Se connecter
Se connecter

ou
Créer un compte

ou
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Mesa Boogie Studio Preamp
Photos
1/349

Tous les avis sur Mesa Boogie Studio Preamp

4.4/5
(19 avis)
53 %
(10 avis)
42 %
(8 avis)
5 %
(1 avis)
Donner un avis
Cible : Utilisateurs avertis
Avis des utilisateurs
  • Benoit HoumeauBenoit Houmeau

    Un bon préamp multifonction à bien garder au chaud!!!!!

    Mesa Boogie Studio PreampPublié le 28/03/18 à 17:33
    Quel type d'amplification (Lampe, transistor,...) ?

    4 x 12ax7 et une 1 x 12at reverbe

    En façade, une entrée guitare et une entre footswitch

    au dos, une seconde entrée guitare et une autre entrée footswitch
    un envoi et retour d'effet (avec retour en stereo),
    une sortie "RECORDING OUT" avec emulateur de hp 2 jack mono (donc sortie en stereo) pour attaquer une console,enregistreur.
    et une sortie "MAIN OUT" avec 2 jack mono pour attaquer dans un ampli guitare, ampli de puissance ou console etc.
    d'autres entrée footswitch pour la reverb, l'equalisateur, et l'eq+ la reverb

    Effets: disto et reverbe.

    reglages : treble medium et bass, commun pour le son clair et disto
    un reglage…
    Lire la suite
    Quel type d'amplification (Lampe, transistor,...) ?

    4 x 12ax7 et une 1 x 12at reverbe

    En façade, une entrée guitare et une entre footswitch

    au dos, une seconde entrée guitare et une autre entrée footswitch
    un envoi et retour d'effet (avec retour en stereo),
    une sortie "RECORDING OUT" avec emulateur de hp 2 jack mono (donc sortie en stereo) pour attaquer une console,enregistreur.
    et une sortie "MAIN OUT" avec 2 jack mono pour attaquer dans un ampli guitare, ampli de puissance ou console etc.
    d'autres entrée footswitch pour la reverb, l'equalisateur, et l'eq+ la reverb

    Effets: disto et reverbe.

    reglages : treble medium et bass, commun pour le son clair et disto
    un reglage de gain pour la disto, un volume pour la disto
    un volume pour le son clair, et un volume general

    quelques commutateur comme le "rythme bright" pour rajouter des aigus sur le canal clair
    un selecteur rythme/lead."lead fat" et lead bright, servant a rajouter des medium et aigus, ou de la presence.

    un equaliser 5 bandes tres pratique pour tailler son son
    2 volume en sortie de preamp.

    UTILISATION/

    il se branche partout: dans la console, en entrée d'amplis ou rebrancher en DI.
    il faut lire le mode d'emploi pour arriver a trouver un son

    SONORITES
    je joues avec ma strat MIM et telecaster MIM classic player
    le canal rhythm est en faite du blackface de chez Fender on retrouve les sons de Jimi hendrix,the rolling stones,The who, nirvana, un son clean brillant

    le canal lead/drive est basé sur le mark 2 c+ une bonne saturation et pas besoin de pédales il sature bien et compresse aussi
    on peut aller du jazz/blues au métal sans problémes, crunch légéremnt
    les switchs rajoutent pas mal d'aigus et il faut parfois modérer la béte sinon cela devient pic a glace.

    une bonne réverbe aussi et son égaliseur 5 bandes célébre

    Avis global
    il permet de toucher tous les styles de musiques
    permet de sortir du mix.
    vraiment construit comme un char, ils font du bon matos MESA.
    une machine vintage a garder, beaucoup de possibilité au nivaux sonorités et connectiques
    Bonne polyvalence
    c'est pas pour rien que Pete townshend l'a utiliser si longtemps et méme Kurt cobain
    Lire moins
  • 6bq56bq5

    un top a essayer

    Mesa Boogie Studio PreampPublié le 04/08/16 à 20:09
    excellant preampli a lampes. sonne tres bien dans n'importe quel ampli(meme HiFi) a condition d'utiliser un bon hp guitare et d'y rentrer par le return de la boucle d'effet( ça marche aussi dans l'entrée normal de l'ampli)

    on part d'un son claire, bien claquant et cristallin à du cruch qui fait dresser les poils pour le canal claire

    sur le canal saturé on obtient des sons claire(moins brillant que l'autre canal)
    apres la palette de saturation est tres large propre et bien tranchante l'eq n'y est pas pour rien
    tres bien avec micros doubles ou simples

    la reverb fait rire, j'ai remplacé par celle d'un DC5 c'est mieux mais c'est casse pas des briques

    une sortie 'Recording" est dis…
    Lire la suite
    excellant preampli a lampes. sonne tres bien dans n'importe quel ampli(meme HiFi) a condition d'utiliser un bon hp guitare et d'y rentrer par le return de la boucle d'effet( ça marche aussi dans l'entrée normal de l'ampli)

    on part d'un son claire, bien claquant et cristallin à du cruch qui fait dresser les poils pour le canal claire

    sur le canal saturé on obtient des sons claire(moins brillant que l'autre canal)
    apres la palette de saturation est tres large propre et bien tranchante l'eq n'y est pas pour rien
    tres bien avec micros doubles ou simples

    la reverb fait rire, j'ai remplacé par celle d'un DC5 c'est mieux mais c'est casse pas des briques

    une sortie 'Recording" est dispo, elle fait le job mais je préfère mon cab Marshall

    je l'utilise depuis 3 ans apres lui avoir effectué une bonne restauration et il n'est pas question de le vendre

    decrir le son est compliqué car ça depend vraiment du hp et des lampes utiliser

    cette bete est tres polyvalente, le resulat va dependre de
    Lire moins
  • Anonyme

    Incontournable !

    Mesa Boogie Studio PreampPublié le 16/09/15 à 12:05
    En studio, directement sur ma carte son, le gros son en clair comme en saturé. A noter une sortie "simulateur d'enceintes".. Attention, ses potars très sensibles modifient rapidement le son (ajouter des aigus diminue radicalement les basses par exemple), il faut un temps d'adaptation. Après ? :bravo: QUE DU PLAISIR ! voir les démos sur Utube.
  • Dark_chameauDark_chameau

    Second couteau (suisse?)

    Mesa Boogie Studio PreampPublié le 04/07/14 à 01:12
    Je me suis chargé de remplir la fiche technique...Bande de feignasses!
    Les réglages sont :un gain- un volume par canal et un bass/mid/treble/ reverb commun...+ une equaliseur graphique 5 bandes. 3 switchs: Rythm bright-lead fat-lead bright et deux master output (pour une utilisation stéréo).

    UTILISATION

    La configuration est réellement facile quelque soit l'usage qu'on veut en faire ( direct recording ou "vrai préampli" de scène ou de studio). C'est au niveau de la recherche de son en particulier que ça devient "touchy"...
    Son architecture " a cascade" permet bien plus qu'un préampli 2-3 canaux.
    Il y a interaction entre les deux canaux. On règle son canal lead et on paufine avec…
    Lire la suite
    Je me suis chargé de remplir la fiche technique...Bande de feignasses!
    Les réglages sont :un gain- un volume par canal et un bass/mid/treble/ reverb commun...+ une equaliseur graphique 5 bandes. 3 switchs: Rythm bright-lead fat-lead bright et deux master output (pour une utilisation stéréo).

