Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
Insatisfait(e) des avis ci-contre ?
Filtres
Mots clés
Note moyenne :
( 4.5/5 sur 8 avis )
5 avis
63 %
2 avis
25 %
1 avis
13 %
Donner un avis
Avis des utilisateurs
  • barrichinoebarrichinoe

    Vivement le 2ème

    Moog Music Mother 32Publié le 18/09/22 à 22:59
    Style : techno, acid, electro pop, sound design.
    Acheté il y a 6 mois après l'avoir essayé dans mon magasin de musique préféré, j'en suis très vite tombé fou amoureux. Bon OK je suis un peu fan des produits de la marque (possesseur d'un matriarch, grandmother et theremini...)
    Facile me direz-vous: le filtre moog... La clarté de l'oscillateur. La justesse de la modulation.
    Le synthétiseur est ingénieux. Extrêmement bien pensé. Les 2 formes d'onde (carré et dans de scie) pour l'oscillateur font plus que du bon travail.
    Le filtre est bien pensé: Moog... Affecté par l'enveloppe AD ou par le LFO.
    Une enveloppe ADS bien rentabilisé et sobre. Pas de réglage du sustain: Un simple bouton i…
    Lire la suite
    Style : techno, acid, electro pop, sound design.
    Acheté il y a 6 mois après l'avoir essayé dans mon magasin de musique préféré, j'en suis très vite tombé fou amoureux. Bon OK je suis un peu fan des produits de la marque (possesseur d'un matriarch, grandmother et theremini...)
    Facile me direz-vous: le filtre moog... La clarté de l'oscillateur. La justesse de la modulation.
    Le synthétiseur est ingénieux. Extrêmement bien pensé. Les 2 formes d'onde (carré et dans de scie) pour l'oscillateur font plus que du bon travail.
    Le filtre est bien pensé: Moog... Affecté par l'enveloppe AD ou par le LFO.
    Une enveloppe ADS bien rentabilisé et sobre. Pas de réglage du sustain: Un simple bouton interrupteur (on/off).
    La patchbay ouvre parfaitement les possibilités sonores ou le comportement du séquenceur.
    Le sequenceur sur cette machine est un trésor d'ingéniosité (voir manuel). Extrêmement souple, il permet d'élargir le son de notre séquence avec glide, rachet, taille de gate différents. Un bonheur à jouer. La transposition, l'ordre des notes, la répétition d'une note... Un vrai plaisir pour l'imagination en mouvement.
    Ce séquenceur permet d'enregistrer 8 banques de 8 motifs chacunes !
    La patchbay me convient parfaitement bien. Elle me permet d'ouvrir suffisament largement les possibilités de la machine.
    Le manuel est vraiment bien écrit et bien fait. En anglais bien sûr...
    Le clavier: Très agréable il permet, en plus de jouer une gamme chromatique (sur une octave), de contrôler le comportement du synthétiseur additionné à d'autres boutons (modifier l'ordre des notes de la séquence, modifier les paramètres de la machine)


    -L'interface est assez pauvre en bouton d'accès direct. Il faudra donc souvent passer par des combinaisons "secrètes" pour exploiter l'ampleur de la machine. (Shift+flèche+....). Même si le manuel est parfaitement clair, ça peut être fastidieux de devoir "la formule" pour des fonctions qui pourraient paraître évidente à réaliser.
    -Pas d'interrupteurs
    -Pas d'arpegiateur

    Edit :
    J'ai craqué pour un 2ème Mother 32. Inclus dans le moog studio 2, avec le dfam.
    C'est arrivé hier. J'en reparlerai. Pour le moment c'est juste le kiff. On regrette juste l'absence de quelques "multiples". Mais la musique qui s'annonce est incroyable !

    Pour terminer : un lien vers une vidéo réalisée avec cet instrument et son environnement parfait: DFAM





    Lire moins
  • ker2xker2x

    difficile de ne pas mettre 5 étoiles

    Moog Music Mother 32Publié le 10/06/21 à 22:05
    Je l'utilise depuis maintenant plusieurs années, comme un module (sauf que c'est un semi).

