Tascam DR-680
+

Tascam DR-680

  • J'aime
  • Tweet
  • Pin it

DR-680, Enregistreur/Studio de poche de la marque Tascam.


5 avis d'utilisateurs
Neuf à partir de 469 € Prix moyen : 469 €
Occasion à partir de 250 € Argus occasion : 242 €Attention, cote argus calculée sur un petit nombre d'annoncesEn savoir plus…

Fiche technique Tascam DR-680

  • Fabricant : Tascam
  • Modèle : DR-680
  • Catégorie : Enregistreurs/Studios de poche
  • Fiche créée le : 17/01/2010

Nous n'avons pas de fiche technique sur ce produit
mais votre aide est la bienvenue

Distribué par Arbiter France

»

Acheter neuf Tascam DR-680

Terre de Son
(31 avis)
DR 680 MK2 469 €

Acheter d'occasion Tascam DR-680

Tascam DR-680 Vends Tascam DR680 250 € »

Avis utilisateurs Tascam DR-680

Note moyenne :4.6( 4.6/5 sur 5 avis )
 3 avis60 %
 2 avis40 %
Cible : Rapport qualité/prix :
mayns15/09/2015

L'avis de mayns"Très bon produit qualités/prix"

Tascam DR-680
Un enregistreur 6 pistes à moins de 700 euros?

Commençons par le point le plus fort de cet enregistreur numérique: le rapport qualité/prix qui pour moi est juste imbattable.
6 pistes enregistrées sur une carte SD jusqu'à 96Khz/24bits
4 entrées combo XLR/TRS et 2 entrées TRS.
Bouton commutable pour niveau ligne/micro sur chaque voie.
Alimentation fantôme.
Sans revenir en détails sur les caractéristiques on peut facilement résumer par "Il y a tout l'essentiel"


L'appareil est léger, ce n'est pas à négliger. Les finitions font un peu toc mais sont néanmoins bonnes.

Niveau ergonomie, on a connu plus confort certes. Certains boutons sont placés sur le dessus de l'appareil, pas très pratique quand on utilise un sac de type petrol ou autre, mais on s'y fait très vite. L'essentiel est gérable en façade via plusieurs bouton et paramétrable avec un unique potentiomètre rotatif. Dispositif qui ne permet pas de une réactivité à toute épreuve mais qui se règle de manière simple et efficace.
Le bouton REC est bien en évidence, bien gros ce qui pour moi est aussi un avantage.

Les menus digitaux sont très bien, il suffit de naviguer un peu et on retient vite les différents menus et leurs fonctions.
L'écran est claire même si le vu-mètre manque d’indications (il y a quand même une ligne pointillée pour signaler le -18dBFS), on a une très belle vu sur l'ensemble des pistes qui enregistrent.

Pour le son, je dirais qu'il est dans la ligné du DR-100, plus connu, mais avec de bien meilleurs pré-amplis. Le son est très correct, souffle très bas. Couplé à une bonne mixette, le résultat est vraiment de qualité. Beaucoup de grave, chose à prendre en compte et à régler avec les filtres passes-bas si besoin.
En revanche le pré-ampli casque est abominable, souffle très présent. Il faut pousser bien loin pour entendre les sons un peu trop faibles. Souffle qui disparait bien entendu à l'écoute sur son ordinateur. Il est donc important de bien connaitre la machine pour être rassuré.

Alimentation par secteur ou par piles. La machine est assez gourmande en piles (8 piles LR6, pratiques car on les trouves partout), prévoyez si vous pouvez des rechargeables ou une batterie externe 12V.
»
PauloBlanchard09/11/2013

L'avis de PauloBlanchard"HQ"

Tascam DR-680
Personnellement je trouve le DR-680 excellent. Simple et efficace. Préamplis de bonne qualité comparé à ceux du DR40 par exemple
»
IDanhI13/10/2013

L'avis de IDanhI"Géniallissime"

Tascam DR-680
Un enregistreur 6 pistes à moins de mille euros?
Oui c'est enfin possible grâce au DR-680!

