Echo Mona
+

Echo Mona

  • J'aime
  • Tweet
  • +1
  • Pin it

Mona, Carte son interne PCI/ISA de la marque Echo.


2 avis d'utilisateurs
Comparateur de prix
Petites annonces

Fiche technique Echo Mona

  • Fabricant :Echo
  • Modèle :Mona
  • Catégorie :Cartes son internes PCI/ISA
  • Fiche créée le :01/04/2002
Type :
  • Carte PCI, Rack sur port Propriétaire.
AudioNumérique :
  • Convertisseur A/N : 24bits/96kHz AKM (128X OverSampling).
  • Convertisseur N/A : 24bits/96kHz AKM (128X OverSampling).
  • Latence < 5 ms.
E/S Analogiques :
  • 4 entrée(s) à gain variable XLR.
  • Alimentation phantom.
  • 6 sortie(s) Jack 6,35.
  • Sortie Casque.
E/S Numériques :
  • S/PDIF Coaxial : 1 entrée(s).
  • S/PDIF Coaxial : 1 sortie(s).
  • ADAT : 1 entrée(s).
  • ADAT : 1 sortie(s).
  • Synchro WordClock.
Logiciels :
  • Drivers Windows/9x/NT/2000/XP.
  • Drivers MacOS/9.x/10.x.
  • Drivers ASIO/WDM/GSIF (Gigasampler)/Multi-Clients.
  • Offre Logicielle : Cool Edit Pro SE.
Remarques :
  • Les entrées sont mixtes XLR/Jack 6.35 ainsi que les sorties XLR/RCA.

Source : Echo

»

Avis utilisateurs Echo Mona

Note moyenne :5.0( 5/5 sur 2 avis )
 1 avis50 %
linn13402/06/2009

L'avis de linn134

Echo Mona
- Quelles caractéristiques techniques ont motivé votre choix?
Deux points essentiels : l'interface PCI, beaucoup plus fiable que l'USB ou le Firewire et les 4 entrées universelles avec préamplis. Les 4 Vu-mètres (bargraphs leds) en façade, l'excellent préampli casque et l'ADAT + Wordclock BNC ne sont presque que des bonus!
Pour les pointilleux sur l'origine, la MONA a été construite aux USA.

Voilà la belle (cliquez sur l'image)

<div>

<div> ( http://linn134.free.fr/AF/mona_both_big.jpg )</div>

</div>

- Pour quel usage?
Enregistrer en home-studio, avec tout le confort possible, des compos personnelles.
Je cherchais du matériel stable, solide et haut de gamme, un peu déçu par la Digi02 et le Protools LE que j'ai eu fut un temps. J'enregistre surtout des guitares/basses mais parfois aussi des voix et des instruments électroniques.

- Quelle est votre config (Carte mère/CPU/Ram/Disque,...)?
Station de travail Windows XP Pro 32 (SP3) et Vista Pro 64 (SP1).
4 disques WD Raptor 36Go 10.000rpm
2 disques Samsung Spinpoint 1To 7200rpm
Processeur Intel Core2 Quad Q9650
8Gb DDR3 Intel Certified
Carte mère Tyan
Carte graphique ATI Radeon 4850
Universal Audio UAD1 PCI-e
Une config assez "moderne" qui me sert aussi à travailler, la musique n'étant pas mon métier.

- Avec quels instruments ou systèmes (console, préampli,DtD...) l'utilisez vous et avec quelle connectique?
Pas de console justement : c'est tout l'intérêt d'avoir des préamplis embarqués et une console "virtuelle". Je l'utilise exclusivement en entrée asymétrique et en sortie(s) symétriques. Pour le moment l'ADAT ne me sert qu'à faire des backups sur un vieux Akai DR16.

ATTENTION: la ECHO MONA est un ensemble composé d'un rack 19" 1 unité qui nécessite une alimentation, et d'une carte PCI ( ou PCMCIA pour la version "to go" ). Il ne s'agit PAS d'une carte son EXTERNE comme le sont celles en USB ou en Firewire, mais bien d'un ensemble Carte + RACK. Ce n'est pas un produit nomade à proprement parler.

UTILISATION

- L'installation se fait-elle sans problème?
Ouverture du boitier de l'ordinateur, montage de la carte et fermeture du boitier : 2 minutes.
Démarrage du système et installation des pilotes : 4 minutes.
Reboot.
Configuration générale de la Mona : 20 secondes.

