Devenir membre
Devenir Membre

ou
Continuer avec Google
Connexion
Se connecter

ou
Se connecter avec Google
Agrandir
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
TC Electronic PolyTune
Photos
1/537

Test TC Electronic PolyTune

Accordeur de la marque TC Electronic appartenant à la série Polytune

Acheter
Six d'un coup
Partager cet article

Une vraie innovation dans le domaine de la pédale d’accordage pour guitariste, ce n’est pas tous les jours que ça arrive. Alors quand TC Electronic annonce la PolyTune, une pédale permettant d’accorder toutes les cordes en même temps, on est curieux de voir comment ça fonctionne...

Au commen­ce­ment était l’ac­cor­deur. Son utili­sa­tion était simple : on gratte une corde, il nous indique si la note est trop haute ou trop basse, on ajuste et ainsi de suite pour les cinq autres cordes. Le format pédale pour les guita­ristes se produi­sant sur scène fut rapi­de­ment adopté, car son utili­sa­tion permet de s’ac­cor­der rapi­de­ment entre deux chan­sons. En effet, en concert, moins un guita­riste passe de temps à s’ac­cor­der, moins le public s’en­nuie et moins l’am­biance retombe. Et un concert sans ambiance, c’est comme une tarte au concombre sans Nutella.

Évidem­ment, quand la nouvelle pédale d’ac­cor­deur Poly­Tune fut annon­cée par TC Elec­tro­nic, les guita­ristes virent tout de suite l’in­té­rêt de pouvoir véri­fier l’ac­cor­dage de toutes leurs cordes d’un coup de média­tor. La plupart du temps, une ou deux cordes seule­ment sont désac­cor­dées, mais avec un accor­deur clas­sique, le guita­riste doit jouer chaque corde une à une pour s’aper­ce­voir que fina­le­ment, seule la corde de sol (au hasard) est légè­re­ment trop basse. Il perd donc du temps sur les cinq cordes qui sont accor­dées correc­te­ment. Avec le Poly­Tune, le guita­riste joue toutes ses cordes à vide une seule fois et voit que seule la corde de sol mérite un petit réajus­te­ment. Il n’a gratté qu’une seule fois et a donc mis grosso modo six fois moins de temps qu’avec un accor­deur clas­sique. Le gain est donc assez énorme !

Mais voyons tout d’abord comment fonc­tionne cette pédale mira­cu­leu­se…

Blanche neige et les six cordes

Le format de la Poly­Tune est on ne peut plus clas­sique, avec un boitier blanc imma­culé en alumi­nium résis­tant, un écran criblé de LEDs, un foots­witch permet­tant d’ac­ti­ver l’ac­cor­deur et par la même occa­sion de couper le son de la guitare, une entrée et une sortie en jack 6,35 mm. La pédale est assez mignonne et ses dimen­sions sont de 72 × 122 × 45 mm pour un poids de 300 g pile incluse. Cette dernière (une 9V) est acces­sible en dévis­sant une grosse vis située sous la pédale, simple et pratique. Vous pour­rez aussi utili­ser un adap­ta­teur secteur de 9V, vendu sépa­ré­ment, et une sortie secteur est aussi dispo­nible afin de chaî­ner l’ali­men­ta­tion vers d’autres pédales. Sachez que la Poly­Tune est livrée avec deux petits velcros afin de placer la belle sur votre pedal board, un bon point.

L’af­fi­cheur possède une matrice de 109 LEDs, et reste très visible, même dans des condi­tions diffi­ciles, comme sur scène par exemple. À ce propos, la Poly­Tune intègre un capteur de lumière permet­tant d’adap­ter l’in­ten­sité lumi­neuse des LEDs en fonc­tion de la lumière ambiante : la grosse classe améri­caine, ou plutôt danoise !

Le foots­witch claque bien sous le pied et résis­tera aux assauts pédestres répé­tés. Lorsque la pédale est désac­ti­vée, elle se met en « true bypass », ce qui garan­tit qu’elle n’af­fecte pas le son de la guitare.

