Laney TI15-112 Tony Iommi Signature
+

Laney TI15-112 Tony Iommi Signature

  • J'aime
  • Tweet
  • Pin it

TI15-112 Tony Iommi Signature, Ampli combo tout lampe pour guitare de la marque Laney appartenant à la série Tony Iommi.


4 avis d'utilisateurs
Neuf à partir de 529 € Prix moyen : 564 €

Fiche technique Laney TI15-112 Tony Iommi Signature

  • Fabricant : Laney
  • Modèle : TI15-112 Tony Iommi Signature
  • Série : Tony Iommi
  • Catégorie : Amplis combos tout lampe pour guitare
  • Fiche créée le : 14/02/2013

Nous n'avons pas de fiche technique sur ce produit
mais votre aide est la bienvenue

Distribué par Saico

»

Acheter neuf Laney TI15-112 Tony Iommi Signature

Michel Musique
(27 avis)
AMPLI LANEY TONY IOMMI TI5112 529 €
Effect on Line
(33 avis)
Tony Iommi Signature TI15112 599 €

Avis utilisateurs Laney TI15-112 Tony Iommi Signature

Note moyenne :5.0( 5/5 sur 4 avis )
 4 avis100 %
raikage13/09/2019

L'avis de raikage"Excellent ampli pour l'enregistrement et pour jouer à la maison"

Laney TI15-112 Tony Iommi Signature
Je souhaitais depuis longtemps investir dans un ampli à lampes qui ne me coûte pas un bras et j'avais pour cela mis en place une liste de choses qui me semblaient indispensables.

- Un switch pour passer à un voltage très bas
- Un haut parleur de 12 pouces (j'ai tout de même une guitare en drop B, il faut donc de quoi supporter les graves)
- Une distorsion intégrée mais aussi la possibilité d'avoir un son "clair"
- Un réglage des fréquences mid. Je ne compte pas les amplis que j'ai refusé d'acheter car ils ne présentent des réglages que pour les aigus et les graves (Fender, Vox) ou bien même une simple tonalité (Orange)
- Une boucle d'effets

Comme les pédales de reverb sont aujourd'hui légion, je ne considérais pas (et ne considère toujours pas) cela comme une nécessité.

Pour quels styles de musique utilisez-vous cet ampli?

Et bien cela va de la Funk quand je me prend au jeu au gros Post Metal et Sludge. Un éventail assez large donc qui passe aussi par le Noise Rock et le rock à la Dinosaur Jr/Smashing Pumpkins.


En regard de son poids comme de sa puissance, vous semble-t-il utilisable pour travailler, répéter et jouer sur scène?
Il s'agissait ici d'un point primordial et oui, il suffit largement pour jouer à la maison. Je n'ai encore jamais joué avec en groupe mais sa sortie direct out permet d'enregistrer, ce qui est un autre de ses points forts. Beaucoup de bons points donc.
Je précise cependant que le Drive augmente le volume, à la manière d'un vieil ampli bien vintage et qu'il est également possible de bien le faire compresser comme il faut en mettant le bouton de drive plus haut que celui de volume. Avis aux amateurs de Neil Young (toute proportion gardée bien sur) mais si vous souhaitez retrouver ce doux son (sans l'odeur) de l'ampli surchauffé, le Laney TI 15 peut être votre homme.


Les sons clairs, crunch et saturés vous conviennent-ils?
Les sons clairs : avec des micros simples, notamment ceux d'une jazzmaster, ils sont délicieux en tout cas pour moi. Loin du clinquant Fender, ils sont chauds et avec une petite reverb et un delay, c'est un véritable bonheur. Adorant m'échauffer sur quelques sonorités hispanisantes, c'est un véritable bonheur de pouvoir avoir ce son doux et chaud au bout des doigts. Cependant, ce n'est clairement pas son point fort et le moindre boost le transformera en son crunch.
Le crunch donc : mordant, répondant à l'attaque comme on en attend d'un ampli à lampe, il permet d'aller titiller des petites phases à la Red Hot Chili Peppers. Le moindre boost (comme la PDF 2 ou un tube screamer) lui donnera des accents bluesy et sombres qui sont les bienvenues.
La saturation : on attaque ici l'un des éléments phares de l'ampli car il s'agit tout de même de la signature de monsieur Iommy. Sans surprise, tous les sons lourds et pesants de l'école du Sabbath, du Doom, du Sludge et du Post Metal s'y retrouvent comme on les aime. On aura également aucun mal à aller titiller du Alice In Chains, du Soundgarden et du Nirvana.

