Devenir membre
Devenir Membre
Continuer avec Google

ou
Connexion
Se connecter
Se connecter avec Google

ou
Agrandir
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Superlux S502
Photos
1/57

Sujet Superlux S502 amélioration du circuit d'entrée

Mode clair
  • 5 réponses
  • 4 participants
  • 9 301 vues
  • 7 followers
Jean30

Jean30

101 posts au compteur
Posteur AFfiné
Premier post
1 Posté le 16/03/2012 à 11:42:27
Pas mécontent de ce micro, sauf au niveau du bruit, avec en plus du souffle plus présent d'un côté.

Après démontage et analyse du circuit (le schéma est disponible en cherchant bien), on peut améliorer la réponse des graves en remplaçant le condensateur du découplage du FET qui est à l'origine de 470pF apparemment en céramique. Un condensateur à film plastique de 1 nF est bien meilleur. J'ai au final mis un 560pF pour garder le caractère d'origine du couple.

Pour le bruit, j'ai visiblement un souci sur un composant, la plaque est de bonne qualité à la base, mais il y a pas mal de projections et le vernis final recouvre plein de poussières, c'est dommage.

Le but est de remplacer le tout par le circuit d'entrée de l'Oktava MK12 qui n'a que 2 transistors et un courant de drain qui s'ajuste tout seul, c'est simple et efficace, même si la sortie est asymétrique. Le seul problème est la place disponible surtout pour caser les 3 condensateurs chimiques de découplage et de filtrage (le tout X 2).

(Au final, j'ai laissé tomber à cause de la place)

[ Dernière édition du message le 22/03/2012 à 10:26:26 ]

technic2radio

technic2radio

44 posts au compteur
Nouvel AFfilié
2 Posté le 16/03/2012 à 11:44:48
@Jean30 Il serait intéressant que tu post quelques prises de sons avant et après chaque modifications du circuits.

[ Dernière édition du message le 30/11/-0001 à 00:00:00 ]

Jean30

Jean30

101 posts au compteur
Posteur AFfiné
3 Posté le 17/03/2012 à 21:09:38
C'est un peu compliqué sauf si on a 2 paires, dont une intacte.
Ceci dit, je n'ai pas chômé sur l'affaire et je vais tout simplement abandonner le remplacement complet des circuits à cause de la place très restreinte disponible.

C'est faisable, mais avec en partie du CMS et dans tous les cas, l'utilisation des composants nobles et plus volumineux, est assez délicate.

Il y a quand même deux ou trois petits trucs à tenter, tout d'abord, il faut mieux isoler le fil de sortie de la capsule, celui ci risque de toucher le corps du micro qui est à la masse. Un très petite section de câble télé dénudé est parfaite, on glisse le fil de la capsule au centre et ça permet d'éviter tout contact avec le bord.

Il faut en profiter pour raccourcir le fil de la capsule (impédance parasite).

Ensuite, le remplacement des 2 condensateurs de découplage à l'entrée (C1 et C2 sur le circuit). A l'origine, ce sont des 470 pF céramiques, pas top, les mêmes avec du film plastique, c'est mieux, mais globalement, j'ai senti plus d'effet avec le simple raccourcissement du fil et sa bonne isolation.

Pour remplacer les 2 condos : couper les plots en téflon, désouder et remonter les nouveaux condos en l'air. Après tout ça, j'ai eu l'impression d'une plus grande définition dans les aigus. En contrepartie, l'image stéréo est plus précise et on perçoit des différences entre les capsules, alors qu'avant, c'était plus pâteux et moins flagrant.

Ensuite, selon les goûts, il est possible de changer la valeur initiale pour 680, 820 pF, ou 1nF, selon que l'on préfère plus de graves. Là, il y a un effet de présence qui était quasiment absent avec 470 pF, donc, un avantage ou un inconvénient selon les cas.

L'autre option, consiste à désouder les 4 condos de sortie C17 C18 C19 et C20, attention, c'est du CMS, pas de retour en arrière possible, en général, les composants sont explosés après de traitement. On peu éventuellement espérer un peu du mieux dans les aigus.

