Accordéons
Instruments à Vent Accordéons

Tutoriel : Initiation rythmique

Par accordeonjazz le 13/11/2012 - (Tout public)

Initiation rythmique

Niveau Débutant

 

« Le plus nécessaire et le plus difficile dans la musique c'est le tempo.  »

W.A. Mozart

 

 

C’est bien vrais ça Mozart ! Le tempo on doit l’apprendre tout notre vie. Je vais commencer mon tuto sur la musique par de l’initiation rythmique. Si vous comprenez ce cours vous comprendrez tout le reste. C’est promis : D’abord on joue et ensuite on explique. biggrin

 

Je vais commencer avec quelques exercices rythmiques très simples. Je vais ensuite complexifier les choses et expliqué en même temps de quoi il retourne. Vous verrez c’est très simple, même les moins intelligents peuvent comprendre d’ailleurs la plupart d’entre eux finissent batteur (ça commence fort, j’adresse tout de suite mes excuse auprès de la communauté des batteurs. Je les aime, je les adore. Pardon mrgreen ).

 

 

Les premiers exercices sont un peu d’un niveau « psychomoteur». Comme un médecin vérifiant la capacité d’un patient un peu déficient à exécuter des mouvements simples (lève la main droite, soulève le pied gauche).

Ne vous inquiétez pas ils peuvent rapidement devenir très compliqué. J’ai un ami batteur (Je vais essayer de ne plus faire de mauvaises blagues sinon je n’en aurais plusJ) qui m’avait fait faire des exercices que je trouvais vraiment très très difficiles. Je ne pensais pas pouvoir y arriver  mais avec un peu de rigueur et d’application j’avais réussi à les faire. J’ai vu aussi des vidéos ou des gars font des trucs qui dépassent mon entendement tellement ça à l’air dur.

Ce que j’ai compris c’est qu’il faut être très appliqué quand ont fait ces exercices même quand ils sont simples. Surtout quand ils sont simples. Ca paraît facile au début mais il faut être très concentré et avoir une exécution la plus précise possible.

Si vous arrivez à faire des choses simples parfaitement vous arriverez aussi à faire des choses compliqués.

 

 

Retiens ça petit scarabée.

 

 

Allé c’est parti

Exercice n°1

Mettez le métronome à 80 et comptez jusqu’à 4 sur le temps plusieurs fois en boucle.

« 1, 2, 3, 4, 1, 2, 3, 4, 1, 2, 3, 4… »

Audio

Je vous l’avais dit c’est très simple mais ne faites les malins les choses vont se compliquer rapidement.

Faite et refaites cet exercice en étant très concentrer et essayant d’être parfaitement synchronisé avec le son du métronome.

 

 

 

 

 

Le métronome, un ami qui vous veut du bien

 

Je me permets de vous présenter votre nouvel ami le métronome.

 

 

Petit montage maison J

 

Tel un véritable ami il sera toujours avec vous quand vous aurez envie de l’écouter et de dialoguer avec lui par contre il vous contredira lorsque vous le snoberez et ne daignerez pas le prendre en considération.

Ne le maudissez pas et soyez humble si vous l’écoutez il vous aidera à faire d’immense progrès. Si vous êtes arrogant et que vous le dénigré il vous ramènera à la raison de grès ou de force. Il ne veut que vous aider à révéler votre talent pas détruire votre vieJ.

Alors faites en dés à présent votre allié et votre ami.

 

Comment bien jouer avec le métronome ?

Pour bien jouer avec le métronome il faut d’abord bien l’écouté. Je vois souvent des musiciens qui lancent le métronome et joue sans vraiment avoir pris le temps de bien écouter. Ces musiciens ont souvent des problèmes de rythme. Ils se sentent « contraint »  par le métronome et ils ont du mal à jouer avec lui. Pour eux c’est un ennemi.

Pour bien jouer avec le métronome commencer par le laisser jouer tout seul et écouté le. Essayez d’attraper la « vague » et de comptez sur les « clics ». Prenez votre temps et essayez de bien le faire.

