LiveJeudi à 18h, on teste la nouvelle version d'un gros logiciel en live !
Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Behringer Ultrabass BXR1800H
Photos
1/8

Behringer Ultrabass BXR1800H

Tête d'ampli Basse de la marque Behringer appartenant à la série Ultrabass

6 avis

Annonces Ultrabass BXR1800H

Me prévenir à chaque nouvelle annonce sur ce produit

Forums Behringer Ultrabass BXR1800H

News

Images

Avis

Note moyenne :
( 4.5/5 sur 6 avis )
3 avis
50 %
3 avis
50 %
Donner un avis
MetahalMetahal

Excellente tête (quoique neutre)

Behringer Ultrabass BXR1800HPublié le 16/04/18 à 14:16
Bonjour à tous/toutes les AFiens, et les visiteurs du site.
Après quelques années de survol du site, j'ai finalement décidé de m'inscrire. Je vais donc essayer de retranscrire au mieux mon avis (après en avoir lu... "quelques uns"...)


CARACTERISTIQUES
Tête transistor
2 canaux
180w sous 4Ohm/100w sous 8Ohm

Connectique avant
  • 1 entrée instrument en jack mono 6,35 (icon_facepalm.gif)
  • 1 sortie casque, elle aussi en jack 6,35

Compresseur à un seul contrôle, activable via pression du bouton qui s'éteint en fonction des pics de dynamique.
Fonction Ultrabass (un octaver)
Et surtout, une EQ 7 bandes hyper précise, active dans le médium surtout (63Hz - 5kHz)

Connectique arrière
  • 1 sortie HP
  • 1 Footswitch (Canal /...
Lire la suite
Bonjour à tous/toutes les AFiens, et les visiteurs du site.
Après quelques années de survol du site, j'ai finalement décidé de m'inscrire. Je vais donc essayer de retranscrire au mieux mon avis (après en avoir lu... "quelques uns"...)


CARACTERISTIQUES
Tête transistor
2 canaux
180w sous 4Ohm/100w sous 8Ohm

Connectique avant
  • 1 entrée instrument en jack mono 6,35 (icon_facepalm.gif)
  • 1 sortie casque, elle aussi en jack 6,35

Compresseur à un seul contrôle, activable via pression du bouton qui s'éteint en fonction des pics de dynamique.
Fonction Ultrabass (un octaver)
Et surtout, une EQ 7 bandes hyper précise, active dans le médium surtout (63Hz - 5kHz)

Connectique arrière
  • 1 sortie HP
  • 1 Footswitch (Canal / Ultrabass)
  • 1 insert RCA (Cinch) en stéréo
  • 1 boucle d'effet sans niveau
  • 1 sortie DI (pas d'option PRE/POST ni GROUND/LIFT)

Un ventilateur, pas des plus silencieux mais inaudible lors du jeu et pas inconfortable en silence. Peut-être que certains n'y trouveront pas leur compte en Home-Studio.

Note : La tête est rackable et est d'ailleurs fournie avec ses ailettes de rack.


UTILISATION
Assez simpliste.
Il s'agit de mon premier ampli basse... Et le seul finalement.

Après avoir reçu par un ami un petit combo Hartke B300, qui a malheureusement vite rendu l'âme, j'ai retiré l'ampli du combo et ait gardé le baffle et le HP 10" juste increvable.
J'ai branché la tête Ultrabass (genre 2 mois plus tard, héhé oui, étudiant) et ait récupéré un son bien plus aéré, agréable et puissant. Bon, restons honnête, bien que cet ampli est correct, le fait de passer par un petit haut parleur Hartke (qui est censé encaisser 50w) ne lui rend pas justice.

Premier canal et un seul potard, le gain. On retrouve une propension naturelle pour les graves assez importante et le bas du spectre n'est pas vraiment tenu. L'égalisation vient ajouter ou définir le son recherché et je pense qu'il conviendra aisément à n'importe qui débutant dans un groupe.

Un bouton permet soit de laisser les LED des faders allumés ou de répondre à la dynamique sur chaque plage de fréquence.
Je dois avouer qu'après 5 ans, pas de grésillement sonore, tout reste intact, bien que les LED sur 3 bandes ont tendance a s'éteindre parfois au contact. C'est un détail par rapport au prix de l'appareil. Je ne l'aurais pas accepté sur un SVT et l'aurais pénalisé dans la fabrication. Or ici on a affaire a un bon Behringer.

