Wavemachine Labs Auria Pro
+
Wavemachine Labs Auria Pro

Auria Pro, Workstation, DAW ou séquenceur pour iPhone / iPod Touch / iPad de la marque Wavemachine Labs.

Prix public US : $49
Comparateur de prix
Petites annonces

Tous les avis sur Wavemachine Labs Auria Pro

  • J'aime
  • Tweet
Note moyenne :5.0( 5/5 sur 2 avis )
 2 avis100 %
Cible : Tout public Rapport qualité/prix : Excellent
Insatisfait(e) des avis ci-contre ?
bassiste4917/09/2017

L'avis de bassiste49"Il faut être fou pour dépenser plus..."

Wavemachine Labs Auria Pro
Utilisé depuis un an avec un iPad Pro et une Tascam 16x08 et HA-8000 pour la gestion des retours individuels.

Je sonorisé et enregistré mon groupe avec ce matériel ultra léger. Je peux aussi aller faire des prises de son pour des groupes.

Gère toutes les entrées de la carte sans aucune latence, hyper stable. Même avec un iPad Air, ça tourne sans difficulté.

Le réglage des tranches est très facile, par contre attention aux gros doigts, on a parfois du mal à fermer les fenêtres, mais on s'y fait vite. Beaucoup de réglages possibles, tant en equalization qu'en effets intégrés (compresseur, délai, chorus, flanger) et on peut en rajouter de la liste. Wavemachine en offre de temps en temps, il faut être à l'écoute.

En entrant dans les paramètres input pour régler les auxiliaires en pre-fader et on se retrouve avec 6 retours autonomes, parfait pour le ear monitoring des musiciens du groupe. Mes amis du groupe en deviennent exigeant (mets moi plus de ci, mets moi moins de ça)...

L'édition audio et midi, ben c'est comme cubase. Pour ceux qui sont habitué à l'iPad, le glissé, pincé, écarté, maintenu, ça devient un réflexe, et on peut faire absolument n'importe quoi au millième de seconde près. On se trompe? On annule!!!! Rien d'irréversible.

Enfin, quand j'enregistre mon groupe, en général on finit tard (vers 23h30). Le temps de tout plier (5mn), je rentre chez moi, direction le plumard avec un casque, et je mixe dans mon lit. Tout dans l'iPad, pas de câble, donc franchement super simple à utiliser, super stable, super léger, super pratique, et son de qualité numérique.

Je conseille à tout le monde. Rangez vos PC, passez à l'iPad et surtout n'oubliez pas auria pour vos enregistrements et vos repetitions. L'essayer, c'est l'adopter.
SampleHunter11/05/2016

L'avis de SampleHunter"Sans aucun compromis"

Wavemachine Labs Auria Pro
Utilisé sur un iPad 4 pour de l’édition audio, du mixage et de l'export/diffusion vers le web, depuis 3 ans (sur Auria, puis Auria Pro)

Je réalise des enregistrements amateurs d'ensembles vocaux et à corde de musique baroque principalement.

Au fil du temps, je suis passé d'une configuration ordinateur portable/carte son motu/RME à une solution enregistreur autonome (nagra LB)/tablette.

Mon utilisation d'Auria se limite à de l'édition, du mixage et de l'export pour diffusion internet (dropbox). Pourtant habitué à Cubase, puis Reaper pendant des années, je dois admettre que ce programme ne fait aucun compromis. Rien ne manque, c'est tout simplement incroyable.

Edition Audio: c'est probablement la partie la plus bluffante du programme. Comment, sur un écran réduit et avec mes gros doigts, obtenir la précision et la vélocité nécessaire pour de l'édition audio fine et répétée ? Eh bien c'est possible, l'interface d'Auria est excellente, le zoom est naturel et le système d'ancrage bien étudié pour compenser l’imprécision du doigt. Résultat, on oublie complètement la souris, dès les premières manipulations.
Attention, avec mon iPad4, certains traitements sont long à appliquer sur des gros fichiers (de plusieurs dizaines de minutes) comme la normalisation par exemple.

Mixage: rien à dire, on a tout sous les doigts, de base la tranche de console est ultra complète et de grande qualité (PSP), le compresseur est très bon et peut-être réglé pour les usages les plus variés. La tranche "Master" est identique avec, en plus un limiteur très valable. En option, on trouve les excellentissimes plugs de FabFilter.
La réverb à convolution livrée a l’excellent mérite de ne pas mettre à genoux les ressources de l'iPad tout en proposant un traitement manifestement de qualité. La bibliothèque de convolution livrée est en revanche très réduite mais on peut en ajouter.

Export: Là encore, on retrouve beaucoup d'options. Je ne grave plus de CD et ne diffuse plus que sur Internet: Auria gère très bien SoundCloud et DropBox. Il faut cependant être un peu patient, l'export étant ralenti pas l'ADSL, très peu performant en sortie... et il n'y a pas d'export possible en mp3 (pour cause de licence).

Finalement, avec un matériel ultra compact et très simple à mettre en oeuvre, on arrive pourtant à réduire encore le temps entre l'enregistrement et la diffusion, et sans aucun compromis sur le son.

C'est une véritable prouesse: après 2 décennies, la MAO réussie encore à m’émerveiller...