On est bien loin des systèmes "modernes" plug&amp;play où le temps perdu se compte en dizaines de minutes.

- Avez vous rencontré des incompatibilités?
Non.

- La configuration générale est-elle facile?
Relisez au dessus : c'est une affaire de quelques petites minutes.

- Le manuel est-il clair et suffisant?
Pas eu de manuel : achat d'occasion.

MISE EN OEUVRE

- Les drivers sont-ils stables?
Pour le moment oui.

- Sont-ils souvent mis à jour?
Il n'y a pas 90 versions de pilotes mais pour une carte datant d'il y a dix ans, trouver un pilote à jour et qui plus est pour Vista 64 (le pilote d'origine était pour Win98/2000) c'est peu courant.

- Quels logiciels utilisez vous le plus souvent?
Live 7, FruityLoops 8, Samplitude (light).

- Quelle latence obtenez vous?
Difficile à dire. C'est peanuts avec une belle dose de plugins natifs (je ne compte pas les UAD). Disons que je jongle avec 12-16 pistes en stéréo, 4 à 6 plugs par piste quand il ne s'agit pas de VSTi, réverbes à convolution (x3) en parallèle, Amplitubes (en enregistrement et lecture), ... je reste à 256 de buffer. Les joies du PCI !

- Fonctionnalités
A l'avant du rack.
<img border="0" alt="" /> Les quatre entrées se retrouvent visuellement groupées sur un bloc de quatre bargraphs (-48/+6), très pratique pour se faire une idée de ce qui rentre dans le convertisseur. On évite ainsi de saturer et on optimise la prise.
<img border="0" alt="" /> Chaque entrée dispose d'un switch "guitar" qui adapte l'impédance au niveau utile, d'un connecteur Neutrik Combo XLR+Jack mono et d'un potentiomètre de gain.
<img border="0" alt="" /> Tout à droite se trouve le monitoring, limité à une sortie stéréo amplifié avec son réglage de niveau.

A l'arrière du rack.
<img border="0" alt="" /> On retrouve trois paires de sorties. Niveau connectique c'est du sérieux : XLR symétrique et RCA asymétrique. Chaque paire peut se comporter comme une voie Mono ou bien être couplée à sa voisine pour une utilisation Stéréo.
<img border="0" alt="" /> Petite touche très "pro", la présence des ADAT I/O (pour mémoire: 8 canaux numériques à 48kHz max) est épaulée par du SPdif et une entrée/sortie Wordclock sur BNC. La prise "computer" est un format standard mais le protocole utilisé est propriétaire.

Software.
La MONA nécessite un pilote spécifique. Entendez par là qu'elle ne peut fonctionner sans car son circuit n'est pas "générique" comme sur certaines cartes bas de gamme.
Le driver, téléchargeable sur le site d'ECHO, donnera accès à la console virtuelle.
<img border="0" alt="" />. Chaque canal est jumelable avec son voisin. Gros point positif, il est possible de mémorise des configurations et de les charger à la volée.
<img border="0" alt="" /> Dans les réglages importants, la fréquence d'échantillonnage peut être bloquée depuis les options. Cela évitera à un logiciel de forcer un passage à une autre fréquence/résolution.
<img border="0" alt="" /> Il est aussi intéressant de pouvoir utiliser les sorties numériques à niveau "pro" ou non.

<div><a title="Mona Control" href="http://linn134.free.fr/AF/monacontrol.jpg"></a></div>

Utilisation des entrées numériques.
J'ai toujours veillé à ce que mes interfaces audio disposent de l'ADAT optique.
Si le format limite au 48kHz, cela ne constitue pas un problème pour moi. Huit pistes numériques en I/O ça sert bien plus qu'on pourrait le croire : enregistrement de 8 Bus (virtuels depuis le séquenceur) sur un magnéto numérique pour archivage ou traitement, utilisation d'un mixer numérique ... les applications ne manquent pas.
Le S/PDif utilisable en cinch ou en optique (à choisir, soit S/PDif soit ADAT mais pas les deux, c'est un peu dommage) me permet de connecter mon VariOS Roland sans conversion et avec une synchro fiable à l'ordinateur. Le rack VariOS se pilote en USB pendant que le signale audio voyage en optique ce qui constitue un plus indéniable et rend cohérent l'ensemble.

