Two Notes Audio Engineering Torpedo Captor
+

Torpedo Captor, Atténuateur de puissance pour ampli guitare de la marque Two Notes Audio Engineering appartenant à la série Torpedo.

  • Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer

La Traversée du Manche #6 : Test de la loadbox, DI, atténuateur, et simulateur de baffles Two Notes Torpedo Captor

Test Captor d'attention
  • J'aime
  • Tweet
  • +1
  • Pin it
  • Mail
Award Qualité / Prix 2017

Le fabricant français Two Notes propose de nombreuses solutions pour faciliter la vie des guitaristes et des bassistes, notamment au travers de sa fameuse gamme Torpedo. La marque excelle avec des produits très ciblés tels que les simulateurs de baffles Torpedo Studio et Live, ou la gamme de préamplis Le Preamp. Mais son tout nouveau produit, le Torpedo Captor, a une autre ambition : réunir au sein d'un boîtier les principaux outils facilitant la vie des amateurs d'amplis à lampes.

Présentation

Le Torpedo Captor de Two Notes est le couteau suisse des guitaristes et bassistes ne jurant que par les amplis à lampes. Il sert en effet à tirer le meilleur de ce type d'ampli, tout en jouant plus discrètement, voir complètement silencieusement. Pour cela, il réunit en son sein quatre fonctions particulièrement pratiques : loadbox, atténuateur de -20dB, D.I., et simulateur de baffles.

Le Captor se place entre une tête d'ampli et un baffle, ou bien en aval du préampli et de la section de puissance d'un combo. En tant qu'atténuateur, il vous permettra de réduire de 20dB le volume sortant des haut-parleurs de votre ampli, et donc de pousser ce dernier tout en préservant vos oreilles. L'intérêt de ce principe est de solliciter fortement les lampes et l'électronique pour atteindre le fameux "sweet spot" et ses harmoniques, et même obtenir la saturation naturelle du plus clair des amplis.

La machine ne s'arrête pas à cela, puisqu'elle est également capable d'assimiler la charge normalement dédiée aux haut-parleurs, et de la dissiper sous forme de chaleur. De ce fait, vous pourrez vous affranchir de haut-parleurs sans endommager l'ampli. Grâce à deux sorties D.I. et niveau ligne, vous pourrez ainsi récupérer un signal provenant directement du préampli et de la section de puissance, et le traiter à votre manière, avec par exemple le simulateur de baffles numérique de votre choix (le logiciel de simulations de baffles Two Notes Wall of Sound est compris). Le Captor intègre même une simulation de baffles analogique pour guitare, et une autre pour basse (toutes deux issus des modèles Le Preamp). Ces deux sorties peuvent-être utilisées tout en conservant le son sortant des haut-parleurs, et l'on peut donc avoir son ampli sur scène tout en offrant à l’ingé son un signal pur non repiqué par des micros, ou bien même mêler le son d’une captation d'ampli à des simulations.

Le Torpedo Captor est donc une machine impressionnante sur le papier. Alléchés par tant de possibilités, nous nous sommes longuement penchés sur cette boîte à outils, et vous pouvez retrouver notre test complet dans la vidéo ci-dessous.

Le test en vidéo

 

Conclusion

Le Captor est une solution hybride permettant de faire plein de choses. Pour autant, il est plus limité que des appareils dédiés à chaque utilisation. Par exemple, il faudra nécessairement choisir une impédance précise (4, 8, ou 16 ohms), contrairement aux machines multi-impédance. L'on regrette également que seule une atténuation de 20dB soit disponible, alors que des appareils dédiés permettent différents degrés d'atténuations. 

Pour autant, c’est un véritable couteau suisse pour le jeu à la maison et en live, et un outil précieux pour l’enregistrement, ce qui, au regard du prix (229€), est assez exceptionnel. Les simulations analogiques sont peu nombreuses, ce que l'on peut déplorer, mais la présence du plug-in Wall of Sound et de ses énormes possibilités compense cela. Une utilisation professionnelle est même clairement envisageable, notamment sur scène en cumulant une prise micro depuis un ampli et des simulations de baffles pour l’ingénieur du son. La sortie d’un tel produit a vraiment du sens, et Two Notes complète son catalogue de manière pertinente. Bravo !

Notre avis :
Award Qualité / Prix 2017
Points forts Points faibles
  • De nombreuses fonctions rassemblées au coeur d’un boîtier
  • Utile pour la maison, l’enregistrement, le live, etc.
  • Simple d’utilisation
  • Simulations de baffles analogiques et numériques (avec le plugin Wall of Sound inclus)
  • Le réglage de volume avec les sorties
  • Très bon rapport qualité/prix
  • Format plutôt compact pour une Loadbox/atténuateur
  • Pas de détérioration sonore…
  • … mais un petit peu de bruit avec la simulation analogique
  • Pas le choix du taux d’atténuation
  • La loadbox n’est pas multi-impédance, il faudra faire un choix
  • On aurait aimé plus de simulations de baffles analogiques
À propos de nos tests
Réagir à cet article
  • J'aime
  • Tweet
  • +1
  • Pin it
  • Mail