    Il est bon, vraiment bon. En chipotant :

    • Le séquenceur est un peu tricky a utiliser. En contrepartie : il a le mérite d'exister et il fait vraiment beaucoup plus qu'un simple séquenceur style Korg-SQ1
    • J'ai du mal avec la patch-bay, le marquage entrée/sortie n'est pas bien lisible selon l'éclairage, mais l'organisation/disposition est bien foutue
    • La finition "sonore" est vraiment bonne comparé à d'autres (semi)modulaire moins cher (ex : neutron). Difficile a décrire, mais par exemple le volume sonore reste bien constant quel que soit l'octave ou le filtre (le neutron n'est …
    Lire la suite
    Je l'utilise depuis maintenant plusieurs années, comme un module (sauf que c'est un semi).

    Il est bon, vraiment bon. En chipotant :

    • Le séquenceur est un peu tricky a utiliser. En contrepartie : il a le mérite d'exister et il fait vraiment beaucoup plus qu'un simple séquenceur style Korg-SQ1
    • J'ai du mal avec la patch-bay, le marquage entrée/sortie n'est pas bien lisible selon l'éclairage, mais l'organisation/disposition est bien foutue
    • La finition "sonore" est vraiment bonne comparé à d'autres (semi)modulaire moins cher (ex : neutron). Difficile a décrire, mais par exemple le volume sonore reste bien constant quel que soit l'octave ou le filtre (le neutron n'est pas toujours facile sur ce point)
    • j'aurai tellement aimé avoir un S&H intégré ...
    • le VCF : bah c'est du Moog quoi :)
    • a moins de faire le gros goret sur les patchs, on est sur du son "propre", ca plait ou pas. chacun son style
    • il faut avoir besoin du séquenceur intégré pour que le prix soit justifié.
    • il existe pour faire de la bassline
    • le highpass est, a mon avis : "anecdotique"


    Globalement : le genre d'instrument que je compte garder à vie.

    Edit 2022 : finalement je le passe de 4 à 5 étoiles après être passé au dernier firmware.
    Lire moins
  • florentflorent1florentflorent1

    parfait

    Moog Music Mother 32Publié le 27/04/20 à 13:01
    Trés bon synthe , certes pas facile pour débutants mais en bossant(quelques semaines) on y arrive , d'ailleurs ensuite l'interet est que le son est sans fin avec ce style de machine.Parfait pour la recherche ,chaques potards tourné d'un poil change l'ensemble,,bref génial pour la créativité .cette machine ne vieillira pas.
  • strobostrobo

