Techno
Electronique Techno
  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail

Discussion : Comment procédez vous pour la création de vos tracks ?

 
  • Signaler un abus
AuteursMessages

bonellhigh

membre non connecté
bonellhigh
27 posts au compteur
Nouvel AFfilié

Score contributif : 215

1 Posté le 03/01/2018 à 05:16:41Lien direct vers ce postSignaler un abus
Bonjour à tous,

La discussion avait été lancée une fois sur un forum trance sur lequel je squattais un peu et j'ai trouvé ça passionnant. Je lance donc ici ! Beaucoup de personnes ici disent des choses intéressantes, tout le monde a une expérience différente. Aussi, chacun procède à sa manière pour créer un morceau, trouver de l'inspiration, progresser dans l'arrangement et le sound design... Le but ici n'est pas d'essayer de donner une méthode absolue et infaillible pour réaliser un morceau, c'est propre à chacun, mais d'échanger sur comment chacun procède : cela permet d'avoir des perspectives différentes, peut être source d'inspiration pour les plus débutants comme les plus avertis... Pour ma part j'ai lu ça en étant vraiment novice, et ça m'as énormément aidé à progresser dans le processus de création, en piochant des techniques / ordres d'étapes par ci par là qui me convenaient bien.

Donc voilà : Comment procédez vous pour créer une track ? Que faites vous en premier, en dernier, comment ?
N'hésitez pas à vous appuyer sur une track à partager pour expliquer comment vous l'avez fait, ou à développer sur le sound design ou le processus de mixage... tout est bon à lire et entendre !


Je commence pour ouvrir :

-Je travaille entièrement et depuis toujours sur Ableton Live Standard, Push 2 et la Komplete 11. Donc aucun synthé natif du daw, que les effets, le reste vsti de NI et Sylenth, puis Fab Filter pour le mixage, D16 Group et Valhalla DSP pour quelques effets créatifs et des freewares.-

D'une manière générale, j'essayer de penser contraste 100% du temps. J'ai remarqué au fur et à mesure que c'était valable pour presque tout.. Ca paraîtra évident pour beaucoup d'entre vous, mais j'ai mis du temps à vraiment le comprendre :D:, et j'ai l'impression que c'est encore plus valable en techno. On parle de contraste entre une rythmique carré qui accroche (kick sur les temps et hi-hats contre temps par exemple...) et d'un groove avec les percus ou autres. D'une panoramique opposée aussi : Plus il y aura une différence entre certains éléments, plus on aura une sensation d'espace. Constraste entre deux ambiances, fréquences, temps d'attaque, ou pour les drops/breaks aussi... etc

Je débute toujours, et pendant longtemps sur le mode session (et c'est pour cela que je suis incapable de créer une musique sur un autre daw) : Je cherche quelque chose qui va m'inspirer, ça peut être un lead que je me suis amusé à faire dans Massive, un sample que je triture dans tous les sens, une idée de groove, une mélodie, une séquence. Quand je commence à trouver quelque chose qui va être directeur, et souvent que je peux vraiment faire évoluer, que je commence à savoir où je me dirige, je réfléchis alors autour.

Buxi.cornet

membre non connecté
Buxi.cornet
291 posts au compteur
Posteur AFfamé

Score contributif : 6

2 Posté le 13/01/2018 à 19:30:41Lien direct vers ce postSignaler un abus
Salut salut

Le sujet m'intéresse, mais je ne fais pas de techno, je fais de l'expérimental !

Pour créer mes pièces sonores, c'est vraiment de la bidouille de A à Z, la preuve étant que pour enregistrer puis mixer tous mes sons, j'utilise... Audacity !
Du coup, ma manière de faire est relativement... éxotique https://img.audiofanzine.com/images/audiofanzine/interface/smileys/icon_facepalm.gif

Bon, d'abord pas mal de mes créations sonore commencent par la fabrication d'un instrument, c'est ça qui me donne l'inspiration en général.

Mon projet du moment tourne autour de l'idée des interférences, des ondes électromagnétiques que nous n'entendons pas mais dont nous sommes entourés.
J'ai eu l'idée de ce projet en découvrant l'élektroslush, un capteur d'ondes électromagnétiques stéréo.