    UTILISATION

    La configuration est réellement facile quelque soit l'usage qu'on veut en faire ( direct recording ou "vrai préampli" de scène ou de studio). C'est au niveau de la recherche de son en particulier que ça devient "touchy"...
    Son architecture " a cascade" permet bien plus qu'un préampli 2-3 canaux.
    Il y a interaction entre les deux canaux. On règle son canal lead et on paufine avec le clean qui va rajouter du sustain sans sur-saturer le lead, du bright sans péter les molaires, ou des basses en poussant le volume; étonnant?
    Le manuel est très utile, voir indispensable mais les oreilles doivent être là aussi pour arriver à ses fins.
    La partie eq 5 bandes est désactivable ou assignable indépendamment du canal et rien qu'avec quelques db en + ou- par bande, le son change du tout au tout! La reverbe peut paraitre chétive ou envahissante selon le numéro de série et je conseil de la régler soi-même (je parle de la tension des ressorts).

    SONORITÉS

    J'en ai possédé un dans les 90' et j'ai redécouvert sa polyvalence il y a peu.
    Les cleans sont agréables, étincelants selon ce qu'on branche, les crunchs et leads sont ciselés et bien définits, pleins de nuance et de dynamique.
    Je le joues avec plusieurs guitares qu'il serait fastidieux de détailler ici mais qui couvrent l'ensemble des sonorités existantes.
    Pas un son n'est détestable, attention toutefois aux aigues qui peuvent être fatigants à la longue, ne pas forcer sur la bande des 6600 hz. Une égalisation " raisonnée" donne d'excellents résultats mais un "V" marche aussi très bien.

    AVIS GLOBAL

    Je ne sais plus qui disait plus haut que c'était le haut de gamme... Et non laulec, c'est son grand frère le quad préamp (dont je balancerais volontiers un avis plus tard) qui s'y colle. Meme architecture en cascade mais double de possibilités, certains ayant même une implémentation midi, sommaire mais quand même.
    Ayant un triaxis V1, il fait toujours partis de mon rig comme second couteau et il est très complémentaire.
    Le studio pré est en fait un mark II c+ mis en boite, ni plus ni moins. IL fait des merveilles en jeu au volume et non, mésa n'a définitivement pas un son gras et sale comme certains le déclarent à loisir. Il commence même à avoir un petit coté "vintage" pas déplaisant.
    Lire moins
  • IntercontinentalIntercontinental

    Ca fait mal !

    Mesa Boogie Studio PreampPublié le 13/05/14 à 19:36
    :)

    UTILISATION

    La configuration est-elle simple ? non
    le manuel ? Il est vital, et j'aime sa façon simple d'expliquer, il me donne l'impression d'avoir été écrit par les ingés qui ont fait le préamp : des termes techniques, et tout ce qu'il y a savoir, mais un ton qui n'est pas "pour obtenir un son de type metal, appuyez sur le bouton et vous obtiendrez le pouet-pouet souhaité" mais plutôt "alors le potard de treble va apportrer de l'agressivité et du gain au son, pendant que les basses vont permettre de donner plus de rondeur au grain. On peut en mettre très peu, mais s'il en manque, tu auras un son avec peu de relief."
    et moi en lisant ça : "aaaaaaah ! "

    " L'EQ 5 bandes peut…
    Lire la suite
    :)

    UTILISATION

    La configuration est-elle simple ? non
    le manuel ? Il est vital, et j'aime sa façon simple d'expliquer, il me donne l'impression d'avoir été écrit par les ingés qui ont fait le préamp : des termes techniques, et tout ce qu'il y a savoir, mais un ton qui n'est pas "pour obtenir un son de type metal, appuyez sur le bouton et vous obtiendrez le pouet-pouet souhaité" mais plutôt "alors le potard de treble va apportrer de l'agressivité et du gain au son, pendant que les basses vont permettre de donner plus de rondeur au grain. On peut en mettre très peu, mais s'il en manque, tu auras un son avec peu de relief."
    et moi en lisant ça : "aaaaaaah ! "

    " L'EQ 5 bandes peut se régler en V comme ces groupes qui remplissent les stades pour un son plus agressif, mais tout le travail de R&D a été fait avec l'EQ désactivée, pour que vous ayez un son de qualité à re-travailler" : j'adore, c'est tout à fait la façon dont je l'aurais expliqué, et c'est exactement la façon dont j'aurais conçu le préampli, d'ailleurs : un son magnifique quel que soient les réglages, et la possibilité de le sculpter dans tous les sens.

    Parlons du son : obtient-on facilement un bon son ?
    Ca dépend. On obtient un son super à chaque tour de potar, mais obtient-on facilement le bon son? Non, parce que pour cela il va falloir le chercher un petit peu, et la bête est complexe : 4 potars de gain, deux EQ différentes, plein de switches différents, une EQ 5 bandes vous attendent, avec le meilleur système de preset au monde : un bloc, un crayon, et des oreilles.

    Venant de technologies bien plus modernes, c'est un vrai souffle d'air frais. Ca fait tellement de bien de pas être noyé dans des preset dont je ne me sers JAMAIS parce que je les trouve dégueulasses, et de pouvoir se régler un son avec des vrais potards, tout en ayant des possibilités sonores que je n'imaginais pas possibles sur de l'analogique.

    SONORITÉS

    Convient-il ... ouais, si j'avais un style de musique défini, en fait, mais comme j'aime autant DT que wes montgomery, ça va prendre un certain temps. Mais la polyalence du préamp' et le fait que le son me plaisent beaucoup font qu'en effet, ce préampli ressemble beaucoup à l'idée que j'ai de "mon son".

    Pour l'instant (parce que j'aurai d'autres guitares dans l'avenir) un vieille Ibanez RG en dimarzio evo2. C'est très plaisant comme son, mais du coup j'ai une guitare qui sonne comme on la joue et un préampli qui fait la même chose, et je suis en train de re-bosser mon jeu, du coup, parce que le mesa met en évidence les défauts de certains aspects de ma technique. Bien sûr, il le fait de telle façon que l'auditeur moyen dira "owah, c'est beau" mais il te fera savoir, discrètement, qu'en fait, cette note-là, elle sonnait pas.

    Je ne déteste aucune sonorité, a la limite, la sortie HP simulée a un côté "nid d'abeilles". Mais du coup, j'ai pu comparer avec différents matériels, du pod 2 jusqu'à l'axe FX de mon pote (que j'utilise au moins 2/3 fois dans la semaine et que je commence à connaître). L'Axe s'en sort bien (par rapport à un vrai cab, c'est très acceptable), le pod 2 a un son soi-disant plus gros, mais en fait, c'est juste moche en test A/B avec le studio preamp, des impulses sur le son du mesa ne font que donner un son moins beau se noyant à fond dans le mix ... résultat des courses : la plupart des simus de HP d'appareils en dessous de 1500€ ont un son bien plus laid que la sortie recording du mesa, et je n'hésiterais pas une seconde à mélanger des prises mesa/boogie avec des prises fractal audio.


    Et avec une bonne EQ et un peu de savoir-faire (qui s'appelent un léger slapback très discret) on peut assez simplement sortir un son écoutable.

