Sonics22 22/09/2019

Korg Volca FM : l'avis de Sonics22

« l'intru dans mon set up »
3

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
Rapport qualité/prix : Correct Cible : Les utilisateurs avertis
Mon set up est principalement composé d'instrument de type synthèse analo : monologue, minilogue, SE02, VP-03, volca Beat. Comme tous les volca, le FM n'a pas de sortie MIDI mais sur celui-là, on ne peut même pas sélectionner les sons via le MIDI IN : bien dommage alors que je peux le faire sur tous les autres synthés avec mon séquenceur MC80- EX Roland(parfois avec restriction comme sur le minilogue à partir du 101ème son) . On a tant parlé du DX7 de Yamaha que je voulais voir quel est le concept ? De nos jours, l'apport des avantages du numérique n'est pas un argument; non, ce qui m'intéressait, c'est l'approche du travail sur le son. Et, là c'est conforme à mes attentes : une approche par différents algorithmes pour tous les sons, froid et avec des paliers raides mais avec de bons résultats (bass et strings ; music box aussi). on peut également créer des sons plus "décalés" . La machine, comme ses sœurs, a la patate. Pour la sortie MASTER, privilégier un jack coudé comme pour les guitares sinon cela peut se fausser avec le temps. Je regrette l'absence de programmation en pas à pas pour le séquenceur interne. Le jeu n'est pas facilité par la surface non plus. Il faudra donc passer par un séquenceur et un clavier externe. J'apprécie la polyphonie avec une sortie stéréo que je capte sur 2 tranches de ma console signature 16 (même si la machine propose plutôt une paraphonie; preuve en est qu'il n'y pas de réglage de panoramique). Les réglages de vélocité et d'octave sont souples via des faders rectilignes. Les boutons sont dans l'ensemble solides et bien ancrés. Le "clavier" est sensible : bien pour un glissé ou un accord mais difficile pour des arpèges (là encore le séquenceur externe sera apprécié sauf si les motifs de l'arpégiateur proposés vous suffisent). A noter que les algorithmes peuvent être sélectionnés via MIDI ainsi que le LFO : pour des modifications en cours de jeu, c'est appréciables. Des effets externes sur les sons de la Volca FM donne encore plus d'expression évidemment. Le réglages du tempo est plus fins que sur la Volca Beat mais de même, il est impossible de faire des changements en live (on passe beaucoup de temps à trouver la bonne position)... pour des machines censées être orientées live, il faudra donc un séquenceur externe, indéniablement ou un autre périphérique maître pour des modifications de tempo en cours de jeu. Dans l'ensemble, c'est une machine qui sonne bien, assez facile d'à bord et par son format, facilement "encastrable" dans un petit studio; les sons sont à sampler pour une partie à mon avis pour se concentrer sur les essentiels proposées par la Volca et le jeu est à réaliser avec un autre clavier maître. Mais l'avantage des VOLCA, c'est qu'elles permettent de trouver des idées rapidement qu'on peut prendre le temps de poser ultérieurement sur d'autres machines. Pour ma part, je ne ferai pas un solo ou une mélodie sur cette machine mais plutôt des lignes de basses ou des sons étranges pour les intégrer dans des compos. Mais ce n'est pas gravé dans la pierre car on peut toujours changer d'avis même si la première impression est souvent la bonne.