Tous les avis sur 1010music Blackbox

  • J'aime
  • Tweet
Note moyenne :4.7( 4.7/5 sur 3 avis )
 2 avis67 %
 1 avis33 %
Insatisfait(e) des avis ci-contre ?
Acheter chez Woodbrass
travelers30/04/2020

L'avis de travelers"Excellente machine "

1010music Blackbox
Le sampleur que je cherchais depuis longtemps.
Adepte du sampling, du resampling et du travail sur de la matiere audio, cette petite boîte est vraiment excellente dans ce domaine.

Son gros point fort, c'est l'interface. On comprend vite, la prise en mains est très rapide et sampler, decouper, resampler se fait en un clin d'oeil.

Le resampling interne est d'ailleurs un gros point fort de la machine, tout comme le chargement ultra rapide des samples sur les pads. Cela rend la création très fluide et très agréable.

La petite boîte possède un sequenceur mais trop basique selon moi pour en faire le centre névralgique d'une config. Par contre, il dépanne pour créer des séquences de sample que l'on peut ensuite resampler afin den faire une boucle, par exemple. Bref il est pour moi assez basique mais est tout de même bien pratique. Je n'ai pas testé de sequencer un instrument externe mais cela semble possible. Par contre sur ce mode là, la petite taille de l'écran se fait sentir...

L'outil n'est pas parfait, quelques effets de plus et un lfo serait un vrai plus mais les développeurs sont très actifs et les mises à jours fréquentes alors qui sait ^^

Pour resumer, cette petite boîte est un outil de sampling très puissant, tres compact (trop ?) et surtout bénéficiant d'une interface vraiment fluide et bien pensée.

le_primate28/04/2020

L'avis de le_primate"Hallucinant et déconcertant"

1010music Blackbox
Je viens de la recevoir et de la tester,
Bon rapport qualité prix,
Mode Granulaire rudimentaire, mais déjà énorme, peut être mieux que sur Digitakt
Manque cruel de LFO et d’enveloppes auxillaires, d'envellopes de pitch

Mode Multisample pratique mais pas du tout assez développé, j'espère qu'ils vont le rendre plus personnalisable pour pouvoir choisir une enveloppe par sample et des points de départs par sample, mais ça peut se contourner en combinant avec d'autres pads

Le système des clips est un peu compliqué / ou trop simple / à dompter ... j'ai l'impression d'un truc pas très abouti pour l'instant mais il se peut que je change d'avis. J'avais un gros problème de clip qui se faisait syncer automatiquement au mauvais tempos ou à des tempos différents alors que c'est des stems bien exportés : Problème résolution, il faut trouver un outil pour inscrire le tempo en BPM dans les tags du fichier Wav. Pour l'instant je n'ai trouvé que FL studio 20 dans sa fonction export (à condition de mettre le bon tempo dans le projet avant). Pour l'instant ça roule niquel. Pour les clips qui doivent être loopé, ça tourne niquel, mais pour les longs clips (morceaux entiers) + les clips à boucler, ça fait un mélange un peu confus. Je crois que je maîtrise pas assez, on verra avec le temps.

Polyphonie limitée, mais contournable et déjà mieux que cet abérrante Digitakt à moitié ou faussement polyphonique, limitation vraiment merdique, honte à Elektron.

Attention aux médisants sur le souffle de la machine. J'avais du souffle et des buzz sur 2 sorties (1 et phones) et je me suis dit que c'était de la merde mais en fait j'avais pas vu que le son de l'input était activé et boosté à fond, ce qui a généré du bruit de fond, tout naturellement. Problème Résolu.

Mode slice qui peut être super pratique

+ Son bien défini et péchu malgré les connnectiques minijack
+ Le grain crade du pitch shifting quand la fonction HQ est désactivée. Sensation de son oldchool et bien granuleux avec le l'aliasing qui me rappelle le son des Ensoniq EPS (même si c'est pas le même bitrate), y'a ce coté croustillant à la Autechre.
+ Le worklow méga fluide. Y'a un break quand on charge un preset, le son coupe, mais le chargement est ultra rapide, on peut presque enchaîner sur un autre morceau pendant un set.
+ méga pratique, résolument moderne et adapté au besoins des artistes qui ont besoin d'outils de plus en plus légér. Une vraie libération pour nos corps*

- En meme temps crispant car minuscule, à voir si c'est facilement utilisable en live. En studio au contraire, c'est petit mais très bien pensé et agréable. Mérite qu'on lui construise un chassis adapté. Mérite d'évoluer en blackbox XL avec connect jack et boutons en plus et fonction en plus
- actuellement, pas de prise en charge des sysex, ni des SMF ou fichiers *mid
- c'est facile de vite saturer le CPU et de faire craquer. Mais ça peut s'optimiser en faisant des samples en mono, utilisant le 48khz au lieu du 44 (bizarrement, le manuel dit : "Use 48kHz samples when possible—especially for stuff played at unity pitch. This gives the CPU less work to do."