Commençons par le point le plus fort de cet enregistreur numérique: le rapport qualité/prix qui pour moi est juste imbattable.
6 pistes enregistrées sur une carte SD jusqu'à 96Khz/24bits
4 entrées combo XLR/TRS et 2 entrées TRS.
Bouton commutable pour niveau ligne/micro sur chaque voie.
Alimentation fantôme.
Sans revenir en détails sur les caractéristiques on peut facilement résumer par "Il y a tout l'essentiel"


L'appareil est léger, ce n'est pas à négliger. Les finitions font un peu toc mais sont néanmoins bonnes.

Niveau ergonomie, on a connu plus confort certes. Certains boutons sont placés sur le dessus de l'appareil, pas très pratique quand on utilise un sac de type petrol ou autre, mais on s'y fait très vite. L'essentiel est gérable en façade via plusieurs bouton et paramétrable avec un unique potentiomètre rotatif. Dispositif qui ne permet pas de une réactivité à toute épreuve mais qui se règle de manière simple et efficace.
Le bouton REC est bien en évidence, bien gros ce qui pour moi est aussi un avantage.

Les menus digitaux sont très bien, il suffit de naviguer un peu et on retient vite les différents menus et leurs fonctions.
L'écran est claire même si le vu-mètre manque d’indications (il y a quand même une ligne pointillée pour signaler le -18dBFS), on a une très belle vu sur l'ensemble des pistes qui enregistrent.

Pour le son, je dirais qu'il est dans la ligné du DR-100, plus connu, mais avec de bien meilleurs pré-amplis. Le son est très correct, souffle très bas. Couplé à une bonne mixette, le résultat est vraiment de qualité. Beaucoup de grave, chose à prendre en compte et à régler avec les filtres passes-bas si besoin.
En revanche le pré-ampli casque est abominable, souffle très présent. Il faut pousser bien loin pour entendre les sons un peu trop faibles. Souffle qui disparait bien entendu à l'écoute sur son ordinateur. Il est donc important de bien connaitre la machine pour être rassuré.

Alimentation par secteur ou par piles. La machine est assez gourmande en piles (8 piles LR6, pratiques car on les trouves partout), prévoyez si vous pouvez des rechargeables ou une batterie externe 12V.

J'ai utilisé cet enregistreur sur plusieurs films est j'en suis extrêmement satisfait. Je conseil vraiment cet machine à tout ceux qui recherchent à passer au dessus du bi-piste. J'en suis vraiment content et si encore on repense au rapport qualité/prix, je ne pense pas trouver mieux.
»
Almasty12/09/2013

L'avis de Almasty"Un vrai enregistreur multipistes avec fonctions mixette sans concurrent en rapport Qualité/Prix"

Tascam DR-680
Depuis combien de temps l'utilisez vous ?
Depuis plus d'un an-et-demi.

Aviez vous essayé beaucoup d'autres modèles avant de l'acquérir ?
Pas en multi-pistes.

Quelle est la particularité que vous aimez le plus, le moins ?
Le + : la polyvalence / Le - : le manque de fiabilité sur le long terme "made in China" oblige ?

Comment jugez vous le rapport qualité/prix ?
Tout est dans mon titre !

Avec l'expérience, referiez vous ce choix ? ...
Je l'ai refait !!