    Une belle machine

    Moog Music Mother 32Publié le 19/12/17 à 16:31
    J'ai un usage très polyvalent des synthétiseurs en général, même si j'officie dans un style "indie-pop" assez basé sur l'expérimentation sonore. J'utilise le Mother 32 en complément d'une palanquée de VSTi (la VCollection d'Arturia, NI, ...) et de quelques vieux synthés (AN1x, JV1080, ...). Et clairement, utiliser une vraie machine hardware de ce type a un truc ludique qu'on ne retrouve avec aucun VST.
    Le Mother 32 sort soit sur un pédalier Vox Tonelab ST qui remplit bien son office ou vers une pédale d'analog delay / reverb.
    Et concrètement, c'est génial. Je ne suis pas un pro des (semi)modulaires, ni forcément de la synthèse à proprement parler. Bizarrement, cela ne m'a jamais vraiment…
    Lire la suite
    J'ai un usage très polyvalent des synthétiseurs en général, même si j'officie dans un style "indie-pop" assez basé sur l'expérimentation sonore. J'utilise le Mother 32 en complément d'une palanquée de VSTi (la VCollection d'Arturia, NI, ...) et de quelques vieux synthés (AN1x, JV1080, ...). Et clairement, utiliser une vraie machine hardware de ce type a un truc ludique qu'on ne retrouve avec aucun VST.
    Le Mother 32 sort soit sur un pédalier Vox Tonelab ST qui remplit bien son office ou vers une pédale d'analog delay / reverb.
    Et concrètement, c'est génial. Je ne suis pas un pro des (semi)modulaires, ni forcément de la synthèse à proprement parler. Bizarrement, cela ne m'a jamais vraiment attiré de bricoler des sons from scratch. Je pars souvent de presets qui me plaisent pour les tweaker.
    Le Mother32 oblige forcément à partir de zéro. Et c'est ce côté organique qui me plait finalement. C'est presque magique de voir comment le son peut complètement partir en vrille en patchant la matrice, un peu au hasard parfois, et de tourner ces bons gros boutons qui font un son bien épais, puissant et très identifiable. Enregistré brut sans traitement dynamique, le Mother32 a tendance à prendre toute la place, même avec des sources de très bonne qualité dynamique (ex: guitare clean bien enregistrée).
    Ce que je n'apprécie pas beaucoup, c'est effectivement le séquenceur. Mais quelle ergonomie étrange ! Sans la doc et un bon entraînement régulier, on s'y perd rapidement. De toute façon, je programme le Mother32 en midi mais bon... L'autre truc nul c'est l'absence de bouton on/off... bon ok, c'est fait pour s'intégrer dans un Eurorack mais la réalité c'est que c'est majoritairement utilisé sur un bureau en standalone. Donc, voir la loupiotte qui clignote tout le temps et qui m'oblige à le débrancher électriquement, c'est un peu relou (j'ai palié le truc avec un interrupteur prise à télécommande, mais bon...) Bref, rien de grave, ça reste une très belle machine qui envoie du lourd. Je parviens à faire des sons planants très analogiques et nostalgiques, à imiter le son d'un theremin, etc... et ça sonne vraiment très bien tout seul. Et on peut dire ce qu'on veut mais, hormis l'impressionnant Repro-5 de U-he sorti récemment, une vraie machine hardware analogique a un son, un truc que les VSTs n'ont pas à part peut être un Mini-V d'Arturia qui m'a souvent bluffé... bref, vu le prix (ce qui reste cher pour beaucoup de gens, mais tout de même démocratisé), le Mother 32 est une tuerie sur laquelle je passe des heures à bricoler des sons, à tourner des boutons, à brancher des câbles et pas à cliquer sur un bouton :)
    Lire moins
  • jO..jO..

    MOTHER F**KER !!

    Moog Music Mother 32Publié le 31/10/16 à 11:32
    Avant Tout, Je tiens à dire que je suis un gros débutant feignasse; en modulaire, surtout...

    Donc j’utilise le mother 32 pour jouer en groupe, faire un genre de rock prog, mais surtout ce qui m'intéresse c'est qu'il est très instinctif! Donc c'est un gros avantage pour moi qui suis pas du tout claviériste à la base. Je veux dire par là qu'on peux improviser avec cette machine pour peux qu'on la maîtrise.
    La difficulté étant de se souvenir (rapidement) de ses patchs préférés, et de la façon dont on procède pour évoluer dans son morceau

    La machine est assez légère et je ne sais pas si dans le temps elle tiendra notamment ce qui concerne la zone de patch. A force de l'utiliser on remar…
    Lire la suite
    Avant Tout, Je tiens à dire que je suis un gros débutant feignasse; en modulaire, surtout...

    Donc j’utilise le mother 32 pour jouer en groupe, faire un genre de rock prog, mais surtout ce qui m'intéresse c'est qu'il est très instinctif! Donc c'est un gros avantage pour moi qui suis pas du tout claviériste à la base. Je veux dire par là qu'on peux improviser avec cette machine pour peux qu'on la maîtrise.
    La difficulté étant de se souvenir (rapidement) de ses patchs préférés, et de la façon dont on procède pour évoluer dans son morceau

    La machine est assez légère et je ne sais pas si dans le temps elle tiendra notamment ce qui concerne la zone de patch. A force de l'utiliser on remarque que certaines connections montre des signes de faiblesses. Bref faut pas faire le bourrin avec.