Main­te­nant que nous avons fait le tour du côté maté­riel, voyons comment on utilise la Poly­Tu­ne…

Plus d’une corde à son arc

La pédale propose deux modes de fonc­tion­ne­ment : le mode mono­pho­nique clas­sique permet­tant d’ac­cor­der les cordes une par une, et le fameux mode poly­pho­nique permet­tant d’ac­cor­der toutes ses cordes en même temps. Le passage d’un mode à un autre se fait auto­ma­tique­ment, la Poly­Tune détec­tant si vous jouez une ou plusieurs cordes à la fois ! Le mode mono­pho­nique clas­sique propose deux affi­chages diffé­rents : un premier repré­sen­tant une aiguille qu’il faudra placer au centre, et un deuxième repré­sen­tant une chenille qui avan­cera (vers la droite) si la corde est trop haute et qui recu­lera (vers la gauche) si la corde est trop basse, le but étant d’im­mo­bi­li­ser la chenille. Le nom de la note jouée est affi­ché sur la partie infé­rieure de l’écran et on sélec­tion­nera l’un de ces deux affi­chages en appuyant sur un bouton situé derrière la pédale, ainsi que le mode guitare ou basse 4, 5 ou 6 cordes. Afin de faci­li­ter l’ac­cor­dage, l’ai­guille et la chenille sont légè­re­ment magné­ti­sées et ralen­ties quand elles s’ap­prochent de la note juste.

Le mode poly­pho­nique est aussi très simple à comprendre : chaque corde de l’ins­tru­ment est repré­sen­tée par deux LEDs côte à côte, qui s’éclairent en vert au milieu de l’écran si la corde est juste, et en rouge au dessus ou en dessous de la médiane si la corde est respec­ti­ve­ment trop haute ou trop basse. Ainsi, d’un coup d’oeil, on repère les cordes qui sont fausses et on les accorde d’un coup de méca­nique. Le prin­cipe de fonc­tion­ne­ment est le même avec une basse 4/5/6 cordes et il est aussi possible de bais­ser jusqu’à 5 demi-tons l’ac­cor­dage de la guitare, pour les musi­ciens étant en « drop tuning ». Il sera en revanche impos­sible de s’ac­cor­der en open tuning via l’ac­cor­deur poly­pho­nique, dommage. Pour finir avec ce mode, sachez que TC Elec­tro­nic conseille d’uti­li­ser le micro manche de la guitare élec­trique et de grat­ter les cordes avec son pouce et affirme que la préci­sion de son accor­deur chro­ma­tique est de 5 centièmes.

Voici une petite vidéo montrant la Poly­Tune en action :

Enfin, sachez qu’il sera possible de chan­ger la fréquence du LA de réfé­rence, qui est d’ori­gine à 440 Hz. Vous pour­rez ainsi le cali­brer de 435 à 445 Hz, si jamais vous jouez avec d’autres musi­ciens utili­sant une autre réfé­rence que le 440 Hz. On pourra acti­ver cette cali­bra­tion en appuyant simul­ta­né­ment sur les deux boutons situés au dos de l’ap­pa­reil. Sachez enfin que vos réglages reste­ront en mémoire, même après avoir éteint la pédale. Reste un connec­teur USB mystère, situé derrière la pédale : peut-on attendre une mise à jour prochaine de la part de TC Elec­tro­nic ?

Conclu­sion

TC Elec­tro­nic apporte avec sa Poly­Tune une vraie nouveauté, chose rare dans le domaine des pédales d’ac­cor­dage. Le fait d’af­fi­cher la justesse des six cordes en même temps fait gagner un temps précieux aux guita­ristes sur scène. La qualité de fabri­ca­tion est parfaite et la Poly­Tune regorge de bonnes petites idées, comme l’in­ten­sité lumi­neuse auto­ma­tique des LEDs de l’af­fi­cheur, la sortie Power out et les deux modes « aiguille » et « chenille » pour l’ac­cor­deur mono­pho­nique. Une chose est sûre, c’est que la concur­rence prend un sacré coup de vieux, la Poly­Tune faisant beau­coup plus que les autres, pour le même prix (90€ prix géné­ra­le­ment constaté).

Points forts
  • Mode polyphonique
  • Deux affichages pour le mode monophonique
  • Sortie Power Out
  • True Bypass
  • Footswitch de qualité
  • Affichage à LEDs précis et lisible
  • Intensité des LEDs automatique
  • Pile accessible
  • Design réussi
  • Pour guitare et basse
  • Drop tuning jusqu’à 5 demi-tons
Points faibles
  • Ne gère pas les open tunings en mode polyphonique
Auteur de l'article Red Led

Je suis rentré dans la musique par la rosace d'une guitare classique et depuis, j'essaie d'en sortir sans trop de conviction.


Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
Auteur de l'article Red Led

Je suis rentré dans la musique par la rosace d'une guitare classique et depuis, j'essaie d'en sortir sans trop de conviction.

cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.