Le second canal, en plus du potard de gain possède un potard shape balayant une très grande plage (180Hz-3,5kHz ?) et pouvant se marier parfaitement bien avec l'EQ et un potard level pour le niveau de sortie du canal. Possibilité de saturer le canal sans élever fortement le niveau sonore donc.

Après avoir prêté mon 6505+ a un groupe et me retrouvant donc avec mon 4x12 ENGL en V30 et l'Ultrabass (oui, on ne juge pas) j'ai décidé de tester la configuration et une de mes utilisations -maintenant que je ne joue plus de basse- est de jouer de la musique dessus. Alors oui, c'est teinté, non c'est pas hyper beau non plus, oui je tiens à mon matériel malgré tout.. L'EQ se retrouve être chirurgical. J'ai déjà pu ouïr les "EQ chirurgicales de Mesa" et consorts, arrêtez-tout, on a un nouveau challenger.
Bon, je vais être un peu plus objectif. Déjà, qui a dit que seules certaines marques arrivaient à ce défi ? Qui a dit que ce n'est pas simplement l'emploi d'un baffle de meilleur qualité, pas forcément adapté à la basse certes, mais qui, désolé petit speaker Hartke increvable, est de bien meilleure qualité ?

Je pense que je pourrais lui rendre justice en le couplant à un meilleur, un vrai baffle en 2x10 ou 1x15.
D'ailleurs, je parle d'une utilisation d'hérétique, mais parlons d'une utilisation plus rationnelle, voulez-vous ?
En répète naguère jeune bassiste que j'étais, je me suis fait enterrer par mon guitariste et son (mon) Peavey et par le batteur. Encore une fois, du peu de moyen que j'avais, je trimballais mon cadavre de Hartke B300 que je mettais en mode paysage (voire paysan dans le fond) afin d'avoir assez de longueur pour ne pas refaire le cablage du HP, et pour le plugger dans mon Ultrabass. Là, le HP 50w montre ses limites. Non il n'a jamais claqué, malgré les 100w de l'ampli en 8Ohms, il a bien saturé (c'est juste moche) et j'étais juste inaudible.

Je reste persuadé qu'un bon cab adossé, il joue son rôle. On ne parle pas non plus de faire des gros festivals avec, mais je pense que cette tête, éventuellement en stéréo, étant donné son caractère rackable peut jouer d'un atout indispensable pour des artistes plus "sérieux". Ou en spare, ça marche aussi. Quitte à mettre une DI, prenez donc cette BXR1800H.


SONORITÉS
Finalement cette tête est neutre. Agréablement neutre. Assez puissante, légère, une excellente tête pour commencer ou s'offrir un spare. Plus tard, je pense que la config wet est recommandable avec cet engin.

Je jouais du Metal plus old-school, avec quelques parties modernes. Citons des LoG, Metallica, Slayer, Motörhead, Gojira mais aussi des morceaux plus "rock" où elle semblait bien mieux se comporter.

Le canal 2, celui permettant un overdrive ne peut juste pas convenir pour des VRAIS morceaux à la basse disto. Ace of Spades ou Pulling Teeth ? Faisable, mais pas convaincant. In your words ou autres morceaux de Lamb of God, saturé ou pas, ça passe, et même plutôt bien je pense.

Si les morceaux nécessitant une vraie disto ne sont pas très bien retranscrits avec la disto de l'ampli, je reste persuadé qu'une de vos bonnes pédales déjà utilisées dans votre gear sera acceptée (peut-être pas sublimé, l'ampli reste assez plat).

Le caractère obtenu tiendra fortement compte de votre chaine de son, alors si vous avez l'occasion de tester sur plusieurs basses/cabinets, faites-vous votre opinion.
Et pour le prix, la puissance tient la route. C'est pas une GK ou une Carvin, peut-être de bons modèles vers lesquels évoluer par la suite, mais ce Behringer me semble être un bon choix pour débuter, même en premier ampli et il y a de bonnes possibilités d'évoluer avec, même si je ne pense pas qu'il faudrait le garder jusqu'au bout quitte à lui mettre du SVT-3 ou un SansAmp en insert. Remarque si vous avez déjà essayé... Tous les goûts sont dans la nature.