Voici mon avis en détails :
J'ai donc opté pour cet enregistreur sur la foi de la renommée de TASCAM en matière de matériel professionnel de studio et, (dans une moindre mesure), de prise de son de terrain, notamment depuis le célèbre DAT DAP-1 et ses successeurs dont les préamplis ont été appréciés eu égard au prix de ces machines. Je suis désormais habitué au son NAGRA (ARES BB) et ma principale crainte dans le choix du matériel était de « régresser » en qualité du son, ce qui m'aurait fait demeurer encore longtemps dans le champ de la stereo…

Atouts ventés de la machine :
- Après m'être copieusement documenté sur la valeur des préamplis, il m'a semblé que TASCAM n'avait pas démérité sur ce point crucial et l'on pouvait compter – ne serait-ce que par une question de génération – sur une qualité comparable ou supérieure aux concurrents de la même gamme de prix : les EDIROL R4, R4 pro et R44, ce dernier ayant une réputation plutôt moyenne.
- Autres arguments de la machine : ses multiples possibilités : pré-enregistrement, déclenchement automatique, mix-down, 4 entrées en sus des XLR (dont une entrée numérique), 6 sorties (pratique pour diffuser directement ses enregistrements), présence de filtres coupe-bas, poids plume, ergonomie, fonctionnement sur piles LR6 disponibles partout, etc.
Mon point de vue : J'étais curieux de confronter les avis parfois théoriques glanés sur le web concernant les préamplis de la machine. On trouve ici ou là des avis favorables sans aucun essai de l'engin ou quelques tests de l'électronique assez rassurants mais je n'ai pas trouvé de banc d'essai réellement convainquant. Ma première impression est bonne : avec une paire d'AKG ULS 61 et un micro MS Pearl MSH-10, je ne ressens pas le besoin de pousser le potentiomètre au maximum (31) et me contente de porter le vu-mètre à 20. Potentiomètre sur à 31, je frôle alors la barre des -16dB par l'ambiance du voisinage (traffic, avions, riverains, oiseaux, bruits divers). Les graves sont très généreux voire trop. En mettant le filtre coupe-bas à 140 Hz, on ne « charcute » pas trop l'ambiance mais on atténue suffisamment la pollution sonore pour la rendre audible au point de vue subjectif. Des essais en environnement calme restent à faire, en confrontation avec mon NAGRA pour étalonner mes tests.

Côté fonctionnel, l'ergonomie est bonne car ont été placés sur le dessus de l'appareil uniquement des touches et menus non usuels. Ainsi, on peut sélectionner les fonctions optionnelles (pré-enregistrement, déclenchement automatique, filtre etc.) dans l'écran d'accueil par boutons en façade après les avoir paramétrés une bonne fois pour toutes dans les menus sur le dessus. Avec la nouvelle version du firmware, toutes les manips sont désormais possibles en façade.
- Il me restera à tester les sorties et l'enregistrement automatique. Pour le reste, voici mes remarques :