L'ampli a cependant tendance à compresser sévèrement en mode 1 watt ou si le gain est trop élevé, ce qui est logique. Rester raisonnable sur le gain, surtout si on lui ajoute des pédales peu subtiles (Big Muff, HM2) est donc indispensable.
La bête prend bien les boost et en a un intégré, ce qui devrait suffir à aller titiller le Thrash et même le Death Old School. Ayant une pédale spécialement pour cela (la KMA Wurm pour ne pas la nommer), je n'ai jamais ressenti le besoin de le pousser dans ses retranchements.

Les réglages sont-ils efficaces?
Le TI15 nous propose donc un réglage bass, middle et aigu mais aussi une resonnance et une tonalité. Cette dernière fonctionne comme celle de votre guitare selon le constructeur mais je n'ai pas réussi à définir précisément sur quelle fréquence elle joue. La resonnance quant à elle est censée donner des basses plus tights ou non. Bien utile quand on joue sur des guitares grasses et désaccordées.
Les réglages sont efficaces car il s'agit, si je ne m'abuse, d'une équalisation active en ce qui concerne les trois bandes. Si on ajoute la guitare et ses réglages, le bouton de resonnance et de tonalité de l'ampli et un éventuel équaliseur que vous pourrez ajouter dans la boucle prévue à cet effet, alors les possibilités sont infinies.

Quelles sont les choses que vous appréciez le plus et le moins?
Si je reprends ma liste du début, le Laney TI15 était, en tout cas à l'époque (il y a plus de deux ans) le seul ampli abordable qui remplissait toutes les cases. Je ne regrette absolument pas mon choix. L'ampli peut compresser ou garder un Headroom assez imposant (n'allons pas le comparer à des monstres comme les hiwatt custom, ce n'est pas le même budget et on ne lui demande pas cela). On peut passer d'un son assez proche du plexi au marshall JCM 800 surboosté. Ses réglages sont très efficaces et il conserve sa propre identité, très marquée Black Sabbath forcément, ce qui n'est pas pour me déplaire.
Comme j'ai longuement réfléchi à mon achat, je ne regrette rien car je savais à quoi m'engager. Les mono canaux ont un certain charme selon moi et l'absence de reverb ne me dérange aucunement. Je ne referai pas ce choix car je compte bien le garder pendant très longtemps et n'ai jamais pensé à m'en séparer.
»
Cracky545716/09/2017

L'avis de Cracky5457"L'ampli de chambre parfait."

Laney TI15-112 Tony Iommi Signature
J'etais parti essayer un Blackstar HT-5, après avoir essayé des dizaines d'ampli je suis repartie avec ce Laney pour lequel je n'etais pas venu.

Une disto pour moi clairement supérieur au fameux blackstar HT-5, avec beaucoup de chaleur et de tranchant. Je l'utilise aussi bien pour jouer du Metallica que du In Flames, le clean et le crunch sont également super. Au final il est super polyvalent mais si on le pousse un peu avec un réglage en V sur du metallica ça envoie un son de malade malgré ses petits 15W.

Les réglages sont super facile, il y a juste le potentiomètre "Dynamics" qui sort de l'ordinaire et honnêtement je trouve qu'il apporte pas grand chose. Le pre-boost apporte beaucoup de chaleur.

L'ampli souffle un peu, attention à avoir de bons cables.

Bref pour jouer chez soi, ses 3 lampes préampli ECC83 et ses 2 lampes de puissance EL84 feront votre bonheur.