Un système audio complet.
Sacrifier ainsi l'ADAT pour utiliser le S/PDif en optique m'ennuie un peu, et c'est pour cela que je suis en train de voir comment complèter l'ensemble par une LAYLA 24. Avantage des cartes ECHO, le pilote des MONA et LAYLA sont de la même génération et permettent un travail synchrone sans conflit des deux cartes. La LAYLA dispose aussi de l'ADAT et apporte 8 I/O analogiques niveau ligne (en TRS) et le MIDI.
Avec une MONA et une LAYLA 24 on approche de près le gros sytème multipiste de qualité... pour un prix maintenant modeste puisque ces cartes sont "anciennes".
Cela dit, je ne regrette pas d'avoir choisi de commencer par la MONA et j'envisage même d'en ajouter une seconde, en plus d'une LAYLA 24, pour un total de 16 entrées analogiques (dont 8 préamplifiées) + 24 entrées numériques et 30 sorties analogiques + 24 numériques. Voyez que cela comment à devenir sérieusement étoffé et qu'il y a de quoi empiler du hardware avec sérénité.

AVIS GLOBAL

J'adore cette carte.
Elle chauffe un peu mais c'est pas catastrophique.
Son précis et dynamique comparable aux bonnes grosses RME.
Préamplis plutôt neutres, sans bruit de fond.
Convertos sérieux (une carte très chère à l'origine).
Construction haut de gamme (rien que la façade fait 6mm d'aluminium brossé massif).
Pas de Midi, mais on préfère une carte dédiée quand on veut du sérieux.

Très bon matos. Si j'ai besoin de plus de pistes en Rec, j'en ajoute une ... ou deux !


Quelques points de comparaison:
J'ai eu la chance d'avoir quelques cartes d'enregistrement dans un laps de temps assez court (une dizaine d'années tout au plus), et cela me permet modestement de leur attribuer des bons et des mauvais points.

Ma première carte son "sérieuse" (comprenez de meilleure qualité qu'une carte son intégrée) fut une MARIAN MARC-X. Achetée pour récupérer les pistes d'un multipistes numérique Fostex VF-160 CD par les sorties ADAT optiques, elle disposait aussi d'une entrée et d'une sortie analogiques stéréo, en plus du MIDI. Cette Marian donnait des résultats très satisfaisants en enregistrement et en lecture et s'est montrée tout à fait à l'aise dans le cas d'une prise incluant ADAT et conversion A/N en 48kHz synchronisée. La lecture des pistes sommées me paraissait bonne en conversion N/A sur mes monitors de l'époque. Une belle dynamique dans les deux sens de conversion. Cette expérience m'a apportée la certitude que les convertisseurs du FOSTEX étaient tout à fait correctes, même si un peu moins dynamiques que ceux de la Marian. Cela venait aussi d'un headroom plus bas sur les préamplis du FOSTEX que sur ceux de la mixette (RM80 Ibanez analogique) que j'utilisais.

Pour des raisons de portabilité, j'ai opté pour une interface audio USB de chez M-Audio (la DUO) que j'utilisais en vacances sur un portable correct pour l'époque, avec les mêmes logiciels que sur la tour qui abritait la MARIAN. Rien à dire : la dynamique de la M-Audio était juste correcte, pas beaucoup plus élevée que la carte son embarquée du portable. Les préamplis sont colorés, faiblement mais ne sont pas neutres ou loin de ce qui s'en approche. Une interface bas de gamme dont l'écart de qualité devenait sensible quand je mélangeais mes pistes prises en voyage avec celles faites à la maison (à fréquence/résolution équivalents).

Je décide quelques temps plus tard de passer à ce que je pensais être la gamme au dessus : une interface Digidesign 002 rack et son Protools LE 7 (et ses mises à jour avant la 8). En effet c'est du matériel valable et cohérent. Les préamplis sont un peu mous, assez peu colorés et la dynamique m'a parut correcte... ce qui allait être démenti pas la suite.