Finalement, un mot sur l'Ultrabass. Bah oui au fait il y a une fonction dont je ne parle pas et qui donne son nom à la série. C'est parce qu'il est pratiquement inutile, à mes yeux. Pour tester l'octaver et faire quelques covers, pourquoi pas.
Pour remplacer un vrai octaver :/ Bon déjà, 1 seul contrôle qui fait le mix wet/dry et peut-être même la profondeur de l'effet. En dessous de 5(12:00), généralement l'effet est trop subtil. Il y a moyen d'obtenir de bonnes combinaisons avec la disto, ça envoie de plus gras, peut être le mettre vers 3 (9heures). Au delà, sur la seconde moitié de la course du potard, c'est très... Binaire. L'effet est trop présent et soit il passe, soit il casse. Il doit avoir moyen, avec une vraie boucle bien fournie en effets, à trouver une partie utilisable. Un effet swell par exemple pourrait tout à fait accueillir des réglages plus extrêmes de l'ultrabass.
Dernière chose à son sujet; je pense qu'il est 2 octaves en dessous si je me souviens bien. Ou il envoie 1 et 2 octaves en dessous, 2ème octave plus audible lorsque l'effet est plus enclenché, enfin que la course en plus loin.
Master efficace, très progressif et qui aide à la transition entre les canaux.
Compresseur simple d'utilisation (si vous n'y arrivez pas, il y a le triangle, et si vous n'y arrivez toujours pas, il y a le basse... Oh but wait...) qui finit par bouffer de la dynamique. Oui c'est son but. Mais il faudra peut-être parfois être très précis avec, cependant je n'en suis pas déçu.


AVIS GLOBAL
Ok, resynthétisons tout ça.

PROS
  • Simple/Plug&Play
  • Puissant
  • EQ précise
  • Connectique XLR (out) pour la DI et RCA (in) pour les morceaux éventuellement
  • Rapport qualité/prix
  • Utilisable au delà de son cadre d'entrée de gamme (ex : en stéréo pour du wet)
  • Rackable
  • Footswitch soumis à déclaration de port d'arme. Sérieusement, Behringer peut-être mais je sens qu'il est fait pour tourner et pour être maltraité. Notons aussi la longueur du jack pas ridicule. Aussi, Footswitch en Jack et pas en propriétaire. 1 seule prise, et non 8 (Mesa/Boogie).


CONS
  • Ultrabass, dont cet ampli provient peu utilisable
  • Distortion du second canal pas assez musical
  • Puissant, mais puissance limitée ?
  • Neutralité (peut être un avantage)
  • Fabrication tout en plastique pas hyper-agréable. Dont la poignée de transport
  • Finalement, un EQ de plus sur le premier canal, c'était pas de refus; de même que la possibilité d'activer ou de bypasser l'EQ, comme chez tout le monde en fait. La cerise sur le gateau : footswitchable.
  • Tant qu'on est dans le foot-fetish et parce qu'il faut lui trouver des points négatifs : le footswitch aurait pu accueillir un jack femelle afin de pouvoir rallonger la longueur du cable au besoin. Mais le cable est déjà fort long et il est possible de mettre une rallonge jack stéréo male-femelle au besoin.


Probablement un des meilleurs rapports qualité/prix pour une tête d'ampli basse en 2 canaux; j'ai acheté la mienne neuve pour 100€ le dernier jour des soldes en janvier 2013 :bravo:

Je me tiens à disposition en cas de questions, bonne journée !
Lire moins
»
Mr RainesMr Raines

Excellent pour débuter

Behringer Ultrabass BXR1800HPublié le 17/06/16 à 12:15
J'ai acheté cette tête pour m'initier à la basse, tout simplement parce que c'était le premier prix. L'égalisation à 7 bandes me faisait peur, mais je ne me suis pas arrêté à ça, surtout vu le prix. Et puis, plus il y a de pistes plus c'est précis et on peut modeler le son.

Je l'ai achetée avec un baffle Behringer 210 avec cônes en alu et twitter débrayable.

À noter aussi que je joue du métal et du rock, aux doigts comme au médiator sur une basse active en 5 cordes.

