Bogner Uberschall Head
+
Bogner Uberschall Head
Comparateur de prix
Petites annonces
WinceWrath 04/09/2009

Bogner Uberschall Head : l'avis de WinceWrath

4

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
Têtes d'ampli à lampes :
- (6) 12AX7 en pré-amplification et (4) EL34 en amplification, pour 100 watts affichés
- 2 canaux aux sons radicalement opposés, l'un clair en toutes circonstances ou presque, l'autre très saturé
- Réglage du gain, des aigus, des médiums, des graves, de la présence du volume par canal, plus un master volume.
- Une boucle d'effet mono en série, car c'est un des premiers modèles (les nouvelles étant équipées d'une boucle mono en parallèle)

Elle est livrée avec un footswitch possédant deux connections par jack mono et permettent de contrôler :
- La sélection du canal utilisé
- L'ouverture ou la fermeture de la boucle d'effet

On notera l'absence de reverb et le caractère complètement mono de l'engin, même s'il est possible de sortir sur deux enceintes.

UTILISATION

Concernant son utilisation "musicale", comme dit dans un autre avis, la tête est spartiate, donc facile à prendre en main. L'égalisation fait bien son travail et seul le dosage du niveau des graves demande de la mesure, car elle en délivre énormément.

En jeu, le côté très brut des sons nécessite une exécution très propre. L’engin ne pardonne pas vraiment les erreurs.

Pour ce qui est de la manipulation, elle est lourde et son poids est déséquilibré, ce qui rend son transport malaisé. Ceci cumulé à la nécessité de jouer à un volume correct (c'est-à-dire dépassant midi pour les volumes des canaux et 10 heures pour le master, et compte-tenu des 100 watts de la bête) fait qu’elle n’est pas adaptée à tous les cas d’utilisation.

SONORITÉS

Pour information sur l’environnement matériel et musical :
- Je joue en général avec une Gibson SG accordée en Ré, mais la tête à été testée avec une Ibanez EX montée en DiMarzio Evolution et une Ibanez Petrucci Model.
- La tête est branchée sur un stack Marshall 1960B (JCM800)
- En général, elle est utilisée sans effet
- Je joue du gros Rock avec, quasiment exclusivement.

Son clair :
- Nécessite d’être poussé au niveau du gain et du volume pour sonner aussi fort que le canal saturé, ce qui peut poser un problème suivant le son recherché.
- Reste clair quasiment quoiqu’il advienne, donc l’ajout d’une pédale sera nécessaire pour en tirer un son crunch (mais certains s’en sortent en jouant avec volume de la guitare sur le canal saturé, ce qui n’est pas mon cas).
- Chaleur et dynamique exceptionnelles (et je pèse mes mots)

Son saturé :
- S’exprime au mieux à des niveaux de saturation élevés
- Peu versatile, mais on pourra jouer sur le grain et la chaleur en utilisant le réglage de présence
- Bonnes chaleur et dynamique
- Le son se positionne très bien dans le mix (et c’est là sa plus grande qualité, amha).

AVIS GLOBAL

Je joue en groupe avec un autre guitariste. Les sons tirés de cette tête s’accorde très bien avec le reste du groupe et complète notamment admirablement (amha, toujours) un système Mesa Boogie aux sons plus "lisses". Le rendu de l’ensemble est compact et riche.

Les points négatifs :
- Une reverb intégrée aurait permis d’ajouter un peu de liant sur les sons clairs sans avoir à ajouter encore un effet externe
- Le prix (même d’occasion) reste élevé

Les points positifs (qui ont guidé mon choix) :
- Le son que je cherchais
- Le positionnement dans le mix

Je ne compte pas m’en séparer, mais la construction d’un pedalbord assez complet va devenir nécessaire pour élargir le potentiel sonore de cette tête.