Se connecter
Se connecter

ou
Créer un compte

ou

Sujet Un logiciel pour identifier les prochains succès musicaux

  • 18 réponses
  • 11 participants
  • 1 309 vues
  • 1 follower
1 Un logiciel pour identifier les prochains succès musicaux
:lol:
Voilà une dépêche Reuters:
Un logiciel pour identifier les prochains succès musicaux
[2003-03-13 11:47]


LONDRES (Reuters) - L'éditeur espagnol de logiciels Polyphonic HMI a mis au point un programme, Hit Song Science (HSS), permettant d'identifier les morceaux musicaux appelés à devenir des tubes.

L'entreprise explique ainsi avoir prévu le succès de Norah Jones plusieurs mois avant que son album ne remporte huit Grammy awards.

"Le logiciel HSS recherche les morceaux qui contiennent les caractéristiques musicales des tubes connus," selon le magazine New Scientist.

Le logiciel identifie les caractéristiques comme la mélodie, l'harmonie, la variation du rythme et le tempo, pour ne citer que certaines d'entre elles, qui propulsent un morceau en tête des hit-parades musicaux.

Parmi les millions de chansons sur le marché, seules celles qui réunissent certaines caractéristiques deviennent des succès commerciaux.

Mais ces caractéristiques ne sont pas toujours évidentes. Selon le logiciel, le groupe de rock irlandais U2 et Beethoven, les Beatles et Elvis ont ainsi des points communs.

"Il y a un nombre limité de formules mathématiques pour les hits", a déclaré le directeur général de Polyphonic HMI Mike McCready. "Nous ne savons pas pourquoi", a-t-il ajouté.

Plusieurs maisons de disque utilisent déjà le logiciel pour tenter d'accroître leurs chances de parier sur un succès commercial.

:|


Ils pourraient peut-être faire une version pour les compositeurs, histoire de n'écrire que des tubes...
2
Ben et mr oizo c t prévu????
3
Et si ils avaient passé chronic 2001 dedans ça aurait réagi ?
4
Qqn a l'crack ?
Les intermittents du spectacle ? On a déja ceux d'AF payés à rien foutre: CA SUFFIT!! Sarkozy - Villepin 2007
5
Une machine à reconnaître les cons ca leurs serait plus utile :bravo:

Dans un monde réellement renversé, le vrai est un moment du faux. G.Debord.

6
Non non, pour ça y a des émission télé ki s'en occupent !
Les intermittents du spectacle ? On a déja ceux d'AF payés à rien foutre: CA SUFFIT!! Sarkozy - Villepin 2007
7
Bahhhh, pourquoi pas ?
On fait bien des calculateurs capables de battre les maitres es échec !
Je pense qu'il doit être plus facile de calculer le potentiel commercial d'un morceau :!:
Je pense que ça doit être le même genre de modèles qui permet d'optimiser des process dans l'industrie, ou la gestion des risques dans les banques...
- On sélectionne des centaines de paramètres en entrée pour avoir une en sortie (le potentiel commercial ici, le potentiel de plantage dans les banques),
- On gave une base de données avec des milliers de références (titre / mauvais et bons payeurs),
- Avec toutes ces données, on réalise un modèle statistique,
Ensuite chaque nouvelle référence passe par la moulinette et la sentence tombe :!:

Je ne sais pas si le matracage publicitaire entre en jeux dans ces prévisions :?:
8
Ferdinand > ouai ils l'ont eu mais ils ont cru a un defaut parce que elle se declenchait dès qu'ils l'allumaient et que ça s'arretait pas
9
Olvib, soit t'es super cynique, soit t'es ingénieur d'études :8O: :mdr:
Les intermittents du spectacle ? On a déja ceux d'AF payés à rien foutre: CA SUFFIT!! Sarkozy - Villepin 2007
10
C po pour dire mais il est relativement facile de sentir un succès commercial, a différencier des sons que je trouve joussifs mais que personne à part moi écoute :(((
ttes les reprises relativement pas trop mal sorties (ie paris latino par exple :bravo: ), ou le dernier single nolwenou de lorie (mdr mdr mdr) , le flex busta pour le taxi 3, etc, c d faits pour etre d tubes, pas besoin de machine pour le flairer à 15 kms
Problemes avec votre petite amie / femme ? Vous voulez la larguer sans en avoir l'air ? Vous ne voulez plus la voir ? Demandez a un specialiste. Demandez a Avatar. L' Avatar du Congo (Avec un A majuscule, c'est mon nom propre).