    Coté ergonomie, il faut quand même lire le bouquin sinon on aura du mal à enregistrer une séquence ou bien l'effacer, ou bien mettre un accent sur une note....
    Pour comparaison le séquenceur du volca bass est plus basique mais bien plus instinctif !

    De manière global le son est assez chaleureux plus que sur le minibrute. Il existe quantité de topic vidéo forum sur les sons que l'on peux sortir avec, donc jetez y un oeil ça vaut le coup!
    A ce titre merci à tout ceux qui partagent leurs trouvailles de sons sur les forums et les vidéos.

    Voilà j'en viens donc aux choses qui me plaisent le plus. Perso je suis tombé amoureux de ce truc, j'ai eu l'impression de faire un voyage astral! Couplé à une tanzbar c'est juste merveilleux. Ensuite on découvre ce qui se cache derrière notamment la création de sons, l'utilisation du "assign" en mode aléatoire...!! J'adore ce mini clavier, pas du tout pratique mais qui a un touché moelleux...ça inspire !
    Ce qui est le moins, je dirai que c'est le séquenceur, dans sa conception y a un truc qui freine un peu le jeu, du coup cela demande de travailler de s'y habituer. Y a pas d'enregistrement à la volé par exemple, c'est un gros défaut me semble-t-il.

    Dans l'ensemble c'est un super produit surtout sur le marché de l'occase! J'ai eu la chance de m'en acheter un pour 530E, je referai ce choix sans hésiter.




    Lire moins
  • Cruise CastilloCruise Castillo

    un peu trop semi-modulaire

    Moog Music Mother 32Publié le 15/10/16 à 18:46
    A la vue et au toucher c'est de la très bonne came. D'énormes potentiomètres bien solides, un ensemble costaud, étonnamment léger. Le placement de ces potards est un peu étrange, pas très instinctif car pas en "tranches". Je ne vais pas revenir sur les infos de base, les possibilités et le potentiel.
    Evidemment en l'acquérant on sait qu'il n'y a qu'un seul oscillateur et que c'est destiné à être à la base d'un système, Moog ou pas. Et donc le son Moog peut-être mais celui d'aujourd'hui. La pulse est bien épaisse, mais la saw est un peu mesquine. Le filtre est bien mais quand même pas à tomber par terre non plus (le hipass n'est pas résonant). l'enveloppe avec son switch pour le sustain est…
    Lire la suite
    A la vue et au toucher c'est de la très bonne came. D'énormes potentiomètres bien solides, un ensemble costaud, étonnamment léger. Le placement de ces potards est un peu étrange, pas très instinctif car pas en "tranches". Je ne vais pas revenir sur les infos de base, les possibilités et le potentiel.
    Evidemment en l'acquérant on sait qu'il n'y a qu'un seul oscillateur et que c'est destiné à être à la base d'un système, Moog ou pas. Et donc le son Moog peut-être mais celui d'aujourd'hui. La pulse est bien épaisse, mais la saw est un peu mesquine. Le filtre est bien mais quand même pas à tomber par terre non plus (le hipass n'est pas résonant). l'enveloppe avec son switch pour le sustain est efficace (mais limitée) et le tout est bien équilibré. le lfo peut aller très vite et donc créer des harmoniques qui plairont ou non. à part la pulse un peu plus épaisse ça m'a quand même pas mal rappelé le Doepfer Dark Energy que j'ai possédé. Je n'ai jamais possédé de Moog mais eu quelque temps un Kawai 100F de 1976, et il sonnait bien plus vintage et Moog dans mon esprit que ce Mother 32. Il était capable du moelleux et de l'agressif tout en profondeur. Là on a surtout l'agressif.