Encore une fois refaites l’exercice précédent en écoutant bien le métronome. C’est important d’être bien avec lui. Ne vous lancez pas avant d’avoir bien attrapé le rythme.

 

Audio False.True

 

 

 

 

Vos premiers applaudissement

 

 

Maintenant que vous savez compter jusqu’à 4 on va apprendre à taper dans ses mains.

Oui je sais ça fait un peu enfantin mais c’est un début (après on mettra des cubes et des triangles dans des trous et si vous êtes sage vous aurez une tartine de NutellaJ).

 

 

 

Tappez dans vos mains sur le premier temps tout en continuant de compter à haute voix. Faites le en boucle pendant un petit moment. Le tempo toujours à 80.

Exercice n°1

1

2

3

4

1

2

3

4

Claps

 

 

 

Claps

 

 

 

 

Ok maintenant vous allez claquer sur le deuxième temps. Continuez à compter les temps à haute voix tout en restant concentré sur le métronome.

 

Audio

Exercice n°2

1

2

3

4

1

2

3

4

 

Claps

 

 

 

Claps

 

 

 

Audio

On va faire à présent le troisième temps.

Exercice n°3

1

2

3

4

1

2

3

4

 

 

Claps

 

 

 

Claps

 

 

Audio

Et enfin le quatrième.

Exercice n°4

1

2

3

4

1

2

3

4

 

 

 

Claps

 

 

 

Claps

 

Audio

 

 

Voilà ! Je vous l’avais dit c’est très simple. Dans cet exercice ce qui est important c’est de bien être avec le métronome. Si vous êtes bien avec lui vous devez commencez à ressentir comme la vague comme un danse, un début de transe même si vous y mettez un peu du votreJ.

Si vous avez l’impression d’être une otarie qui compte en claquant dans les mains avec un truc qui fait tic tact à côté de vous et qui ne sert à rien c’est que vous n’êtes pas avec le métronome. (il se peut aussi que vous soyez vraiment une otarie).

 

 

 

Continuez à vous concentrer. Si vous arrivez à faire ces exercices vous saurez faire ceux qui suivent car il ne s’agit que de savoir compter et de « claquer » à certain moment. Il suffit de prendre son temps et de faire les choses « bêtement sans réfléchir » la musique viendra d’elle-même si vous vous appliquez.

 

 

 

On continue

 

 

Maintenant on va faire d’autres figures toujours sur le même principe. Cette fois on va taper dans les mains deux fois par groupe de 4 temps.

Ah au fait un groupe de 4 temps s’appelle une mesure. On dit dans ce cas « une mesure à 4 temps » car il peut aussi y avoir des mesures à 3 temps ou 5 temps.

 

Exercice n°1

1

2

3

4

1

2

3

4

Claps

Claps

 

 

Claps

Claps

 

 

 

C’est bien une fois qu’on à compris le principe on peut faire chaque exercice les uns après les autres.

Exercice n°2

1

2

3

4

1

2

3

4

Claps

 

Claps

 

Claps

 

Claps

 

 

Exercice n°3

1

2

3

4

1

2

3

4

Claps

 

 

Claps

Claps

 

 

Claps

 

Exercice n°4

1

2

3

4

1

2

3

4

 

Claps

Claps

 

 

Claps

Claps

 

 

Exercice n°5

1

2

3

4

1

2

3

4

 

Claps

 

Claps

 

Claps

 

Claps

 

Exercice n°6

1

2

3

4

1

2

3

4

 

 

Claps

Claps

 

 

Claps

Claps

 

Voilà vous avez fait toutes les combinaisons avec deux « claquements » par mesure. Maintenant nous allons faire les combinaisons avec trois « claquements » puis finir avec celle qui à quatre claquements.

Vous avez remarqué j’ai fait à chaque fois un tableau de 8 colonnes qui répète deux fois la même chose. C’est juste un choix graphique parce que j’avais de la place. J’aurais pu mettre que 4 colonnes ça aurait suffit.

 

 

La dernière série.