Maintenant, le seul et énorme problème de cet ampli ... Un seul canal !!! Eh oui, malheureusement à ce prix là, vous avez une disto tout lampe de malade, un super clean, mais pas les deux à la fois.
»
blackstar7715/01/2017

L'avis de blackstar77"Excellent ampli !"

Laney TI15-112 Tony Iommi Signature
J'apporte ma modeste pierre à l'édifice avec cet avis sur cet ampli car au moment où j'ai voulu l'acheter, je n'ai trouvé que très peu d'avis.

l'avis de ENG152 que je vient de lire résume parfaitement ce petit ampli.
Je ne dirais rien de plus, rien de moins sur à son sujet mais je confirme que c'est une petite merveille.

Je possède un combo ht5r blackstar que j'aime beaucoup mais ce Laney, je suis vraiment Fan.
J'ai utilisé les 2 simultanément avec un autre guitariste et je peux affirmer que la sonorité n'est absolument pas la même.
Le Laney est plus gras, plus "Fuzzy" et plus bourrin. En revanche, il n'y à pas de canal clean, mais en jouant sur les réglages à la fois de la guitare et de l'ampli pour obtenir un clean voir un crunch, avec une strat en micro manche, le Laney est bien meilleur que le ht5.

Je n'ai que vaguement joué sur le mode 15w à cause des voisins mais à volume égale, on sent nettement la puissance comparé au mode 1w. Je ne me fait aucun soucis pour jouer en groupe. C'est d'ailleurs notifié dans la notice.
J'utilise donc essentiellement le mode 1w pour le moment mais à volume 4-5 c'est déjà bien fort. (mesuré à 1.5m à 90db environs) Cependant, je reste convaincu qu'à niveau sonore égal avec la même EQ qu'il réagirait différemment en 15w.

A la 1ere utilisation j'ai été surpris de ne pas trouver de standbye mais on s'y habitue.

Il possède un Pre-boost activable sur le frontpanel ou avec un footswhit (fs1) que j'ai acheté avec l'ampli. C'est génial !

L'EQ et le volume tout le monde connait.

Par contre le bouton "dynamics", je n'ai pas encore saisie ses subtilités.
L'utilisation est clair : à 0 les basses sont relâchées, à fond elles sont serrées.
Oui mais je n'ai pas encore compris l'utilisation.

En revanche, le bouton "Tone" , là ça saute aux oreilles. C'est à régler en fonction du Hp et du volume utilisé.

Je ne peux pas comparer le Hp mais je l'aime bien tel qu'il est pour le moment.
J'ai branché l'ampli sur un baffle Orange PPC212 en V30 mais je n'ai pas aimé (Histoire de goût personnel.)
Je possède un vieux combo transistor avec un G12M dedans, il faudra que j'essaie à l'avenir mais le Ti15 112 est déjà super tel qu'il est.

Bref, je n'avais pas grand chose à dire dessus mais je voulais dire à tout ceux qui hésitent encore : Si t'es fan de black-sabbath ou que tu cherche un ampli typé anglais hi-gain utilisable à la maison et en répet avec un super son bien métal, bien saturé : FONCE!

Je suis vraiment Fan de cet ampli que je trouve meilleur que le ht5.
Ceci dit, leur son étant vraiment différent, ils ont chacun leur utilité.
»
ENG15231/03/2016

L'avis de ENG152"Un fabuleux petit ampli Metal... mais pas que !"

Laney TI15-112 Tony Iommi Signature
Bon, on ne peut pas dire qu’il y ait des masses d’avis sur le TI15-112, c’est donc moi qui m’y colle. J’espère que cela pourra éclairer quelques uns d’entre nous.

Fan de Heavy, je cherchais un ampli à lampes de taille et de puissance modérée capable de vrai hi-gain et équipé d’une boucle d’effet afin de partir en vacances et de me faire quelques Jam… après avoir pas mal cherché, j’ai arrêté mon choix sur ce LANEY TI15-112 parce que j’ai eu l’occasion de trouver un b-Stock pas trop cher chez Bax-Shop : 30% de remise sur un ampli neuf dont l’emballage avait été détruit. Je suis d’ailleurs ravi de leur services.


