dbx DriveRack PA2
+
dbx DriveRack PA2

Tous les avis sur dbx DriveRack PA2

  • J'aime
  • Tweet
Note moyenne :4.6( 4.6/5 sur 11 avis )
 7 avis64 %
 4 avis36 %
Comparer les prix
jld131/10/2020

L'avis de jld1"DBX Driverack PA2"

dbx DriveRack PA2
J'utilise ce processeur DBX Driverack PA2 en fixe et en studio. Je ne peux donc pas donner un avis détaillé qui concerne l'usage en sonorisation.
Mon expérience d'utilisateur concerne surtout la fonction filtre actif, le feedback suppressor, le subharmonic synthetiseur, mais j'ai testé les autres fonctions:
EQ graphique et paramétrique, le compresseur, et le limiteur, le RTA, mais pas le delay.

En tant que filtre actif, ce DBX a tout ce que l'on peut attendre de cette fonction. Il y a quatre paramètres principaux à régler:
la fréquence de coupure (crossover), le type de coupure (Butterworth, Linkwitz-Riley), la pente (6,12,18,24,30,38,42,48 pour le BW, et 12,24,36,48 pour le LR), et le gain.
Mes monitors sont tous des JBL (4350B, 4343, 4320S8, 4435). Les deux premiers sont des quatre voies et je les utilise donc avec des JBL DSC280 quatre voies (modèle maintenant ancien, mais machine ultra-performante).
Le DBX est pour les 4320S8 (trois voies) et les 4435 (deux voies) en complément d'un JBL DSC260 (même série que le DSC280).

En comparaison de ces deux processeurs JBL, le DBX est beaucoup plus moderne et plus intuitif à l'usage. La molette rotative permet une navigation dans les menus nettement plus rapide et facile.
Les JBL étaient du début du numérique et font un peu figure de dinosaures à côté du DBX bien qu'ils proposent les mêmes possibilités en tant que filtre actif.
Pour mon usage personnel, mes préférences vont au filtrage Linkwitz-Riley avec des pentes de 12dB par octave pour le médium-aigu, et 24dB pour le grave-médium (4320S8) et 24dB (4435).

La prise en main de ce DBX est vraiment très facile, et ne nécessite qu'à peine la lecture du manuel qui est très complet et détaillé.

La fonction feedback suppressor (anti-larsen) est assez basique mais claire et suffisante.

Pour un usage studio, le subharmonic synthétiseur est à manier avec précaution. Il faut que les enceintes soient aptes à transcrire les très basses fréquences, sinon à éviter; donc surtout utile en sonorisation.
Personnellement je n'ai pas été vraiment convaincu de sa pertinence sur des monitors
qui descendent déjà très bas et très bien.

Les fonctions EQ graphique et paramétrique présentent surtout l'avantage d'économiser l'achat de ces appareils et de la place dans les racks.
Néanmoins, et bien qu'elles soient performantes et d'un usage aisé, elles ne remplacent pas totalement des machines dédiées. Des Klark-Teknik feront toujours mieux et permettent
des réglages différents sur les canaux gauche et droit, ce que n'offre pas ce DBX (parfois cela peut manquer).

Le limiteur est tout à fait fiable et naturel dans sa façon d'agir, mais là encore surtout utile en sonorisation, voire indispensable.
En studio il ne me sert pas.
Le compresseur, qui est large bande, est à utiliser avec des réglages plutôt soft sous peine de pompage. Sur un signal complexe rien ne remplace un compresseur multibandes.

J'ai testé la fonction RTA avec le micro préconisé (un autre micro de très bonne qualité peut faire l'affaire). Mais là je n'ai pas du tout été convaincu. Cette fonction est censée analyser le signal diffusé dans le local d'écoute et pratiquer des corrections
sur la courbe, mais le résultat est bien décevant et pour moi son usage est à proscrire.
Il peut au mieux rattraper des gros défauts, mais ne remplace pas le traitement manuel
avec des mesures.
Enfin, la fonction Polarity permet, en téléchargeant des signaux test, de vérifier, et d'inverser le cas échéant, la phase des haut-parleurs(fonction couplée avec le crossover).

A l'usage ce DBX, est très pratique et sans doute assez complet pour ceux qui ont besoin de toutes ses fonctions.
En ce qui concerne le rendu sonore, j'ai préféré le résultat obtenu avec mes vieux processeurs JBL, surtout sur les hautes fréquences.
Le DBX me semble moins fin et précis, encore une fois pour une écoute sur des monitors de studio qui ne laissent rien passer.
En revanche, il me semble supérieur au Behringer DCX2496 que j'ai entendu ailleurs (un audiophile qui l'utilise à domicile), et à coup sûr plus fiable (mais un peu plus cher aussi).