 

Exercice n°7

1

2

3

4

1

2

3

4

Claps

Claps

Claps

 

Claps

Claps

Claps

 

 

Exercice n°8

1

2

3

4

1

2

3

4

Claps

Claps

 

Claps

Claps

Claps

 

Claps

 

Exercice n°9

1

2

3

4

1

2

3

4

Claps

 

Claps

Claps

Claps

 

Claps

Claps

 

Exercice n°10

1

2

3

4

1

2

3

4

 

Claps

Claps

Claps

 

Claps

Claps

Claps

 

Exercice n°11

1

2

3

4

1

2

3

4

Claps

Claps

Claps

Claps

Claps

Claps

Claps

Claps

 

Bravo vous savez applaudir maintenant ! Maintenant mettez un ballon en équilibre sur votre nez.

 

 

 

Un peu d’ordre dans tout ça.

 

 

La série que vous venez de faire et assez simple quand chaque exercice est fait séparément. Il en va tout autrement quand on essai de les enchaîner.

Gardez le tempo à 80. Continuez de compter à haute voix et faite 4 tours de chaque ligne avant de passer à la suivante.

 

1

2

3

4

Ligne 1

Claps

 

 

 

Ligne 2

 

Claps

 

 

Ligne 3

 

 

Claps

 

Ligne 4

 

 

 

Claps

Ligne 5

Claps

Claps

 

 

Ligne 6

Claps

 

Claps

 

Ligne 7

Claps

 

 

Claps

Ligne 8

 

Claps

Claps

 

Ligne 9

 

Claps

 

Claps

Ligne 10

 

 

Claps

Claps

Ligne 11

Claps

Claps

Claps

 

Ligne 12

Claps

Claps

 

Claps

Ligne 13

Claps

 

Claps

Claps

Ligne 14

 

Claps

Claps

Claps

Ligne 15

Claps

Claps

Claps

Claps

Attention à ne pas sauter de ligne !

Audio

 

Vous voyez ce n’est pas facile.  Ca l’était quand on les faisait les uns après les autres mais quand on les enchaine ça demande plus de concentration. En plus il faut toujours bien rester sur le métronome.

Prenez votre temps et découpez l’exercice en plusieurs parties si vous avez un peu de mal. En ce qui concerne les exercices de rythme il n’y à pas à réfléchir seulement à être concentré. Ne cherchez pas à être musical cherchez seulement à exécuter un geste précis.

Ne vous dites pas je dois jouer un rythme qui ressemble à « ça » et pour cela je dois jouer sur tel et tel temps. Dites vous plutôt je dois jouer tel et tel temps et ça donnera un rythme qui ressemble à « ça ». Exécutez et constatez le résultat.

En exécutant les bons mouvements vous entendrez les rythmes venir à vous tout naturellement.

 

 

 

Grace à cet exercice vous commencez à avoir un bonne notion de « l’espace rythmique » .Quand vous métriserez cet exercice vous pourrez tenter de le refaire en changeant de ligne après 2 tours seulement, puis qu’une fois à chaque ligne. Vous pouvez aussi essayer d’augmenter le tempo.

Audio

Nous allons voir dans les chapitres suivant comment insérera et noter des figures plus complexes dans cet espace rythmique.

 

 

 

La noire

 

 

Nous allons commencer par nous intéresser aux figures de note (youpiii du solfègeJ).

La première figure que nous allons voir est la noire (et son pendant le soupir)

La noire = q           Le soupir =  Q

Nous allons remplacer le mot « claps » par le symbole « noire » et nous allons mettre le symbole soupir là où il n’y avait rien avant. Le soupir est un silence qui à la même durée qu’une noire. Pour dire qu’il n’y à rien pendant la durée d’une noire il faut mettre un soupir.

 

En fait ceci :

1

2

3

4

1

2

3

4

Claps

 

 

 

Claps

 

 

 

 

Deviens ceci :

1

2

3

4

1

2

3

4

q

Q

Q

Q

q

Q

Q

Q

 

Ou deviens ceci :

$ {q Q  Q  Q ' q Q  Q  Q}   

 

Le 4/4 devant signifie qu’il y à quatre temps (donc on sait que l’on doit compter 4 temps ce n’est plus la peine d’écrire 1, 2, 3, 4 au dessus). Les Barres avec un double point signifient que ce qui est entre ces deux barres doit être répété. La barre au milieu sépare les deux mesures. Une mesure c’est à chaque fois qu’on compte jusqu’à 4 (je lai déjà dis).

