KaeRZed 02/12/2013

Roland A-880 : l'avis de KaeRZed

« Outils très utile... »
5

  • J'aime
  • Tweet
  • Mail
Je possède une installation très orientée "hardware" et, par conséquent, le nombre d'appareils MIDI à gérer demande un minimum d'organisation.

En fait, je l'utilise conjointement à une interface MIDI Edirol UM-880.
Mes machines multitimbrales sont directement branchées sur l'UM-880 en mode HandShake (connexion bi-directionnelle où le 'In' de l'un est branché dans le 'Out' de l'autre et inversement).
Le port 8 de l'UM-880 est branché (toujours en HandShake) sur le port 8 du A-880 qui, lui, est utilisé pour mes machines monotimbrales (chacune ayant son canal MIDI distinct).

Ainsi, avec ou sans ordinateur allumé, en jouant sur les 2 appareils (A-880 et UM-880), je peux théoriquement contrôler n'importe quelle machine de mon setup depuis n'importe quelle autre.

Le pied !!

UTILISATION

Très utile et très facile à utiliser !!!

Pas de Drivers, pas de logiciel (sauf peut-être certains éditeurs MIDI comme le défunt SoundDiver ou MidiQuest XL mais c'est à vérifier), a priori pas de mise à jour (sans changement de Firmware)...

En fait, ce n'est pas une interface MIDI dans le sens généralement utilisé, c'est-à-dire un appareil à brancher sur un ordinateur et permettant d'utiliser le MIDI entre cet ordinateur (avec les logiciels qui y sont installés) et le monde extérieur (claviers, racks et j'en passe).
C'est un Patch MIDI totalement autonome, possédant 8 entrées, 8 sorties et permettant de faire du Merge et de la répartition entre ses entrées et ses sorties.
On peut donc changer la façon dont les différents appareils d'un setup MIDI sont interconnectés sans avoir à toucher le moindre câble : tout se fait depuis la façade du A-880.
Cela soulage les câbles MIDI, les prises des appareils concernés et le dos du musicien/technicien.

Bref, si le A-880 est une interface MIDI, alors n'importe quel patch audio peut-être considéré comme étant une interface audio.
C'est à vous de voir.

AVIS GLOBAL

J'ai le A-880 depuis de nombreuses années.
Avant d'être utilisé avec l'UM-880, il l'était avec une Emagic AMT-8 selon le même principe.

Sur scène, dès l'instant que l'on a plusieurs machines hardware à gérer, ce genre de machine peut très vite devenir quasi indispensable : en un pressage de 2 boutons, le clavier maître contrôle un autre rack (ou plusieurs en même temps) sans avoir à chaîner les appareils les uns à la suite des autres en passant par les prises "Thru", ce qui est de toute façon à éviter.
De plus, le A-880 possédant 64 mémoires de Patch, on peut très bien imaginer un routing MIDI spécifique à chaque morceau (par exemple) avec changement à la volée par simple envoi d'un Program Change depuis le clavier maître.

En studio, il pourra faire office de mega ThruBox avec une fonction Merge en cadeau bonus (comme c'est mon cas).