DiMarzio DP160 Norton
+

DiMarzio DP160 Norton

  • J'aime
  • Tweet
  • Pin it

DP160 Norton, Micro humbucker pour guitare de la marque DiMarzio appartenant à la série Medium Power.


6 avis d'utilisateurs
Neuf à partir de 66 € Prix moyen : 71 €

Fiche technique DiMarzio DP160 Norton

  • Fabricant : DiMarzio
  • Modèle : DP160 Norton
  • Série : Medium Power
  • Catégorie : Micros humbuckers pour guitare
  • Fiche créée le : 25/03/2004

Nous n'avons pas de fiche technique sur ce produit
mais votre aide est la bienvenue

Distribué par hightechdistri

»

Acheter neuf DiMarzio DP160 Norton

SonoVente
(104 avis)
DP 160 Black Norton Bridge 66 €
Woodbrass
(449 avis)
Dp160bk Norton Noir 75 €

Avis utilisateurs DiMarzio DP160 Norton

Note moyenne :4.5( 4.5/5 sur 6 avis )
 3 avis50 %
 3 avis50 %
Cible :
Le Taz11/02/2014

L'avis de Le Taz"Le meilleur des deux mondes."

DiMarzio DP160 Norton
Quand on parle micros passifs, il y a généralement deux clans qui se dégagent : les amateurs de DiMarzio et le reste de l'humanité. DiMarzio a forgé sa réputation sur le DP100, un micro chargé en mids, compressé, avec des aigus présents mais adoucis. Globalement, on associe plutôt le son DM est un son sec, mais précis, qui permet d'avoir une grande définition en saturation, mais gomme certains aspects du son. C'est donc pour beaucoup une hérésie de monter cette marque sur une Gibson.

J'avais eu quelques Gibson avant d'avoir une Florentine, dont une LP Standard dont j'avais eu toute la peine du monde à remplacer le hideux 498T. J'avais tenté un DM pas adapté du tout, et quelques Seymour dont le SH4 sera le dernier avant que je me sépare de la belle, sans être convaincu. Je dois dire que ma guitare principale depuis 2001 est une Music Man équipée en DiMarzio, qui me conviennent en tous points. En recevant ma copie de Les Paul Florentine, j'ai donc contacté le guitar tech de DiMarzio pour qu'il me conseille un micro adapté, en fonction de quelques références. Ce fût le Norton, ce qui me laissa dubitatif, n'aimant ni le Tone Zone ni le Fred dont il serait censé être le chaînon manquant... Pour moi ils n'ont juste rien à voir !

Et je me suis donc retrouvé avec un Norton en position chevalet. Ca me ramenait dans le giron du son de ma Music Man, tout en restant un peu plus organique, bref, en faisant ressortir le côté Gibson de la guitare. C'était donc parfait car je pouvais passer de l'une à l'autre sans défaire mes réglages et tout en appréciant la différence. La guitare était jeune, il a fallu qu'elle se fasse un peu et maintenant qu'elle est rodée, je suis totalement sûr que c'était le meilleur choix.

On a donc le meilleur des mondes, selon moi. Un micro bien chargé en mids et qui donc chante, mord. L'attaque est loin d'être aussi compressée qu'on l'attendrait d'un DiMarzio, donc il est très efficace en rythmique rock et blues. On a également une dynamique que je trouve assez incroyable. Côté timbre, les aigus sont à la sauce DiMarzio, c'est à dire présent mais doux. Contrairement à ce qu'affirme DiMarzio dans son descriptif, je ne suis pas certain que ce soit le micro idéal pour "ouvrir" le son sur une Gibson, car si elle est trop sourde à la base (ce qui m'est déjà arrivé), vous trouverez alors l'attaque dans le bas médium trop envahissant en saturé. Les mids sont proéminents, mais très naturels. Signe qui ne trompe pas, ce micro se comporte très bien en clean, notamment sur des phrases blues et jazz. Le bas est ample, pas aussi tendu que ce qu'on attend d'un DiMarzio, légèrement loose.