 

On peut ainsi réécrire tout l’exercice précédent avec cette notation plus proche du solfège.

 

Notation

Ligne 1

q Q  Q  Q

Ligne 2

Q q Q  Q

Ligne 3

Q  Q q Q

Ligne 4

Q  Q  Q q

Ligne 5

q q Q  Q

Ligne 6

q Q q Q

Ligne 7

q Q  Q q

Ligne 8

Q q q Q

Ligne 9

Q q Q q

Ligne 10

Q  Q q q

Ligne 11

q q q Q

Ligne 12

q q Q q

Ligne 13

q Q q q

Ligne 14

Q q q q

Ligne 15

q q q q

 

 

Donc quand il y à une noire on tape dans ses mains et quand il y à un soupir on ne fait rien.

 

 

Exercices avec la noire

 

 

Nous allons maintenant faire une série d’exercice avec la noire.

Il s’agit de compter les temps à haute voix (1, 2, 3, 4) comme d’habitude et de claquer dans ses mains sur les noires.

 

Exercice n°1

$ {q Q q q ' q Q  Q  Q}   

Exercice n°2

$ {q Q  q Q ' Q q q Q }   

Exercice n°3

$ { Q q Q q ' q Q q q}   

Exercice n°4

$ { Q Q q q ' Q q Q q }   

Exercice n°5

$ {q Q  Q q ' Q q q Q }   

 

Faites chaque exercice en boucle. Il n’est pas utile de le faire pendant des heures. Juste une dizaine ou une quinzaine de tours pour chaque exercice. Pourvu que vous soyez bien appliqué et que l’exercice soit bien exécuté.

 

Une autre manière de faire ces exercices.

Vous devez aussi faire les exercices en ne comptant pas et ne claquant pas dans vos mains. Vous vous contentez de dire noir à chaque fois que vous en rencontrez une et vous ne dite rien quand il y à un soupir. Vous continuez de compter mais seulement dans votre tête. Attention à être bien avec le tempo. Au début ça parait plus facile car il y à moins de chose à faire mais c’est un piège.  C’est souvent là qu’on à tendance à perdre la « vague » du tempo. A être approximatif la où il faut rester concentré.

Si vous y êtes presque c’est que vous n’y êtes pas. Il faut être parfaitement synchronisé avec le métronome.

Recommencez ! C’est un ordre.

 

 

 

D’autres exercices cette fois sur 4 mesures. C’est la même chose que sur deux mesures mais ça dure deux fois plus longtemps pour deux fois plus de plaisir.

Exercice n°6

$ { Q Q q q ' Q q Q q ' q Q  Q q ' Q q q Q}  

Exercice n°7

$ {q Q q q ' q q Q q ' q Q q Q ' Q Q q q}   

 

Et même sur 16 mesure (à ne lire qu’une fois. Vous remarquerez d’ailleurs qu’il n’y à pas de double barre avec des points à la première et à la dernière mesure)

Exercice n°8

$ [ q Q Q q ' Q Q q Q  ' Q Q q q ' q q Q  q '

  ' q Q q Q ' Q q Q q ' q Q Q q ' q q q q '

  ' Q Q Q q  ' Q Q q q ' q Q q Q ' Q  q q Q  '

  'q Q q Q ' q Q Q q ' q Q q q ' q q Q  Q ]  

 

Pareillement vous pouvez faire ces exercices une fois en comptant à haute voix en en claquant dans vos mains et une autre fois en disant le mot « noire » sur chacune d’entre elles.

 

 

La croche

 

 

 

C’est bien nous avons bien avancé. A présent vous avez déjà quelques notions de solfège et de rythme. On continue avec une figure qui s’appelle la croche.