    Arrivé au séquenceur (dont le point fort est bien évidemment les mémoires), ça se corse un peu. il faut bien sûr s'habituer aux combinaisons de touches et à l'affichage pour choisir, initialiser, sauver et là ça fait quand même un peu usine à gaz. le pire étant le gate length pour chaque pas, qu'on règle (si on veut) avec le potard assigné mais qui fonctionne en 'saut de valeur' - idem à peu de chose près pour le glide. les potards sont partagés avec le tempo et la valeur de portamento... un peu merdique ça, éloigné de l'esprit modulaire full analo machin... on ne peut pas enregistrer une séquence transposée, un peu dommage. l'accent existe mais on ne peut pas le doser, et , sur mon exemplaire, faisait crépiter la pulse wave de manière aléatoire et surtout très laide (séquence basique, à volume modéré... en modulation par l'enveloppe ou par lfo... avec des réglages tout à fait basiques... absolument pas quelque chose de désirable).
    la grosse erreur pour moi c'est que le séquenceur est câblé en interne au VCO, comme le clavier. mais pourquoi ?? ça interdit d'utiliser le séquenceur sans changer la hauteur de note, absurde!
    du coup impossible d'avoir une utilisation dissociée (c-a-d utiliser ce séquenceur seul : le synthé sera toujours déclenché). apparemment c'est soudé ainsi, ce n'est pas au niveau firmware.
    et en fait, trop de choses (ou pas assez du coup) sont déjà pré-cablées ce qui rend l'ensemble frustrant ou peu pratique pour appliquer plusieurs modulations sur un élément.

    ce mother 32 est donc bien semi-modulaire et c'est peut être ça son plus gros défaut.
    je l'ai donc gardé une semaine pour me diriger vers du vrai modulaire.
    Lire moins
  • hadoqhadoq

    Superbe synthé, possibilités infinies d'évolution, le son moog, et le prix abordable

    Moog Music Mother 32Publié le 25/05/16 à 07:40
    Pour quels styles de musique et dans quel contexte (studio, concert, etc.) utilisez-vous ce synthétiseur ?
    Styles variés entre electro, hip hop, ambient, experimental


    Vous semble-t-il solide et bien fini ? Sa prise en main et son ergonomie sont-elles simples ?
    Finition vraiment au poil, c'est un petit objet, mais on sent la qualité dès la sortie de l'emballage. Les potentiomètres sont solides, esthétiques et idéalement placés.

    Quel est votre avis sur le son de manière globale ? Que pensez-vous des sons d’usine ?
    Le son moog, juste énorme, et fin à la fois, précis et riche. Malgré son seul oscillateur, il sonnera tout aussi gros que n'importe quel autre analog…
    Lire la suite
    Pour quels styles de musique et dans quel contexte (studio, concert, etc.) utilisez-vous ce synthétiseur ?
    Styles variés entre electro, hip hop, ambient, experimental


    Vous semble-t-il solide et bien fini ? Sa prise en main et son ergonomie sont-elles simples ?
    Finition vraiment au poil, c'est un petit objet, mais on sent la qualité dès la sortie de l'emballage. Les potentiomètres sont solides, esthétiques et idéalement placés.

    Quel est votre avis sur le son de manière globale ? Que pensez-vous des sons d’usine ?
    Le son moog, juste énorme, et fin à la fois, précis et riche. Malgré son seul oscillateur, il sonnera tout aussi gros que n'importe quel autre analogique dans sa gamme de prix.

    Que pensez-vous des possibilités d’édition et de traitement ?
    La patchbay permet d'éditer le son de manière extensive sur le synthé lui même, mais permet aussi de communiquer avec d'autres systèmes modulaires, le séquenceur est au poil, très intuitif.

    Quelles sont les choses que vous appréciez le plus et le moins ?
    Le son moog inimitable, le superbe manuel utilisateur (attention en anglais, mais une version fr devrait être dispo sur le site de moog).
    La connectique principale est un peu faible (une seule entrée midi, une seule sortie audio jack)
    Lire moins
  • GEDEØNGEDEØN

    Un sequencer, un patch panel, et.. LE SON MOOG !

