide et rigide), le fond est métallique, il pèse son poids et il paraît bien robuste .Les faders glissent en douceur et n'ont pas de jeu, et les faders sur ce synthé, c'est toute son âme. Car l'orignal a été pensé et conçu pour le live (voir le grip pour empoigner le clavier comme une guitare) et cela se sent, tout les paramètres sont à portés de main, et tel un DJ, on mixe directement avec les formes d'onde , les enveloppes, les modulations, etc... et ça , pour le ressentit, c'est le nirvana. Après quelques jours de (re)prise en main, je laisse jouer la beatbox et je me sens partir en impro , genre techno old school, un kick, un sh ( euh non un ms...) et c'est tout ! D'accord, d'accord, mais alors, le SON, dans tout ça, mon bon monsieur ? eh bien le son est bon ! analo, plutôt fidèle à l'orignal , mais avec un extra, un bonus version 2020, la modulation FM , ce qui apporte une grande richesse aux textures, bien vu ! Le MS-1 dispose de plusieurs forme d'onde, dent de scie, carrée ( pwm), triangle et et un sub-oscillateur, dont le grain est délicieusement analogique, gras et velouté, mais un peu plus sage que ses confrères, model D et pro-1, la pwm est assez limité dans ses modulations, et la sommation des différentes formes d'ondes a tendance à écraser un peu trop le signal , mais malgré cela, il « sonne » diablement bien, et si ma mémoire est bonne, on est très proche de l'original. Mention spéciale au sub osc, une montagne de rondeur, qui justifierait à lui seul , mon achat. Le filtre est OK, pas le plus gras qu'on puisse rêvé, mais il fait le job. il est sensible, réactif, et précis, ça se joue au millimètres pour trouver le sweet spot. la résonance est acide à souhait. Niveau modulations, outres les classiques saw et square, la random apporte un grain de folie bienvenue. Le noise est OK pour les effet , mais j'ai du mal à le sculpter, avec les enveloppes, difficile de faire un hat , par exemple, ça bave un peu trop, Le pitchbend, qui semble quand même un peu fragile, est un vrai régal pour les chorus : droite et gauche c'est le pitch (avec son fader dédié, sur un octave, a « caler à l'oreille ») le cut off (idem) et la modulation du filtre ( réglable aussi par potentiomètre linéaire), mais là on pousse sur la mollette, et , magie ! La modulation du filtre apparait, la main droite remercie ! la connectique est royale, entrées et sorties CV, gate, vélocité en CV, filter cut off en C.V, ( à patcher ensemble pour un contrôle du filtre par la vélocité) midi in, out , thru, USB, sortie casque , (qui peut se repatcher dans l'entré audio pour une saturation...) entrée audio externe, pédale de maintien et grip de modulation pour les "keytariste", deux entrée CV en plus, donc. c'est bien fourni ça , mon bon Monsieur ! on a de quoi voir venir (par contre, sur mon modèle la sortie midi-out din ne fonctionne pas, gros bug qui a normalement été rectifié par une mise à jour) mais pour l'instant les sortie CV et gate me suffise amplement pour les dialogues "inter modulaire", un chouette clavier de contrôle, en tout cas, même si les touches du clavier, justement, sont loin d'être silencieuses.
le séquencer, le même qui équipe toute la gamme « clone » de chez Behringer, est simple et efficace, et avec 8 x 8 bank de mémoire ( 32 pas chacune), on a de quoi voir venir. Fonction arpegiateur, maintien de notes (yes!) reset, accent (yes!) , glide et surtout la possibilité de passer en temps réel d'une noire à une croche, double croche, quadruple croche et triolets avec la fonction shift + gilde, effet goa garantie !
voilà la bête, qui malgré ses quelques défauts (midi in défaillant, clavier moyen), est une sacré bête de scène. un bouton une fonction, un son qui à fait la scène techno underground des année 90, et un plaisir de jeu maximal,
Pour 300 euros, j'ai donc un deuxième clavier de contrôle, qui me sers surtout pour le semi modulaire et le modulaire et un synthé avec une ergonomie très intuitive, qui me rappelle un jeu spontané et direct, très proche des sensations que je peux ressentir avec une guitare, par exemple.
Bonne pioche, donc !

edit : 20/03 souci midi out reglé, tout fonctionne donc parfaitement en midi, en cv, les possibilité connectiques sont vraiment genéreuses ! deception quant au pitch bend qui ne fonctionne q'en interne, dommage vraiment, en esperant un upgrade ou un mod . plus je joue ce synth , plus je l'aime !
(ci joint un fichier audio avec le ms 1 en lead)
ou une demo du MS-1 en vidéo :

Fichiers audio liés à cet avis

modulation vitale
00:0009:58