Il s’agit donc d’un « petit » ampli tout lampes monocanal présenté par LANEY comme étant l’ampli backstage de Tony Iommi : soit ! Je ne connaissais pas très bien LANEY : j’ai joué sur le Cube Head que je n’ai pas aimé du tout, sur le VC15 qui est excellent (version Jensen et version HH d’ailleurs !) et sur le Lionheart 5W combo qui est un superbe ampli. Je n’ai jamais eu que des amplis à lampes : Marshall bien sûr mais aussi Blackstar, Ashdown, Fender Deluxe Reverb, Vox, Laboga Mr Hector…


Les caractéristiques physiques sont les suivantes :

Caisson noir de chez noir, avec une belle grille en metal parsemée de croix. Il est mieux en vrai qu’en photo, il a un bon gros coté massif, un peu industriel, avec ses gros boutons blancs. Il n’a pas l’air d’être là pour rigoler et semble hurler « Metal ! » dés qu’on le sort de son carton.
Il est livré avec un cable d’alimentation, un petit carton promotionnel circulaire, un mode d’emploi bien conçu et une croix en metal découpée au laser lors de la réalisation de l’un des amplis perso de Tony.

46 cm sur 44 et 27 cm de profondeur ,ce qui fait déjà beaucoup me dit ma femme… (parlant bien sur du rangement des bagages dans le monospace familiale ! ) : dimensions assez proche du Blackstar HT5R que je connais bien et avec lequel je comparerai le Laney au long de cet avis. 14,5 kg , c’est 2Kg de plus que le HT5R.

J’ai écrit à LANEY histoire d’en savoir plus sur la bestiole et j’ai reçu un mail très sympa quelques heures plus tard , voilà ce que j’ai appris :

Les lampes embarquées sont les suivantes :
Préamp : JJ « hand selected » Hi Gain (ECC83S) et deux 12AX7 Ruby (12AX7C5 HG)
Puissance : deux EL84 Ruby

Le haut parleur est présenté comme un HH Custom… il s’agit d’un H1265 de 8 ohms dont les caractéristiques me paraissent vraiment très proche du très connu Celestion Rocket 50 : 1,9 kg , sensibilité de 95db, ce qui veut dire qu’il ne sort théoriquement pas un si gros volume pour un 15 watts… dans la pratique ça n’est effectivement pas énorme. Cela reste néanmoins suffisant pour faire débarquer la police à mi volume et jouer avec un vrai batteur aux trois quarts. Il est donc, de par sa taille et son poids tout à fait indiqué pour aller jouer dans une bonne grosse JAM, ce qui n’est pas si évident avec le HT5R. Est-ce qu’il sera suffisant pour jouer du bon gros Heavy Metal avec un groupe de fous furieux, Double pédale, basse full power, guitariste énervé avec un stack en face et tout et tout… là pour le coup ça me parait vraiment limite…

EDIT : Emmené en JAM au bar "le Mars" à Angoulême : à 60% de volume et gain à 50% ça tient tête à un batteur qui frappe fort...

La connectique : en façade, deux entrées Jack , une 15W et l’autre 1W. Un mot sur le mode 1W : il est vraiment très très proche du mode 15W, mais en beaucoup beaucoup moins puissant. Il me semble qu’il y a un tout petit peu plus de gain… ça n’a rien à voir avec pas mal d’amplis sur lesquels j’ai joué où le mode low power est une blague qui n’a aucun muscle aucun aigu et se révèle au final inexploitable ; là ça sonne très bien !
à l’arrière une boucle d’effet désactivable qui se montre totalement transparente, elle dispose d’un mode -10 db. Une entrée MP3 mini jack ! ce qui est cool. une sortie casque, ainsi qu'une sortie ligne émulée. Il y a aussi deux sortie HP une de 16 Ohms et une de 8 squattée par le HP interne qui est donc déconnectable.

