Simon & Patrick 6 CW CEDAR
+

Simon & Patrick 6 CW CEDAR

  • J'aime
  • Tweet
  • Pin it

6 CW CEDAR, Guitare acoustique Dreadnought de la marque Simon & Patrick.


3 avis d'utilisateurs
Comparateur de prix
Petites annonces
Forums

Fiche technique Simon & Patrick 6 CW CEDAR

  • Fabricant : Simon & Patrick
  • Modèle : 6 CW CEDAR
  • Catégorie : Guitares acoustiques Dreadnoughts
  • Fiche créée le : 30/12/2003

Nous n'avons pas de fiche technique sur ce produit
mais votre aide est la bienvenue

Distribué par ims distribution

»

Avis utilisateurs Simon & Patrick 6 CW CEDAR

Note moyenne :5.0( 5/5 sur 3 avis )
 3 avis100 %
Modjo numb11/08/2014

L'avis de Modjo numb"grave propre et profond, medium envoutant, aigue riche en harmonie"

Simon & Patrick 6 CW CEDAR
La mienne n'a pas de numéro de série, la date est donc flou, mais elle a au moins 15 ans. Les bois sont de grande qualité surement massif, la table est en cèdre, le dos et les éclipses sont en merisier, le manche une pièce en acajou et la touche en palissandre.
les finitions sont faite à la main au canada, ce qui donne une âme a cette guitare.
je ne peux pas donner le prix d'achat car c'est un prêt a long terme et je n'ai aucune idée de ça valeur en euro.

UTILISATION

Les cordes sont proches de la touche, il est très facile de faire sonner la note avec un faible appui. Le manche est confortable, peut être un peu plat pour mon gout. Les petites imperfections que l'on ressent au niveau du manche lors du jeu, nous rappelle que cette guitare est l'ouvre des artisans du canada et qu'elle est unique.
Les mécaniques gardent l'accordage loin dans le temps, pour peu que les vis soit assez serrées l’accord tiens deux semaine avec un jeu fréquent.

SONORITÉS

Le son est équilibré, la sonorité est agréablement bluesy. Pour ma part j'ai réglé le manche pour qu'avec une attaque énergique la corde frise un peu et donne ce flo magique que peut libérer le blues.
le finger piquing est aussi très plaisent, les balades n'ont jamais étaient aussi sirupeuse qu'avec cette guitare.

AVIS GLOBAL

je possède cette guitare depuis deux ans, c'est sans doute ma favorite. j'ai aussi une lag tramontane T100D.
Cette gratt' comblera toute personne qui s’intéresse un minimum aux son et au ressenti.
»
brunus13/07/2007

L'avis de brunus

Simon & Patrick 6 CW CEDAR
Fabriquée au CANADA dans les manufactures de Robert Godin, artisan luthier, aussi fabriquant de guitares d'autres marques, telles Godin (electriques), La Patrie (guitares classiques du nom du village dans lequel se situe l'usine), Seagull, Art & Lutherie et Norman.

Pour moi, il s'agit de la guitare folk par excellence. Elle sonne et vibre de toute son âme. Elle exhale de bonnes senteurs de cèdre et respire la nature ! En plus elle n'a pas peur d'être secouée. Personnellement, je préfère la jouer en finger picking car c'est là qu'elle dévoile toutes ses qualités, finesse, chaleur, projection et précision. Un vrai plaisir.

Pour 360 euros, achetée il y a deux ans, je ne ferai pas d'autre choix aujourd'hui.

UTILISATION

Le manche est parfait, fin et lisse, d'une grande facilité.

SONORITÉS

Parfaitement. Le style ballade lui convient parfaitement.
Sa sonorité est vraiment son point fort!

AVIS GLOBAL

Depuis deux ans.

Un regret : Ne pas en avoir pris soin davantage, à cause de l'absence de vernis, la table est très vulnérable aux heurts.

J'ai essayé quelques autres modèles de chez Takamine notamment.
»
Sonny Boy Havidson20/05/2006

L'avis de Sonny Boy Havidson

Simon & Patrick 6 CW CEDAR
- Date de fabrication : 1998 (premiers chiffres du numéro de série au verso de la tête)
- Origine : Canada, état du Québec, village de La Patrie
- 22 frettes, pan coupé, mécaniques à bain d'huile, sillets de tête et de chevalet en tusc (os artificiel)
- Bois : table en cèdre massif, caisse en merisier 3 plis, manche en acajou, touche et chevalet en noyer
- finition : satinée
- Filets de caisse : marron mat

Remarques :
- Le vernis satiné est très fin et protège peu la table. Celle-ci étant en cèdre - un bois très tendre contrairement à l'épicéa -, elle prend facilement des coups tend à se creuser à l'usure au niveau de la rosace. La plaque de protection - marron mat à l'époque de ma guitare et façon écaille maintenant - est donc très justifiée (un conseil : n'essayez surtout pas de la décoller pour en changer : les fibres de bois viennent avec).
- Les "taquounes" qui servent à retenir les cordes au niveau du chevalet (j'ai un trou de mémoire pour le nom exact) sont faites d'un très mauvais plastique.