    Mais je sais au fond de moi, si je veux un son qui casse la baraque il me faut un ampli de puissance et un cab (et un micro, et du temps pour placer mon micro, et un local à l'acoustique potable).

    Dans l'intervalle, j'utilise mon fender frontman 212 comme poweramp+cab. Le son, sustain, feeling, tout tient carrément la route, ça sonne ! (mais les HP chinois 1er prix de ce combo -la pire pièce dedans, le reste est décent- apportent une coloration très légère, mais bien merdique au son).

    AVIS GLOBAL

    une petite semaine

    Avez-vous essayé beaucoup d'autres modèles : put*** ouais, pour découvrir que mes oreilles n'aiment que le matériel hypercher, mais ne détestent pas certains amplis à transistor, et que mes doigts jouaient mieux avec du matériel au son hyper défini. Parce que le Mesa sonne gras, mais tout s'entend, chaque note ressort superbement. Et qu'en fait, le bon matos, c'était à la fois simple et compliqué : il existe des myriades d'amplis et d'effets et de guitares, pour chaque budget, chaque guitariste, et franchement, je trouve qu'on nous prend ouvertement pour des gogos quand je vois les prix de certains matériels.

    (mode philo de comptoir activé)

    Du coup j'ai été ravi de dénicher un matos qui a fait ses preuves à un prix qui correspondait à mes modestes économies de jeune (parce que y'a pas que les étudiants qui sont fauchés, les autres jeunes aussi en chient comme des russes, pas question d'aller boire des coups tous les jeudi soir... ). Ca fait des années que j'en entend parler, et j'ai décidé de sauter le pas.

    Ce qui a vraiment créé en moi la décision de me l'offrir, c'est que : ce préampli (tout comme ma guitare) a été dans des mains très expertes. Qui en sortaient des sons complètement démentiels, plus beau que ça, tu meurs.

    Et donc avec ce type d'engin, la seule limite ... c'est mes doigts et mes oreilles. Le point positif, c'est que ça se bosse.

    (et donc, voici la fin du mode philo de comptoir)

    A vous de décider si ce matériel vous convient. Moi je l'aime beaucoup, depuis la toute première note que j'ai joué dessus (mais je savais déja exactement à quoi m'attendre). Si j'ai un conseil à vous donner : n'hésitez pas à vraiment chercher un très bon matériel d'occasion, et n'hésitez pas à y passer du temps (et malheureusement, des sous). Et une fois que vous aurez trouvé "votre" truc, n'en changez pas, apprenez à vous en servir et connaissez-le par coeur.
    Lire moins
  • lauleclaulec

    bienheureux les possesseurs!

    Mesa Boogie Studio PreampPublié le 31/03/13 à 20:44
    1 photo
    5lampes

    UTILISATION

    on obtient pas du tout facilement le son qu on cherche
    le mieux c est de respecter les reglages notice


    SONORITÉS

    le son depend de ce qu il y a derriere
    soit direct carte son:
    -terrible,super emulation!c est le mode que j utilise le plus:respect!
    je suis sur qu un bon boitier di en plus et ca dechire tout

    soit ampli puissance a lampes:
    monstrueux! mais completement different du son emulated.il faut le savoir
    je l ai essayé avec un peavy classic 50/50 et la....! les deux sons prennent une ampleur dingue!
    fini le caractere medium qui m irrite un peu en sorties simulateur.ca envoie du lourd!

    apres faut voir et pas hesiter a faire de nombreu…
    Lire la suite
    5lampes

    UTILISATION

    on obtient pas du tout facilement le son qu on cherche
    le mieux c est de respecter les reglages notice


    SONORITÉS

    le son depend de ce qu il y a derriere
    soit direct carte son:
    -terrible,super emulation!c est le mode que j utilise le plus:respect!
    je suis sur qu un bon boitier di en plus et ca dechire tout

    soit ampli puissance a lampes:
    monstrueux! mais completement different du son emulated.il faut le savoir
    je l ai essayé avec un peavy classic 50/50 et la....! les deux sons prennent une ampleur dingue!
    fini le caractere medium qui m irrite un peu en sorties simulateur.ca envoie du lourd!

    apres faut voir et pas hesiter a faire de nombreux essais de lampes (5)


    AVIS GLOBAL

    de temps en temps y a des trucs qui sortent et qui ont une magie immediate un truc qui s explique pas
    quand on est en face on se dit : ah ouai!! et on reste un peu bete comme un vieux twin reverb un vox ac30 d epoque ou un jcm800 avec un 4*12

    meme si le grain ne correspond pas trop au neo metal lourd il vous sera utile alors plutot en solo
    ca traverse le mix d une puissance!! vous verrez que vous baisserez la guitare lead

    la machine valait 1500 euros a sa sortie c etait le haut de gamme juste en dessous du quad comme le precise a raison dark chameau
    Lire moins
  • RickDRickD

    Mesa Boogie Studio PreampPublié le 18/04/08 à 08:12
    contenu en anglais (contenu en anglais)
    - What type of amplification (Tube,transistor,...)?
    Tube

    - How much power is delivered?
    N/A, this is a preamp.

    - What connection types are there?
    More than you can imagine: inputs, outputs & loops all over the place.
    Ins on the front & back...2 output channels with individual settings...footswitch...this is some serious piece of pro gear.

    - What are the setting controls, effects?...
    Not sure i can count that high...
    5 band graphic EQ + 3 band regular EQ, volume, master, rhythm bright switch, reverb, lead drive, lead master, EQ IN/auto/off, lead mode, lead fat, lead bright, master out A, master out B.
    10 rotaries + 5 EQ faders. Never seen anything like it.

    UTILIZATION

    - Is the general configuration/setup simple?
    Yes, same settings as you're used to on an amp, plus some more than you just have to try...nothing tricky.

    - Can you easily get a good sound?
    Now this is trickier than expected cos you're tempted to fiddle around and the EQ is very powerful. But you can get good sound if you stop messing around, haha.

    - Is the manual clear and sufficient?...
    Mine was second hand and i never had the manual.

    SOUNDS

    Some say this has the best clear sound ever when used via the direct out for recording. True that it sounds quite good.

    The distortion when pushed to the max gives you that endless sustain you've always dreamt of when listening to Gary Moore...

    But Mesa/Boogie sounds Mesa/Boogie. You'll probably love it but you might not. Try it!

    In any case, the range of sounds you can obtain here is awesome, and we're talking top of the range here. This is no POD or Boss pedal, folks, this is IT.

    OVERALL OPINION

    I've not used this all that much simply because it hasn't been plugged in and it was easier to use the combo but when i did i was amazed every time.

    It sounds like nothing else, that's what's great about it, and it's clean. If you're into metal or grunge you might not want this... :-/

    If you want true class, get one of these, but if you want it to sound like it should beware that you should have a proper amp and a good cabinet to back it up. Plugging this into a combo won't do it justice.
  • ibanez4life SZ!ibanez4life SZ!

    Au début le ton de votre série Mark rack!

