Théorie musicale
Forums thématiques Théorie musicale

Comme tout langage, la musique a sa grammaire, son orthographe et son vocabulaire. Si vous êtes las de ne composer qu'à partir des 3 mêmes accords depuis des lustres, nul doute que ce forum vous ouvrira des horizons créatifs insoupçonnés, quel que soit l'instrument que vous pratiquiez.

  • J'aime
  • Tweet
  • +1
  • Mail

[Bien débuter] L'ouverture des accords

 
  • Signaler un abus
AuteursMessages

newjazz

membre non connecté
newjazz
8171 posts au compteur
Rédacteur

Score contributif : 865

1 Posté le 10/11/2017 à 18:30:22Lien direct vers ce postSignaler un abus
L'ouverture des accords
Le précédent article nous a présenté comment l'on pouvait obtenir une harmonisation intéressante et dégager des lignes de basse et d'harmonie claires, le tout à partir de simples renversements judicieusement choisis. Toutefois, nous pouvons observer que nous nous ne nous sommes pas contentés de renverser lesdits accords, nous avons également joué avec leur structure: nous les avons ouverts !

Lire l'article
 


Ce thread a été créé automatiquement suite à la publication d'un article. N'hésitez pas à poster vos commentaires ici !

Accepter qu'on n'sait pas, c'est déjà l'premier pas.

 

MUSICIENS ET PUBLIC, PROTEGEZ VOS OREILLES!

Bertoto

membre non connecté
Bertoto
336 posts au compteur
Posteur AFfamé

Score contributif : 136

2 Posté le 10/11/2017 à 19:42:28Lien direct vers ce postSignaler un abus
Toujours bien de se faire rappelet quelques bases.
Petite question à Newjazz pour rigoler,tes exemples tu les construis à partir de Sibelius ?
Il me semble reconnaître le fond un peu jauni de leur part et l'éxécution "tout en nuance" de leur lecteur de son de piano.;)

[ Dernière édition du message le 10/11/2017 à 19:45:20 ]

patrick_g75

membre non connecté
patrick_g75
1246 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 333

3 Posté le 11/11/2017 à 13:16:44Lien direct vers ce postSignaler un abus
Je suivais toute cette série d'articles pour deux raisons : 1) je ne sais pas tout et, 2) je suis intéressé par les lexiques.
Je viens de m'apercevoir que ces deux raisons peuvent se recouper.
Explication :
J'ai appris ce que je sais de l'écriture dans le cadre dit "classique" ; je suis donc assez parfaitement ignorant de l'harmonie "jazz".
(Je dis "classique" et "jazz" pour aller vite).
Au départ, je me disais que mon ignorance était essentiellement lexicale - dans la façon de nommer les accords, etc.
Mais ce n'est pas si simple. Passer de l'un à l'autre n'est pas vraiment affaire que de lexique. Ce n'est pas "dans les mots", mais bel et bien "dans les choses", que ça se passe.
...
Par exemple, ici, je lis "position" fondamentale (et de "renversement"), là où je voyais "état" fondamental" (et "renversé"). Et ce que tu nommes "ouverture/fermeture", je l'ai appris comme changements de "positions" ( ou de "dispositions").
On peut penser que c'est de la sodomisation de coléoptères... Moi, je dis que les mots disent quelque chose des choses-mêmes.
...
Mais quant à savoir si c'est bien intéressant de connaître les choses-mêmes... Ça, chacun y répond pour ce qui le concerne.

Sinon, newjazz, il me semble que l'ouverture/fermeture des accords est plus du domaine de l'orchestration que de la conduite des voix à proprement parler ? (Même si la première ne peut se penser hors de la seconde, bien entendu !)
Ceci dit, c'est toujours intéressant : tout étant dans tout ( et réciproquement !)
;)

"Le jugement est un outil à tous sujets, et se mêle partout... "  (Montaigne / Essais I / chap L)

 

http://patrickg75.blogspot.fr/

[ Dernière édition du message le 11/11/2017 à 15:59:32 ]

hhub17

membre non connecté
hhub17
1761 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 1 316

4 Posté le 11/11/2017 à 18:39:52Lien direct vers ce postSignaler un abus

Merci Newjazz, beau boulot, j'apprends plein de choses que je mettrai peut-être à profit positivement un jour. Ou peut-être simplement, j'éviterai des bourdes ! Ce serais déjà pas mal !icon_bravo.gif

My My, Hey Hey...Rock'n Roll is here to stay...

newjazz

membre non connecté
newjazz
8171 posts au compteur
Rédacteur

Score contributif : 865

5 Posté le 11/11/2017 à 23:14:31Lien direct vers ce postSignaler un abus

Merci à tous, toujours heureux de pouvoir vous être utile! icon_smile.gif

 

Citation de : Bertoto


Petite question à Newjazz pour rigoler,tes exemples tu les construis à partir de Sibelius ?
Il me semble reconnaître le fond un peu jauni de leur part et l'éxécution "tout en nuance" de leur lecteur de son de piano.;)

 Héhé, tu m'as grillé! icon_wink.gif

 

Citation de Patrickg75

Par exemple, ici, je lis "position" fondamentale (et de "renversement"), là  où je voyais "état" fondamental" (et "renversé"). Et ce que tu nommes "ouverture/fermeture", je l'ai appris comme changements de "positions" ( ou de "dispositions").

 J'ai lu et entendu indifféremment les deux vocables ("état" et "position") concernant les renversements d'accords

 

Accepter qu'on n'sait pas, c'est déjà l'premier pas.

 

MUSICIENS ET PUBLIC, PROTEGEZ VOS OREILLES!

patrick_g75

membre non connecté
patrick_g75
1246 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 333

6 Posté le 16/11/2017 à 09:56:01Lien direct vers ce postSignaler un abus
Citation de newjazz :

........
 J'ai lu et entendu indifféremment les deux vocables ("état" et "position") concernant les renversements d'accords
 


Bien entendu, on peut trouver les deux termes utilisés : ce peut n'être qu'une fluctuation sémantique sans conséquence - à partir du moment où celui qui dit est compris par celui qui écoute.
Je voulais juste dire que, enseigner/apprendre, c'est - comme tu le sais ! - échanger des mots... et que, comme pour tous les échanges de mots, je suis un peu circonspect quand je vois qu'on peut en utiliser deux, aussi différents, "indifféremment"...
Mais c'est peut-être parce que je suis "de l'ancien monde" ?
;)

"Le jugement est un outil à tous sujets, et se mêle partout... "  (Montaigne / Essais I / chap L)

 

http://patrickg75.blogspot.fr/

Revenir en haut de la page