Points forts :
+ Coque plastique un peu « toc » mais bonne finition
+ Lecture de l'écran et principale fonctions sur la tranche de façade pour une utilisation en bandoulière (ça nous change des mini-enregistreurs à tenir à la main ou du FOSTEX FR2-LE !)
+ 4 vraies entrées micro XLR avec alim 48V + Prises tenant la fiche fermement
+ possibilité de sélectionner l'alim Phantom indépendamment pour chacune d'elles + touche « Pause » et « Rec » très visibles et au toucher net (me change du NAGRA ARES BB aux touches « molles » avec lesquelles on se demande parfois si on a bien appuyé dessus )
+ Il existe un interrupteur pour verrouiller les touches mais TASCAM a eu la bonne idée de ne pas neutraliser la touche « Pause »/ »Rec » ce qui permet de ne pas manquer une prise dans l'urgence, d'autant que l'interrupteur en question est peu accessible sur le dessus de la machine et donc pas facilement débrayable (ce qui est aussi un avantage)
+ Possibilité d'enregistrer une piste stereo mixant les différentes voies avec contrôle des canaux, pan-pot et niveau (attention : le pan-pot peut être actionné même si le canal a été mis à 0, ce qui ne donne rien mais peut perturber)
+ pré-enregistrement de 2 secondes (permet de garantir un shint ou de sauver le début d'un cri mais pas d'autre durée possible – le petit OLYMPUS LS-10 est imbattable sur ce point)
+ Possibilité de couper à l'enregistrement les silences sous un seuil prédéfini ! (non seulement, le déclenchement automatique n'est pas bête et méchant sans réitération possible (voir problème de l'ancien firmware dans le ZOOM H2) mais il y a aussi avec la possibilité d'économiser du temps sur la carte mémoire (attention à n'utiliser que prudemment pour les pièges à son de peur de perdre la fin ou le début faible d'une scène sonore !) + Définition assez précise du potentiomètre de niveau des entrées avec pour contre-partie, une course trop longue + présence d'un haut-parleur (pour contrôle ou réécoute de dictée…)
+ Multitude de formats entre MP3 et BWF ou WAV avec échantillonnages de 44 KHz à 96 (sauf MP3) voire 192 en stereo WAV ou BWF.
+ Plusieurs combinaisons et de choix dans les fichiers de sortie : pour ne sortir qu'un fichier de la machine au lieu de plusieurs, il suffit de sélectionner les entrées retenues pour l'utilisation désirée. Tout dépendra donc si vous avez fait vos prises en 6X1 pistes ou en 1X6 pistes ou en mono ou en stereo etc. Cela économise des octets, sinon, la carte SD comportera 5 autres fichiers + 2 dont aucun n'est utile. Le NAGRA, lui, enregistre deux pistes d'une Mono dédoublée.
+ Ce nouveau firmware facilement mis en place offre le décodage MS en gravure ou lecture et sur les paires 1-2 ou 3-4 ou 5-6 ou deux ou trois de ces paires. Il permet aussi le couplage de deux (en MS c'est maximum 2) ou davantage de canaux pour le réglage du niveau à la molette quand on est en enregistrement 6Xmono.
+ Les combinaisons très nombreuses de mixage font de cet enregistreur une vraie mixette ! Du moins, presque : les mixages ne bénéficient qu'à un mix-down stereo et non à la production d'un fichier multipiste mixé. Tout au plus est-il possible de sortir trois paires en MS au format gauche-droite chacune...Dans l'ensemble, la manipulation des menus de mixage est un peu laborieuse. Il faut que le métier rentre ! Mais le fait est que si vous êtes en affût sans pouvoir bouger et que vous avez par exemple inversé gauche/droite, une manip au menu et hop ! le tour est joué, sans faire fuir votre bête sauvage en se relevant pour modifier les branchements ! Vous allez me dire qu'il suffit de permuter le casque ? Pas si simple en MS ou quand vous devez combiner plusieurs micros en allouant telle capsule à telle piste...

Contrairement à ce qu'on a pu lire ou croire :
*C'est un vrai 6-canaux même si les 5 & 6 ne sont pas en XLR ;
* La touche « Stop » ne manque pas en façade : il suffit de rappuyer sur la touche « Pause » ;
*L'entrée stereo numérique (coaxiale) n'est pas qu'une entrée S/PDIF mais aussi AES/2003 et AE/EBU ;
* Les fichiers sont (en WAV) présentés en cumul d'un fichier 6 voies + un fichier stereo (2 voies) mais pour le moment, je ne parviens pas à en fabriquer en sens inverse c'est-à-dire les constituer sur l'ordi et les inscrire dans la carte SD pour être relus par le TASCAM ; (probablement un mini-fichier d'information à reconstituer ou le nom des fichiers à vérifier, je n'ai pas encore tout essayé…)