    Moog Music Mother 32Publié le 27/12/15 à 14:04
    Pour quels styles de musique et dans quel contexte (studio, concert, etc.) utilisez-vous ce synthétiseur ?

    Je l'utilise pour la production de musique électronique, et éventuellement du sound design, uniquement en studio (bien qu'il soit très amplement utilisable sur scène).

    Vous semble-t-il solide et bien fini ? Sa prise en main et son ergonomie sont-elles simples ?

    Le synthé inspire confiance, les potards sont robustes, le design bien rétro. Rien à dire de ce côté là si ce n'est qu'il n'y a pas de bouton d'alimentation.. On débranche et rebranche le synthé, chose un peu conne je trouve.
    La prise en main quand à elle est relativement simple et intuitive : un VCO…
    Lire la suite
    Pour quels styles de musique et dans quel contexte (studio, concert, etc.) utilisez-vous ce synthétiseur ?

    Je l'utilise pour la production de musique électronique, et éventuellement du sound design, uniquement en studio (bien qu'il soit très amplement utilisable sur scène).

    Vous semble-t-il solide et bien fini ? Sa prise en main et son ergonomie sont-elles simples ?

    Le synthé inspire confiance, les potards sont robustes, le design bien rétro. Rien à dire de ce côté là si ce n'est qu'il n'y a pas de bouton d'alimentation.. On débranche et rebranche le synthé, chose un peu conne je trouve.
    La prise en main quand à elle est relativement simple et intuitive : un VCO, un LFO, un Cutoff, un Reso, et deux trois autres potards, puis quelques switch. Il en va de même pour le patch panel très bien décrit dans le manuel d'utilisation (en anglais cependant).

    Quel est votre avis sur le son de manière globale ? Que pensez-vous des sons d’usine ?

    On parle de Moog, et on retrouve très clairement un son chaleureux, généreux, et puissant (je n'ai jamais possédé de Moog, mais la différence de couleur s'est sentie en comparaison à mon Arp Odyssey). L'onde Pulse est vraiment très cool, avec pas mal de possibilités entre le Pulsewidth, le LFO, le chorus et les switch (sans parler du patch panel). On ne peut pas en dire autant de l'onde sawtooth, totalement pauvre, sonnant un peu Gameboy, et avec bien moins de possibilités que son collègue. Le reso lui aussi est assez pauvre même si on peut en faire quelque chose avec le patch panel.
    Le sequencer est une tuerie lui par contre. 32 Step transposable, intuitive et facile à prendre en main, c'est le pieds, le vrai, je le lâche pas !
    Le patch panel est relativement cool lui aussi, mais reste basique pour débutant dans le modulaire (ce qui est mon cas je précise). Cependant son gros avantage selon moi est quand même de pouvoir faire entrer un autre synth pour jouir du filtre, du sequencer et autre, donc il y a malgré tout de quoi geeker !


    Quelles sont les choses que vous appréciez le plus et le moins ?

    Les plus :
    - Filtres Moog chaleureux et généreux.
    - L'onde Pulse qui est divine.
    - Le sequencer très intuitif et très efficace.
    - Le patch pannel très sympa, qui permet de faire jouir un autre synth du filtre moog, du sequencer, et bien plus encore (faites preuve d'imagination).
    - Le design old school, la qualité qui aspire confiance.
    - Prix plutôt correct en soi.
    - Prise en main rapide pour qui connaît les bases de la synthèses analogique.

    Les moins :
    - PAS DE BOUTON D'ALIMENTATION BORDEL DE MERDE !
    - L'onde Sawtooth qui m'a vraiment pas séduit et que je snobe totalement..
    - Un seul VCO (bon ça après ce n'est pas un drame en soit).
    - Manuel en anglais (ce qui ne m'a pas gêné pour ma part, mais d'autres pourraient peut être être emmerdé par ça).
    Lire moins
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.