Au départ, je fabrique le bidule, je joue avec, je repère des sons intéressants et de manières de les obtenir, puis je construit une pièce sonore autour de ça.
La plupart du temps, tout est improvisé et réalisé en une seule prise. Ensuite, j'écoute plusieurs fois la pièce au casque, je considère que la pièce fonctionne lorsque je me laisse emporter jusqu'à m'assoupir. En gros, je fais des pièces sonores qui m'endorment :-D

Je partage aussi beaucoup, sur les forums et réseaux sociaux, j'ai besoin de voir comment mon travail est apprécié, accueilli, considéré.

Pour le projet en question, il est fait pour être joué en live (normalement en février je le présente à Toulouse) et j'essaye de créer aussi un "univers" visuel (bon, c'est un peu prétentieux...) j'ai donc filmé chez moi pour voir si ça le fait...

Ma musique sur Bandcamp : https://nicolas-merle.bandcamp.com

Pryusgmd

membre non connecté
Pryusgmd
9 posts au compteur
Nouvel AFfilié

Score contributif : 4

3 Posté le 15/01/2018 à 14:46:10Lien direct vers ce postSignaler un abus
Salut à tous !
Passionnant comme sujet et malheureusement peu répandu.
C'est vrai que c'est intéressant et inspirant de voir comment les autres travaillent, surtout pour moi, qui suis incapable de finir le moindre projet entièrement.
En ce qui me concerne, j'ai la fâcheuse tendance à commencer par le kick. Je fais une techno assez dark/industrial, le kick est donc l'élément central (ce qui n'est pas forcément le cas dans des morceaux plus mélodieux où le kick se confond avec le reste du morceau).
Je pars bien souvent d'un kick de 909 ou d'un kick assez neutre d'un pack de sample. Puis à grand coup de Decimor 2 (plug D16) et de saturation je sali mon kick. Bien entendu, il y a d'abord une étape d'egualisation/compression.
Une deuxième kick dont je récupère seulement l'attaque vient se superposer par dessus de manière à donner du punch.
On est d'accord, commencer par le kick est une mauvaise idée, mais impossible de m'en empêcher..
D'ailleurs si vous avez des tips sur la création de kick, pas forcément axés dark/indus je suis preneur ! Ceci dit il y a déjà un topic là dessus.

Ensuite j'aime bien me perdre dans des vst modulaires (Bazille U-he/ Arp2600/ Buschla) pour commencer à créer une ambiance avec des sons assez aléatoires que je noie systématique dans une longue reverb. Et là, certains sons présents dans ta vidéo buxi.cornet ressemblent beaucoup à ce que je recherche.
Mise à part le capteur d'ondes électromagnétiques, quelles sont tes sources et comment les travaillent tu ?
Et si tu fabriques des instruments, comment ??
Ça m'intéresse beaucoup ! :bave:

Encore une fois, l'utilisation de samples d'ambiances atonales est bien utile pour poser une base.

Je bosse en mode arrangement mais comme tu le dis bonellhigh, le fait de travailler en mode session est peut être plus judicieux pour commencer.
Après je ne possède pas de push donc peut être que l'intérêt est plus limité ?

Puis, construction classique de mes drums avec un ou deux drum rack où j'y drop pleins d'éléments qui me semblent intéressants. Je crée une boucle sur quelques mesures et j'essaye de trouver des moyens de la faire évoluer progressivement.

Pour la partie mélodique, lorsqu'il y en a une dans la track que je veux composer, je crée une séquence raccord avec le reste et je passe beaucoup de temps à bidouiller les vst et/ou les synthés analo que je possède pour le moment, à savoir ; un mopho et un minilogue.
J'ai d'ailleurs beaucoup plus de facilité à bidouiller sur des machines physiques plutot que de tourner des potards virtuels à souris... Je serais curieux de savoir ce que vous pensez de cela et si je ne suis pas le seul dans ce cas là !

Lorsque ma boucle fonctionne bien, je commence à mettre le morceau en forme. La création d'une intro, de breaks et d'une outro est d'ailleurs la partie que je trouve la plus amusante.
Puis je blinde d'automation mes vst de manière à les faire vivre et évoluer tout le long du morceau.

