suzanna knowledge 03/03/2014

Elektron Analog Four : l'avis de suzanna knowledge

« Elektron libre »
4

  • J'aime
  • Tweet
  • Mail
En très résumé :

4 voix de synthés utilisables en mono ou poly
synthèse soustractive analo : 2 oscillo + sub, noise, LPF + HPF en série, 3 env, 4 LFO
Effets numériques : chorus, reverb, delay
Séquenceur : pas à pas, 6 lignes, 64 pas avec automatisation (p-locks)
1 sortie stéréo, 2 entrées, 2 sorties CV-Gate

UTILISATION

La configuration n'est pas simple de prime-abord. Le tout est d'assimiler la logique Elektron.
C'est plutôt bien fait, pas tant de sous-menus que ça, on maîtrise rapidement la machine.

Bien : les copier/coller à tous les niveaux : notes, patterns, patch, etc... On peut mettre en place quelque chose rapidement. Les P-locks qui permettent de faire varier n'importe quel paramètre par pas, le truc qui rend les machines elektron plutôt cool.

Moins bien : les fausses manips irréversibles : suppression du mauvais pattern. Je me demande d'ailleurs s'il existe une fonction "undo" comme en informatique ?
Je trouve aussi qu'il manque quelques astuces comme : sélectionner d'un coup toutes les notes par tranche de 16 pas, ou bien leur appliquer une transposition et non pas à toute la longueur du pattern.
Après j'aimerai aussi que les messages de Pitch Bend / Modulation entrés par clavier externe s'enregistrent dans le séquenceur, bon...

SONORITÉS

Alors comment ça sonne ?

Pour faire du : "gras, ample, profond, cosmique, funcky" genre Moog, Oberheim, etc... : NON.
Ça sonne plutôt ciselé, précis, parfois je trouve un peut maigre, ça manque de grave dans les basses (faut compenser en montant le HPF avec de la résonnance) je parle en comparaison du Pro One qui lui pour le coup en a. Donc pour du gros son américain ça va pas de soi.

Enfin faut arrêter de tout vouloir comparer à du moog vintage, l'Analog Four permet justement des sonorités plus froides en tout cas moins connotées. Je le conseille donc plus aux amateurs d'électro minimale, expérimentale, de délires technoïdes qu'a ceux qui recherchent des sons analos classiques et stéréotypés (ce que l'A4 peut aussi faire en théorie).

Pour ma part j'aime l'utiliser comme boîte à rythme synthé ou pour des FX, les possibilités offertes par le séquenceur et les P-locks en font une machine différente.

Ce qui me gêne le plus : les filtres peuvent générer un important bruit de fond (sorte de souffle) lorsque la résonnance est poussée (res boost activée sur le premier filtre) et l'auto oscillation est assez dure à gérer je trouve, on passe trop rapidement de rien du tout à un très fort niveau. Après je trouve aussi que le filtre est un peut trop "drivé" je baisse souvent le niveau des oscillos à cause de cela.
Enfin je regrette l'absence de tables d'onde, ce qui augmenterait les possibilités.

AVIS GLOBAL

Cette machine me conviens pour les possibilités offerte par le séquenceur, le fait de pouvoir piloter du vieux en CV/Gate ainsi que les 4 voix de synthèses. A prix équivalent on a quelque chose de différent par rapport à l'offre habituelle.

Ceci étant dit je pense que l'A4 demande à être travaillé en profondeur et parfaitement maîtrisé. On peut faire des choses très bien avec mais il faut chercher, passer du temps, expérimenter.

A conseiller pour ceux qui apprécient les electribe de chez Korg surtout en complément de l'Octatrack, on vas beaucoup plus loin mais ça demande plus de boulot et c'est normal.

D'autres préféreront sans doute quelque chose de plus familier en analo comme un Prophet 08 ou bien un Moog Voyager où l'on retrouvera plus facilement les sonorités classiques.