Roland FP-30
+
Roland FP-30

FP-30, Piano numérique de la marque Roland appartenant à la série FP.

firebird631 23/05/2016

Roland FP-30 : l'avis de firebird631

« Excellent rapport qualité/prix/fonctionnalités »
4

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Tout public
Je recherchais un piano numérique en complément d'un acoustique avec un toucher appréciable et un son fidèle. J'ai de suite était séduit par son touché et le design de l'appareil. De plus la modélisation super-natural de Roland a faite ses preuves.

Evidemment pour le prix Roland s'est réservé d'omettre certaines fonctionnalités qu'il faudra payer le double en prenant un FP-50. Je pense notamment à l'enregistrement en WAV qui n'aurait pas mangé de pain, mais qui aurait certainement réduit encore plus l'intérêt du FP-50. Donc il faudra se contenter d'un unique enregistrement MIDI à la fois.

Les enceintes intégrés sont minimales, mais ça reste correct pour jouer dans son salon et épater ses proches. Je l'utilise principalement au casque. Par contre pas de sortie audio séparées 6.35. Il faudra se contenter de la sortie 6.35 ou 3.5 en façade.

La pédale vendu avec est très légère, elle glisse, et la sensation n'est pas là. Je l'ai bidouillée en collant un morceau de plastique souple dessous sur lequel repose mon talon, ce qui lui évite de se faire la malle pendant le morceau. C'est plus du dépannage donc comme pédale. Je préfère utiliser ma M-Audio.

Après il est très léger pour ses qualités (14.1kg), et donc facile à trimbaler.

Ils ont été radin sur le pupitre. Mes partitions on tendance à se casser la gueule pour un rien, il l'aurait fallu légèrement plus incurvé sur le devant, et un poil plus large.

La fonction midi-USB fonctionne très bien. Concernant le bluetooth je n'ai pas de produit Apple alors il semble que je ne puisse pas en tirer grand chose étant donné que les applications ne se trouvent pas sur Android.

Contrairement au FP-50 et 80 il n'y a pas d'écran, mais on s'en passe, les fonctions sont vites mémorisées, et on jongle facilement avec. On peut régler la vitesse du métronome exactement sans.

Question sons, on retrouve 3 pianos, et en tout une trentaines de sons. Avec les 3 sons de piano, les niveaux de brillances et les quelques ambiances on arrive à avoir le piano désiré.

Je l'ai largement préféré aux Yamaha (touché et son), excepté face à la série CLP avec le 535 qui est d'un autre niveau (mais on n'est plus dans le portable). J'avais hésité avec les modèles équivalent de chez Kawai qui ont aussi un très bon touché et son. Mais comme leur ES-100 est encore plus minimaliste niveau connectique et fonctionnalités le choix s'est fait sur le Roland.

Je le rachèterai les yeux fermés. La seule question c'est "modélisation ou échantillonnage ?". Et là je dois dire que même si leur modélisation est très bonne, je ne retrouve pas la magie du son que produit un CLP 535 de chez Yamaha.

J'ai juste un peu de mal à faire des glissando dessus, question de sensibilité, mais peut-être que c'est un coup à prendre avec.

Donc je dirais que ça fait un très bon complément d'un acoustique, qui peut aussi être un bon choix pour un débutant aussi bien qu'un pro, ou pour quelqu'un qui a un budget limité et qui recherche un bon rapport qualité/prix.