    Mesa Boogie Studio PreampPublié le 20/04/11 à 01:06
    contenu en anglais (contenu en anglais)
    Those familiar with the earlier Boogie Mark series amplifiers, such as the Mark II and Mark III will be at home with the features of this preamp, including

    - Rhythm and Lead channels with shared EQ
    - Individual Lead drive and master
    - Rhythm bright switch
    - Lead bright and fat switches
    - Stereo output with individual levels
    - Recording outs
    - Switchable Graphic EQ
    - Spring reverb
    - Ground isolation switch


    UTILIZATION

    As with any of the Mark series amplifiers, the initial learning curve can be a bit steep. The EQ settings affect each other over the range, so dialing your sound in properly is a bit of a balancing act. Dual drive pots can be a bit of a learning curve aswell, finding a good balance between saturation, feel, and low noise floor. The GEQ is very powerful, and offers great tonal shaping over the modes. Thanks to this, the shared EQ is not too big of a problem, as one can dial in the rhythm channel, and then use the GEQ to perfectly shape the lead channel. The ground isolation switch is also a great feature for quiet operation in most rack settings.

    SOUNDS

    The Mesa Studio preamp sits between the Mark II and III tonally. The rhythm channel offers a very nice and shimmery clean, and breaks up nicely when pushed harder. The lead channel offers the high gain sounds that put Mesa on the map. The gain is smooth and fluid, even more so than the newer Mark IV and V models. Between the two drive dials, an insane amount of gain can be dialed, but this is not the reason for the design. Between these two, the perfect amount of both feel, and drive can be dialed in. The GEQ, as with most of the mark series, is the perfect compliment to the lead channel, and is the key to some of the more aggressive high gain sounds found in the design.

    OVERALL OPINION

    I love my studio preamp. It is more true to the original Mark tones than the recent iterations, and offers the sounds in a small and inexpensive package. Pair with your favorite power amp, and there are some GREAT tones available. For the most authentic Boogie tones, I recommend a Mesa power amp.
  • King LoudnessKing Loudness

    Un préampli couchette cool de Mesa!

    Mesa Boogie Studio PreampPublié le 06/05/11 à 00:05
    contenu en anglais (contenu en anglais)
    The Mesa Boogie Studio Preamp is based on the classic Mesa Boogie Mark IIC+ amplifier, but in the popular rackmountable form of the late 1980s. It's a tube preamp that takes up about two rack spaces and has 5 preamp tubes. It's got two channels, rhythm and lead, as well as the classic 5 band graphic EQ, onboard reverb, a high quality effects loop, recording outs and of course outputs to run to your power amplifier. When I owned it I paired it with the power amp that was included in the package... a late 1980s MosValve MV962 solid state power amp putting out 80 watts of power per side.

    It's laid out very much like a classic Mesa Mark series amp and the controls react very much the same, so that's a great thing for people who have used Mesa amps before... they should be able to dial it in reasonably well if they have a good understanding of how Mesa's work.

    UTILIZATION

    Getting a good tone out of this rig was extremely simple for me, since I had previously owned a Mesa Mark III for over a year and was intimately familiar with how to dial in a Mesa Boogie Mark series amp to sound how I wished it to sound.

    As stated above, there is two channels, rhythm and lead. It features a volume control that acts as a master gain between the two channels, a master volume control, treble, middle, bass and reverb controls. The lead channel has its own drive and volume controls, so it does act in a very similar way to the Mesa Mark III I owned previously, whereby there is a master volume (read: gain) control for the whole amp, as well as a master volume, but the lead channel also has its own drive and volume controls.

    In addition, it has the standard 5 band graphic EQ and a switch to turn that on and off. There are also two switches on the bottom of the unit labelled lead fat and lead bright, and they act like the pull knobs on the older Mesa Mark series amps... they add gain and saturation, as well as some tightness.

    SOUNDS

    I was using this rig with a myriad of Ibanez and Gibson guitars and was playing primarily eighties LA metal with a little bit of Petrucci esque prog thrown in on occasion. I would describe it as a fairly high gain unit for sure. The overall set of tones were very crystaline as well... very "hifi" and eighties sounding in nature.

    Cleans had a very nice chime and jangle with both single coils and humbuckers. I didn't particularly find that it had much grit when you dug in a bit, so I found it to be a bit less versatile there. Overdriven tones had that classic searing Mesa sound. From classic LA metal tones to mid boosted, very smooth lead tones, I had no problem getting a good distortion sound out of the unit. Even using a solid state power amp and a cheap 4x12 cabinet, I was able to really enjoy the tones out of this preamp. It's a fairly flexible preamp in that you can go from very scooped mid tones to very boosted mid tones and it will sound excellent either way.

    OVERALL OPINION

    All in all I feel the Mesa Studio Preamp is a killer sounding, and fairly affordable way to get the Mesa Mark series tone. I sold it because I simply did not like hauling around a heavy and bulky rack case everywhere I went, so I opted to go back to a head and 2x12 rig. For the $300-$400 they seem to sell for used, they're a great deal, and paired with a nice tube power amp like a Mesa 2:90, I can imagine that they're even more stellar.

    If I was to buy a rig like this again, I would opt for a Mesa Mark III or .50 Caliber head, simply because I don't like schlepping rack gear to and fro. However for a studio rig I would take this in a heartbeat... just so long as I didn't have to bundle it in a rack case to be moved around.
  • James...James...

    Le secret le mieux gardé de Mesa

    Mesa Boogie Studio PreampPublié le 06/08/11 à 22:27
    contenu en anglais (contenu en anglais)
    On the surface this looks like a somewhat simple and dry preamp. 2 channels. Effects loop. Graphic eq. A few switches and such. Once you dig into the manual you realize the possibly versatility with this preamp. Yes, dialing this thing in is in reality the equivalent of driving a space ship, but this is Mesa and you shouldn't known that before you started.

    UTILIZATION

    Let's start with the clean channel. This is a bit less complicated than the lead. Basically it's a blackface circuit. It's best to treat it like that and take what you can get from it. Nice dark sparkly fender cleans are to be had here. Actually, besides maybe the Suhr 3 channel preamp, this is the best blackface cleans you will ever get from a preamp. That's really all there is to be said for the clean channel.
    The lead side is another story. It's very versatile. If it weren't for the manual, many players would be lost. Using the graphic eq as well as the various switches you can go from a classic rick kind of crunch to a Mark II Kirk Hammett style high gain sound, to a more modern recto/mark IV petrucci thing.

    SOUNDS

    I use it with a Peavey 50/50 power amp into a VHT 4x12. This amp is an odd fit in a lot of bands. It's not quite modern metal but it's not quite 80's hair either. It fits in great with 90's alternative. It can easily do the metallica thing. I expect a lot of people who use these don't spend much time on the clean channel which is a shame for how good it is. It's a stretch to say, but you can use this in a lot of situations. I have a friend who used one in a post rock band for years. If you do dream theater it can get that tone easy. It's basically a Mark clone after all.

    OVERALL OPINION

    This preamp isn't for everyone. But it's a darn good preamp. If you like American sounds, this is the preamp to get I think. Unless you have some huge budget. It won't do marshall or vox. But it will do fender and mesa without a hitch. The value is massive. Both channels alone are worth the price. Try changing the tubes around. They really do matter a lot.
  • poutilayapoutilaya

    Gardez le ! si, si, gardez le !