Il y avait une légère différence de souffle entre les 2 canaux, apparemment du au condensateur chimique de 10µF 50V qui est relié aux transistors de sortie, il est aussi en parallèle avec un condo tantale de 2.2µF, je me suis longtemps demandé pourquoi, mais en fait c'était déjà pour réduire les risques de souffle. A ce niveau, un condensateur à film plastique de 0.22µF 63V a été rajouté en parallèle avec pour résultat une réduction du souffle des deux côtés et le fait que la différence originale est quasi imperceptible. C'est donc un point très important pour éviter par la suite de subir les désagréments du vieillissement des composants. Une valeur plus forte est possible et je l'ai finalement fait, le 10µF 50V est enlevé et remplacé par 47µF 63V, la modif est à faire sur chaque canal bien sur. Cette modif permet d'éviter des problèmes au niveau des 2 transistors qui devraient être appairés, comme ce n'est surement pas le cas, il risque d'y avoir une atténuation dans les graves avec le 10µF.

Pour le condo d'entrée, j'ai mis une valeur de 560 pF pour garder le caractère d'origine, ce qui permet en cas de dépannage d'utiliser un seul micro pour des voix, il reste dans ce cas peu sensibles aux pops.

En résumé, pour les futurs tests sonores, les modifs effectivement réalisées :
isolation de l'intérieur du boîtier autour du FET
isolation de la sortie du fil de la capsule
condo film plastique 560 pF au lieu de 470 pF
fils des capsules raccourcis
4 condos céramiques de sortie éliminés
un condo film plastique 0.22µF en parallèle sur le condo de 10µF 50V (difficile à caser, surement la modif la moins indispensable, surtout si on change le condo de 10µF)
remplacement du condo 10µF 50V par 47µF 63V

Si l'aspect feutré et un peu médium du son vous convient, ne touchez à rien, sinon, ça vaut le coup de tenter déjà la réduction du fil de la capsule. Attention, ce ne sont pas des Schoeps au final, alors il y a de grandes chances pour que mon prochain achat soit des BeyerDynamic MC 930.

Surtout, en cas de souffle plus fort d'un côté (ou les 2), retour au SAV, ce n'est pas normal, quand tout fonctionne bien, le souffle est au même niveau que mes MK12 qui ne sont pas réputés bruyants. Le souffle du Superlux est du à un problème sur les transistors de sortie qui peuvent être défectueux ou mal appairés.

Pour les tests, c'est ici :
https://fr.audiofanzine.com/microphone-statique-transistor/superlux/s502/forums/t.490986,superlux-s502-modifie-vs-oktava-mk-12,post.6816135.html

[ Dernière édition du message le 27/03/2012 à 21:39:11 ]

Jean30

Jean30

101 posts au compteur
Posteur AFfiné
4 Posté le 27/03/2012 à 21:27:14
J'ai finalement résolu le problème de souffle en simplifiant le circuit d'origine qui est très inspiré des circuits Schoeps, sauf certaines aberrations. Il y a entre autre 4 condensateurs au tantale de 2.2µF 50V assez couteux qui auraient pu être remplacé par des modèles moins onéreux et aussi performant.

Et surtout, un condensateur de découplage qui est de trop faible valeur, moralité, la transmission des basses repose sur la symétrie de l'étage de sortie, manque de chance, ce ne sont surement pas des transistors appairés (en plus, j'en avais 1 en panne).

Donc, la modification indispensable est de remplacer les 2 condos de 10µF 50V CMS par des 47µF 63V standards mais de qualité, il y a la place en les positionnant à plat.

[ Dernière édition du message le 30/11/-0001 à 00:00:00 ]

Herbiefonque

Herbiefonque

54 posts au compteur
Posteur AFfranchi
5 Posté le 26/01/2018 à 15:44:26
Bonjour jean30.
J ai fais faire vos modifs sur le s502.
Depuis mon micro est hyper fragile. Les transistor claque avec des alimentations fantôme trop puissante ou si je debranche le micro en laissant les alimentations allumé. Je sais c'est mal mais un oublie ça arrive...
Ça fait 3 fois que le micro est en panne et qu'il faut remplacer les transistors.
Avez vous le même problème? Une solution?
Merci
berl

berl

10916 posts au compteur
Membre d'honneur
6 Posté le 26/01/2018 à 19:15:47
Mettre des 2N5401 pour les PNP de sortie.
Le BC559 est faible bruit, mais ne supporte pas une tension suffisamment élevée en cas de transitoires causés par le débranchement de la phantom... Donc de temps en temps, ils claquent.

Bernard

http://sonotrad.org --- http://diato.org --- "Collectionneur" de tables numériques Innovason et de micros DIY --- Fer à souder toujours chaud...

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.