• Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer
  • Rss

Tous les avis sur Two Notes Audio Engineering Torpedo Captor

  • J'aime
  • Tweet
Note moyenne :4.5( 4.5/5 sur 8 avis )
 4 avis50 %
 4 avis50 %
Insatisfait(e) des avis ci-contre ?Demander un nouvel avis
Comparer les prix
Test de la rédaction
  • 09/11/17La Traversée du Manche #6 : Test de la loadbox, DI, atténuateur, et simulateur de baffles Two Notes Torpedo Captor

    La Traversée du Manche #6 : Test de la loadbox, DI, atténuateur, et simulateur de baffles Two Notes Torpedo Captor - Captor d'attention

    Le fabricant français Two Notes propose de nombreuses solutions pour faciliter la vie des guitaristes et des bassistes, notamment au travers de sa fameuse gamme Torpedo. La marque excelle avec des produits très ciblés tels que les simulateurs de baffles Torpedo Studio et Live, ou la gamme de préamplis Le Preamp. Mais son tout nouveau produit, le Torpedo Captor, a une autre ambition : réunir au sein d'un boîtier les principaux outils facilitant la vie des amateurs d'amplis à lampes.

Avis des utilisateurs
vikos27/11/2018

L'avis de vikos"La loadbox couteau suisse par excellence"

Two Notes Audio Engineering Torpedo Captor
Je ne reviens pas sur les spécificités technique de ce Captor dont le champs d'action est assez étendu. Je vais essayer de retranscrire un avis pratique après plus d'un an d'utilisation.

Pour commencer le boitier en lui même : beau et solide, la qualité de fabrication est bien là. Peu être un peu plus volumineux que ce à quoi je m'attendais, mais une nécessité difficilement plus compressible devant le fonction de loadbox. Les connectiques sont lisibles et fiables, n'ont pas bougée malgré une utilisation intensive et beaucoup de mobilité de la boite.

De mon côté, j'en ai deux utilisations principales et qui m'ont fait choisir ce boitier :

- l'atténuateur. Moins 20dB, permet de pousser ses lampes sans faire exploser la maison. Bête et méchant, on branche, pas de choix de l’atténuation, et ça marche. Quel plaisir de retrouver un peu de dynamique dans le réglage d'un HotRod, ou de pouvoir faire cracher les lampes sur la disto de mon Rectoverb 25 de chez Mesa Boogie. Le son est préservé malgré une très légère perte dans les aiguës à compenser avec l'égalisation de l'ampli, rien de rédhibitoire en tout cas. En plus pas besoin de le brancher sur le secteur, c'est donc hyper adaptable. Sa taille permet de tenir sur ma tête Recto Verb 25 même si c'est limite.
Est devenu indispensable au quotidien, merci Two Notes.
J'utilise avec mes amplis guitare mais aussi mon ampli basse.

- Boitier DI et simulateur de baffle : il s'agit donc de repiquer ma tête dans la sono lors d'un live. Pas besoin de passer forcément par l’atténuateur vu qu'il existe un canal Thru, je laisse les baffles branchées (aucune différence dans le son ou le volume) et c'est parti pour un réglage aux petits oignons avec la sono. Il existe un volume output qui permet de faire des réglages très fin entre l'ampli sur scène et ce qui part dans la sono. En gros remplace mon SM57 et son pieds, gain d'espace appréciable zéro aléa pendant le live. La simulation de cab intégrée, non modifiable, est très correcte pour cette utilisation. Encore une fois pas besoin de câble d’alimentation, alimentée automatiquement si 48volt sur la table de mixage.
Ça fonctionne au top, et me donne le sourire à chaque installation live par la simplicité et le côté pratique.

Ces deux fonction sont donc remplies parfaitement et font du Captor un outil formidable, utilisé au quotidien.