L’ampli se met en marche avec un switch Power situé près de l’alimentation. il n’y a pas de Standby.

Les contrôles : Gain, Equalisation trois bandes, volume
et puis : un potard de pré boost et son switch d’activation (activable au pied avec un footswitch non fourni) qui se comporte en gros comme une pédale de boost branchée en façade : on obtient des sonorités types EHX Soul Food avec : vraiment pratique.
et puis aussi : un potard de Dynamique influant sur la manière dont les basses sont « serrées » où non : vraiment très très intéressant celui là ! et puis enfin un potard de Hi intervenant au niveau de l’ampli de puissance… ça rappelle le potard de présence de mon Marshall JVM.

Le son : il est dark, bien viril et sonne toujours « FAT ». Le son clair tord vraiment très rapidement (Gain à 2/10 avec une guitare équipée de doubles dont le volume serait à fond !). Avec une Stratocaster on garde un son assez clair jusqu’à 4/10. Amis Jazzeux, Fans de Country, je vous déconseille cet ampli ! Les blueseux seront en revanche aux anges puisque l’engin sort des clean/crunch ultra chauds qui grondent dans tous les sens, c’est savoureux ! Gavé de dynamique, ça réagit à mort aux attaques : c’est vraiment superbe ! L'équalisation se montre extrêmement efficace, ça interagit beaucoup, et le moindre petit changement se répercute sur les autres réglages. On est vraiment pas sur un ampli Plug'n play : on passe du temps pour avoir le son auquel on pense mais il y a réellement moyen de l'obtenir. En ce sens ça n'est pas un ampli accessible mais il est clair que les ingénieurs de chez LANEY savent ce qu'ils font : Les interactions entre les deux étages d'amplification permettent d'obtenir des sons vraiment excellents, surtout quand on commence à faire saturer l'étage de puissance. Vers 4/10 au Master en mode 15w on obtient des saturations carrément affolantes, ça sonne ultra musclé, vraiment "Bad Ass": quel putain de pied ! Pour obtenir des sons pareils avec un Stack on a interêt à habiter à la campagne. Les basses sont bien présentes, relativement précises : le 12 pouces HH s’en sort plutôt bien. Je pense qu’avec un greenback ce serait encore mieux (mais ça ferait 1,5 Kg en plus !). Ni une ni deux, je le branche sur un baffle 2x12 en V30… bizarrement ça n’est pas aussi bon je trouve… revenons donc au HP interne !

Bon assez rigolé, on pousse le gain à 50%, pré boost désactivé… On est déjà dans le gros Hi Gain : c’est déjà suffisant pour jouer du Metallica. Essayé avec des EMG 81 et 60 et bien ça déboîte complètement. Avec des Humbuckers un peu plus civilisés (les Burstbuckers pro de ma Gibson Explorer) on obtient toute une gamme de son Heavy en jouant sur les réglages. En limitant l’attaque de la main droite on revient vers un gros crunch. En baissant le volume de la guitare on récupère un son presque clair… c’est fou cette dynamique !


La saturation est très typée : ça sonne plus gros que le grain traditionnel de Marshall, beaucoup plus viril que les Blackstar HT (quelque soit la position de l’ISF de ces derniers) en fait ça me rappelle un petit peu mon Laboga Hector que j’aimais tant en moins violent tout de même… le Gain est presque équivalent avec l'aide du pré-boost. Au delà de 50% de gain, ça compresse à mort et on tombe dans le gros méchant Saturax plus moderne, mais toujours avec ce coté old school…même en poussant les aigus et le « Tone » on ne récupère jamais un son cinglant ou criard ; j’aime énormément. Pas sur que les coreux apprécient en revanche.

Un mot sur le pré-boost qui apporte de l’attaque et encore plus de gain si nécessaire. Cela ne rend pas le son plus brouillon ; on gagne au contraire en tranchant…en expérimentant différentes combinaisons de réglages Pré Bosst/Gain on obtient une palette de sons vraiment vaste, il y en a pour tous les gouts : Boueux, soyeux, attaques ultra marquées, power chords bien rageurs, Grain plus sec, ou au contraire hyper gras...