RESUME : Si vous hésitez avec la Digitakt à cause de la polyphonie, foncez sur la Blackbox. J'ai longtemps hésité avec la MPC1000 (que j'ai acheté et revendue) et la Digitakt pour son coté smart (envie de la toucher, amoureux de l'interface) mais je me suis dit qu,ayant besoin de polyphonie et de stems très longues, j'allais pas aller vers la Digitakt. Y'avait aussi le Déluge qui avait l'air génial, mais l'interface m'a refroidie. Et le système de multisamples pas plus dévellopé que sur la BB. Donc voilà, j'ai pris la Blackbox et pour l'instant j'en suis bien content.
Faut savoir que malgré les limitations d'édition de samples, on trouve la créativité ailleurs, et le fait de pouvoir changer ses samples à chaud pendant que ça joue est super bien implémenté, ça marche du tonnerre.

1 semaine après, je commence déjà à être amoureux. Ca me fait créér des morceaux techno / electro avec les sons que j'aime, ça me force à être plus minimaliste dans mes arrangements, aller vers l'essentiel, l'énergie du moment, d'improviser, de changer des samples à la volée. Grosse sensation de liberté et de simplicité malgré quelques contraintes. Franchement, je suis presque en train d'avouer que la résonance du filtre me manque pas et que la créativité des LFO, on la retrouve ailleurs, notamment dans le mode granulaire, le changement des points start sample et des points de loop ... wow


Je vais upgrader cet avis avec le temps
jayneural15/11/2019

L'avis de jayneural"Une véritable station de production portable basée sur le sampling"

1010music Blackbox
Difficile de classifier ce boitier, un sampler ? un séquenceur ? un synthé ? C'est en fait un peu de tout cela en même temps ! (comme dirait l'autre)

Matériel et interface utilisateur

Niveau matériel, il s'agit d’un petit boitier en metal très robuste avec 4 potards, des boutons de section, et des boutons de transport.

Au milieu, un écran tactile de bonne qualité mais clairement sous-exploité par l'interface utilisateur qui est simpliste et quasiment monochrome. Les 4 potards sont alignées d'une manière précise avec l'interface affichée par l'écran, on sait donc toujours exactement ce que vont actionner comme paramètre ces potards en fonction de la vue sur laquelle on se trouve.

Le Blackbox dispose de 3 sorties audio, une entrée audio pour enregistrer les samples, des ports MIDI (le tout en jack) en entrée et sortie, un port USB pour l'alimenter ainsi qu'un autre port USB (host) pour brancher un contrôleur USB.

Il a récemment été ajouté dans le firmware la possibilité de recevoir des messages MIDI CC avec fonction "learn" pour contrôler le BlackBox via un contrôleur externe.

Le contenu est enregistré dans une carte microsd facilement accessible pour ajouter du contenu via votre ordinateur ou votre téléphone/tablette. Les cartes microsd existant désormais dans des tailles extrêmement importantes (1To !), vous n'avez quasiment aucune limite en termes de contenu disponible.

Le tout s'enregistre dans des "Presets" qui contiennent l'ensemble des paramètres d'un projet qu'on peut rappeler pour une performance ou utiliser pour créer un nouveau preset.

Un sampler polyvalent et polyphonique :

16 pads qui peuvent accepter des samples en plusieurs modes : sample normal, granulaire, multi-sample, clip, slice.

La selection, enregistrement et édition des samples est très puissante et le mode clip permet notamment de faire du timestretch, digne d'un MPC !

Les samples peuvent être séquencés et joués en simultané avec 4 notes de polyphonie par PAD, donc 64 notes de polyphonie globale.

Chaque PAD étant assignable à un channel MIDI, on peut même s'imaginer utiliser le BlackBox comme module de son externe portable et utilisable avec un clavier maître.

Des réglages de filtre, ADSR, du trim, slicing sont possibles dans ce mode.

