Devenir membre
Devenir Membre

ou
Continuer avec Google
Connexion
Se connecter

ou
Se connecter avec Google

Sujet Débutant à la trompette, besoin de quelques tips

  • 8 réponses
  • 4 participants
  • 3 139 vues
  • 4 followers
Zarathoostra

Zarathoostra

4 posts au compteur
Nouvel AFfilié
Premier post
1 Posté le 24/01/2016 à 14:37:22
Bonjour à tous,

J'ai acheté une trompette d'étude il y a deux semaines, je suis donc un débutant absolu en la matière, et même si j'ai déjà écumé internet à la recherche de conseils en tous genre, j'ai bien besoin de discuter de quelques point avec vous.

Bon j'ai dix ans de guitare derrière, donc je ne fais pas mes premiers pas en musique, mais je n'ai jamais fait de solfège. J'apprends seul pour l'instant, mais j'envisage d'aller voir un prof pour vérifier que je ne fais pas n'importe quoi. Bref, parlons de trompette. Pour l'instant vous vous en doutez, j'ai toutes les peines du monde à produire un son rond et surtout constant. Je pratique tous les jours au métronome, en tentant de penser les notes avant de les jouer. Je joue la gamme de do, en montant et en descendant ; je m'entraîne aussi à jouer chaque note, puis sa quinte, puis l'octave supérieur. Pour l'instant, ça ne va pas plus loin. J'aimerais pouvoir bosser un morceau, j'ai par exemple appris st James Infirmary Blues... mais il y a ce foutu E haut perché qui me semble juste injouable, je pourrais le remplacer mais j'ai l'impression de tricher. Si le E sort, c'est que je force à m'en faire péter une veine au cerveau.

Donc, première question : suis-je sur la bonne voie si pour jouer les notes les plus aiguës, je fais remonter ma lèvre inférieure? Pour passer du C au G, pas de soucis, je resserre les lèvres et ça passe plutôt sans efforts (tout est relatif), mais plus je monte dans les aigus, plus la note risque de friser.

Ensuite, niveau position, j'ai bien compris qu'il ne fallait pas appuyer les lèvres sur l'embouchure, par contre j'ai tendance à jouer la tête vers le bas. J'ai trop observé Miles, sans doute. Dois-je relever la tête? Faut-il garder la trompette parallèle au sol? Les coudes doivent ils être contre le corps ou non? Lorsque je passe du G au C en dessous, je change l'inclinaison de la trompette par rapport à ma bouche, c'est normal?

Je joue avec une sourdine muette presque constamment. En réalité je n'ai joué sans qu'une fois, tellement j'ai honte du son que je sors... Pensez-vous que ça risque de me pénaliser? Ou est-ce bénéfique, vu que j'ai tendance, du coup, à forcer un peu plus... Ca peut aider à se muscler, non? Honnêtement, j'ai mal au "masque" après 20 à 30 minutes de jeu, mais je n'ai pas l'impression de souffrir autant que le disent certains. C'est peut être dû à une mauvaise pratique... J'ai les lèvres engourdies et le son ne sort plus, mais ça ne m'empêche pas de reprendre l'instrument une heure après, et en général ça passe.

Bref, tous vos conseils seront bienvenus. Merci d'avance!

[ Dernière édition du message le 30/11/-0001 à 00:00:00 ]

KoalaMan

KoalaMan

19529 posts au compteur
Drogué à l'AFéine
2 Posté le 27/01/2016 à 14:02:52
Bon, déjà, c'est bien de se poser des questions ! Et c'est bien de jouer de la trompette aussi ! :bravo:

En général, pour un débutant, et cela dans n'importe quel instrument, il est important de dissocier l'inconfort de la douleur. Jouer d'un instrument est par définition inconfortable ; l'ergonomie est parfois discutable (genre justement la guitare avec le poignet cassé), et quelquefois l'inconfort est passager et disparait au bout de quelques semaines (pour la guitare, les cordes qui scient les doigts).

Par contre, la douleur est toujours à éviter. Quand tu écris que ton mi aigu ne sort qu'en forçant, c'est mauvais signe. Ce n'est pas une note très aigu, et, même si elle est inconfortable à jouer (vibrations dans les lèvres, sensations bizarres etc), elle ne doit pas faire mal.