Par rapport à un simple filtre actif, le surcroît de dépense est tout à fait justifié, ne serait-ce que par les possibilités de réglages beaucoup plus nombreuses, et sûrement incontournable en sonorisation.
LEX-SONO27/09/2020

L'avis de LEX-SONO"Très bon produit"

dbx DriveRack PA2
Pour quel usage et dans quel contexte utilisez-vous ce produit?
Prestations tous type


Depuis combien de temps l'utilisez-vous?
2 ans


Avez-vous essayé d’autres produits concurrents avant de l'acheter?
Oui, mais la concurrence manque d'option.


Quelles sont les choses que vous appréciez le plus et le moins?
Plus:
- Interface graphique intuitive
- Petit et léger
- Des presets intégrés

Les moins:
- Application incompatible avec MACos 64b (en cours de dev)
- Manque l'analyser de spectre live
- Pas de WIFI
GuardianWood01/12/2018

L'avis de GuardianWood"Il me rend tellement de services..."

dbx DriveRack PA2
J'ai acheté ce DSP pour de la Hifi de salon en stéréo, et non pas pour de la Sonorisation.
Si vous vous intéressez à ce produit pour la sonorisation, alors mon avis ne vous sera probablement d'aucune utilité.

J’avais envie de m’acheter du matos de la marque miniDSP, notamment leur gamme “Dirac Live”, mais c’était 2 fois plus cher.

Quand j'ai compris qu'une salle d'écoute est comme un instrument de musique (un corps de guitare acoustique par exemple), il m'a parut évident d'essayer de travailler ce domaine. Quand vous mettez votre Hifi à bas volume (70db), vous entendez votre Hifi. Quand vous commencez à pousser le Son pour donner de la vie (80dB et plus), vous entendez votre hifi ET votre salle d'écoute (chaque pièce est différente, certaines sur-chargent avant d'autres).
La mienne a plusieurs problèmes :
- mur du fond en biais, mon enceinte gauche est donc trop proche par rapport à la droite, ce qui fout en l’air l’image stéréo au point d’écoute
- beaucoup de matériaux réverbérants (carrelage, grandes fenêtres…), donc une pièce avec une réverbération un peu trop élevée (surtout dans les hauts mediums)

J'avais besoin de :
- ré-equilibrer la réponse tonale de mon système (manque de basses dans les enceintes principales, trop de hauts mediums)
- corriger certains modes de ma pièce au point d'écoute
- appliquer un retard de 80cm à mon enceinte gauche
- filtrer activement les basses fréquences pour les splitter entre mes enceintes principales et mon caisson de basses

Ce DSP a totalement transformé mon écoute musicale !! Quand des potes passent chez moi écouter de la musique, ils prennent un énorme plaisir ! Ecouter l’album “Wish You Were Here” des Pink Floyd devient une énorme claque.

Tous les objectifs que je m'étais fixés ont étaient atteints, et l'appareil est assez souple pour pouvoir s'adapter à de futurs changements (ajout d'un deuxième caisson par exemple). Rien que la correction de retard sur mon enceinte gauche a transformé ma stéréo !

Pour en tirer le meilleur parti, je conseille bien sur l'achat d'un micro de mesures. J'avais d'abord commandé un Behringer ECM8000, mais je me suis ravisé et j'ai commandé un Dayton Audio EMM-6 car il est livré avec un fichier individuel de caractérisation (le premier que j'ai reçu ne fonctionnait pas, la capsule avait peut-être pris un choc dans le transport, mais le deuxième que j'ai reçu fonctionne nickel).

Je n'ai pas essayé la fonction RT intégrée à l'appareil, j'ai préféré utiliser Room EQ Wizard. Le logiciel m'a permis de mettre précisément le doigt sur les fréquences qui me posaient problème à l'oreille, et de définir pas-à-pas une "room curve" idéale. Finalement j'ai sculpté le Son, pour obtenir un rendu ultra-naturel, tout en respectant les limitations de ma pièce et de mon matériel. C’est important d’apporter des corrections “mesurées”, je veux dire qu’il faut rester “soft”, c’est comme ça qu’on obtient un rendu naturel.

Mesurer c’est bien, écouter c’est mieux. Faut faire fonctionner ses oreilles, le logiciel n’est qu’un “oeil” qui permet de visualiser les choses. Il m’a fallu quelques jours pour faire le plus gros des corrections, et puis pendant plusieurs semaines j’ai affiné les réglages au fur et à mesure des écoutes.

