Allen & Heath Qu-16
+

Qu-16, Console numérique de la marque Allen & Heath appartenant à la série Qu.

harmonica76 20/04/2015

Allen & Heath Qu-16 : l'avis de harmonica76

« Format compact, facile à utiliser, évolution permanente »
5

  • J'aime
  • Tweet
  • Mail
Rapport qualité/prix : Correct Cible : Les utilisateurs avertis
Comme amateur, je sonorise depuis quelques années divers évènements associatifs et un groupe de Funk de 10 musiciens. Cette table est ma première expérience dans le monde numérique.
Je l'ai achetée la semaine dernière, et c'est un vrai plaisir de la découvrir.
Mes critères de choix ont été les suivants :
- un format compact : j'ai une petite voiture, et j'aime voyager léger. Avantage certain de la Qu-16 par rapport à la X32. Elle prend moins de place et elle est plus légère que la table analogique Allen-Heath WZ3 16:2DX que j'utilisais jusqu'à présent... (pour ceux qui aiment le format compact, Music Store fait un flight case premier prix juste à la bonne taille : 10kg console + 8kg flight= 2/3 du poids de la WZ3 dans son gros flight).
- la facilité d'utilisation pour quelqu'un qui vient du monde analogique : je n'aimais pas les curseurs de la X32 compact, et dans les forums on loue la facilité d'utilisation de la Qu-16.

J'ai hésité :
- 16 entrées (+3 stéréo) sans possibilité d'extension, est-ce que ça va parfois me bloquer ? Dans mon cas, le critère "compact" l'a emporté.
- pas de sous-groupes ou de DCA ? : ben, ça y est, 4 DCA maintenant dispo sur le nouveau firmware.

Ce que j'aime en passant à une console numérique :
- la mémorisation de scènes : c'est un vrai bonheur de pouvoir pré-régler puis enregistrer tous les paramètres correspondant au groupe que j'accompagne. Un gain de temps énorme et des réglages plus ajustés pour chaque concert (parce qu'actuellement, entre les bières et les retardataires, on a juste le temps de faire un line-check et tout se règle pendant le concert). Autre utilisation, les présets : pour prêter ma table à des copains qui ne la connaissent pas, je vais la pré-régler pour l'utilisation courante : trois voix, deux guitares, une basse,... Et je leur donne un mot de passe pour utilisateur "basic", ils ont alors accès direct à cette scène, ne peuvent intervenir que sur les niveaux et ça leur suffit.
- la bibliothèque : une fois que j'ai le réglage qui me plaît pour un violoncelle, il suffit de l'enregistrer, et la prochaine fois que j'en aurai un dans le patch, tout le paramétrage est rappelé en quelques secondes. Et pour construire un patch, c'est tellement simple : "voie 1 : affecter un réglage voix homme sur micro statique, voie 2 : guitare acoustique, ..." et tout se met en place en un instant, égalisation, compression, gate, alim fantôme, réverb, ... Après, il ne reste qu'à affiner.

Ce que j'aime en plus sur cette console :
- beaucoup plus complète que la Yamaha O1V qui avait ouvert la voie mais a vieilli. C'est pour ça que je n'ai pas choisi d'acheter une Yamaha d'occasion malgré mon budget serré.
- facile à utiliser : tous les réglages de base sont accessibles de façon intuitive. J'avais parcouru rapidement la notice sur Internet avant de l'acheter. Ensuite, j'apprends tout simplement en regardant la console. Plusieurs accès possibles à chaque fonction : pour l'égaliseur d'une tranche, soit en direct par les potentiomètres, soit sur l'écran tactile ; pour le routing : soit à partir de chaque tranche on choisit les destinations, soit à partir d'un auxiliaire ou groupe on a accès direct à toutes les sources, etc. C'est très intuitif. Moi qui n'y connaissais rien, je m'y suis fait très vite. Le Custom Layer me plaît bien : même avec 20 entrées, je gère tous les instruments plus les effets sur les 16 curseurs (1 seul curseur DCA pour la batterie, 1 autre pour les 2 entrées stéréo du clavier, ça libère des voies).
- l'enregistrement multipistes directement sur une clé USB. Je vais le tester, mais les musiciens vont être ravis d'avoir une trace de chaque concert.
- l'évolution du software est rapide : une nouvelle version tous les 4 mois avec des fonctions en plus. Ajout des DCA, nommage des voies, etc. Vive la concurrence...

Ce qui manque :
- contrairement à la X32, le nom des voies n'est pas très lisible. Il n'est pas affiché au-dessus des faders, et n'apparaît à l'écran que pour la voie que l'on sélectionne : pas de vue globale du patch. Par exemple, l'écran indiquant au global les niveaux de toutes les voies les nomme "ch1, ch2, .." et pas "guit1, kick, .."
- pas de possibilité d'extension avec un boitier de scène ou un rack. (mais cela viendra-t-il avec une nouvelle version du software ?)

Bilan global : OUI c'est le bon choix pour mon utilisation, je suis extrêmement content de mon achat et referais le même sans hésiter. Il va se passer du temps avant que j'utilise pleinement tout son potentiel.

Le prix vient d'augmenter de 300 euros chez la plupart des magasins en ligne, mais bravo à AudioSolutions qui continue de la proposer à 1890 euros.

Edit du 19 avril 2016 : après 1 an d'utilisation, toujours aussi satisfait.
Il m'est arrivé deux fois qu'une voie ne réponde plus. Cela s'est réglé tout seul après redémarrage de la console. Malgré ça, je ferais ce même achat à nouveau si je ne l'avais plus.
J'utilise l'enregistrement sur clé USB pratiquement à chaque concert, je laisse les pistes brutes aux musiciens qui sont contents de garder une trace. Et j'ai fait deux enregistrements home-studio pour faire des maquettes à deux groupes.
Et là, je viens de m'acheter un routeur à 20€. J'ai installé une appli sur mon téléphone Android, et je peux piloter la plupart des fonctions n'importe où dans la salle, sur scène pour régler les retours, ou dans le public pour affiner la façade. Excellent !