UTILISATION

- Le manche : Les habitués des guitares électriques et des Ovations devront s'habituer : c'est un profil à l'ancienne et donc un peu conséquent mais pas inconfortable pour autant (de toutes façons, la guitare acoustique a son propre langage et ses techniques et il ne faut pas jouer comme sur une électrique sous peine d'être ridicule). La touche est suffisament large pour que les finger-pickers se sentent à l'aise. Toutes les techniques passent sans problèmes. L'action est un peu haute - comme sur toutes les guitares québéquoises - mais cela s'ajuste facilement par un luthier. A ceci s'ajoute la finition satinée qui en fait un manche qui ne freine pas la main dans ses déplacements (note : essuyez-le après usage pour éviter un contact gras au bout de plusieurs années).
- Intonation : Le sillet du chevalet est compensé et la justesse des notes est très bonne.
- Accès aux aigus : Le pan coupé est très efficace de ce point de vue.

SONORITÉS

Tout d'abord un rappel : une guitare neuve ne sonne pas. Il lui faut du temps pour que le son murrisse. Ceci étant dit, on peut deviner de quelle manière elle va vieillir. Celle-ci avais déjà un beau son quand je l'ai achetée.

- Polyvalence : Du finger-picking - raison de mon achat - au slide, tout passe. Que vous jouiez doucement ou fort, l'instrument suit. Un jeu puissant passe, un jeu subtil en nuance aussi.
- Type : Elle est médium et très boisée. Si l'on compare avec une Martin série 18, on constate une certaine ressemblance malgrès le caractère typé table en cèdre de la Simon et Patrick qui est également disponible avec une table en épicéa. Les notes sont chaudes, précises et peuvent se rendre brillantes suivant l'attaque, rien à voir avec les Takamines EN10 et leur son éparse et plat. Le son est puissant et équilibré même si l'on peut parfois regrêter que les aigus soient un peu mats. Je note également un légère compression (selon les cordes utilisées) quand on joue "forte", ce qui est très musical et très exploitable.

Remarques :
- Cette guitare a été conçue pour donner le meilleur son possible pour son prix. Le choix des essences, du vernis fin et satiné et du matériau des sillets vont en ce sens. J'ai acheté cette guitare neuve en décembre 2000 - soit il y a six ans - et sa construction irréprochage a permis à la sonorité de murrir et de s'améliorer.
- Cordes à utiliser : Evitez si possible les cordes Martin qui ferrailleront. Préferez-leur des cordes phosphore type D'Addario, Thomastic-Infeld ou Adamas (mon choix) surtout si vous jouez en électro (les cordes bronze normales passent mal avec le son d'un piezo) ou aussi les D'Addario de base.
- Vous aurez une sonorité différente suivant l'essence de la table. Le cèdre donne un son très chaud et moelleux et l'épicéa quelquechose de plus cristalin (ce bois murri moins vite). Je choisirais aujourd'hui une table en épicéa par goût personnel.
- L'ayant achetée pûrement acoustique, je l'ai longtemps utilisée avec divers micros magnétiques Shadow (les modèles à double bobinage sont à oublier) puis un piezo passif de la même marque (vite démonté car j'y perdais du son) pour enfin faire monter un piezo Fishman avec préampli Powerjack (donc sans égalisation). Cette dernière solution me donne pleine satisfaction : son aussi fidèle que peu l'être un bon piezo, peu d'égalisation sur l'ampli (Torque électro quasi inconnu mais très bon) et pas d'horrible égalisateur sur l'éclisse comme chez Cacamine. Une règle à respecter : toujours employer des cordes phosphore-bronze !

AVIS GLOBAL

- Temps d'utilisation : 6 ans.
- Ce que je préfère : L'adéquation entre l'esthétique et la sonorité toutes deux naturelles, la polyvalence et le volume sonore.
- J'ai essayé des guitares pendant 6 mois avant d'être conquis immédiatement par cette guitare : Takamine (EN10 comprise que j'ai vite reposée), Yamaha, Epiphone... Seules les autres marques québéquoises (elles appartiennent toutes au groupe Godin) pouvaient rivaliser : Seagull, Norman et Art & Lutherie (moins bon niveau pour cette dernière, mais aussi plus bas prix). Il faut dépenser beaucoup plus pour avoir une véritable concurrence. Je suis désormais un partisant farouche des guitares du groupe Godin (Simon et Patrick sont les deux fils de Robert Godin qui avait fait son apprentissage chez Norman : tout se rejoint !).
- Rapport qualité/prix : incomparable à l'époque. Les Guild made in Asia et les guitares Valley and Blues peuvent aujourd'hui leur faire l'ombre.
»

Images Simon & Patrick 6 CW CEDAR

  • Simon & Patrick 6 CW CEDAR
  • Simon & Patrick 6 CW CEDAR
  • Simon & Patrick 6 CW CEDAR
  • Simon & Patrick 6 CW CEDAR

Découvrez d'autres produits !

Autres dénominations : 6 cw cedar, 6cwcedar, 6 cwcedar, 6cw cedar

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.