Un séquenceur multi-part surpuissant

Ces mêmes 16 pads, lorsqu'on est positionnés en section SEQS deviennent 16 séquences MIDI de 128 pas maximum chacune, individuellement assignables sur des channels MIDI différents et que l'on peut enregistrer en live, overdub ou éditer manuellement comme dans un DAW via l'écran intégré.

Virtuellement on peut créer bien plus que 16 patterns car on peut ensuite activer/désactiver les patterns qu'on veut à notre guise et créer des sortes de scènes comme dans Ableton Live, (appelées sections dans le Blackbox)

Dans ces fameuses sections, on va indiquer combien de fois chaque combinaison de séquence va être jouée et on peut ensuite déclencher les sections à notre guise, une fois de plus, comme dans Ableton Live.

Pas de mode song en revanche qui permettrait de séquencer ces sections de manière programmée. Il faudra jouer les sections que vos avez créé manuellement.

Un synthé à base de samples

Eh oui c'est aussi un synthé, mais attention, on a pas d'oscillateurs, pas de LFO etc comme dans un synthé classique. Il s'agit de synthèse à base de samples.

Tout se passe donc dans la section "PADS" où l'on va choisir entre :

- Le mode granulaire qui va nous permettre d'aller chercher un bout de sample et le décortiquer, retourner dans tous les sens tout en jouant sur le grain pour en faire le son qu'on souhaite, avec parfois de beaux accidents et surprises sonores

- Le mode multisample qui correspond plus où moins à un synthétiseur PCM. C'est à dire qu'on va pouvoir sampler un instrument ou un autre synthé (par exemple un analogique) sur la note "DO" à différentes octaves, pour obtenir un son de notes qui sonne bien défini et sans aliasing.

En termes de capacité d'édition du son, on a comme pour les samples, l'ADSR et le filtre.

L'on dispose également d'une section dédiée aux effets ainsi qu'une section pour le mixage, avec pour le premier du reverb et du delay applicable séparément sur chaque pad, ainsi que pour la seconde, le réglage de niveaux et de pan.

Les +

- Ultra compact, alimenté en USB et donc utilisable sur un bureau ou en déplacement

- Les possibilités de séquencèrent très créatives et très puissantes, il peut facilement devenir le cerveau de votre setup hardware

- La connectique I/O ultra complète

- L'interface utilisateur ultra-intuitive (pas de fonctions cachées dans des raccourcis).

- La fonction de synthèse granulaire très puissante et apportant un plus au niveau exploration sonore et créativité par rapport à un sampler classique

- La possibilité de sampler en multi-sample pour virtualiser des instruments ou synthés externes et les utiliser comme instruments dans le blackbox

- La présence, écoute et réactivité de l'équipe de 1010music dans les forums de leur site. Equipe qui depuis 5 mois a apporté des fonctions inexistantes à la sortie (dont le trim de samples, la synthèse granulaire, l'écoute des messages CC et le multi-sample)

- Le prix par rapport à la qualité du produit, tout ce qu'il peut faire et tout ce qu'il est capable de remplacer dans votre setup.

Les -

- Le filtre manque cruellement d'un réglage de résonance, et on aimerait également le retrouver dans la section FX pour performer plutôt que seulement en mode édition

- Toute une section FX avec son bouton physique dédié pour seulement deux effets send (reverb/delay), on espère bien qu'elle sera étoffée dans un prochain firmware

- La connectique MIDI en jack n'est pas ce qu'il y a de plus standard

- On aurait aimé pouvoir enregistrer dans les séquences l'automation des réglages du son et des FX send

- On aurait aimé une sacoche dédiée avec batterie intégrée pour l'utilisation optimale lorsqu'en vadrouille (dans les transports etc)

- Un mode song permettant de séquencer les sections serait un plus

- Quelques améliorations d'interface seraient les bienvenues sur l'édition des samples et des séquences

Conclusion

En bref, c'est tout simplement une bombe, qui ne cesse de s'améliorer via des mises à jour firmware depuis sa sortie initiale et qui, je pense, va m'obliger à revenir sur cet avis dans les prochains mois pour enlever un par un les petits "-" restants. Seule la puissance matérielle du CPU interne va à un moment donné définir la limite des ajouts de fonctionnalités qu'on pourrait attendre de cette machine.

De manière générale, c'est un produit très agréable à utiliser et pas prise de tête avec des "SHIFT" et des fonctions cachées dans tous les sens. Malgré l'omniprésence physique de l'écran tactile qui rebutera certains, le workflow est très fluide, et compatible avec une utilisation live, surtout si on complète avec un contrôleur MIDI externe.