Enfin, l'étape du mixage est une étape que je maîtrise mal pour l'instant. Mes moniteurs ne sont vraiment pas équilibrés et étant un étudiant vivant dans un appartement très mal isolé, l'achat de vrais moniteurs est difficilement envisage pour le moment.
Mes mix ont tendances à être trop chargés et j'ai du mal à les aérer.
Vu que les kicks sont très présents, je trouve très difficile de les mixer avec le reste.
Si certains d'entre vous font des tracks où les kicks sont très présents, les conseils sont les biens venus !

Bon comme je le disais, j'ai beaucoup de mal à terminer mes tracks car j'ai le mauvais réflexe de les comparer à des tracks que j'écoute et qui les surpassent de très loin. J'ai donc tendance à me dire "mais en fait c'est nul ce que tu es en train de faire". Cependant, l'implication dans la création d'un morceau est tellement agréable que je persiste et me dis que je finirais par faire un morceau dont je serais fier lorsque je le ferais écouter.

Bonellhigh, si tu as une track à nous faire écouter ce serait cool ! ;)

Sleen Music Prod.

membre non connecté
Sleen Music Prod.
1 post au compteur
Nouvel AFfilié

4 Posté le 15/01/2018 à 16:10:17Lien direct vers ce postSignaler un abus
Salut Salut ! Bon sujet, c'est toujours intéressant de voir comment procède les confrères !
Du Coup pour ma part,
je ne cherche même plus de mélodie 4h dans ma tête comme à mes débuts, je lance donc FL Studio 12, en général j'utilise le VST Nexus, avec un peu de Nightlife et de son perso, je commence dans une gamme souvent mineure, j'envoie quelques accords, j'en fait " une histoire " ensuite je commence a balancé mes différents kick, claps, snares, hi hats etc ... et ensuite l'élément clés de mes productions ( je fais quasiment que de la Deep House et ses variantes ) LA BASSE !
Et tout cela dans mon Channel Rack, une fois que j'ai trouvé une bonne boucle qui me fait vibré, je commence à y rajouter des FX/Textures, des variantes de mélodie que ce soit en octave ou sonorité, et une fois cela fait, je commence mon puzzle dans la playlist de FL Studio, j'assemble, j'ajuste, je découpe, je rajoute différents filtres, et à la toute fin en général je rajoute tout les FX ( White Noise, Drop pré-samplé etc ... ) et la touche finale de chez finale ... le mixage, qui honnêtement ne me prends plus très longtemps car dès le debut je sais ce que je veux. Du coup maintenant une production me prends au grand maximum 2h voir 3 si quelques chose me titille.
Voilà voilà pour ce qui est de ma façon de travaillé les amis.
Pour un aperçu voici ce que ma dernière prod à donné en moins de 2h

By Sleen Mp

Buxi.cornet

membre non connecté
Buxi.cornet
291 posts au compteur
Posteur AFfamé

Score contributif : 6

5 Posté le 18/01/2018 à 19:40:01Lien direct vers ce postSignaler un abus
Citation de Onlyroux :
Et là, certains sons présents dans ta vidéo buxi.cornet ressemblent beaucoup à ce que je recherche.
Mise à part le capteur d'ondes électromagnétiques, quelles sont tes sources et comment les travaillent tu ?
Et si tu fabriques des instruments, comment ??


Quels sont les sons que tu recherche ?

Alors concernant les "instruments" que j'utilise pour ce projet, il y a un thérémin, une boite à drone/rythme et une radio aléatoire.


Pour le thérémin, j'ai utilisé le kit "open thérémin" et j'ai un peu bidouillé pour avoir un LFO en plus.
Le projet open thérémin est intéressant car d'un rapport qualité prix défiant toute concurrence et quelques personnes ont partagé des modifications dans le programme (le kit est à monté sur un Arduino Uno).


Pour la boite à drone/rythme, c'est un bidule qui contient six oscillateurs à base de NE555 qui produit des formes d'onde carré.
Quand on veut mixer plusieurs sources, on peut utiliser des résistances. Au lieu d'utiliser des résistances, j'ai utilisé des photorésistances.
Chaque photorésistance est noyé dans un petit boitier noir avec une LED par dessus dans de la colle chaude.
Un arduino me permet d'allumer ou d'éteindre les LED, ou de faire varier leur intensité lumineuse. En utilisant des valeurs aléatoires, on crée une sorte de "brouillard sonore", mais on peut aussi l'utiliser en mode séquenceur.
En éteignant toutes les LED et en éclairant l'intérieur, on peut créer des sons aussi...