    Mesa Boogie Studio PreampPublié le 10/11/11 à 21:37
    1 photo
    Edit juin 2017 :
    pour des raisons de logistique, (comprendre : il faut porter et il y a du trajet à pied), je suis passé sur combo transportable (fender princeton) et petites pédales soigneusement choisies.
    c'est pas le son du studio pré, mais pour du live, ça sonne très très bien.
    et donc, maintenant, le mesa me sert à la maison. j'utilise ses sorties "émulation de hp", à travers mon petit système home studio (monitoring "hi-fi", je produis rien de pro, j'ai pas besoin de la fiabilité radicale, j'ai besoin que ça sonne chouette). luxe scandaleux par rapport à la machine que c'est, oui oui, je culpabilise... mais en fait non, car vu le prix en occase, un pod couterait autant. alors qu'e…
    Lire la suite
    Edit juin 2017 :
    pour des raisons de logistique, (comprendre : il faut porter et il y a du trajet à pied), je suis passé sur combo transportable (fender princeton) et petites pédales soigneusement choisies.
    c'est pas le son du studio pré, mais pour du live, ça sonne très très bien.
    et donc, maintenant, le mesa me sert à la maison. j'utilise ses sorties "émulation de hp", à travers mon petit système home studio (monitoring "hi-fi", je produis rien de pro, j'ai pas besoin de la fiabilité radicale, j'ai besoin que ça sonne chouette). luxe scandaleux par rapport à la machine que c'est, oui oui, je culpabilise... mais en fait non, car vu le prix en occase, un pod couterait autant. alors qu'en terme de son, ça n'a rien à voir, et qu'en plus, pour travailler l'instrument, c'est du matériel très fin, tout s'entend, rien n'est "tassé", > obligé de jouer "propre et net".
    donc voilà, le titre "gardez-le", je pourrai y ajouter "quoi qu'il se passe".
    toujours aussi fan, même si je me sers d'autre chose, pour sortir. c'est vraiment une machine à part.


    Edit mars 2017 :
    j'ai fait un monstrueux (:-) investissement : un footswitch double (Boss, autour des 50 euros). Du coup changement de canal au pied et EQ 5 bandes on/off au pied.
    Autrement dit : 4 sons au pied (= clean avec/sans EQ et graou avec/sans EQ).
    après essais, j'utilise l'EQ pour calmer la bête en rythmique, que ce soit en clean ou en satu.
    C'est donc le son solo qui sert de son de base. je trouve que ça donne de meilleurs résultats que d'utiliser l'EQ comme boost, ce qui était ma première idée.
    le footswitch boss permet de choisir la polarité pour chaque connecteur. Dans ce cas. ça prend tout son intérêt : la Led du footswitch est allumée quand l'EQ est off (donc solo, plus fort) et éteinte (paradoxalement) quand l'EQ est enclenché (son moins fort et moins de mids). et donc, vu qu'on peut choisir, l'inverse serait possible aussi. Perso, je dois être un peu traditionaliste, un voyant rouge allumé me semble plus indiqué pour signaler "solo" ou "disto" que si c'est allumé-rouge pour "calme".
    A force de touiller, je suis arrivé à équilibrer les deux canaux, ce qui le rend vraiment utilisable live.
    l'astuce réside beaucoup dans les potards bass et mids. trop de basses dans la disto : pas beau, sauf si on cherche le gras. médium : attaque directement l'étage satu, donc le taux de distorsion est étroitement relié à la quantité de mids. (ce qui s'avère pas mal : en solo : beaucoup de mids = plus de satu et perce mieux, et en rythmique : correction par l'EQ 5 bandes).
    NB . je refais régulièrement des comparatifs avec du matériel digital (je rêve toujours et encore de légèreté..) et en gros ça donne chaque fois le même truc : je passe sur digital : "c'est quand même pas mal, pis toutes les possibilités, pis ça sonne quand même..." je repasse sur le studio pre : "woh p.....n ! ah ouais, d'accord.... pas le même monde". tout est dit.




    Edit automne 2016 : j'en ai retrouvé un ! Et je me demande à chaque fois que je m'en sers comment j'ai pu être assez ... "distrait" pour vendre le précédent. C'est vraiment un des meilleurs préamplis qu'on pusse trouver. (Merci de remarquer que je me modère, je n'ai pas écrit "le") .
    Description : v/les autres avis. une seule remarque : bien réglé, on a vraiment 2 canaux, et l'EQ 5 bandes peut même servir de booster pour les solos.
    edit décembre 2011 . v/s/utilisation

    UTILISATION

    sa qualité : on peut presque tout faire.
    son défaut : on peut presque tout faire !
    donc, il faut l'apprivoiser. A force de le "touiller" il finit par devenir familier, et là, ça devient géant. Quand on en est au point où on sait quels potards tourner et de combien les tourner pour passer instantanément de Fender à Marshall à Vox à Orange, du clean clinique au clean à la Keith, de l'épais façon Gimme Shelter au hard Rock 80', du claquant au baveux, de Brian May à Santana à Knopfler au Jazz au Funk à ..... etc... n'en jetez plus!

    en gros, il est exigeant, très sensible, quelque fois surprenant (mais si, je parle d'un préampli...), mais absolument fabuleux en ce qui concerne la qualité du son. Et, sauf erreur, c'est quand même un peu ça le but, non ?

    Donc non, au départ, on n'obtient pas facilement un bon son... mais si on fait l'effort, et qu'on a un peu de patience, au final, on obtient facilement beaucoup d'excellentissimes sons.

    je précise quand même que j'ai renouvelé les lampes, et en ai profité pour les changer au passage. (sauf celle de la réverb) pour les 4 "V", j'ai 3x du JJ et une EH (en V2, sauf erreur). çA marche plus que bien. Les JJ sont hyper clean, dynamiques, et très transparentes. La EH ajoute juste ce qui manquerait aux JJ de gain et gouteux. Paradise !

    Edit décembre 2011 : en fait, la lampe EH, si elle donne du "guts" au canal disto, a tendance à écraser un peu en clean (= perte de dynamique et légère perte de transparence dans l'aigu). j'ai remis une mesa comme d'origine, et ça marche très bien. J'en vien même à penser qu'avant de changer de choix, simplement lui redonner 4 12AX7 mesa, ça le fait très très bien, vu que, comme par hasard, c'est sur cette base qu'il a été réglé...
    BONUS :
    si la gestion des 2 canaux vous fatigue : utilisez comme tête mono-canal ! c'est la grande mode, en ce moment. Et dans le cas du studio-pre, prenez le canal disto comme base, en réglant les différents volumes et gains de manière à obtenir un "presque clean - limite sale", il sera hyper dynamique (réagit au jeu comme peu d'ampli peuvent s'en targuer) et harmoniquement très riche, vu l'utilisation des 4 lampes, sans réelle disto pour autant.
    faites le calcul : prix de ce monstre d'occase + un power amp (d'occase aussi, tant qu'à faire ) = une tête mono-canal top niveau qui rivalise en versatilité, dynamique et richesse harmonique avec les meilleurs produits "boutique". Que demande le peuple...?