On se retrouve donc avec un DiMarzio qui évite la caricature ou la redite du Super Distortion, se montre même très organique sans se perdre en fioriture et en offrant des aigus à la DiMarzio, nets, doux et présents, bref chantants. La première fois que j'ai branché cette guitare et son Norton dans un vieux JMP2203, ça a été la baffe absolue, cette copie asiatique mettait même une claque à ma bonne vieille Music Man, trop raide dans cet ampli, en apportant de la profondeur et le grain Gibson qui allume le Marshall. J'ai fait défiler tout mon Led Zep et tout mon ACDC avec juste une TS9 en façade, quel régal. J'ai retrouvé à la fois ce que j'aime chez DiMarzio, avec les bons aspects d'un SH4 qui ne serait ni brouillon ni harshy. Tout cela s'est confirmé avec mes amplis actuels, un Cornford MK50 et un Brunetti Pleximan. On passe des sons modernes en gardant de l'authenticité, aux sons plus vintages tout en gardant le confort moderne. Que demander de plus ? On a donc une alternative à certains Seymour, avec un voicing différent. Parfait pour le jeu nécessitant de la chaleur et juste ce qu'il faut de puissance, du blues (et même du jazz) jusqu'au gras bien médium d'un Slash ou d'un Billy Gibbons. Pour du shred ou du métal, ce ne sera pas le bon DiMarzio.


Du coup, après plusieurs années de bons et loyaux services, toujours conquis, je n'ai pas hésité en changeant les micros sur l'une de mes SG vintage des années 70, en duo avec un DP190 Air Classic Neck. Et c'est parfait pour ce que j'en attendais, à savoir ce côté très LP/Gibson, de mids bien chargés et qui chantent, avec une puissance bien dosée, du grain, de l'articulation, sans artifice pour rester défini en grosse saturation. C'est donc parfait, pour ce qui est ma main guitar actuelle, permettant d'avoir une touche vintage et un confort moderne. Toujours aussi dynamique, l'attaque encore plus proéminente, un régal en clean, en crunch comme en lead. Quand j'ai besoin de quelque chose d'un peu plus "fou", capable de s'aventurer dans des sons un peu plus modernes, fusion, shred ou autre, j'utilise ma seconde SG en DP100, totalement différente et très complémentaire.

En clair, si vous avez une Gibson qui ne vous satisfait pas, même si vous vous croyez allergique à DiMarzio, c'est le humbucker que vous devriez tester.
»
Scott Bis05/08/2007

L'avis de Scott Bis

DiMarzio DP160 Norton
Je l'ai cablé en bridge aujourd'hui pour le tester à la place de mon tonezone, il est difficile d'avoir des infos sur ce micro alors je vais essayer de faire de mon mieux en prenant pour point de repère le tonezone.
Alors d'entrée, c'est un excellent micro, très expressif, assez équilibré en fréquences.
Contrairement au tonezone(que j'aime beaucoup) je le trouve plus ouvert, plus brillant, il se prête à différents styles de musique, plus "rock" que le tonezone, il donne bien en son clair, en solo les notes sont moins épaisses mais l'attaque est là, les notes percent et rappellent les sons des groupes de hard us des années 80, style Ratt, Winger, etc...
Il est très polyvalent et performant mais pour le metal extreme je préfère le tonezone.
Sur une guitare tout acajou, le Norton a sa place car il n'a pas de basses excessives, je le trouve très précis pour le "rock".
Je l'essaierai en manche couplé avec le tonezone, en le baissant l'équilibre doit être jouable.
Je reviendrais au tonezone en bridge car ma tête Engl est assez hauts-medium et le Norton est trop propre, trop équilibré pour me satisfaire, c'est dommage parce qu'on peut jouer de tout avec cet excellent micro!!!
[edit] J'ai remis le Tonezone cet après-midi et ouahh!! plus j'essaie de micros et plus j'aime le Tonezone, il est finalement plus compréssé que le Norton mais plus épais et plus chaud, du moins c'est ce que je ressens et sur ma tête Engl en 6l6gc il équilibre tout ça a lui tout seul.
Norton tu es un ange, Tonezone tu es un dieu!!
»
RaphRaymond14/04/2007

L'avis de RaphRaymond

DiMarzio DP160 Norton
Je l'utilise depuis 6 mois sur une Ibanez MC300 (corps acajou, manche érable traversant). Je l'ai utilisé en manche comme en chevalet et je l'aime beaucoup dans ces deux positions. C'est un des meilleurs micros manche que j'ai eu, je pense que sur un bois plus aigu il pourrait être funky quand il est splitté, sinon il est crémeux mais légérement claquant en double, un vrai régal de polyvalence et de grain en soit.