La croche =   É     Le demi soupir =  E

Pareillement que le soupir pour la noire, le semi soupir est un silence d’une durée équivalente à un croche. Nous la reverrons plus tard.

Pour l’instant intéressons nous à la croche. Elle dure deux fois moins longtemps qu’une noire. On peut dont chanter deux croches pendant la durée d’une noire. Deux croches côte à côte peuvent être liées par une barre.

Deux croches =    n

C’est juste esthétique (et pratique) ça n’a aucune répercussion particulière. 

 

Pour voir la différence avec une noire chantons d’abord des noires

$ {q q q q ' q q q q}   

Puis des croches.

$ {n n n n ' n n n n}   

En lecture rythmique les deux croches se disent « Deux – Croche » chaque syllabe étant posé rythmiquement sur une croche. Il faut bien faire attention à ce que chaque syllabe ait la même durée.

 

 

Exercice n°1

$ { q n q Q ' Q n n Q }   

Exercice n°2

$ { Q n Q n ' Q q n Q }   

Exercice n°3

$ { q q Q q ' n Q n n}   

Exercice n°4

$ { Q Q n Q ' Q n Q Q }   

 

 

 

La syncope

 

 

La syncope (ou  contre temps) est une croche précédée d’un demi-soupir.

 

Syncope =  Ee

C’est la même chose que le « Deux – croche » de tout à l’heure sauf qu’on ne dit pas le « Deux » on dit seulement le « croche » : «  … - croche ». Pour que ce soit plus facile à lire je fais parfois un petit son avec ma bouche à la place du « Deux ». Je fais comme ça : « Hum – Croche » mais dans ma tête je sais que le « hum » devrait être un silence.

 

Voici la différence entre les croches.

$ {n n n n ' n n n n}   

Et la syncope.

$ { EeEeEeEe 'EeEeEeEe}   

 

Exercice n°1

$ { q n Ee Q ' Ee n n Q }   

Exercice n°2

$ { Q n Q Ee ' Q q n n }   

Exercice n°3

$ { q q q q ' EeEeEeEe}   

Exercice n°4

$ { q Ee Q q ' Q q Q Ee}   

 

 

 

Si vous avez un peu de mal c’est normal ne vous faites pas la mâle.

 

Déjà bravo d’arriver jusque là. Vous commencez à avoir de réelles notions de rythme. Si vous trouvez ça difficile et que vous avez du mal à bien faire les exercices je vais vous livrer mon grand secret qui m’a permis de venir à bout des rythmes les plus difficiles.

Commencez par baisser le tempo pour avoir plus de temps pour réfléchir.

Si ça ne suffit pas dite à haute voix ce que vous allez faire à chaque temps. Prenons l’exercice n°2 qui est assez difficile.

Exercice n°2

$ { Q n Q Ee ' Q q n n }   

Dites à haute voix et sans tempo ce que vous allez faire à chaque temps.

 

 

 

 

 

Dites à haute voix :

1ère mesure

1er temps

Q

« rien »

2ème temps

n

« Deux – croche »

3ème temps

Q

« rien »

4ème temps

Ee

« Hum – croche »

2ème mesure

1er temps

Q

« rien »

2ème temps

q

« noire »

3ème temps

n

« Deux – croche »

4ème temps

n

« Deux – croche »

 

Maintenant mettez le métronome pas trop vite et lisez une ligne à chaque fois que le métronome fait « toc ». Essayez d’être bien avec lui. Anticipé le moment où il va retentir. Quand vous vous sentez à l’aise retiré les mots « rien » et laissez le métronome résonner tout seul. Faites attention à bien être en rythme et vous y êtes.

C’est une méthode simple est assez efficace. Quand j’ai du mal à jouer un rythme je l’utilise souvent. Ca permet de vous préparer avant d’essayer de jouer le rythme avec le métronome.

 

 

 

Le triolet de croche

 

 

 

 

Avec la croche on à divisé la noire en deux. Maintenant avec le triolet de croche nous allons la diviser en trois.

 

Triolet de croche =    T

 

Entendons tout de suite la différence.

D’abord une série de noires.

$ {q q q q ' q q q q}   

Puis de croches.