    SONORITÉS

    v/point utilisation. Je pense qu'à part quelques styles extrêmes actuels, il peut convenir à tout. Et toujours à un niveau au minimum enviable.
    Et même pour le plus trash des sons, je ne serais pas étonné qu'en lui mettant des lampes avec plus de gain, on y arrive aussi. (les 4 tubes sont quand même en série quand on est sur le canal lead).

    un autre super point : il a deux sorties compensées pour l'enregistrement (voir son nom...) et elles sont OK.
    branché en direct dans des moniteurs, ça sonne franchement hyper bien. (genre : Line 6 ou Digitech, y zon des mémoires et pis des effets, heureusement pour eux, parce qu'en "side by side" ce qu'ils peuvent sonner artificiel, petit,... et pourtant, seuls, je trouvais la série de RP digitech pas mal...avant)

    AVIS GLOBAL

    je ne mets quand même pas parfait, vu le côté "fonctionalités", évidemment dépassé par les monstres programmables actuels. N'empêche, ce truc à le son, et à les sons. mais surtout, il a le son. celui qui donne envie de jouer, encore et encore, rien que pour le plaisir d'entendre ce qui sort...

    rapport qualité-prix : acheté d'occase pour env. 320 €, vu la qualité de son, je considère que c'est le deal du siècle.
    (toujours pour la même raison : quand tu t'y habitues, va essayer des têtes 15W à 700€... tu passes pour le mec blazé, mais c'est pas ta faute, t'entends la p....n de différence...!)

    mon avis n'est pas objectif, et je n'essaie même pas. Ce préampli fait partie de cette catégorie rarissime et précieuse pour cela, les bidules qu'on se met à aimer pour ce qu'ils nous font faire : plaisir, jouer ! Et c'est ça le gâteau, le reste, c'est que de la chantilly...

    d'où la conclusion : si vous en avez un, gardez le, quoi qu'il arrive. Parce que sinon, vous le regretterez, ou vous finirez par en chercher un autre...
    EDIT décembre 2011 : voir sous utilisation, donc je persiste et je signe.
    Lire moins
  • Anonyme

    Mesa Boogie Studio PreampPublié le 09/12/09 à 00:59
    Quel type d'amplification (Lampe, transistor,...) ?

    4 x 12ax7  et une1 x 12at pour la reverbe

    Quelle connectique ?

    en façade, une entrée guitare et une entre footswitch

    au dos, une seconde entrée guitare et une autre entrée footswitch
    un envoie et retour d'effet (avec retour en stereo),
    une sortie avec emulateur de hp 2 jack mono (donc sortie en stereo)
    et une sortie "normale" avec 2 jack mono pour attaquer dans un ampli guitare
    d'autres entrée footswitch pour la reverb, l'equalisateur, et l'eq+ la reverb

    Quelle est la puissance délivrée ?
    bah c'est un preamp quoi donc la puissance normale, cependant faire attention au volume de sortie du preamp, si on le laisse a plus du tiers, je f…
    Lire la suite
    Quel type d'amplification (Lampe, transistor,...) ?

    4 x 12ax7  et une1 x 12at pour la reverbe

    Quelle connectique ?

    en façade, une entrée guitare et une entre footswitch

    au dos, une seconde entrée guitare et une autre entrée footswitch
    un envoie et retour d'effet (avec retour en stereo),
    une sortie avec emulateur de hp 2 jack mono (donc sortie en stereo)
    et une sortie "normale" avec 2 jack mono pour attaquer dans un ampli guitare
    d'autres entrée footswitch pour la reverb, l'equalisateur, et l'eq+ la reverb

    Quelle est la puissance délivrée ?
    bah c'est un preamp quoi donc la puissance normale, cependant faire attention au volume de sortie du preamp, si on le laisse a plus du tiers, je fais saturée ma table de mixage (mx8000) avec le gain au min, et le fader lui aussi au min.

    Quels sont les réglages, les effets ? ...
    pour les effets la classique disto et reverbe.

    pour les reglages : les reglage treble medium et bass, commun pour le son clair et disto
    un reglage de gain pour la disto, un volume pour la disto
    un volume pour le son clair, et un volume general

    et quelques commutateur comme le "rythme bright" pour rajouter des aigus sur le canal clair (tres subtil)
    un selecteur rythme/lead, qui aurait été plus clair sous le nom de (clean/dist)

    un "lead fat" et lead bright, servant a rajouter des medium et aigus, ou de la presence.

    un equaliser 5 bandes tres pratique pour parfaire son son, qui est actionné avec un switch a 3 position,
    1 il ne marche que sur la disto
    2 il est bypassé
    3 il marche sur les 2 canaux

    un switch derriere pour faire passer la masse soit par la carcasse soit par je ne sais quoi

    et enfin les 2 volume en sortie de preamp

    donc une multitude de reglage



    UTILISATION

    La configuration est-elle simple ?

    Bah ce sont les reglages que l'on retrouve sur tous les amplis donc pas dur de comprendre, peut etre les commutateur de bright et fat en plus

    Le manuel est-il clair et suffisant ? ...

    je l'ai vaguement survolé, mais mon anglais étant assez ridicule j'ai pas tout compris,
    cependant on comprend assez rapidement son fonctionement
    il y a aussi des exemples de preset ce qui peut faire une bonne base lorsque l'on ne connais pas encore le préamp pour trouver son son.

    Obtient-on facilement un bon son ?

    Alors la, il faut vraiment passer du temps dessus, experimenter, prendre son temps, en meme temps on achete pas un preamp de ce type si on veut jouer direct avec un son qu'on aime bien pour ça il y a marshall!
    mais bon c'est largement faisable

    SONORITÉS

    Convient-il à votre style de musique ?

    Je joue essentiellement du death et viking metal, je n'ai rien a redire, contrairement a ce que l'on peut lire, le gain, est je trouve suffisant, tout en ayant encore de la marge. les sons peuvent etre reglée de façon a sonner precis, baveux, plein, creux etc tout est possible

    Avec quel(s) guitare(s)/basse(s) ou effets(s) en jouez vous ?

    J'ai une cort x6 et une jackson rx10d

    l'ampli restitue bien la personalité des 2 instruments,
    ce qui peut aussi etre un probleme,
    pour un certain reglage, la cort va sonner "normalement" alors que la jackson elle sera beaucoup plus grave.
    Mais bon, moi ça m'arrange, la cort je l'utilise pour le shred et autre ligne melodiques, alors que la jackson elle, est utilisée (en dropD) pour les rythmique donc pour moi c'est niquel

    Quelles sont les sonorités que vous préférez, que vous détestez ?

    bon cette question sert a rien, je cherche pas a devellopper les sonoritées que je n'aime pas, peut etre juste un petits manque d'aigus sur le clean, pas assez cristallin, mais bon nous ne jouons pas sur fender, un split des micros et c'est reglé!

    AVIS GLOBAL

    Depuis combien de temps l'utilisez vous ?

    environs 6 mois, et je suis loin d'en avoir fait le tour, mais alors la vraiment loin tant ses possibilitées sont enorme

    Aviez vous essayé beaucoup d'autres modèles avant de l'acquérir ?

    un peu de tout, des peavey, des fender, d'autres mesa (a ce propos ne vous attendez pas a sonner comme un rectifier hein), des engl, des orange j'ai testé tous les grands modeles on va dire,

    Quelle est la particularité que vous aimez le plus, le moins ?

    + la polyvalence extreme,
    + le fait de vraiment pouvoir travaillé sur chaque details du son
    + le "mesa boogie" ecrit dessus ça fait toujours chier les potes gratteux <img class="smiley" src="/images/audiofanzine/interface/smileys/icon_lol.gif" alt="" />
    + la sortie émulation hp très pratique en studio ou concerts
    + tant d'autre!