Pour la radio aléatoire, j'ai démonté une radio et j'ai fait quelques modifs... le réglage des stations se fait via un potentiomètre monté en pont diviseur de tension. Il suffit de couper la patte du milieu et d'y souder à la place une alimentation dont la valeur change aléatoirement. Ainsi, les stations se changent aléatoirement (c'est tout con en fait). Pour le côté visuel, j'ai également utilisé un variateur pour ampoule 230V. J'ai remplacé le potentiomètre du variateur par une photo résistance. Et là encore, en éclairant plus ou moins la photorésistance, l'ampoule 230V éclaire plus ou moins. Encore une fois, j'ai utilisé un arduino pour piloter tout ça. Depuis la vidéo ci-dessous, j'ai trouvé des ampoules encore mieux, ampoules à filaments, bien grosses avec un look labo ^^




Et enfin, j'utilise aussi un vieux ordi portable qui me sert à faire tourner un OS Linux avec Rakarrack qui est une sorte de grosse pédale multi-effet très intéressante, et Superloop qui est un looper multipiste.

Ma musique sur Bandcamp : https://nicolas-merle.bandcamp.com

Pryusgmd

membre non connecté
Pryusgmd
9 posts au compteur
Nouvel AFfilié

Score contributif : 4

6 Posté le 19/01/2018 à 15:15:55Lien direct vers ce postSignaler un abus
Ce sont surtout les sons de ta machine boite à drone/rythme maison.
J'aime beaucoup le côté vraiment aléatoire de ces sons/textures sonores. Et même si ce que je fais est a des années lumières de ton travail, j'imagine très bien réexploiter ce genre de sons.
Visiblement tu as de bonnes connaissances électroniques (ou du moins, bien plus que moi) mais ça donne vraiment envie de s'y mettre... :bave:

D'ailleurs si tu connais des sites sur lesquels on peut se renseigner sur la création de telles boîtes DIY de manière simplifiée, je serais partant.

Tout cela vient de ton imagination ou ce sont des idées que tu as pioché quelque part, puis modifiées ?

Quoi qu'il arrive, chapeau !
J'irai voir plus en profondeur ce que tu fais si tu as d'autres vidéo/sons dispo sur YouTube ou encore soundcloud :bravo:

indoor cat

membre non connecté
indoor cat
424 posts au compteur
Posteur AFfamé

Score contributif : 8

7 Posté le 22/01/2018 à 13:09:35Lien direct vers ce postSignaler un abus
super le topic.

pour ma part, je fais de l'electronica tres imagée, sur live9
j'aime bien combiner des séquences avec des samples, creer des harmonies assez riches, et travailler de maniere fluide mes scenes façon bloc notes..dans un second temps je me focalise sur les parties en me créant d'autres livesets

Buxi.cornet

membre non connecté
Buxi.cornet
291 posts au compteur
Posteur AFfamé

Score contributif : 6

8 Posté le 22/01/2018 à 14:43:30Lien direct vers ce postSignaler un abus
Citation de Onlyroux :

Visiblement tu as de bonnes connaissances électroniques (ou du moins, bien plus que moi) mais ça donne vraiment envie de s'y mettre... :bave:

D'ailleurs si tu connais des sites sur lesquels on peut se renseigner sur la création de telles boîtes DIY de manière simplifiée, je serais partant.

Tout cela vient de ton imagination ou ce sont des idées que tu as pioché quelque part, puis modifiées ?


Salut, alors non, je n'ai pas de "solides" connaissances en électronique, je fais de la bidouille et j'ai seulement des notions de base ;)
Je m'inspire de projets déjà existants, et puis ça dérive lol, souvent je pars d'une idée et ça abouti à autre chose d'exploitable... je m'adapte au résultat ;)

Je ne connais pas de site de bidouille particulièrement, je surf beaucoup sur le net pour trouver des idées, et beaucoup sur Youtube aussi.