$ {n n n n ' n n n n}   

 

Et enfin de triolet.

$ { T T T T ' T T T T }   

 

Le triolet se chante « Tri – o – let » chaque syllabe divisant le temps en trois parts égales.

 

Tous de suite un séries d’exercices.

 

Exercice n°1

$ { q T n q ' Q n T q }   

Exercice n°2

$ { T T Q n ' T q n Q }   

Exercice n°3

$ { T q Q n ' T n Q T }   

Exercice n°4

$ { Q T n Q ' Q n T n }   

 

Une autre série un peu plus difficile intégrant les syncopes en plus

 

Exercice n°6

$ { Ee T Ee Ee ' Q T T Ee }   

Exercice n°7

$ { T Ee Q n ' Ee T Ee n }   

Exercice n°8

$ { q n Ee T ' n Ee T Ee}   

Exercice n°9

$ { Q T n Ee ' Q n Ee n }   

 

 

 

 

 

 

 

Les quatre doubles croches

 

 

 

 

Attention ça pique J

 

 

Allé on continue maintenant on divise la noire en quatre avec la double croche.

 

Double croche =     s

Comme pour la croche les doubles croches peuvent être liées par une barre pour les grouper

Quatre doubles croches =   y

 

Encore une fois entendons la différence.

D’abord une série de noires.

$ {q q q q ' q q q q}   

Puis de croches.

$ {n n n n ' n n n n}   

De triolet.

$ { T T T T ' T T T T }   

Pour finir de double croche.

$ { y y y y ' y y y y }   

Le vocable de lecture rythmique est « Qua – tre – dou - bles » chaque syllabe divisant le temps en quatre parts égales.

 

Quelques exercices.

 

XXX

 

Pourquoi ne pas créer vos exercices vous-même.

 

Je pense que vous commencez à comprendre le système alors vous pouvez créer vos exercices vous-même. Si vous manquez d’imagination je vous propose un petit jeu pour créer vous-même vos exercices.

Prenez un dé à six face et lancé le. Selon le nombre qui apparait choisissez une figure selon le tableau que je vous montre en bas. Ecrivez le puis continuez ainsi jusqu’à remplir deux mesures de 4 temps.

Chaque figure fait un temps. Il y à donc 4 figures par mesure.

 

           

Q

q

n

Ee

T

y

 

 

Par exemple je lance mon dé et j’obtiens = Un 3. Ce qui cerrespond à deux croche. Ok je le note

$ { n

Je continue et je relance mon dé.Cette fois j’obtiens un 6 qui corresponds à quatre doubles croches. Je les ajoutes à la suite.

$ { n y

Je continue à lancer le dé. Un 3

$ { n y n

Un 2

$ { n y n q |

Je vais jusqu’au bout et j’obtiens : 4, 1 ,1 et 3. Je regarde à quoi ils corresponde sur la tableau et je les notes les uns à la suite des autres.

$ { n y n q | Ee Q Q n}

Vous voyez ce n’est pas difficile et c’est bien aussi de faire les choses par soit même. Vous n’avez plus qu’à voir si vous êtes capable de lire votre création.

Vous pouvez aussi faire des exercices sur 4, 8 ou 16 mesures si vous voulez.

 

Amusez vous bienJ.

 

 

 

La « croche, deux doubles » et la « deux doubles, croche »

 

 

 

Nous allons commencer à aborder des figures plus complexes.

 

A ce stade de votre évolution dans l’apprentissage de la musique vous pouvez considérer que votre initiation  rythmique est déjà bien faite et que vous pouvez découvrir d’autres sections comme celle concernant la lecture de grille.

 

Vous avez suffisamment de connaissances pour aborder cette autre section en tout quiétude.

Vous pouvez à votre gré continuer à lire celle-ci pour approfondir vos connaissances ou en entamer une autre et revenir plus tard (mais revenez car vous avez encore des tas d’autres choses importantes à apprendre ici).

Je continuerais ici de développer mon initiation sur le rythme mais il n’est pas nécessaire d’avoir tout lu avant d’aborder d’autres aspects de la musique. Au contraire il est bon et normale d’avancer en même temps sur tous les domaines.