En chevalet il a de la patate et on retrouve ce grain crémeux légérement claquant/brillant et c'est assez chouette. Ca en fait un bon micro pour tous ce qui va être distortion et même très grosse disto, il passe aussi très bien en clean, il a cette petite brillance qui manque au Tone Zone pour être plus polyvalent. J'avais justement un TZ en chevalet avant de mettre le Norton et c'est micro sont assez proche en définition et en niveau de sortie, le Norton est juste un peu plus brillant, un peu plus claquant, un peu plus polyvalent. Je pécise qu'avec les bois de et la construction de ma guitare j'ai énormément de basse et de bas-médium, peut-être que sur une guitare en avec des bois plus aigu il deviendrait peut-être un peu criard et que le Tone Zone serait plus adapté... A tester.

En tout cas j'aime beaucoup ce Norton, tout aussi précis et patateux qu'un Tone Zone mais en un peu plus chantant/brillant. Je le rapproche assez du sh-4, mais en plus défini, plus précis, un peu plus mat, mais moins brillant, chantant et claquant que le seymour.
»
kinder_guano23/12/2005

L'avis de kinder_guano"Très bon en neck"

DiMarzio DP160 Norton
Micro humbucker passif splittable (4 fils) en Alnico 5, deux rangées de plots (une rangée réglable en hauteur), niveau de sortie sympathique (352mV).

Je ne l'utilise qu'en neck, couplé à des micros bridge pas toujours très fins (SD TB6, DM DP100, etc. qui envoient du 400-450mV).

Sa sonorité est fort sympathique, et se positionne entre le Tone Zone et le Fred.

- plus de gain, de dynamique et de basses qu'un Fred (305mV), tout en conservant le côté chantant de ce dernier (difficile à décrire avec des mots, tout ça). Bref, un grain similaire, avec plus de basses, le Norton en a plus dans le gilet!

- Presque autant de gain qu'un Tone Zone (375 mV), à l'oreille ce n'est pas violemment flagrant, moins de basses (tant mieux parce qu'en neck...), autant de dynamique.

Avant de me claquer le Norton, j'ai eu quelques micros neck DM sous la main.

- Le Paf Pro, qui a moins de gain (300mV), et ça se ressent. Il bavouille aussi largement trop par rapport au Norton. Mais reste plus chaleureux que ce dernier (ceci explique celà).

- Le Air Norton (275 mV). Sympathique, mais il manque vraiment de patate pour tenir le choc face au micro bridge. Un peu un micro de danseuse quoi!

Je ne parlerai même pas des SD neck que j'ai eu très rapidement (de toute façon, chez Duncan, ça tourne trop souvent autour de 2 micros, le SH1 et le SH2 ). Grassouillet, gain pas étoudissant, grain rondouillard/baveux/imprécis. Reste tout de même le SH10N "Full Shred", l'un des rares Duncan neck à m'avoir vraiment plu.

Dernier point, je le colle devant un sélecteur Schaller Megaswitch, histoire d'avoir des zoulis sons clairs et crunch en single coil (surtout avec les débuts de patator en bridge! )

En double, il envoie tout de même pas mal, on peut faire cruncher un canal clean facilement (potard de volume à fond et coups de médiators pas très fins). Evidemment, en modulant son attaque, tout reste clean.

En simple seul, b'en... il a un son de single coil, le grain reste similaire au grain en humbucker, avec peu de ronflette (quasi imperceptible en fait!). Le volume général est alors amoindri, ce qui est normal.

En simple couplé avec le bridge splitté, on se retrouve avec un son vraiment sympathique, très légèrement "creusé", presque la position 2 d'une strat (j'ai bien dit presque).

Bref, ce micros, en profitant du split, est vraiment très polyvalent, et ratisse aussi bien dans le metal que dans la fantaisie sucrée, le blues, etc. Tout en ayant une identité sonore (pas comme certains DM, Air Norton et DropSonic en tête).

Ca y est, j'ai encore trouvé un micro neck attachant moi! Huhuhuhuhu!
»

Images DiMarzio DP160 Norton

  • DiMarzio DP160 Norton
  • DiMarzio DP160 Norton
  • DiMarzio DP160 Norton
  • DiMarzio DP160 Norton

Découvrez d'autres produits !

Autres dénominations : dp160norton, dp 160 norton

Forums DiMarzio DP160 Norton

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.