    - le canal et demi au lieux d'avoir 2 canaux séparés
    - le clean trop rond et pas assez cristallin
    - tout le monde n'aprecie pas de passer du temps a chercher un son

    Comment jugez vous le rapport qualité/prix ?

    étant donné qu'on pote me l'a vendu pour seulement 200 € je dis hahahahahaha une pu***n d'affaire en or!

    Avec l'expérience, referiez vous ce choix ?

    oh oui mille fois si il le faut, !!!!
    Lire moins
  • lagrellelagrelle

    Mesa Boogie Studio PreampPublié le 28/01/06 à 18:22
    Préampli tout lampes (4x12AX7 et 1x12AT7). 2 canaux pas totalement indépendants (équal de base commune) volume et gains en série. pas mal d'options bright, fat et la fameuse equal graphique 5 bandes assignable aux 2 canaux, au lead seul ou OFF.
    Sorties recording ou poweramp, boucle d'effets stéréo, réverbe intégrée.
    Panel somme toute complet, dommage cependant de ne pas avoir deux canaux totalement indépendants.

    UTILISATION

    Boogie simple d'utilisation? pas vraiment, et on ne répètera jamais assez: un Boogie n'est pas un Marshall, il faut lire le manuel, et savoir doser les réglages.
    Tous les paramètres sont à prendre en compte. Une petite modif sur l'equal graphique peut entraîner …
    Lire la suite
    Préampli tout lampes (4x12AX7 et 1x12AT7). 2 canaux pas totalement indépendants (équal de base commune) volume et gains en série. pas mal d'options bright, fat et la fameuse equal graphique 5 bandes assignable aux 2 canaux, au lead seul ou OFF.
    Sorties recording ou poweramp, boucle d'effets stéréo, réverbe intégrée.
    Panel somme toute complet, dommage cependant de ne pas avoir deux canaux totalement indépendants.

    UTILISATION

    Boogie simple d'utilisation? pas vraiment, et on ne répètera jamais assez: un Boogie n'est pas un Marshall, il faut lire le manuel, et savoir doser les réglages.
    Tous les paramètres sont à prendre en compte. Une petite modif sur l'equal graphique peut entraîner de gros changements sur le son. Il faut donc apprendre à maîtriser la bête...et ça peut prendre un certain temps (moins que sur un Triaxis quand même)

    SONORITÉS

    Sonorités superbes: le clean est droit, typique Boogie, cristallin avec le bright enclenché. Contrairement au Lead, obtenir un bon son en clean est chose assez aisée.
    Le Lead, voilà ce qui demande patience et bon nombre d'expérimentations: tout d'abord il faut savoir que les 2 volumes mais surtout les deux gains sont en série. Certains se sont plaints de ne pas avoir de satu, seulement un gros crunch. Je riposte en disant que le Studio Pre est capable de grosses satus (sinon je l'aurais pas acheté....)
    Le secret est qu'il faut pousser à la fois le bouton volume (pre gain) et le Lead Drive pour un max de gain, ensuite il faut comprendre comment fonctionnent les équalos. Celle aux potards est pré-étages de disto (comme chez Fender)donc si on pousse trop les basses, on sature le préamp en entrée, le son devient pâteux et irrécupérable même avec l'equalo graphique (post-étages de disto, comme chez Marshall). L'astuce est donc de régler l'equal aux potards entre 1 et 4 pour les basses, 8-10 pour les aigus, et creuser le son avec les 5 bandes graphiques grace au fameux "V" tant loué par Boogie (d'ailleurs je conseille d'utiliser l'equal graphique en toutes circonstances, si possible en V, car le son est à la base très médium si on ne le creuse pas).
    Et là, pour peu qu'on ait du matos qui suive, c'est la claque.
    Je joue sur Lag the beast avec un Mesa/Boogie EL84 20/20 en section puissance et un baffle Boogie 1X12.
    Verdict: gros son, des basses énormes, un son plein, chaud comme la braise, une disto monstrueuse.

    Dernière chose: la réverbe. Sympa en clair, elle permet de faire sonner l'ampli un peu moins droit et "sec". En disto, j'ai été très agréablement surpris: la réverbe est bien présente et "aère le jeu", les solos deviennent un vrai régal à jouer.
    Bref c'est le top.

    AVIS GLOBAL

    C'est un des meilleurs préamplis que j'ai essayés, et pourtant dans la gamme de prix 300-500€ en occaz' j'ai quasiment tout testé (et possédé):
    ENGL 520 & 530, ADA MP-1, Peavey Rockmaster, Marshall JMP-1, Digitech 2120, Rocktron Voodu Valve, Pirahna & Chameleon. Le Mesa est pour moi le meilleur, sans conteste possible. Même le ADA, pourtant préampli culte pour métalleux et bien que possédant un peu plus de gain que le studio pre sonne tout petit à côté.
    Jusqu'à présent, seul le triaxis m'a plus impressionné mais son prix en occaz est 4 à 5 fois plus élevé.
    Bref note technique 9 (manque un chouilla d'aigus et de gain) mais rapport qualité prix 10, allez 9,5 au final!
    Si vous voulez vous faire plaisir, un conseil jetez vous dessus!!!
    Lire moins
  • Anonyme

    Mesa Boogie Studio PreampPublié le 12/12/05 à 19:02
    Cf autres avis.

    UTILISATION

    La configuration demande à certain temps d'adaptation, surtout si on est habitué, comme moi, à Marshall. Ici tout a un incidence sur le reste, au début c'est assez deconcertant, on tourne un potard de quelques millimètres, on appuie sur un bouton et paf le son est différent, mais quand on pige le truc le son est excellent.

    SONORITÉS

    Je l'utilise avec une Fat strat, une Ibanez RG270 avec micros Di Marzio et une Washburn WI64. Il convient à tous les styles de musique, on peut obtenir n'importe quel son, du plus cristallin des sons clairs à la plus grasse des distos.

    AVIS GLOBAL

    Ça va faire 1 mois que je l'utilise, j'aime son extreme polyv…
    Lire la suite
    Cf autres avis.

    UTILISATION

    La configuration demande à certain temps d'adaptation, surtout si on est habitué, comme moi, à Marshall. Ici tout a un incidence sur le reste, au début c'est assez deconcertant, on tourne un potard de quelques millimètres, on appuie sur un bouton et paf le son est différent, mais quand on pige le truc le son est excellent.

    SONORITÉS

    Je l'utilise avec une Fat strat, une Ibanez RG270 avec micros Di Marzio et une Washburn WI64. Il convient à tous les styles de musique, on peut obtenir n'importe quel son, du plus cristallin des sons clairs à la plus grasse des distos.

    AVIS GLOBAL

    Ça va faire 1 mois que je l'utilise, j'aime son extreme polyvalence, l'equalo 5 bandes et surtout le SON, chaud, rond, superbe, seul point negatif la reverb n'est pas terrible.

    J'ai essayé plusieurs preamps, Rocktron Voodu Valve, & Chameleon, V-Twin rack et des simu d'amplis, POD, V-amp ou J-Station, j'ai aussi un Marshall JMP-1 et le Mesa les enterre tous; en même temps on ne joue pas sans la même catégorie vu le prix des preamps Mesa neufs.