Vint une RME Digi96 pour remplacer la Digi002R. Rien à voir : dynamique bien plus élevée en entrée comme en sortie. Avec des résolutions identiques (je ne dépasse jamais le 24/48 et reste le plus souvent en 16/44 pour des raisons pratiques). Moins de pistes, pas de préamplis mais une nette amélioration de la définition du son. Comme je pratiquais de plus en plus la composition sur plugins, donc numérique, les entrées analogiques servaient rarement mais la sortie analogique m'a véritablement scotchée par sa puissance et sa dynamique élevée.

Je passe sur la solution compacte et très pratique proposée par le Toneport UX1 de Line6 que j'ai utilisé un moment pour sa facilité d'emploi et sa portabilité. Absolument pas déçu du résultat (un gros cran au dessus de la M-Audio DUO) mais incomparable avec les Marian/RME/Digi002 etc ...

Et maintenant l' ECHO MONA qui se place à mon sens en tête du groupe à tous points de vue.
Si le MIDI n'est pas intégré à l'interface, ce que l'on peut regretter puisque la LAYLA 24 en dispose, le manque est compensé par quatre vrais bons préamplificateurs. Plutôt neutres en comparaison à du matériel analogique vintage très coloré, ils ne manquent pas d'une certaine chaleur et marient finesse et précision à un grain discret qui me satisfait pour des enregistrements de guitares et de basses. On leur reprochera un manque de rondeur en cas de prise au micro, mais cela se compense avec un statique à lampe ou un omni un peu chaud que l'on trouvera d'occasion sans problème.

L'heure du bilan !
La MONA n'a pas beaucoup de défauts et un grand nombre de qualités. Mais s'il fallait attribuer des bons et des mauvais points on pourrait voir les choses comme ça :

- L'absence de port MIDI sur le rack et sur la carte PCI peut se faire sentir si l'on cherche la perfection intégrée.
- l'alimentation phantom présente ne peut pas être activée entrée par entrée mais pour toutes en même temps.
- l'alimentation ne se fait pas par la carte PCI mais par un connecteur Shuko standard.

Tout cela ne constitue que les maigres griefs que l'on peut porter sur la MONA.

- l'alimentation sur le rack est propre et ne génère aucun bruit de fond audible.
- les sorties XLR +4dB sont doublées par des RCA -10dB (asymétriques).
- les quatres vu-mètres en façade sont d'une relative précision, bien assez pour éviter de saturer.
- le PCI implique une latence quasiment nulle et très basse quand un grand nombre se pistes tournent.
- le pilote (compatible Vista) est bien fait et ne bug jamais.
- les préamplis sont bons avec un niveau de gain suffisant.
- l'ADAT et le S/PDif sont doublés d'une I/O BNC pour le Wordclock et sont très propres, sans jitter.
- la construction massive du rack est excellente, luxueuse même.

Et j'en oublie tant cette carte est de haut niveau.

Si votre configuration le permet et si vous en trouvez une, n'hésitez pas plus et allez-y sans peur. Cette carte est tout bonnement excellente et n'a pas à rougir des années qu'elle peut afficher au compteur, beaucoup de cartes onéreuses n'ont pas ses qualités.

»
mrbrown19/08/2004

L'avis de mrbrown

Echo Mona
4 entrées xlr jack sym préamplifiées 6 sortie xlr + spdif + adat 8 entrées 8 sorties
4 vu metres pour les entrées + prise casque avec volume + alim fantom
idéal home studio

UTILISATION

Je l'utilise avec un G4 bipro 1ghz
l'instalation se fait super vite sans aucun probleme
l'interface de la carte et simple mais trés efficace
rien à dire

MISE EN OEUVRE

Je l'utilise pour toutes sortes de prises et de styles le son et gros et trés précis avec une super dynamique (110db en entréé)
les préamp sont efficaces pas besoin d'utiliser de periph ext pour avoir le son
en bref ça l'fait

AVIS GLOBAL

J'ai eu l'occasion de travailler sur beaucoup de systemes et de sartes sons que ce soit la midiman 10/10
la RME ,les motu 828 mk2 et 1296,les digidisign 001 et 002 pour moi la mona est la meilleure au niveau du son et de la dynamique
a vous de tester.
»

Images Echo Mona

  • Echo Mona

Découvrez d'autres produits !

Autres cartes son internes PCI/ISA Echo

Autres catégories dans Cartes son internes

Autres dénominations : mona

Forums - Echo Mona

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.