Pour l'utilisation, c'est relativement simple dès le début. C'est si on cherche LE son que ça se complique. 2 canaux (un clean et un overdrive), un compresseur, un bass boost (ou ultrabass), ce qui rend cet ampli très...…
Lire la suite
J'ai acheté cette tête pour m'initier à la basse, tout simplement parce que c'était le premier prix. L'égalisation à 7 bandes me faisait peur, mais je ne me suis pas arrêté à ça, surtout vu le prix. Et puis, plus il y a de pistes plus c'est précis et on peut modeler le son.

Je l'ai achetée avec un baffle Behringer 210 avec cônes en alu et twitter débrayable.

À noter aussi que je joue du métal et du rock, aux doigts comme au médiator sur une basse active en 5 cordes.

Pour l'utilisation, c'est relativement simple dès le début. C'est si on cherche LE son que ça se complique. 2 canaux (un clean et un overdrive), un compresseur, un bass boost (ou ultrabass), ce qui rend cet ampli très complet à mon goût. Pas besoin d'investir dans 15 effets, dans l'esprit plug-and-play.

Canal 1 (clean) : le son est bien clair, et l'égalisation 7 bandes donne une large palette sonore. Peut-être trop, si on considère que cette tête s'adresse à des débutants. Ou alors des débutants qui savent précisément le son qu'ils recherchent. Si on met l'EQ à plat, le son est déjà pas mal. Si on boost/cut les bandes (+12 dB > -12 dB), le son peut passer de très rond et grave à très aigu et criard. Attention donc à ne pas régler dans les extrêmes.

Canal 2 (overdrive) : un gain, un "shape" et un "level". Le gain, comme toujours, sert à faire saturer le canal. Le "shape" est comme un filtre qui sert à sculpter le son. Ça évite que ce soit trop sourd ou criard. Le "level" sert à doser le volume de sortie du canal. Intéressant pour avoir un volume égal entre le canal 1 et 2. Ça évite les mauvaises surprises quand on change de canal (le son qui gueule d'un coup). La distorsion est assez conséquente. Si vous voulez un léger crunch, il faut rester dans la première moitié. Au delà, ça devient bien couillu. Si vous voulez de la disto, vous allez être servis. Cela dit, grosse distorsion ne veut pas dire que le son est baveux. il reste propre malgré tout.

La tête est équipée aussi d'un compresseur. Je ne suis pas un expert, donc je ne peux pas dire s'il est mauvais, très bon ou juste correct. Je constate juste qu'il fait très bien son boulot. Je le règle à mi-course et le signal est suffisamment compressé. Il y a donc de la marge pour ceux qui veulent plus ou moins. Je me doute qu'il est moins performant qu'un compresseur "indépendant", mais pour un intégré je le trouve très bien.

Pour le potard "ultrabass", je le trouve tout simplement inutile. l'EQ 7 bandes rend le réglage déjà très complet, pas besoin de rajouter ce gadget. D'autant que quand on l'enclenche... comment dire... on ne distingue plus les notes. Ça vibre, ça fait trembler les murs, etc, mais ça coupe quasi toutes les harmoniques. C'est du bourrinage de basses, rien de plus. Ne vous laissez pas berner par cette option, je ne le considère que comme un gadget. Evidemment, ce n'est que mon avis.

Quant à la puissance et donc la sensibilité du gain : 180 Watts en 4 Ohms, 100 Watts en 8 Ohms. Etant équipé en 2x10, je suis donc "limité" à 100 W. autrement dit, c'est surtout pour jouer dans son salon ou dans une pièce où on peu pousser un peu le son. J'ai un doute sur les capacités à jouer en groupe (je n'en ai jamais eu l'occasion). Ce qui veut dire que le master n'est pas hyper sensible. On n'est pas obligé de gérer le volume au millinètre, c'est un gros plus dans un secteur où on fait la course à l'armement. Cependant, si vous voulez faire de la scène, optez plutôt pour la version 300 Watts...

Cette tête s'adresse donc à des débutants qui ne veulent / peuvent pas investir une fortune dans un ampli. Cependant, il faut s'y connaître un peu ou être patient pour s'attaquer à l'égalisation. C'en est presque paradoxal de proposer à des débutants une EQ aussi complète.
Lire moins
»
shar24shar24

un rapport qualité/prix hallucinant !