Appuyer, c'est tricher.

Pour la question de la sourdine, je pense qu'il est primordial. PRIMORDIAL. que tu joues sans sourdine au moins au départ. Ça sera moche, OK, mais tu es débutant. Si tu as des problèmes avec le fait d'être un adulte débutant, il ne faut pas commencer un nouvel instrument. Et, pour avoir débuté pas mal d'instruments (et continuer à en apprendre de nouveaux régulièrement), les gens sont en général beaucoup plus gentils que ce que l'on croit, si tant est que l'on essaye de ne pas "trop" les déranger. Jouer en appartement après avoir parlé avec tes voisins est tout à fait possible. Qui sait, l'un d'entre eux est peut-être musicien aussi !

La sourdine te fausse toutes les sensations, autant la colonne d'air que la justesse et la position des lèvres. Même une Silent Brass avec un super casque ne remplace pas le jeu "pour de vrai". Je le sais par expérience. Le seul truc qui ne change pas, c'est la position des doigts, et c'est pas très compliqué à la trompette.


Mon prof de trompette, qui est aussi un copain, me disait quand je commençais que les aigus viendraient une fois que les graves seraient placés. Joues des graves, uniquement, essaies d'avoir un joli son, stable, avec une bonne attaque franche et pas agressive. Des notes courtes et justes, des notes longues et justes aussi. Crescendo, decrescendo, notes piquées, vibrato. Tout.

Mais uniquement dans le grave. Quand ton grave (première octave disons) sera stable, le reste pourra se placer et se placera naturellement.

Ne pas oublier que la trompette suit les lois de la physique, et qu'on sort "juste" les harmoniques d'une fondamentale, pour résumer. Si la fondamentale n'est pas en place, le reste ne suivra pas.


Dernière chose, n'hésite pas à t'enregistrer et à jouer avec des gens. Peut-être mal, mais c'est comme ça qu'on progresse !

On ne voit bien qu'avec les yeux. Le cœur est invisible pour l'essentiel. 

[ Dernière édition du message le 30/11/-0001 à 00:00:00 ]

Zarathoostra

Zarathoostra

4 posts au compteur
Nouvel AFfilié
3 Posté le 28/01/2016 à 11:56:39
Bonjour Koalaman,

Alors déjà, un grand merci pour ces quelques conseils. J'ai rangé mon amour propre au placard, et commencé à casser les oreilles des passants dans un parc pas loin de chez moi. Ce n'est pas du tout la même approche, nous sommes d'accord.

Concernant la douleur et l'inconfort, je comprends parfaitement aussi. Je suis accompagnateur dans un duo de jazz typé manouche (c'est à dire que je joue la pompe, mais mon binôme est au sax ténor et développe un jeu plus proche du jazz pur et dur) et ma main gauche a mis du temps à se roder. J'ai eu des coupures atroces pendant à peu près un an (il y en a toujours une qui apparaît là où on ne s'y attend pas) et il m'arrivait de travailler avec des pansements. Mais je te concède que je suis un peu obsessionnel lorsqu'il s'agit de musique. J'ai donc un mal fou à admettre, après une demi heure de trompette, de ne plus pouvoir jouer.

Ce que tu dis à propos des aigus est exactement le genre de conseils que je cherche ici. Je te prends aux mots, et me concentre maintenant sur les graves, en mettant la priorité sur la justesse du son. Mon problème est sans doute de vouloir brûler les étapes. J'ai déjà appris quelques thèmes, dont celui de "bei dir war es immer so schön" retrouvé à l'oreille, mais je pense qu'il faut mettre ça de côté pour l'instant. J'aimerais, avant toute chose, comprendre ce que je joue. Et le jouer proprement et sans efforts, ce qui est loin d'être le cas.

Je vais tout faire pour éviter de faire passer mes notes en force. C'est, je pense, en suivant ton conseil et en jouant les graves que tout se débloquera progressivement. Je vais rester sur les fondamentales.