Ma musique sur Bandcamp : https://nicolas-merle.bandcamp.com

bonellhigh

membre non connecté
bonellhigh
27 posts au compteur
Nouvel AFfilié

Score contributif : 215

9 Posté le 24/01/2018 à 23:47:46Lien direct vers ce postSignaler un abus
Hello,

Merci pour vos réponses !

Il est vrai que j'aurais pu créer le sujet sur un forum plus vaste que Techno.

Pas sûr qu'un mode session sur Live soit mieux pour débuter une track, chacun son truc ! Pour ta question onlyroux à mon avis un contrôleur qui permet de lancer les clips est beaucoup mieux pour pouvoir essayer un max de combinaisons sur la vue session oui...
Je t'avoue que moi aussi j'ai beaucoup de mal à commencer une track sans kick ahaha. Du coup maintenant je mets un kick neutre, genre un 909 classique, un poil modifié si je sais déjà un peu où je vais et je le travaille quand j'ai plus de matière !

Bien d'accord, avoir des critiques c'est beaucoup mieux pour bien évoluer ! Et bien au passage j'aime beaucoup ton experimental Buxi, y'a un sacré taff aha.

https://soundcloud.com/nexy_lyon/blacker

dels31

membre non connecté
dels31
4 posts au compteur
Nouvel AFfilié

Score contributif : 22

10 Posté le 26/01/2018 à 17:58:45Lien direct vers ce postSignaler un abus
Salut,
Merci d'avoir lancé ce sujet, je pense qu'on est plein dans notre coin à se poser un peu les mêmes questions!
Pour ma part, je ne fais pas de techno (un peu d'électro quand même), et je suis limité par mes connaissances techniques, je me cantonne à composer de l'expérimental sur un (bon) clavier workstation assez complet avec une bonne banque sonore, un bon séquenceur 16 pistes, un excellent interface tactile (pour un clavier du moins), et un arrangeur intégré qui a le mérite d'exister et est bien pratique (bref, un Korg Krome).

Je peux partir de plusieurs façon trés différentes, toutes basées sur l'impulsion du moment, mon état d'esprit ou mon humeur, mon envie. Ca peut être un son, un rythme, une mélodie, un effet....mais presque toujours à tatons, sans "préméditation": en fait, j'explore les possibilités de ma machine, je tente des trucs, j'en jette plein, et parfois je tombe sur un truc qui me branche et autour duquel je développe la suite.
Je travaille ensuite en couches successives: j'avance dans le temps (du morceau), et je rajoute des couches (pistes, notes, effets, arrangements.

Je passe par une multitude d'écoutes successives pour améliorer à mon goût (c'est subjectif;)), souvent revenir en arrière pour repartir dans une autre direction, avec des pauses (jours, semaines) pour ne pas me noyer et essayer de garder un peu de recul. Je fais aussi écouter les versions intermédiaires à mon entourage, pour me faire une avis externe sur le ressenti global (sur la forme, pas sur le fond qui est la musique qui me plait à moi et que j'assume, et dont je sais qu'elle n'est pas du tout commerciale ni forcément "easy listening" de par sa nature expérimentale).

Bref, j'ai le sentiment de découvrir mon morceau au fur et à mesure que je le construit, c'est un travail en boucle dans lequel des choses se créent par elles mêmes et me guident un peu inconsciemment, et auxquelles j'apporte des corrections "volontaires" pour orienter l'ensemble (je sais pas si je suis clair...?). C'est ce côté découverte interactive qui me branche le plus en fait.

Je transfère tout en bloc, ou piste à piste au final sur Audacity juste pour passer du midi au format audio, je n'ai pas encore pris le temps d'aller plus loin sur le post traitement informatique (dans ma tête, ça reste des maquettes expérimentales que j'essaie d'aboutir au mieux).
En tout cas le rendu sur ma machine et sur d'autres systèmes audio (chaine hifi, autoradio, casque, ...) peut être tellement différent que je dois l'écouter sur tous ces sytèmes pour ajuster au mieux la masterisation (pour que ça sorte à peu près bien partout).

En résumé pour répondre à la question d'origine en trois mots: au feeling complet!
Si ça vous dit allez faire un tour sur mon compte soundcloud:
https://soundcloud.com/dels-8




Dels.

Revenir en haut de la page