Sonic Charge  µTonic 3 (MicroTonic 3)
+
Sonic Charge µTonic 3 (MicroTonic 3)
Comparateur de prix
Petites annonces
boudifle 07/01/2011

Sonic Charge µTonic 3 (MicroTonic 3) : l'avis de boudifle

« Sky is the limit ! »
5

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
Téléchargement à partir du site de Sonic Charge et installation PC pour Cubase 5 sans aucun problème. Le manuel à télécharger est très complet (pas de version en français) et bien illustré. L'installation des bonus patches se fait de la même façon : très rapidement. Rentrer la clé produit à la première utilisation et en quelques secondes tout est prêt.

ADÉQUATION/PERFORMANCE

Config :
P:Intel i7 920
CM:Gigabyte EX58-UD5
RAM:G-Skill 3x2Go
DD:Samsung F3 1To, WD Caviar green 1To
Sequenceur Hôte : Cubase 5

Aucun problème à signaler

AVIS GLOBAL

L'interface tient plus du synthé que de la boîte à rythme, mais est très claire. Les patchs/kits, les éléments de kit et leur paramètres : Mix, OSC, Noise et Vélocité, et le séquenceur proprement dit.
La prise en main est très rapide, juste un petit coup d'œil sur la doc de temps en temps, mais rien d'insurmontable.
La qualité (et la quantité) des sons proposés par les patches est vraiment incroyable. ça peut aller de sons doux style minipops à des sons incroyablement agressifs ou brutaux, il y en a donc pour tous les goûts (à conditions qu'ils soient électroniques).
Le petit plus est la fonction glisser qui permet de transformer un pattern en container midi en le glissant simplement dans la fenêtre du séquenceur hôte. Très pratique.
Le seul bémol est le fait de ne pas pouvoir créer des patterns de plus de 16 notes sans avoir à passer par la fonction pattern chain. Mais il est néanmoins possible de le faire à partir d'un container midi préalablement créé.
Le mode multi est lui aussi très pratique pour séparer les différents sons d'un patch.
En matière de sons, les possibilités sont énormes et reposent sur la créativité de chacun. Si on fait abstraction de la quantité de presets proposés, on est un peu dans l'esprit bidouille des Moogs ou autres MS20, la possibilité de sauvegarder en plus. Pour aller plus loin, il ne faut pas avoir peur de mettre la main dans le cambouis et passer des longues journées à "expérimenter", ce qui personnellement m'enthousiasme beaucoup. Enfin, dernier détail et non des moindres : en terme de ressources, Microtonic n'est vraiment pas gourmand puisque tous les sons sont générés et non pas samplés.
Pour un prix plus qu'honnête, les possibilités créatives sont pratiquement sans limite, en tout cas, si on parle d'electro parce que clairement, le Microtonic se positionne bien dans ce créneau.