Les points à discuter, vu la taille et le prix on a des choses en moins qu'avec un produit plus cher et imposant :
- il faut choisir l'impédance à l'achat : 4, 8 ou 16 Ohms. Si plusieurs installations, il faut acheter plusieurs captor (ce qui est mon cas) et fait donc monter le prix global.
- pas le choix dans l'atténuation. Moins 20dB et puis c'est tout. Largement suffisant pour faire chauffer les lampes, mais tout de même.
- pas le choix pour la simulation de cab. Elle marche bien en live et je n’utilise pas la fonction studio, mais à noter qu'elle n'est pas dingue non plus et j'aurai aimé pouvoir charger directement une simulation achetée via WOS

Donc en gros : superbe outil, bien mesurer avant l'utilisation que vous en ferez, car si c'est un vrai couteau suisse tout est pré réglé sans possibilité d'agir dessus, à la fois simple mais peut être frustrant en fonction de vos attente.
crowysterik05/11/2018

L'avis de crowysterik"Parfait pour faire crier sa tête en tout sécurité"

Two Notes Audio Engineering Torpedo Captor
Je ne vais pas refaire l'histoire de cette petite bête !
Mais en gros, c'est un atténuateur de puissance et une loadbox. Ainsi vous pouvez soit jouer sur votre baffle avec un volume réduit tout en conservant la qualité du son... Soit directement relier votre tête au captor et envoyer le son dans une carte son par exemple sans que la tête soit reliée au baffle et bien sûr vous pouvez faire les deux !

J'avais pris le captor pour pouvoir jouer ma tête sans être obligé de la relier au baffle notamment pour pouvoir jouer au casque.

Il y a une simulation de HP embarquée analogique de bonne facture pour jouer en répétition notamment ou en live. Pour de l'enregistrement je trouve que ça manque quand même de qualité. Heureusement Two notes a pensé à tout et vous pouvez désactiver la simulation HP et utiliser le WOS dans un séquenceur et la vous pouvez vous amuser pendant des heures à comparer les différentes HP proposés par Two notes !

L'atténuateur, je le trouve très bon. Dommage qu'on ne puisse pas atténuer plus ou moins, c'est - 20W ou rien mais ça permet de pouvoir jouer chez soi en conservant des aigus de manière assez homogène, je n'ai pas ressenti de frustration particulière quant à cette limite fixe de -20W !

j'ai un petit souci, je branchais le captor sur une prise différente de ma carte son qui n'était pas reliée à la terre, j'avais un énorme sifflement très désagréable, après message au service technique, problème résolu en revoyant un peu mon installation pour tout brancher sur une prise avec terre commune !

J'apprécie beaucoup cet engin qui me permet de jouer chez moi et/ou au casque, faire de l'enregistrement.

CHAM-NEwTT31/08/2018

L'avis de CHAM-NEwTT"Tu branches - ça marche"

Two Notes Audio Engineering Torpedo Captor
C'est merveilleux!
Je l'ai acheté car fatigué d'utiliser des guitar rig au son particulièrement synthétique, je voulais utilisé mon ampli pour pouvoir préproder en ayant l'impression de rester raccord avec mon son sans avoir à galérer à le reproduire.

Ainsi naquit le torpedo CAPTOR.
Tu branches ça marche. La simu du HP fonctionne très bien même si elle dénature quand même un peu le son que tu peux retrouver sur une config de reccording classique.

En gros ça fait le café. Bien comme il faut même.
Je recommande.
Kastaïr04/08/2018

L'avis de Kastaïr"Très intéressant "

Two Notes Audio Engineering Torpedo Captor
Je l’utilise en home studio pour tirer partie de la puissance de mon ampli à lampes tout en jouant à volume raisonnable, soit en le branchant directement sur ma carte son, soit en prise micro devant enceinte. Il possède également une simulation d’enceinte bien pratique. Il est possible en MAO d’utiliser le plug-in Wall Of Sound de simulation d’amplis , d’enceint’es, de micro...
J’aurais aimé un sélecteur d’atténuation, mais sinon c’est vraiment du bon matos
Spike-db09/06/2018

L'avis de Spike-db"Mes voisins adorent"

Two Notes Audio Engineering Torpedo Captor
Tout d'abord, présentons la bête :
C'est un couteau suisse de l'ampli a lampe. on résume :

-Dummy Load (permet de ne pas brancher de baffle a l'ampli sans claquer le transfo de sortie)
-Attenuateur (gain fixe de -20dB)
-Simulateur de baffle
-Sortie Thru (directe sans atténuation ni simu pour attaquer un cab a pleine puissance)
-Sortie Line symétrique ou assimétrique
-Wall of Sound compris dans le tarif.