Mon binôme, le saxophoniste, est comme moi un blasé de la guitare. Il en a joué pendant vingt ans, mais ne prend véritablement son pied en solo qu'avec son sax. Je me suis cassé la main droite il y a un mois, et ne peut plus jouer de guitare jusqu'à nouvel ordre. Quatrième métacarpe, juste au dessus du poignet, très handicapant dans un style qui demande, justement, de casser le poignet. Cela dit, j'ai encore trois doigts qui bougent sans douleur, index, majeur, annulaire... C'est de là que j'ai pris la décision de me lancer. Cela fait des années que je refoule le désir d'apprendre à jouer de la trompette. Je suis très heureux d'avoir fait le premier pas.

Du coup, on se rejoint souvent avec mon pote dans un parc pour jouer, même si ce que je fais est inaudible pour l'instant. En général, il me demande de tenir deux ou trois notes, sur lesquelles il improvise.

[ Dernière édition du message le 30/11/-0001 à 00:00:00 ]

KoalaMan

KoalaMan

19529 posts au compteur
Drogué à l'AFéine
4 Posté le 29/01/2016 à 12:14:09
Citation :
J'ai rangé mon amour propre au placard, et commencé à casser les oreilles des passants dans un parc pas loin de chez moi.


C'est une excellente idée. Jouer en extérieur forge le caractère. :bravo: Attention à ne pas jouer "trop" fort, c'est tentant en extérieur et c'est bien de savoir varier les plaisirs.

Des poses de son pour s'échauffer, c'est parfait pour commencer une session. Une note que l'on souffle aussi longtemps et stable que possible. Pianissimo, crescendo jusque fortissimo, puis descrendo jusqu'au pianissimo de départ. C'est le genre d'exercice qui fait progresser diablement.

Citation :
Et le jouer proprement et sans efforts, ce qui est loin d'être le cas.


Mon Maitre en musique me disait de temps en temps, "ça a l'air drôlement difficile ce que tu joues". Et c'était très mauvais signe : on entendait la difficulté dans mon jeu, alors que tout doit toujours paraitre simple et facile.

Citation :
Cela dit, j'ai encore trois doigts qui bougent sans douleur, index, majeur, annulaire...


On va t'appeler Django !

Citation :
Du coup, on se rejoint souvent avec mon pote dans un parc pour jouer, même si ce que je fais est inaudible pour l'instant. En général, il me demande de tenir deux ou trois notes, sur lesquelles il improvise.


C'est une super idée, et en plus ça te fait dès le départ bosser la justesse. Étant saxophoniste moi-même j'ai pas mal bossé avec des trompettistes (en enregistrement de "section cuivres" notamment), et les deux instruments sont souvent complémentaires et pas forcément toujours justes.


Autre chose, quand j'ai commencé la trompette (et encore de temps en temps), j'ai pris beaucoup de plaisir avec une méthode assez efficace, avec CD (tu peux l'exporter vers ton téléphone et jouer avec un casque où tu veux). C'est la méthode Écouter, Lire et Jouer chez De Haske. Prévue pour les enfants, mais c'est amusant quand même.

https://www.woodbrass.com/cuivre-trompette-dehaske-ecouter-lire-et-jouer-vol.1-trompette-+-cd-p54943.html

Des morceaux simples mais un accompagnement d'assez bonne qualité pour faire de la musique dès le départ. Et ça t'apprend tout ce dont tu as besoin, je crois.

On ne voit bien qu'avec les yeux. Le cœur est invisible pour l'essentiel. 

[ Dernière édition du message le 30/11/-0001 à 00:00:00 ]

Zarathoostra

Zarathoostra

4 posts au compteur
Nouvel AFfilié
5 Posté le 10/02/2016 à 12:11:34
Merci de prendre le temps de me répondre, oui j'ai entendu parler de cette méthode mais j'ai opté pour celle d'Harold Mitchell, réputée technique. J'ai aussi un "jazz play-a-long", que je n'utilise pas encore, mais qui présente l'avantage de contenir des morceaux que je joue déjà à la guitare. J'ai l'accompagnement sur CD, c'est le principe, mais j'avoue me concentrer sur l'autre méthode et bosser exclusivement des gammes et exercices divers. Pour l'instant, gammes de C, C# et G, avec quelques débuts de variations.

