Mutable Instruments Tides 2
+

Tides 2, Autre module pour synthé modulaire de la marque Mutable Instruments.

Comparateur de prix
Petites annonces
  • Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer
  • Rss

Tous les avis sur Mutable Instruments Tides 2

  • J'aime
  • Tweet
Note moyenne :5.0(5/5 sur 1 avis)
 1 avis100 %
Cible : Utilisateurs avertis Rapport qualité/prix : Excellent
Insatisfait(e) des avis ci-contre ?
ohmrun15/01/2020

L'avis de ohmrun"Dans une logique d'interactions complexes mais maitrisées. "

Mutable Instruments Tides 2
Bonjour.

Je vais commencer par expliquer ce qui m'a poussé à acheter ce module, mon rack et son objectif ( parce que l'on a tous des attentes assez diverses )

Liste des modules avec lesquels il interagit dans mon rack: Klavis twin waves / Make noise MATHS / Intellijel Quadrax / Joranalogue filter 8 / Rossum-electro Linnaeus / Bubblesound uLFO.

Le point commun entre ces modules ( qui m'a en grande partie motivé à les acheter ), c'est que ces produits ont une multitude de fonctions et sont donc capable, dans un petit rack d'avoir un très large potentiel sonore allant des sons très classiques d'un synthé aux projets les plus farfelus.

Personnellement, j'ai souhaité cette configuration ( principalement, mais pas que ) parce que j'aime plus les assemblages complexes et parfois très aléatoires, de sonorités que certains définissent comme "glitch", cette superposition de petits sons qui vont des cliquetis secs et assez "pétillants, aux sons un peu crades de mauvaise réception radio ou de vieux ordinateurs. Mais je veux aussi conserver la possibilité de faire des nappes et des drones ainsi que des lignes de percussions assez variables et vivantes.

Donc, pour parler à présent du Mutable Instruments TIDE 2 ( ou 2018 si je dis pas de conneries ).
Il s'agit donc d'un outils " couteau suisse " dans la lignée des Make noise MATHS ou Frap Tools Falistri ou befaco rampage qui peuvent, dans leur principe de base, faire office de générateur d'enveloppe simple ( AD / AR ), de LFO ainsi que de VCO ( assez complexe ).

Les diverses combinaisons, que l'on édite via:

- 3 boutons ( pas de sous menus, uniquement 3 / 4 options par bouton )
A: Les fréquences en fonction d'une utilisation comme LFO ou comme VCO.
B: La nature et la disposition des signaux sur les 4 sorties.
C: Sélection des fonctions AD / AR / LFO.

- 5 potards:
1-FREQUENCE

2-SHAPE, qui défini à la fois la nature exponentiel / linéaire / logarithmique des enveloppes, mais aussi la forme d'onde LFO ou VCO.

3-SLOPE, pour jouer sur la symétrie de l'attaque et de la descente de l'enveloppe et qui joue donc également un rôle dans la forme d'onde du signal en la faisant passer, par exemple pour un LFO, de ramp down à triangulaire puis ramp up. ( un exemple, parce que je suis pas certain d'être clair: je pars d'une attaque franche et une descente progressive, je passe ensuite sur un attaque progressive et une descente également progressive et ce de manière parfaitement symétrique, vers un attaque de plus en plus progressive alors que la descente devient de plus en plus franche )

4-SMOOTHNESS , qui a pour fonction de passer d'un lissage des crêtes pour obtenir une sinusoïde à une action de waveshaper qui "décomposera" la forme d'onde et apportera des harmoniques.

5- SHIFT / LEVEL, qui a plusieurs type d'influences sur les 4 sorties selon les modes utilisés . Il peut jouer sur la polarité des signaux, le sens dans lequel ils délivrent les signaux ( plutôt en partant de la 1 et en distribuant progressivement les signaux vers la 4, ou inversement ), leur niveau, leur synchronisation...

- 1 entrée CV pour chaque paramètre avec son "attenuverter", vous pourrai donc, en plus de jauger la profondeur de la modulation, choisir entre accentuer ou décroitre un paramètre par rapport à sa valeur initiale.

- 1 entrée v/oct, 1 trig et 1 clock.

Toutes ces fonctions offrent la possibilité de délivrer une palette de signaux impressionnante aux 4 sorties séparées.

On a donc à disposition:

- Des formes d'ondes classiques square / triangle / pulse / sin et des formes plus complexes, en utilisant les multiples contrôles qui sculptent les formes d'ondes. Les caractéristiques de ces signaux étant contrôlables en continu via les potards, cela implique des possibilités de morphing énormes.

- Ces capacités de morphing sont donc également applicables aux paramètres de signaux de modulation ( AD/AR/LFO ) dont la variété est la aussi importante, puisqu'en plus des "classiques", on peut obtenir des variations très aléatoires en fonctions des différents réglages ainsi que des contrôles que l'on applique en CV sur les paramètres. Les 4 sorties autorisant la encore une grande quantité de possibilité comme des décalages et des déplacements de phase ou l'utilisation simultanée de plusieurs formes d'ondes.

Voila grossièrement les fonctions de base de ce module. A ce stade, je ne peux pas dire que je l'ai suffisamment utilisé pour en connaitre toutes les subtilités ( qui doivent être impressionnantes ). J'espère que ça ne vous paraîtra pas trop confus.

En ce qui concerne la qualité de fabrication, ça semble tout à fait correct, les potards principaux n'ont quasiment pas de jeu et sont suffisamment espacés pour un confort de manipulation. Les 5 minis potards des entrés CV, ben ça reste des minis potards qu'il vaut mieux éviter de brusquer, comme sur la plupart des modules qui en sont pourvus. :)