Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
< Tous les avis The T.bone SCT2000
melodeast melodeast

« On en a pour son argent »

Publié le 21/12/21 à 15:38
Rapport qualité/prix : Excellent
Cible : Tout public
J’ai testé ce micro presque scientifiquement pendant une petite heure seulement, car il me sert de micro donneur dans le cadre de la conception d’un micro « maison »

A l’extérieur :
Le sct2000 est un micro à lampes multi directivités, fourni dans une mallette avec suspension, alimentation et câble xlr 7 points. Il est, à peu de choses près, identique à l’apex 460 et consorts. Je le trouve moins beau que le sct700, son petit frère. Moins beau aussi que le CM90 de chez Eagletone. En revanche, l’alim présente mieux que les autres avec une jolie finition noire mate.

A l’intérieur:
Avant même de l’essayer, je l’ai ouvert (car apparemment il y avait un sifflement intermittent). Il y avait un fil du transfo audio qui était à moitié dessoudé et qui était en contact avec le châssis… d’autres soudures très moyennes avec des points en bulbes plutôt qu’en cône. Même dans les endroits à hautes impédances, les soudures sont brouillons, les flux n’ont pas été enlevés. Le condensateur de découplage de la capsule est en polystyrène (tout de même), entravé par une brûlure au fer à souder … la lampe, contrairement aux autres modèles que j’ai eus entre les mains, est reliée a un circuit imprimé annexe, perpendiculaire au circuit principal ; ce qui évite d’avoir des fils dans tous les sens. La double capsule, observée au flash du téléphone, présente des irrégularités assez importantes sur les deux faces. Curieusement, dans l’alimentation, la résistance de polarisation de la membrane arrière a une valeure de 1500k au lieu de 150k. Une résistance de polarisation de la plate complètement sur dimensionnée. Aussi nous avons un transfo 10:1 en sortie de cathode follower… le transfo est étonnamment gros et bien construit pour du matériel de cette gamme.

Niveau son:
Pour tester mes micros, je me suis créé un GROS projet dans mon séquenceur, qui reprend clip par clip tous les tests que j’ai pu faire sur tous mes micros. Ça me permet de les comparer et de voir l’impact qu’ont leurs composants sur leurs réponses .
Le son du SCT2000 est très similaire au CM90: micros assez sensible (12ax7), un son riche, plein, défini, des aigus ciselés sans etre agressifs. Après comparaison avec les CM90 modifiés (capsule, circuit, alim), on se rend compte qu’il y a en fait une bosse dans les bas mediums assez grossière bien que flatteuse, qui rend le tout assez brouillon. La richesse en sortie de capsule s’allie très bien avec les harmos de la lampe, mais cela au détriment de la définition. Aussi, les transitoires sont plus saillantes après remplacement de capsule. La spatialisation en prise acoustique voix-guitare est sans appel par rapport au micro d’origine. En bi-directionnel, on a entre 3 et 6 dBs de moins a l’arrière, peut être est ce dû à ce problème de résistance. De meme, a l’arrière, le son est parfois nasillard selon l’angle. C’est comme si la face arrière était plus sensible au « désaxage» alors que la symétrie du micro est parfaite.
L’alimentation est bruyante ( régulation diodes zener mais le rapport signal bruit reste tout à fait convenable )

En conclusion, je dirais que similairement à ses cousins, ce micro à lampe d’entrée de gamme est impressionnant en terme de performance et de qualité compte tenu de son prix. Un son d’une richesse, d’une ampleur digne d’un micro a lampe, des performances techniques acceptables, un très bon conditionnement, 9 directivités… le tout pour moins de 300 euros neuf. Ouf!
bon en écoutant de plus près, il est vrai que la précision laisse à désirer , le relief et les transitoires permettent de différencier instantanément les modèles améliorés . A l’intérieur, bien que la conception soit soignée, la réalisation aurait pu être meilleure.

Edit après conception du micro maison ( assez ouf cela dit en passant !)
Voici mes conclusions:

- le nouveau micro est meilleur sur tous les points, mais le micro d’origine est loin d’être ridicule cote à côte. Ce qui confirme mon avis initial très positif concernant le sct2000.
- la lampe est déterminante tant caractère du son que sur les performances techniques
- l’alimentation s’est révélée beaucoup plus importante que je le pensais au niveau de la dynamique, du relief, de la réponse en transitoires
- la capsule a été le dernier élément modifié. Et bien selon moi, ce n’est pas la capsule d’origine qui est responsable de la générosité dans le bas médium. Je pencherais d’avantage sur les condensateurs de by-pass de cathode surdimensionnés ( je kiffe ) par rapport à un c12 par exemple , mêlée à une distorsion des condensateurs électrolytiques d’origine ( ceux qui précèdent le transfo). La capsule d’origine, bien que sibliante selon la position, est plutôt honnête . Remplacée avantageusement par une RK47 de chez advanced audio, c’est tout de même pas tant le jour et la nuit que ça
- dommage le haut du micro, avec une capsule assez mal positionnée par rapport au châssis. C’est cette géométrie qui rend le mic plus sensible au désaxage

Photos liées à cet avis

  • photo
  • photo
  • photo
  • photo
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.