    Je referais le même choix sans hésiter.
    Lire moins
  • joemanixjoemanix

    Mesa Boogie Studio PreampPublié le 23/03/05 à 21:01
    Préamp analogique tout lampes (5 12AX7), rack 2U.
    2 canaux: clean et saturé (égalisation de base commune), reverb à ressort,
    Egaliseur 5 bandes (très bien conçu pour la guitare) qui peut être non utilisé, utilisé sur les 2 canaux, ou seulement sur le canal saturé lorsqu'il est sélectionné.
    Controle au pied du canal, EQ, Reverb.
    1 boucle d'effet stéréo, sortie stéréo directe + sortie stéréo recording avec émulation de HP analogique.

    UTILISATION

    Assez simple...mais le tout lampes avec égalisation passive engendre des interractions importantes entre les réglages. Après un premier contact (qui donne bonne impression), ne pas hésiter à passer du temps pour LE réglage.
    Le problème est le…
    Lire la suite
    Préamp analogique tout lampes (5 12AX7), rack 2U.
    2 canaux: clean et saturé (égalisation de base commune), reverb à ressort,
    Egaliseur 5 bandes (très bien conçu pour la guitare) qui peut être non utilisé, utilisé sur les 2 canaux, ou seulement sur le canal saturé lorsqu'il est sélectionné.
    Controle au pied du canal, EQ, Reverb.
    1 boucle d'effet stéréo, sortie stéréo directe + sortie stéréo recording avec émulation de HP analogique.

    UTILISATION

    Assez simple...mais le tout lampes avec égalisation passive engendre des interractions importantes entre les réglages. Après un premier contact (qui donne bonne impression), ne pas hésiter à passer du temps pour LE réglage.
    Le problème est le compromis entre canal clair et saturé: Les interractions sont importantes. D'une part, même égalisation (bass/mid/treb), mais surtout grosse influence du réglage VOLUME sur le grain du canal saturé (on comprends vite quand on voit le schéma). Cela peut être un problème en live (cela dépend du style de musique) car finalement on ne peut pas avoir beaucoup de combinaisons bien équilibrées pour une commutation au pied. Par contre, en studio, beaucoup de possibilités, surtout avec l'égaliseur 5 bandes très efficace. Studio preamp...ah oui, c'est son nom!

    SONORITÉS

    Je l'utilise en entrée return (power amp) de mon peavey classic 50.
    Son clair exceptionnel: sans aucune saturation, il donne néanmoins une impression de grain avec beaucoup de profondeur.
    Doit pourtant être utilisé avec l'égaliseur pour être au top. Mon réglage sur une strato pour avoir un son SRV à la "lenny": 80Hz=-10%, 240Hz=+90%, 750Hz=+80%, 2200Hz=-100%, 6800Hz=+100%.
    Le son saturé est très particulier, le grain pas forcément conforme à tous les goûts, la saturation assez importante mais pas extrême. En basse fréquence sur micro grave strato, le son ressemble un peu à une fuzz poussée, mais très vite les notes plus aigues sont bien définies et restent équilibrées sur tout le reste du manche.
    De faibles taux de saturation sont possibles pour un crunch bluesy ou même joué en accords, mais le grain assez épais n'est pas idéal pour un "clean/crunch" vraiment limpide.
    Mais le point fort qui fait tout oublier est que, dynamiquement, le son réagit très bien aux nuances. Le son "monte" facilement dès que l'on travaille un peu les notes. C'est assez rare.

    AVIS GLOBAL

    Je l'utilise depuis 6 mois.
    Très bon son, chaud, toujours très dynamique. Merci à l'égaliseur graphique.
    Pas très pratique pour les réglages (Le fait de n'avoir pas deux canaux vraiment indépendants) mais très interressant pour quelqu'un qui recherche avant tout un SON.
    Lire moins
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Analyse de l’audience (Google Analytics)
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités (Google Ads)
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.
Marketing (Meta Pixel)

Sur nos sites web, nous utilisons le Meta Pixel. Le Meta Pixel est un pixel de remarketing mis en œuvre sur nos sites web qui nous permet de vous cibler directement via le Meta Network en diffusant des publicités aux visiteurs de nos sites web lorsqu’ils visitent les réseaux sociaux Facebook et Instagram. Les métapixels sont des extraits de code capables d’identifier votre type de navigateur via l’ID du navigateur - l’empreinte digitale individuelle de votre navigateur - et de reconnaître que vous avez visité nos sites web et ce que vous avez regardé exactement sur nos sites web. Lorsque vous visitez nos sites web, le pixel établit une connexion directe avec les serveurs de Meta. Meta est en mesure de vous identifier grâce à l’identifiant de votre navigateur, car celui-ci est lié à d’autres données vous concernant stockées par Meta sur votre compte d’utilisateur Facebook ou Instagram. Meta diffuse ensuite des publicités individualisées de notre part sur Facebook ou sur Instagram qui sont adaptées à vos besoins.

Nous ne sommes nous-mêmes pas en mesure de vous identifier personnellement via le pixel meta, car à part l’ID de votre navigateur, aucune autre donnée n’est stockée chez nous via le pixel.

Pour plus d’informations sur le Meta Pixel, les détails du traitement des données via ce service et la politique de confidentialité de Meta, veuillez consulter le site suivant Meta Privacy Policy - How Meta collects and uses user data pour Facebook et Meta Privacy Policy - How Meta collects and uses user data pour Instagram.

Meta Platforms Ireland Ltd. est une filiale de Meta Platforms, Inc. basée aux États-Unis. Il n’est pas exclu que vos données collectées par Facebook soient également transmises aux États-Unis.


Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Analyse de l’audience (Google Analytics)

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités (Google Ads)

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Marketing (Meta Pixel)

Sur nos sites web, nous utilisons le Meta Pixel. Le Meta Pixel est un pixel de remarketing mis en œuvre sur nos sites web qui nous permet de vous cibler directement via le Meta Network en diffusant des publicités aux visiteurs de nos sites web lorsqu’ils visitent les réseaux sociaux Facebook et Instagram. Les métapixels sont des extraits de code capables d’identifier votre type de navigateur via l’ID du navigateur - l’empreinte digitale individuelle de votre navigateur - et de reconnaître que vous avez visité nos sites web et ce que vous avez regardé exactement sur nos sites web. Lorsque vous visitez nos sites web, le pixel établit une connexion directe avec les serveurs de Meta. Meta est en mesure de vous identifier grâce à l’identifiant de votre navigateur, car celui-ci est lié à d’autres données vous concernant stockées par Meta sur votre compte d’utilisateur Facebook ou Instagram. Meta diffuse ensuite des publicités individualisées de notre part sur Facebook ou sur Instagram qui sont adaptées à vos besoins.

Nous ne sommes nous-mêmes pas en mesure de vous identifier personnellement via le pixel meta, car à part l’ID de votre navigateur, aucune autre donnée n’est stockée chez nous via le pixel.

Pour plus d’informations sur le Meta Pixel, les détails du traitement des données via ce service et la politique de confidentialité de Meta, veuillez consulter le site suivant Meta Privacy Policy - How Meta collects and uses user data pour Facebook et Meta Privacy Policy - How Meta collects and uses user data pour Instagram

Meta Platforms Ireland Ltd. est une filiale de Meta Platforms, Inc. basée aux États-Unis. Il n’est pas exclu que vos données collectées par Facebook soient également transmises aux États-Unis.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.