Points faibles :
- Allumage un peu lent (on ne rivalise pas avec le NAGRA ARES BB)
- Ecran trop petit - VU-mètre à « barre-graph » très insuffisants
- Pas de graduation du VU-mètre hormis juste 3 indications
- Pas de potentiomètre de niveau d'enregistrement par entrée mais presque : il faut d'abord sélectionner l'affichage adéquat, puis appuyer sur le bouton de l'entrée désirée puis activer le potentiomètre. Il existe un cas où le potar gère tout : en Mono ...car TASCAM a eu la bonne idée de prévoir une possibilité d'enregistrement en Mono et qui plus est, sur l'entrée de votre choix ! (Sur le NAGRA, c'est sur le gauche mais sans doute que les bécanes multicanal actuelles comme le NAGRA 6 ou le SONOSAX SX-R4 ou SounDevices 744 offrent je suppose, plein de possibilités comparables ?)
- Trappe des piles délicate à ouvrir et visiblement fragile
– Longévité très faible des piles (surtout avec 4 alim Phantom !) (Intégrité des fichiers à vérifier lors d'une clôture intempestive du fichier). Heureusement, l'alim se fait en tension pas trop bâtarde : du 12 V. reste à vérifier l'intensité… De quoi ruiner à mon avis les qualités de l'engin car je me vois mal crapahuter en montagne avec une batterie d'1 Kg…Les piles neuves m'ont tenu un soir en affût entre 18h00 et 2h00 du matin à raison de quelques vingt ou trente prises et autant de suppressions de ces mêmes enregistrements sans intérêt, c'est à dire avec de nombreuses manipulations des menus et une dizaine de plages de 1 à 6 mn. Je disposais encore d'un peu de réserve. CE n'est quand même pas Byzance ! J'alimentais 6 micros en 48 V. Ma tentative de redémarrer avec les piles de la veille ont été rapidement infructueuses après quelques prises. Je me résolus à acheter une batterie externe et là, enfin, je peux profiter de cette machine sans inquiétude et sans parcimonie. Vérifiez la tension ! Une fausse manip sur la batterie externe se mettant en fonctionnement en mode sécurité (petite tension), je note ceci : lorsque la tension externe est insuffisante (5V), l'appareil s'allume indéfiniment. Avec 10 V, il s'allume mais n'alimente pas les micros. J'ai vraiment cru à une panne !
- L'exploration des menus est un peu laborieuse (ce qui me rappelle le FOSTEX FR2-LE) et en particulier la nécessité d'appuyer autant de fois sur le bouton « retour » ou « menu » pour activer la sélection choisie sans pouvoir enregistrer…
– Touches dédiées au mix-down un peu trop rapprochées des touches de contrôle de volume (crée la confusion)
– Léger retard dans la manipulation du potentiomètre de volume du casque (fonction numérique ?)
– Course trop longue du potentiomètre de niveau des entrées avec pour contre-partie, une définition assez précise.
– La manipulation dans l'obscurité est un vrai défi ! ...Mais je ne connais pas d'enregistreur surmontant le problème sauf SoundDevices si je ne m'abuse ? Je vais prévoir des pastilles phosphorescentes... J'ai finalement collé des petites pastilles caoutchouc de type pastilles d'amortissage des portes de meubles en kit pour améliorer le toucher. Quand il fait -12, inutile d'espérer ressentir les petits boutons et molettes sur le dessus où vous ne pouvez pas accéder facilement ! Maintenant, c'est au poil ! J'ai aussi mis des pastilles blanches sur les boutons de façade : le noir sur noir, c'est un peu comme un combat... vous voyez (justement ?) Heureusement, après exploration, il s'avère qu'on peut aussi accéder aux menus par un bouton de façade. (ensuite, on utilise la molette rotative et son petit bouton pressoir dessus ; bien pratique) Mais attention : avec la version 1.1, il faut d'abord accéder au bouton général des menus et ENSUITE, on peut agir en façade. Très agaçant quand on veut protéger la machine de la neige ! En fait, ce défaut a été corrigé par le nouveau firmware qui permet un appui long sur la touche des réglages pour accéder aux menus et ensuite naviguer dedans avec la molette.