Bon, j'ai pris cet appareil dans un but précis. Je suis de ceux qui aiment bien taffer tard le soir, et bien que j'habite en maison, mon local n'est pas vraiment insonorisé, donc mon Dual-Rectifier en 100w lampes a full powa, je pense que je réveille le quartier avec (et je me fais saigner des tympans juste avec le bruit de fond).

voila ma config de base :
Guitare dans le Mesa, puis sortie dans le Captor sans baffle de branché, qui vas attaquer une entrée de mes TC SK48, ou, si je veux la jouer "vegas", je passe par un Pre73/EQ73->1066->SK48.

Bref... Je peux ENFIN enregistrer avec ma tête préférée soit en pleine nuit sans que mes voisins sortent les fourches (j'habite en campagne), soit en journée sans me rendre sourd au premier palm-mute.

Voila pour l'avis en gros, maintenant, on rentre dans le détail :

Pour ce qui est de l'utilisation, pour un boitier de la taille d'une grosse DI, c'est bien pensé, c'est efficace, intuitif (honnêtement, la notice est vraiment superflue), bref plug and play.

Pour ce qui est du son, j'utilise parfois l'atténuateur, histoire de pousser un peu mon ampli quand j'utilise les baffles, et honnêtement, ca colore un peu (ca passe par des grosses résistances de dissipation, donc normal) mais avec mon 4x12 "no-name" monté en V30, ca sonne bien, et la coloration est légère. Et de toute façon, la différence peut aussi venir de l'ampli, puisque j'ai jamais mis mon master a ce niveau avant d'avvoir l'atténuateur (le mesa, passé le tiers de la course du master, c'est approuvé par les fabriquants d'appareils auditifs).

Pour ce qui est des simus embarqués (qui sont un genre d'EQ/Comp analo), c'est pas folichon. A mon sens, c'est plus du dépannage qu'autre chose, parce que ca sonne en rien comme un hp, juste moins merdique que tout droit dans la table ou la carte.

Pour ce qui est de la sortie que j'apellerais DI (parce que pour moi, c'est une DI niveau Speaker, rien de plus) c'est propre, ca fais le taff, ca sonne (enfin comparé a quoi? j'arrive a avoir un joli son sur le DAW, c'est tout ce que je peux dire), et il y a toutes les fonctions de base d'une DI le petit "Ground Lift" pour les soucis de masses et de terre qui buzzent, la phase (sur du mono, je vois pas trop l'interêt, et sur une console ca se fait facilement normalement, mais bon, admettons) et on se paie même le luxe d'avoir un potard de volume avec une course gigantesque. J'ai utilisé que la première moitié de la course jusque maintenant, et les vu-mètres font le grand écart, donc ca doit pouvoir couvrir une variété de puissance d'amplis et de préamps assez importante.

Et Enfin, le Wall of Sound qui a mon sens est vraiment bon et vaut quasi le prix de l'ensemble !
Les presets de base sont moyennement bons (disons que ma baffle "american Modern" donc mesa, sonne archi cliché genre son creusé dans mes mids, limite moche), mais après un peu de tweaking, on ressort avec un son vraiment bon, détaillé, vivant, qui respire et assez organique pour remplacer un hp sur un enregistrement.

Si vous avez les connaissances techniques, vous pouvez même quitter le mode "Arcade" qui fais un peu jouet et attaquer les vrais réglages, et là : REGAL !! on a du multi-miking (je suis monté jusque 4 micros, mais sur un plug, ca deviens trop dur a gérer), la possibilité de placer des micros DERRIERE (ce que je fais sur un vrai ampli mais que j'ai jamais trouvé en plug-in), la possibilité, en stereo de placer deux baffles différentes (ce qui est courant en studio), bref les mecs de Two-Notes savent ce qu'un enregistrement de gratte PRO veut dire, et le retranscrivent vraiment bien. Bon, l'ergonomie est pas toujours folle, mais ca reste un plug-in qui contient une usine a gaz, ca a ses limites.

Bref, un super outil pour quiconque a une tête a lampe et pleure de ne pas pouvoir l'utiliser a 100%, qui permet de créer un "patch" sur la tête d'ampli puisque toutes les sorties sont utilisables simultanément, et qui rendras vos voisins heureux grâce a la répète et a l'enregistrement silencieux.

Je recommande fortement !

Ah, et Two-Notes, c'est des compatriotes : Cocorico !!
scarabeo09/04/2018

L'avis de scarabeo"Bien mais..."