Est-ce qu’on peut chopper un son « Black Sabbath » : définitivement oui ! à peu près tous : du vieux vieux proto Metal au trucs plus récents.
Est-ce qu’on peut faire autre chose ? en dehors des fabuleux crunchs qui incitent à partir en hard blues ou en hard Rock, j’ai aussi accroché des sons Death Metal et Thrash vraiment sympas… Du Slayer, du Exodus, c’est pas mal pour tout ce qui est Glam aussi je trouve… fastoche de récupérer un truc vraiment proche des énormes crunch Marshall aussi…

Ma principale crainte concernant cet ampli était le HP : il s’en sort vraiment très bien je trouve, je sens néanmoins un léger manque d'allonge dans les leads et je reste persuadé que ce bien bel ampli serait encore mieux avec un bon gros G12H ou G12M : mais le problème sera alors la prise de poids qui l’emmènera vers les 17 Kg ce qui fera trop pour l’usage auquel je le destine.

Edit : Cet ampli est excellent, mais après m'être bien amusé avec le HP "HH" interne qui demeure très bon, j'ai décidé de le remplacer par un Celestion Greenback G12M Heritage... Je peux dire que j'avais eu le nez fin car ça a propulsé l'ampli dans un autre monde. Le poids est désormais d'un peu plus de 16 Kg, le volume est légèrement plus élevé mais surtout le son est devenu carrément fabuleux avec des basses qui compressent plus et des aigus à la fois doux et définis et une coloration peut être moins neutre mais franchement plus chaude : très bonne opération, bien que le Haut Parleur d'origine soit tout à fait satisfaisant, je le répète.

Au final j’aime énormément cet ampli et je suis bluffé par sa polyvalence : il est parfait pour tout ce qui va du Blues au Metal. Je pense que le Marshall DSL5 serait une bonne alternative malgré son HP de 10 pouces et sa puissance plus limitée. Le Engl Gigmaster 15 aussi, bien que ce dernier soit d'après moi incapable de sortir autant de gain. En ce qui me concerne, il me parait bien meilleur que le HT5R qui garde cependant pour lui un poids plus contenu et une bonne reverb numérique embarquée.

Je le conseillerais à tout Fan de Heavy Metal tant il se montre apte à couvrir l’intégralité du spectre de cette belle musique. La présence du pré-boost interagissant avec le gain, l'équalisation extrêmement réactive et le réglage de dynamique le destinent en priorité à un utilisateur familier des amplis à lampes. Le débutant pourrait rapidement être perdu et préférer un truc plus instinctif et plus flatteur ... quoi que !

Ses sonorités excellentes, sa polyvalence et son caractère bien marqué sont ses points forts. Je pense que son incapacité à délivrer des sons parfaitement clairs à très haut volume constitue sa seule vraie faiblesse.


Voici mon test de l'ampli après installation du Greenback sur Youtube :




»

News Laney TI15-112 Tony Iommi Signature

Combo de 15W Laney Tony Iommi Signature

Combo de 15W Laney Tony Iommi Signature

12 Publiée le 14/02/13
Avec la tête de 100W, la série d'amplis Laney Tony Iommi Signature compte désormais un combo de 15W, le TI15-112.

Images Laney TI15-112 Tony Iommi Signature

  • Laney TI15-112 Tony Iommi Signature
  • Laney TI15-112 Tony Iommi Signature
  • Laney TI15-112 Tony Iommi Signature
  • Laney TI15-112 Tony Iommi Signature

Vidéos Laney TI15-112 Tony Iommi Signature

Découvrez d'autres produits !

Autres dénominations : ti15 112 tony iommi signature, ti15 112 tonyiommisignature, ti15112tonyiommisignature, ti 15 112 tony iommi signature, ti15112 tonyiommisignature, ti15 112tony iommi signature

Forums Laney TI15-112 Tony Iommi Signature

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.