-KNF- 11/12/2014

Dunlop Crybaby 535Q : l'avis de -KNF-

« 535Q20 Edition Limitée 20th Anniversary »
5

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
Rapport qualité/prix : Correct Cible : Tout public
Tout d'abord je tiens à préciser que je possède la version en étain brossé, c'est l'édition limitée 1000 exemplaires dans le monde pour les 20 ans du modèle.
Elle a les même caractéristiques que la 535Q normale mis à part l'esthétique.

J'utilise cette Wah avec une Gibson Les Paul 70's Tribute GoldTop ainsi qu'une Epiphone LTD ED 1956 Tribute GoldTop.
Mes amplis sont un Bugera V22 avec un chorus CE-1 (pour le son clean)
Ainsi qu'un Marshall DSL40C pour les distos. Ces deux amplis sont des amplis tout lampe.
Je joue essentiellement du hard rock.

La Wah consomme énormément d'énergie. C'est un bouffe pile. Et de plus elle a vraiment besoin de 9V pour fonctionner à 100% de ses capacités. Donc une fois que la pile s'use un peu, elle est moins expressive et c'est vraiment dommage.
D'une manière générale je conseille de ne jamais faire tourner ses effets avec des piles, mais pour cette Wah il est indispensable d'utiliser une alimentation secteur 9V. La trappe de pile est sous la pédale, très simple à ouvrir et à remplacer si besoin.
L'objet est d'apparence très solide, étain brossé oblige. Par contre elle fait son poids. On verra avec le temps si elle est à toutes épreuves. En tout cas esthétiquement ca en jette beaucoup.

Les réglages. Alors vous avez un potentiomètre 6 positions qui permet de définir grossièrement (ce n'est pas péjoratif) la plage de fréquences balayée.
Ensuite, à gauche, vous avez deux minuscules potentiomètres.
Le premier règle le volume du boost (j'en parle ensuite) et le second permet de contrôler le Q (l'intensité d'expression de la pédale si vous préférez, en gros)
Sur la droite, côté talon, se trouve un bouton poussoir facilement enclenchable en donnant un petit coup de pied de droite à gauche. Ce bouton est le fameux boost. Une fois enclenché (et selon la manière dont vous avez réglé le potard de boost au préalable) il permet une augmentation du volume de 0 à 20 dB.
Moi personnellement j'ai surtout remarqué que ca permettait certes d'augmenter légérement le volume, mais surtout de faire saturer ou sur-saturer le son.
La Wah s'enclenche en pressant la pédale avec la pointe du pied, et c'est un true-bypass qui est monté.

Vous l'aurez compris, on obtient donc facilement un son de Wah, mais on peut surtout sculpter avec précision un son presque unique. Les possibilités sont assez grandes pour personnaliser l'expression de sa pédale. Le true bypass fait en sorte que le son ne soit absolument pas coloré lorsque la belle est éteinte.

À noter qu'elle a tendance à être criarde. Elle est moins douce et veloutée qu'une Vox par exemple. Mais ca c'est pour moi une chose intéressante et un avantage. Je la préfére aussi sur des disto que sur des cleans (qu'elle a tendance à faire cruncher lorsqu'on laisse passer les fréquences hautes).

Ce que j'aime le plus : La possibilité de réglages
Ce que j'aime le moins : La prise d'alimentation 9V se trouve sur la tranche gauche de la Wah, sous le jack. C'est vraiment pas pratique !

C'est une pédale qui me convient a 100%. Je l'avais déjà testée plusieurs avant. Elle est nettement meilleure que la GCB95 (à éviter absolument).
Je referai cet achat sans aucune hésitation.

Photos liées à cet avis

photo