Two Notes Audio Engineering Torpedo Captor
Salut,

Possédant le Captor 8 depuis un mois, je me permets de laisser un avis, aussi histoire de faire entendre un autre son de cloche que : "C'est dingue, ça a changé ma façon de jouer, etc"
Je ne vais rien dévoiler en disant d'emblée que je ne vais pas le garder.
Je l'ai acquis en 1er lieu pour atténuer mon H&K Quad de 40w. Même si je travaille dans mon studio insonorisé au bruit que je veux, il est vrai qu'un ampli tjrs à 1.5 sur le master, c'est frustrant. Et puis je me suis dis, tiens, en live avec la loadbox aux fesses, ça va le faire aussi.
Et tant qu'à faire, même si je possède 2 Pods Pro (basse et gratte), les plugs qui vont bien, une Big Sky avec une simu aussi (pas mal d'ailleurs), des pre avec DI, le WOS de Torpedo, j'me suis dit, pour le recording ça sera une autre façon de faire. Sachant que j'enregistre bcp à l'ancienne : Le hp et le mic devant.
Bref pour toutes ces raisons avec priorités différentes, j'ai sauté le pas.
Mais avec du recul et le testing intensif qui va avec, je vais préféré garder mes 239€.
Déjà en loadbox avec l’atténuation de 20db, chez moi mais je pense partout ailleurs, je perds mon clean et ça c'est rédhibitoire. Alors bien sûr on me dira, "t'as qu'à baisser pour moins faire travailler les lampes", mais du coup je reviens à être à 2 sur le master avec un son en sourdine... Ce qui est dommage faut bien l'avouer.
A savoir donc avant achat.
J'ai aussi testé le recording dans toutes les situations possibles en comparant entre la simu intégrée, la simu desactivée et en utilisant le WOS en insert, en utilisant la simu de la Big Sky et pour finir, en insert direct avec un Amplitube Fender.
Toutes ces pistes bout à bout m'ont permis de vraiment entendre les rendus de chaque config. Et force est de constater que du moins chez moi, le Captor sonne différemment mais pas vraiment mieux. On n'écoute pas la prise en se disant : "Whoua, c'est autre chose !". Un reproche, comme on travaille avec l'ampli derrière, la box ramène du souffle, qui une fois dans un mix passera c'est certain, mais quand même, on est loin d'un très bon rapport signal/bruit.
Le grain de la simu de base (je ne sais plus quel cab ils ont mis, mais ce n'est pas une croûte) est pas mal mais justement j'y reviens, en comparant les prises, j'ai pu entendre que la simu de chez Strymon tenait carrément bien la route !

Donc voilà, je récapitule. C'est un bon produit c'est évident et qui va répondre à la demande de bcp d'entre nous mais si vous êtes déjà plutôt bien équipés, avec une routine d'enregistrement qui tourne bien, dans des conditions acceptables, l'achat devient d'un coup moins justifié. Et justement les limitations inhérentes au Captor ne me vont pas : Impossible d'utiliser la box toute seule, voire avec une input hi-rez qu'il n'y a pas bien entendu. Devoir tout le temps la raccorder à une tête ou un combo, c'est c..... au final. Il y aurait juste eu une entrée gratte dessus, pour aller titiller une console en direct avec la simu, je pense que je l'aurais gardé.
Et pour finir en live (j'en fais pas mal), comme il n'y pas d’atténuation variable, le clean disparait et à moins de faire du crunch tout le temps, c'est ingérable dans ma config.

Je le renvoie sans déception particulière et content d'avoir pu le tester comme il le fallait.


For3st04/04/2018

L'avis de For3st"Très bon outil d' home studio"

Two Notes Audio Engineering Torpedo Captor
Après de longues recherches sur la toile, j' ai acheté cette boite dans deux buts :


1 : passer le cap de 09h00 sur les boutons de volume de mes amplis à la maison afin de les faire cruncher (atténuateur)
2 : m' enregistrer en silence sans déranger les voisins (load box)

Mission accomplie : C 'est l' outil qu' il fallait.

Je m' explique : je possède entre autre un Gibson GA 15 (15w pentode /6W triode) que je joue à la maison le soir après le boulot.Il a une sortie Speaker.
J' avais toujours une frustration de ne pas pousser le volume pour faire vivre le son et tout simplement jouer pépère ou m' enregistrer à volume nécessaire ( je ne possède pas de carte son avec preamps du feu de dieu).

Cette boite noire a résolu ces dilemmes .


Overdrive :

Je sais maintenant ce que donne mon ampli en overdrive sans casser les oreilles et c' est tout simplement génial.