J'essaie de jouer doucement mais pour l'instant, je suis plutôt crispé dans le jeu aigu (et encore, je pousse à peine jusqu'au deuxième D). J'évite toutefois de tenter le diable, et me cantonne aux notes plus basses comme il m'a été conseillé...

Jouer fort en extérieur n'est pas si tentant que ça vu mon niveau, j'aimerais secrètement que personne n'entende rien. Une mamie est passée l'autre fois en me demandant de jouer quelque chose de joli...

[ Dernière édition du message le 30/11/-0001 à 00:00:00 ]

KoalaMan

KoalaMan

19529 posts au compteur
Drogué à l'AFéine
6 Posté le 10/02/2016 à 12:18:06
Un truc qui marche bien aussi, c'est d'intégrer un orchestre genre orchestre d'harmonie ou fanfare. C'est sûr, c'est pas glorieux et on ne s'en vante pas tous les jours sur Twitter, mais c'est une excellente école.

Et tous les (mardis) soir, pendant 2:30, tu joues de la trompette, mal peut-être, mais beaucoup. Et si tu ne joues pas et que telle note ne sort pas, c'est pas grave, y'a le vieux Roger qui sort tout avec sa clope au coin du bec. Mine de rien, c'est rassurant et ça fait du bien.

On ne voit bien qu'avec les yeux. Le cœur est invisible pour l'essentiel. 

[ Dernière édition du message le 30/11/-0001 à 00:00:00 ]

Zarathoostra

Zarathoostra

4 posts au compteur
Nouvel AFfilié
7 Posté le 10/02/2016 à 19:14:00
Ha ha, oui ça peut être une option. Comme en jazz manouche, si tu veux apprendre la pompe tu peux te planquer derrière un soliste et ne pas appuyer les accords, personne ne s'en rend compte. Après pour la propreté du son, c'est sans doute moyen. La fanfare risque de me dégoûter de l'instrument, en tout cas... mais en même temps, avant que j'intègre un quintette de jazz de l'eau va passer sous les ponts, donc au pire...

[ Dernière édition du message le 30/11/-0001 à 00:00:00 ]

RemiJazz13

RemiJazz13

1 post au compteur
Nouvel AFfilié
8 Posté le 05/04/2016 à 16:11:12
Bonjour, je voudrais te mettre en garde contre une pratique trop solitaire un prof est indispensable pour cet instrument. Les instruments à embouchure, trompette, trombone, cor et tuba ou la famille des violon ont la même particularité : LE BRUIT n'est pas compris ou fabriqué par l'instrument.
La trompette n'est qu'un tuyau! Le piano a une mécanique qui permet au marteau de frapper la corde. Avec le bruit on fait le son qui lui même permet de créer la musique.
Donc pour nous le problème majeur est comment fabriquer le bruit?
C'est ce qu'on appelle le buzz. Mais il ne faut pas projeter d'air pour faire vibrer la lèvre inférieure mais mettre de la pression comme quand on chante. Il n'y a pas beaucoup d'air qui sort quand on chante ou parle et le buzz doit être fabriqué pareil. Essaye de chanter un C medium en vérifiant que peu d'air (chaud) sort et pince les lèvre en tenant ta note jusqu'à provoquer la vibration. Là c'est déjà un point très important.

[ Dernière édition du message le 30/11/-0001 à 00:00:00 ]

lavorie

lavorie

5 posts au compteur
Nouvel AFfilié
9 Posté le 14/01/2022 à 15:42:21
Bonjour,
Je réponds un peu tard, mais faire son travail avec une sourdine est déconseillé, car cela entrave la production naturelle du son. Je préconise à mes élèves de faire des sons filés et des gammes pour s'échauffer il faut commencer par des sons tenu MF ? Je donne quelques explications sur mon site ici : https://www.coursdetrompette.fr/apprendrelatrompette
Je te propose aussi de prendre une leçon gratuite de 30 mn sans engagement via skype et je pourrais te conseiller un peu mieux.

[ Dernière édition du message le 29/01/2022 à 20:32:35 ]

cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.