Egalement, l’utilisation d’un DSP ne dispense pas de traiter la pièce acoustiquement ! Bien au contraire, plus vous traitez la pièce, plus vous élargissez le “sweet spot” et plus les corrections apportées seront softs et naturelles.
De mon côté j’ai mis des panneaux absorbeurs professionnels que j’ai récupéré dans un studio (laine de verre haute densité de 8cm d’épaisseur, surface totale de 3 mètres carrés). Je les ai “habillés” pour la déco car il s’agit quand même de mon salon. Ces panneaux m’ont permis de contrôler la RT60 dans les hauts-médiums, bien sur ils sont inefficaces pour les fréquences basses. Ce traitement n’a pas amélioré que ma Hifi, ça rend aussi la pièce plus agréable quand j’ai des invités et que tout le monde tchatche au salon (vous avez remarqué comme on parle fort quand on a bu quelques verres ? ;-). Il me reste à compléter cette absorption par de la diffusion, dans le futur je fabriquerai des diffuseurs quadratiques profonds que j’installerai sur le mur du fond.

L'appareil peut-être piloté directement en façade, ou bien avec une appli "nomade". Personnellement, quand j'ai eu besoin de modifier mes réglages, je tirais un câble ethernet vers ma freebox et je pilotais l'appareil avec un iPad, ça marche super, l'appli est très bien. Cette fonction est un vrai plus car elle permet de corriger les problèmes depuis la zone d’écoute).
Le truc qu’on peut reprocher à ce DSP, ce sont ses convertisseurs A/N en 48kHz (la conversion se fait en 24 bits mais les calculs s’opèrent sur 32 bits flottants). Le Behringer DCX 2496 a lui des convertisseurs 96kHz.

Alors bien sur, de nombreux puristes de la Hifi diront "Mettre un DSP dans une installation Hifi ?! Faut être dingue, c'est n'importe quoi !". Je répondrais de manière pragmatique que l'important c'est le résultat, faut pas rester bloqué dans des assertions théoriques et les “on dit” des forumeurs. En partant de rien, et avec un budget raisonnable, j’ai mis seulement 1 an à obtenir un Son très bon dans mon salon, un Son vivant et très naturel sur les instruments acoustiques.
Je connais des gars passionnés de Hifi, qui achètent et revendent du matos depuis 20 ans, et qui ne sont toujours pas arrivés à des résultats satisfaisants. Y’a des gars qui ne pensent qu’au “droit fil” et négligent le reste. Ils dépensent des fortunes en câbles ésotériques, ce qui n’apporte que des micro-réglages, et la plupart de ces personnes n’apportent aucun traitement acoustique à leur pièce. Moi je crois au traitement acoustique et au DSP qui apportent des macro-améliorations quand il sont bien utilisés, avec gain de temps et d’argent.
Peut-être que le mot “croire” n’est pas bien choisi d’ailleurs, car j’ai simplement forgé ma propre expérience en toute indépendance.

Bien sur, il y a des gars qui ont un meilleur Son que chez moi, et sans DSP, et je serai très content le jour où je n’aurai plus besoin de ce genre d’appareil.
Mais ce qui marche chez l'un ne marche pas forcément chez l'autre (différences de budget, de pièce d’écoute…).
Si vous êtes intéressé par ce type de DSP et que vous en avez les moyens financiers, je vous oriente plutôt vers la gamme Dirac Live de miniDSP (environ 800€). Mais pour 400€ je suis très content de ce Driverack. J'attends avec impatience le jour où je pourrai avoir une correction numérique AVANT la conversion N/A du Dac.

Voici ma config :
- toutes mes sources entrent dans mon DAC Oppo Sonica (qui me sert de sélecteur de source, DAC et contrôle du volume). La plupart de ces sources sont numériques.
- je sors en symétrique vers le DSP
- je ressors en asymétrique vers mon ampli Musical Fidelity m3i et mon caisson de basse
- mon ampli envoie le Son à mes Cabasse Clipper 312 (enceintes closes de très grande qualité, mais un peu dures à associer).

Dans ce genre de configuration, il faut gérer le gain comme en sonorisation : définir d’abord le volume maximal avec l’ampli, pour pouvoir faire ensuite travailler le préamp à la plus faible atténuation (ce qui améliore grandement la numérisation A/N du DSP).
A I P A.22/10/2017

L'avis de A I P A."simple conviviales"

dbx DriveRack PA2
derrière les sorti de consoles pour de l actifs ou du larges bande nous l'utilisons depuis peux en toute occasions avec le micro dédier DBX .nous il sert bien nos interés avec l'interface wifi ses très simple d emplois et conviviale
je vous le recommande pour tous vos sonorité l'A.I.P.A.
sisseb22/12/2016

L'avis de sisseb"Très bon processeur"

dbx DriveRack PA2
Processeur très performant.