Behringer Ultrabass BXR1800HPublié le 08/02/16 à 08:11
J'ai acheté cette tête par simple curiosité sans en avoir besoin et pour me faire une idée de ce que l'on pouvait proposer à moins de 90 euros. J'ai branché cette tête sur mon enceinte EBS 4 X 10 en 4 ohms, j'utilise sur scène une tête EBS; Je joue avec une basse du luthier philippe cattiaux, passive type JB équipée de micros passifs vintage Benedetti (excellents). Difficile de juger chez soi de la capacité de cette tête au sein d'un groupe, si les 180 watts sont bien là et repiqué sur sono, pourquoi pas...Pour répéter ,pas de soucis, après je ne peux me prononcer. 2 canaux sur cet ampli, sur le 2ème la fonction shape est efficace pour moduler le son, les 7 bandes de l'égalisation...…
Lire la suite
J'ai acheté cette tête par simple curiosité sans en avoir besoin et pour me faire une idée de ce que l'on pouvait proposer à moins de 90 euros. J'ai branché cette tête sur mon enceinte EBS 4 X 10 en 4 ohms, j'utilise sur scène une tête EBS; Je joue avec une basse du luthier philippe cattiaux, passive type JB équipée de micros passifs vintage Benedetti (excellents). Difficile de juger chez soi de la capacité de cette tête au sein d'un groupe, si les 180 watts sont bien là et repiqué sur sono, pourquoi pas...Pour répéter ,pas de soucis, après je ne peux me prononcer. 2 canaux sur cet ampli, sur le 2ème la fonction shape est efficace pour moduler le son, les 7 bandes de l'égalisation agissent efficacement, il faut toutefois éviter de pousser trop l'égalisation des basses et des aigus pour éviter l'apparition de distorsion, mais pour le prix de cette tête, on ne peut tout avoir...La compression est efficace. La fonction ultrabass, genre d'octaver destiné d'après la notice sensé générer des "infrabasses" est pour moi inutile, mais c'est une question de gout.
En résumé cet ampli propose des sonorités très agréables, chaudes, très modulables, il ne rougira pas de la comparaison avec des têtes trois fois plus chères. Je suis franchement bluffé de ce que fait Berhinger pour un prix aussi dérisoire. Après la fiabilité...je ne peux en juger. Cette tête sera parfaite pour le bassiste qui veut se sortir du combo sans dépenser grand chose.;)
Lire moins
»
papifouinepapifouine

Bon et pas cher

Behringer Ultrabass BXR1800HPublié le 29/12/10 à 17:16
Déja vu

UTILISATION

Déja vu

SONORITÉS

Rien à signaler

AVIS GLOBAL

Utilisé depuis deux ans sur baffle maison HP 15 HH, cela fonctionne trés bien réglages corrects trés bon compresseur.Le ventilateur est un peu bruyant au repos, c'est a mon sens son seul défaut.
Rapport qualité puissance prix excellent. Bon produit pour petite bourse et débutants (quoi que..... j'ai 50 ans de musique derrière moi)
question: L'ultra bass !!!!! ca sert à quoi ? On ne sait même plus ce que l'on joue avec ce gadget.…
Lire la suite
Déja vu

UTILISATION

Déja vu

SONORITÉS

Rien à signaler

AVIS GLOBAL

Utilisé depuis deux ans sur baffle maison HP 15 HH, cela fonctionne trés bien réglages corrects trés bon compresseur.Le ventilateur est un peu bruyant au repos, c'est a mon sens son seul défaut.
Rapport qualité puissance prix excellent. Bon produit pour petite bourse et débutants (quoi que..... j'ai 50 ans de musique derrière moi)
question: L'ultra bass !!!!! ca sert à quoi ? On ne sait même plus ce que l'on joue avec ce gadget.
Lire moins
»

Fiche technique

  • Fabricant : Behringer
  • Modèle : Ultrabass BXR1800H
  • Série : Ultrabass
  • Catégorie : Têtes d'amplis Basse
  • Fiche créée le : 28/03/2007

Nous n'avons pas de fiche technique sur ce produit
mais votre aide est la bienvenue

»

Autres catégories dans Amplis Basse

Autres dénominations : ultrabassbxr1800h, ultrabass bxr 1800h, ultrabass bxr1800 h, ultrabassbxr1800 h, BXR1800H, BXR 1800H, BXR 1800 H, BXR1800 H

cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.