Un gros point noir à élucider :
Sur les entrées 5 & 6 qui sont en Jack 6 mm, se génère parfois (parfois seulement !) des lignes de fréquences pertubatrices (légèrement audibles) autant en conversion à 44,1 KHz que 48 KHz et en 16 bit ou en 24 bit. A quelques décamètres l'une de l'autre, je peux avoir une prise avec et l'autre sans ! De plus, c'est pas toujours à la même place : une fois à 6000 Hz et l'harmonique à 12 000 Hz ; d'autres fois à 5000 Hz et 10 000 Hz... C'est aléatoire !... Et ça ne semble pas dépendre d'une proximité avec une ligne haute tension. J'utilise une batterie d'appoint et je n'ai pas testé le résultat juste avec l'utilisation des piles. Pour un autre exemplaire d’un ami, cela se produit en conversion à 96 KHz seulement et autour de 30 à 39 KHz.
Côté son, c'est vraiment impec. Les graves sont vraiment très généreux mais le filtre à plusieurs degrés est convenable. Le bruit de fond très faible de mes AKG est respecté et je note clairement le déficit de sensibilité d'autres micros. La marge de dynamique est large et je peux garder beaucoup en réserve même si le Vu mètre est très très médiocre. D'une manière générale, je n'espère plus rien des Rolls Royce puisque où qu'on soit en France et presque partout désormais, il n'y a pas de lieu où vous ne captez aucun bruit de fond de pollution sonore... Reste la prise de son de musique en intérieur...
Comparaisons avec un NAGRA ARES BB : Essais rapides à la nuit tombée (trains au loin et ma montre à sonner) un AKG ULS 61 en Mono sur le TASCAM, un autre sur un NAGRA ARES BB, pas de filtrage des graves ; potentiomètre au max. Etude des signaux sur l'ordi avec les cartes mémoire : je capte un volume légèrement plus élevé. Les basses sont très nettement plus présentes avec le TASCAM. Les aigüs très faiblement plus facile à percevoir sur le NAGRA.
Autres tests dans le silence de mon domicile devant un tic-tac de petit réveil ; potentiomètre de puissance au maximum, en Mono et même micro sur chaque enregistreur le tout sans filtrage sauf sous 40 Hz sur les micros : résultat étonnant : le TASCAM certes délivre à peu près 11 % de moins en volume mais ramené au même niveau avec SoundForge, (niveau du tic-tac), je trouve le même bruit de fond sur les deux machine à l'oreille. Le TASCAM semble ici ne pas produire des graves plus qu'il n'en faut et le tic-tac me paraît aussi fort et clair que sur le NAGRA. Le bruit "blanc" de fond n'est pas trop chargé en fréquences élevées désagréables.

En conclusion, j’ai écrit dans un autre blog : « Bref, le TASCAM DR 680 est une machine très complète pour la prise de son et moins pour le broadcast et je serais même tenté de m'en repayer pour le prix vraiment pas cher si ce n'était ce souci de fréquences pertubatrices inexpliquées... »

Après 1 année et demie de bons et loyaux services seulement, le voilà qui me lâche ! (Panne informatique visiblement). Finalement, j'ai reporté mon TASCAM à réparer. En attendant, (c'est au moins ça qu'est bien avec le pas cher made-in China), j'en ai racheté un ! En effet, à l'usage, il est tellement pratique et offre tellement de possibilités que je le trouve hyper compétitif sans même compter son prix. Par chance, le nouveau ne me pose aucun souci et a déjà été mis à jour au niveau du firmware…
»

News Tascam DR-680

[NAMM] Tascam DR-680

[NAMM] Tascam DR-680

10 Publiée le 19/01/10
Tascam sort un enregistreur 8 pistes numérique.

Images Tascam DR-680

  • Tascam DR-680
  • Tascam DR-680
  • Tascam DR-680
  • Tascam DR-680

Vidéos Tascam DR-680

Découvrez d'autres produits !

Enregistreurs/Studios de poche concurrents

Autres enregistreurs/Studios de poche Tascam

Autres catégories dans Enregistreurs numériques

Autres dénominations : dr 680, dr680, 'dr 680, dr680'

Forums Tascam DR-680

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.