Son atout principal est l'utilisation avec Tablette (prévoir routeur Wifi, 20€ environ). L'application DBX PA2 est très intuitive mais nécessite d'être connectée à l'appareil pour fonctionner (pas de mode "Offline").

Qualité sonore très bonne. Le son est très chaud pour du numérique. Un léger souffle sur les sorties mais aucune ronflette (contrairement à d'autres produits de la marque).

Excellent rapport Qualité/Prix. A voir dans la durée.
RockTheShow02/11/2016

L'avis de RockTheShow"Excellent pour discomobile / petits Live"

dbx DriveRack PA2
Une machine numérique fiable et de bonne qualité avec plusieurs fonctionnalités utiles : crossover 3 voies, délai d'alignement, anti-larcen, EQ graphique et paramétrique, générateur de signal...
Entrées et sorties XLR symétriques, niveau de nominal +4dBu.
Plusieurs pre-sets enregistrables pour rapidement basculer de configuration.
Le gros +, pilotage via un PC ou Mac en Ethernet avec une interface très intuitive.
subnouv04/10/2016

L'avis de subnouv"Excellent processeur de façade, véritable couteau suisse !"

dbx DriveRack PA2
J'ai acheté ce processeur pour une facade de sono en discomobile.

Facade composé de 2 sub DAS Sub15 et 2 DAS DS8

Précédemment j'utilisais la fonction filtre actif de mon équalizer Behringer FBQ 3102, je trouvais le son du caisson sourd et mou, une basse sans pêche. Bref très bof.

Et là j'installe le DBX PA2 ... et ma sono sonne totalement différent !
Les possibilité qu'offre cette machine sont allucinant, je l'ai juste un peu pris en main ce soir mais vraiment excellent.
Les caissons sonnent enfin bien et franc, la coupure entre tête et sub est enfin bien cohérent.

Me reste à acheter un routeur wifi pour utiliser la fonction commande à distance via tablette ;)
Niev313/04/2016

L'avis de Niev3"Parfait"

dbx DriveRack PA2
Je l'utilise pour tous types de sonorisation depuis presque 2 ans.
Ce que j'aime c'est la gestion à distance (iPad ou tablette car un smartphone est vraiment trop petit... risqué !), j'aime sa facilité d'utilisation // la taille et poids réduits.

Ensuite, l'antifeedback est intéressant (il permet en fin de balance de trouver ce qui pourrait accrocher dans la face et le processer en temps réel. Si un micro HF avait l'idée de passer 30 fois devant la face, il n'accrocherait jamais... // L'Auto EQ peut compenser les problèmes d'une petite salle mais c'est peu fiable (selon moi).

A noter : Il n'y a pas de routeur Wifi dans le rack. J'ai pris une de mes anciennes Box Internet pour m'en servir de routeur et ça marche très bien.. (0€)
Conseil : Prévoir un micro de mesure pour pourvoir profiter de toutes les fonctionnalités du Processeur. Dans l'idéal, pour ma config, j'ai flyé : Le proc/ Mic / Box et câbles // Je le monte en quelques secondes, il est fonctionnel en quelques minutes (le temps de démarrage de la Box).

Je suis ravi de ce produit, je referais ce choix sans problème, il m'a permis de protéger et exploiter au mieux différents types de systèmes, il a fait son job !
spads105/03/2015

L'avis de spads1"BON"

dbx DriveRack PA2
USAGE AMATEUR
6 MOIS
EXCELLENT USAGE POUR LA PROGRAMMATION DES PARAMETRES GRACE
A L'INTERFACE GRAPHIQUE AVEC PC OU TABLETTE
MAIS UNE FOIS PROGRAMME EN USAGE AMATEUR ON Y TOUCHE PLUS
MAIS POUR UNE UTILSATION DANS DE MULTIPLE ENDROIT
AVEC DIFFERENTE CONFIGURATION OU REGLAGE DIFFERENT
C'EST TRES UTILE ET RAPIDE
POUR LE SON JE PREFERE LE DCX2496 BEHRINGER
MAIS JE NE PEUT AFFIRME QU'IL EST MEILLEUR.

musicR106/12/2014

L'avis de musicR1"tres bon filtre "

dbx DriveRack PA2
Je me sert de se filtre pour line array dvat12 avec sub. j'avais le pa+ avant et je trouve celui La devant. la commande à distance et bien pratique, le filtre paramétrique sur les sortie c'est top et l'inversion de phase peut être pratique pour les délai. l'auto eq en 4 point ds la salle et plus précis que l'ancien étouffe moins les basse
voilà j'aime bcp et le conseil certe c'est pas un xta ou autre marque à plus de 1000€ mais pour moi il fais sont taf