Tom97531 05/12/2013

Korg Volca Bass : l'avis de Tom97531

« J'adore »
5

  • J'aime
  • Tweet
  • Mail
En ce qui concerne les caratéristiques, je vous laisse regarder sur google, tout à été dit et redis, disséqué dans tout les sens dans les forums et sur youtube.
Globalement c'est un module de basse analogique monophonique, faut pas s'attendre à autre chose, et ça n'a pas été présenté autrement. C'est en générale ce qui peut décevoir certaine personnes. On achète pas une guitare en espérant faire du piano avec...

UTILISATION

La configuration est évidement simple, il n'y en a pas. Tout est en accès direct avec ses doigts, le bouton power suffit.
La doc est très bien faite, pas très grosse. Elle m'a été assez utile parce que je ne suis pas très familier avec les séquenceurs monotribe/tron, et toutes les questions que je me posais sur les slides, active step etc, ont trouvées une réponse dans la doc.
En ce qui concerne l'édition des sons, tout est accessible très facilement.

Après pour une utilisation un peu plus poussée, pareil tout est simple. Je l'ai branché en midi et je peux le piloter soit pour jouer directement avec un autre clavier midi, ou alors pour synchroniser une séquence enregistré avec le step sequencer avec Live. La définition même du plug and have fun.

SONORITÉS

Les sonorités. Voilà. c'est pour ça qu'on prend cette petite bête !
C'est pas exactement une TB303 et tant mieux, un peu de sang frais dans l'univers des bass analo.
Le son est vraiment phat, ça fait trembler les murs ! La plupart du temps j'utilise les 3 oscillateurs ensemble, avec un léger detune entre deux et le dernier à l'octave. Tu controles ça avec un clavier midi, et c'est parti ! Et grace à l'enveloppe du filtre, tu peux en sortir des sons très funky à la minimoog. (attention, c'est pas un minimoog à 150$, mais pour les sons de basses on est pas loin)
J'adore aussi me servir du step sequencer pour des lignes de basse un peu dark. En ce moment je trip sur une sorte d'électro / rock progressif, et ça marche vraiment bien. Tu tournes le cutoff doucement pour faire briller le son de la basse, ça aide bien les montés en puissance.
Alors oui, ça marche aussi pour de l'acid, mais je vous avoue que c'est pas trop mon trip.
En tout cas, il peux servir pour plein de choses à condition de pas tourner tous les boutons à fond.

Petite remarque cependant, je ne suis pas fan du range du LFO. Il est soit très lent, soit trop rapide. La plage qui est intéressante est vraiment super courte. Donc en générale je trouve la bonne position et je n'y touche plus, trop sensible à mon gout pour le modifier en "live".

Un petit truc / "astuce" que je fait très souvent pour avoir encore plus d'ampleur, c'est que je le fais passer dans un chorus et un delay. Du genre un plugin de pédale guitare. Perso, je trouve ça plus adapté que des gros plugin spécialisé de delay ou de chorus. Surtout, ça permet d'aller vite là où on veut, 3 boutons par pédales, ça suffit. On fait du sound design, les gros plug in je les garde pour la chirurgie lors du mix final.

AVIS GLOBAL

Je l'ai depuis 2 mois et je m'en sert vraiment beaucoup.
C'est devenu mon synthé de basses. Souvent quand vient le moment de mettre une basses dans un morceau, je commence par aller chercher dans les presets des mes softs, et puis assez rapidement je me tourne vers le volca, je triture 3 boutons, je m'amuse vraiment, et puis généralement ça fini dans le morceau.
Ce que j'aime c'est qu'il sait se faire discret. Enfin quand je dit ça, c'est pour dire que c'est pas seulement une boite à acid. Parce que quand le volca bass est là, il sait se faire entendre, pour des sub bien gras il répond présent !

Je referai ce choix sans hésiter une seconde ! D'ailleurs en ce moment je me demande si je ne vais pas investir dans un keys, il a l'air sympa aussi.