gouji 06/05/2015

Korg Volca Keys : l'avis de gouji

« Limité, mais FUN ! »
4

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
Rapport qualité/prix : Correct Cible : Tout public
Gagné à la tombola lors du dernier SynthFest: niveau rapport qualité/prix https://static.audiofanzine.com/images/audiofanzine/interface/smileys/icon_bravo.gif
Je l'ai depuis 2 jours, c'est donc un avis "à chaud".

La machine présente bien, une belle couleur champagne, petite et légère. Du coup ça se ressent sur les potards: c'est un peu tassé. Attention aux gros doigts ! Ils sont du même type que ceux du Monotron (à part les 2 gros à gauche).
Un petit HP est présent sous la machine, la rendant parfaitement nomade, ça c'est cool !
Bien sûr il ne faut pas s'attendre à de la HiFi. Évitez donc de pousser le volume à fond, il sature vite. Mais ça dépanne, et sur une machine comme ça c'est tout ce que je demande. Bonne impression d'ensemble donc.

Niveau utilisation, ergonomie c'est très bien ! Je n'ai pas ouvert le manuel (qui à l'air de se résumer à une simple feuille multi-langues...).
Et bien j'arrive déjà à programmer des séquences, des motion-sequences et sauvegarder tout ça. L'accès aux différentes options est assez aisée et se fait sans arrêter la lecture.
Le gros bémol à ce niveau là c'est le "clavier". Franchement c'est pas évident du tout à utiliser sans faire de pains ! Vous me direz, il est là, la machine se suffit à elle même et est autonome. De plus vue la taille de la machine, pas évident de mettre un vrai clavier. Ok. Et en plus il y a un Midi IN qui permet de piloter tout ça avec un clavier maître (https://static.audiofanzine.com/images/audiofanzine/interface/smileys/icon_bravo.gif). Ok. Mais quand même, le clavier, il est pas évident.
Autre soucis, les mémoires. Le problème ce n'est pas les 8 emplacements (c'est vrai que c'est peu, mais bon...). Non, le vrai problème c'est que, quand tu programme une séquence, tu la programme pour un certains type de son, avec telle ou telle interaction de paramètres etc... Et au final tu ne sauvegarde que ta séquence, pas le son qui lui est associé. Du coup des fois c'est très frustrant de ne plus trop savoir quelles étaient les interactions qui faisaient que "whoua ! ma séquence elle tourne du feu !!!". Les motions-sequence permettent en quelque sorte de palier au problème, ceci dit. Mais ce n'est pas idéal.

Niveau son, pour le moment je le trouve une fois de plus très correct pour le prix. Ce n'est pas polyvalent du tout mais dans le style ça fait le job.
Regrets: pas de choix de la forme d'onde pour le VCO (à part quand on passe aux modes RingMod). C'est dommage, ça ça limite d'entrée. Une source de bruit aurait également été bien. Le filtre est pas mal mais, pour le moment, j'ai l'impression que je préfère celui du Monotron... J'aime beaucoup le LFO, il est assez complet en formes d'ondes (manque un S/H), et le Key-Sync est extra !
Je précise que je n'ai pour l'instant pas branché ce Keys dans mon studio. Je n'ai utilisé que le HP interne. Mes impressions sur le son pourront donc changer assez radicalement.
Le petit delay embarqué est assez horrible, c'est vrai. Beaucoup d'artefacts parasites. Mais je tempère en me disant qu'il est là pour les situations nomades, quand tu est seul dans le désert avec ton Volca. Il vient ajouter un peu de sel à l'ensemble. Et passé à travers le HP intégré ça devient cohérent: c'est cheap, ça sonne bof, mais au moins c'est là, autonome, ça dépanne et c'est pas cher.
En revanche il sera assez inutilisable en studio.
De manière générale, l'interaction entre le moteur sonore et le séquenceur permet de faire des choses vraiment étonnantes et tout à fait utilisable dans un contexte "pro", ou sérieux. Je me suis déjà concocté quelques tournes que j'utiliserai sans doute plus tard au sein de mes compos. Ce n'est donc pas un jouet. Vraiment dommage que le séquenceur soit limité à 16 pas ! Bien sûr on peu contourner en utilisant la fonction Flux (qui désactive la quantisation), mais ce n'est pas l'idéal.

Voilà pour le moment. Ce qui en ressort c'est une petite machine très fun, avec un son tout à fait correct et surtout autonome. C'est ce dernier point qui me fait passer de 3 à 4 étoiles. Car si on juge le Volca Keys en gardant bien en tête cette philosophie (nomade et autonome), force est de constater que c'est une petite boîte très réussie !