 

 

Si vous choisissez de continué voici donc nos nouvelles figure la « Croche, deux double croches » et la Deux doubles croches, croche »

Croche, deux double croches =   m                                Deux doubles croches, croche  =    M

On écoute

Des croches

$ {n n n n ' n n n n}   

 

Des  « croche, deux double croches ».

$ { m m m m ' m m m m }   

Le vocable de lecture est « Croche – deux – double ».

 

Et des « deux doubles croches, croche ».

$ { M M M M ' M M M M }   

 

Le vocable de lecture est Le vocable de lecture est « Deux – double - croche».

 

 

Quelques exercices comme d’habitude

Exercice n°1

$ { m q m n ' m q m y }   

Exercice n°2

$ { q y M q ' q y m q }   

Exercice n° 3

$ { y m n y ' q M q M }   

Exercice n°4

$ { M m M m ' m M M M }   

 

 

Encore plus difficile :

Exercice n°5

$ { m Ee m n ' Ee M q y }   

Exercice n°6

$ { m y M Ee ' M m n q}   

Exercice n° 7

$ { M Ee m y ' T M T M }   

Exercice n°4

$ { T m Ee M ' T M T Ee }    

 

Si vous arrivez jusque là c’est que vous êtes vraiment costaud.

 

 

Je connais pas mal de bons musiciens qui rameraient sur de tels exercices. A leur décharge ça fait longtemps qu’ils n’ont plus l’habitude de faire ça. C’est un peu comme de demander à un conducteur de repasser le code des années après avoirs passé le permis.

 

 

 

La syncopette

 

 

 

syncopettes =   ¾

 

Des croches

$ {n n n n ' n n n n}   

Des triolets

$ {n n n n ' n n n n}   

Des syncopettes

$ {¾¾¾¾' ¾¾¾¾}   

xxx

 

 

Les liaisons

 

 

Sol la si do sur ton dos…

 

La liaison permet de joindre des durées entre elles.

Exemple (c’est toujours plus parlant que de longues explications).

 

Des noires liées

$ {q q q q ' q q q q}   

Des noires liées

$ { qUq qUq ' qUq qUq }   

On peut en lier plusieurs

$ { qUqU qUq ' qUqU qUq }   

On peut aussi lier à traves une barre de mesure

$ { q qU q qVq qU q q }   

 

Remarquez bien qu’en lecture je lis les notes qu’elles soient liées ou non. Ce n’est que mon jeu qui est modifié. Je maintiens la note le temps de la liaison sans la répeter.

 

 

Quelques exercices :

Exercice n°1

$ {  q qU q nVn  q qU q}   

 

$ {  nU n  q n' Ee  q nU q}   

 

 

 

 

 

Le point

 

 

 

Le point se met derrière une note pour lui ajouter de la duré. Il ajoute 50 % de duré en plus (pour le même prix J).

C’est un peut comme si ont liait une note à une autre d’une durée deux fois inférieures. Ou qu’on multipliait la durée d’une note par 1,5. Ca va vous avez compris ? Vous voulez un dessin ?

Bon je vous fais un dessin alors.

 

Une noire pointée est égale à une noire liée à une croche.  

j =  qUe

Une croche pointée est égale à une croche liée à une double croche.  

i =  eUs

 

On peut aussi pointer et lier des silences.

J =  QUE

 

Donc là on commence à avoir des rythmes assez complexe et difficile à lire. Ne vous inquiétez pas on va y aller doucement.

 

Ecoutons d’abords

 

 

Maintenant c’est à vous J

 

Exercice n°1

 

 

xxx

 

 

 

 

 

 

Synthèse et conclusion

 

 

Ouf vous êtes arrivez jusque ici. Que dire ? Bravo !! Quelle émotion !! Quel talent !!

 

 

 

Voilà nous avons passé en revu beaucoup de figures rythmiques différentes. C’est  largement suffisant par rapport à ce qu’on peut rencontrer dans le monde du Jazz où les partitions souvent dépouillés.