Enregistrement :

Pour enregistrer, rien de plus simple : plus besoin de brancher de speaker, de chipoter avec les micros et ou leur placement , de se casser la tête à trouver le bon volume qui ne va pas fâcher le voisinage avant d' appuyer sur REC.

On lance sa session, on crée un entrée pour le captor dont la source est le captor en DI ou en line sans simulation et, le logiciel (plugin WOS) fournit par two notes fait le reste pour peaufiner le son ( avant et après la captation) à l' envie .

Ainsi, on choisit le son pour s' enregistrer et par la suite on peut corriger ce son (au niveau de la prise) et donc éviter de le dénaturer.Très pratique quand one ne s' y connait pas en plugins et autres EQ pour corriger une prise par rapport à une autre.

C 'est enfantin de simplicité et ca permet de découvrir à son aise ce que son ampli donne sur tel speaker avec le micro X ou Y devant ou derrière le baffle

Au début c 'est un peu déroutant car son ampli, on a l' habitude de l' entendre surtout via le speaker dans une pièce et là , on n' entend non pas le son de l' ampli dans la pièce mais le son de l' ampli avec un baffle au choix capté par un micro au choix.C 'est un peu comme si votre oreille devenait le micro devant le speaker.

Et ca, c' est nickel chrome.

Je n' ai pas encore essayé en live sans speaker mais l' avis précédent est éloquent et je m' en vais donc acquérir aussi une tête ( je n' ai que des combos).

A acquirer les yeux fermés pour ceux qui aiment les amplis à lampes , veulent jouer at home et veulent s' enregistrer en toute sérénité.

gno09/10/2017

L'avis de gno"Redoutable !"

Two Notes Audio Engineering Torpedo Captor
Utilisé avec une tête Bogner XTC 101B en direct sono, sans baffle sur scène, avec une enceinte FRFR Line6 L2m en retour.

Premièrement, on sort l'appareil de sa boite, c'est solide comme un tank.
Connectique simple mais complète pour ce genre d'appareil (voir sur le site constructeur).
Je branche un câble de ma sortie HP au Captor (on peut pas se planter, l'entrée est indiquée en rouge) qui me sert donc de loadbox, sans enceinte sur scène, en direct sono.

Je branche un XLR de la sortie concernée (D.I.) au patch de scène.
Je mets le niveau de sortie à 12H00 (au pif).
Je demande au sonorisateur d'activer le 48V afin d'alimenter la simul de HP, la LED s'allume, c'est OK.

On attaque les balances.
Je fais un petit riff funky en clean puis 2/3 arpèges.
J'envoie un gros son saturé. Il finit de règler le niveau d'entrée sur sa console.
2 minutes après il me fait un signe du pouce signifiant "c'est nickel".
Je fais ma presta, ça fonctionne dans mon retour à merveille.

Au niveau du son, c'est très "in your face!"
Les clean ressortent clairs et précis, claquant quant on attaque bien les cordes.
Les saturés ressortent du mix, tout le temps, avec une sensation de chaleur et de grosse dynamique.
Les effets placés dans ma boucle (delay, modulations, etc) sont clairs et limpides.
Les crunch ne sont pas dénaturés, le grain de chaque guitare est bien sûr respecté.

Je discute avec le sonorisateur à la fin de la presta, il me dit: "ça sort du mix inévitablement, tout le temps, c'est pas trop ni trop peu, t'es toujours présent dans le mix sans jamais que ce soit agressif".
On m'entend et le grain est là, le grain de l'ampli est également totalement respecté.
Avec une égalisation "à plat" sur la console de face, il n'y a rien d'autre à faire.

Bilan:
Un outil plug and play ultra efficace.
Tu branches en 2 minutes, tu joues, ça sonne.
Pas de paramètres à régler, rien à programmer, pas de galères de niveau d'entrée et sortie à caler. Ça marche et tout le temps.

Loadbox, atténuateur de -20dB pour ceux qui veulent avoir une enceinte sur scène sans pulvériser les cages à miel de tout le monde, simul de HP analogique très réaliste et D.I.
Avec en prime une sortie ligne en jack pour attaquer pourquoi pas un CAB et une Licence WOS pour avoir tout le panel de ce qu'offre Two Notes en home studio.

Tout ça pour 229€ ... Un rapport qualité/prix juste exceptionnel !!!
Vous hésitez ? Foncez!