Pour continuer dans cet apprentissage je vous suggère de lire un bon livre ou une bonne méthode de solfège. Il y en à des tas et des tas. Je me refuse à en ajouter une à cette longue liste.

 

Je vous recommande un classique qui est le  « Théorie de la musique » par A. danhauser

 

 

 

Ou bien sur de regarder les dossiers d’Audio Fanzine ou de taper sur votre ami Google (pas trop fort non plus J).

 

 

 

 

 

Quelque uns de mes plus grands secrets.

 

 

Je vais vous livrer à présents quelque uns de mes plus grands secrets. Attention c’est informations valent de l’or !!

 

 

 

Avec quelques astuces on peut éviter des heures et des heures perdue de travail inutiles, de découragement, de dépression.

 

 

1-      Travaillez régulièrement.

 

2-      Travaillez lentement et soyez conscient de ce que vous faite

 

 

Bon jusque là vous vous dite « c’est ça ses secrets ? Bof ». Vous n’avez pas tords, bien que ces recommandations soient importante elles assez largement répandues on ne peut pas parler de secret. Mis je ne peux m’empêcher de les répéter dans je vois la perte d’énergie de ceux qui ne les appliques pas.  Croyant aller plus vite ils vont plus lentement.

Maintenant je vais vous donner des astuces que l’on ne croise pas souvent et qui rendent bien des services.

 

La Première astuce je vous l’ai déjà donné. Il consiste à détailler ce que l’on va faire à chaque temps.

A ce propos essayez autant que possible quand vous écrivez de la musique de l’écrire en ayant un événement par temps.

 

N’écrivez pas ça :

$ {  q e n jV e y e   qU q}   

Ecrivez plutôt ça :

$ {  q n nUqVm M  h }

(Oui je sais je n’ai pas parlé de la blanche, de la ronde et d’un tas d’autre chose. Les livres de solfèges décrivent tout ça très bien. Je part du principe que vous avez compris le système et que vous vous êtes déjà renseigné. Si ce ‘est pas le cas courrez le faire malheureux)

En lecture rythmique la blanche se dit « Blan – che » avec une syllabe sur chaque temps.

La ronde se dit « ron – on – on – de » avec là aussi une syllabe sur chaque temps.

 

Je reprends donc l’exemple de ce rythme que je détaille dans un tableau

$ {  q n nUqVm M  h }

 

 

 

 

Dites à haute voix :

1ère mesure

1er temps

q

« noire »

2ème temps

n

« Deux – croche »

3ème temps

nU

« Deux – croche »

4ème temps

UqU

« noire »

2ème mesure

1er temps

Um

« Croche - deux - doubles »

2ème temps

M

« Deux – doubles - Croche »

3ème temps

h

« Ron »

4ème temps

 

« De»

 

 

Parfois on peut écrire des motifs sui ne rentre pas sur un seul temps. Il faut savoir s’adapter.

Voici de tels motif comme on en rencontre souvent

 

Triolet de noires

e q e

 

 

 

Mon deuxième astuce est une méthode mnémotechnique pour retenir une phrase rythmique difficile.

C’est une méthode très efficace. Elle rebute parfois les musiciens parce qu’ils la trouvent ridicule ou dérisoire mais elle est très efficaces. Alors tan pis pour eux si ils préfèrent se tromper ou oublier les morceaux qu’ils étaient censé connaître à la répétition.

De toute façon, et c’est un fait récurant, à chaque occasion où l’on se trouve arrogant la musique vous le rend.

C’est bô non ? J

 

Bon maintenant voyons cette fameuse méthode mnémotechnique (argh il est dur à prononcer ce mot).

Cette méthode consiste à mettre des mots, une phrase sur un motif rythmique. Parce que le cerveau retient mieux ainsi. C’est plus facile de retenir une chanson même si le rythme est un peu compliqué que un motif « abstrait ».

Alors quand vous avez un motif « abstrait » pour votre groupe de Jazz rock polyrythmique mettez des paroles dessus.

N’importe quoi ça n’a pas d’importance mais c’est mieux si c

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail