Comparateur de prix
Petites annonces

Tous les avis sur Roland S-10

  • J'aime
  • Tweet
Note moyenne :3.5( 3.5/5 sur 2 avis )
 1 avis50 %
 1 avis50 %
Cible : Tout public
Insatisfait(e) des avis ci-contre ?
Igridyxsynth@09/12/2017

L'avis de Igridyxsynth@"Sous-estimé"

Roland S-10
Je l’ai acheté (d’occasion) sans en connaître les caractéristiques
parce qu’il me fallait un sampler avec clavier, pour pouvoir jouer
des échantillons de voix sans avoir à les programmer. Et je l’ai toujours,
car associé à un micro, il remplit parfaitement le rôle que je lui
ai assigné. D’accord, il ne dépasse pas une fréquence de 30 kHz et
je n’ai pas de disquettes adaptée pour sauvegarder (pas grave
j’enregistre en même temps que je joue et sauvegarde en wav sur PC)
mais avec l’arpeggiateur et le clavier dynamique, il fait bien l’affaire
et permet de créer des sons vraiment délirants, que je préfère éditer
ultérieurement avec un logiciel plutôt qu’avec l’interface de la machine.
Le seul inconvénient que je lui trouve c’est de n’avoir jamais réussi à
me défaire totalement de la fonction « Split » du clavier. Ca me condamne
toujours deux ou trois notes qui font répétition. Sinon, super solide, fiable,
pratique et pas môche. Un bon instrument à bas coût.
RAISON DE PLUS20/08/2016

L'avis de RAISON DE PLUS"Un des premiers samplers avec clavier à petit prix"

Roland S-10
Lorsque j'ai acheté le Roland S10, on était tout au début de la "démocratisation" des samplers. Il y avait le Akai S900 en rack, une vraie usine à gaz assez chère. Le premier vrai petit sampler au format clavier pas trop cher était l'Ensoniq Mirage, mais il était tout de même trop cher pour mon compte en banque.
J'ai donc acheté ce Roland S10, que j'utilise toujours. Par rapport à ce qui se fait aujourd'hui, c'est très peu performant : petite mémoire, donc faible fréquence d'échantillonnage et faible durée d'enregistrement ; le son s'en ressent forcément.
De plus, le calcul automatique du point de bouclage proposé par la machine n'est vraiment pas utilisable, il faut faire ses boucles à la main en tâtonnant, ça peut prendre des heures !
Les sons sont perdus dés qu'on coupe le jus, il faut les recharger à chaque fois et le périphérique de stockage est un lecteur de "Quickdisk" (disquettes 2,8" introuvables aujourd'hui, mais j'ai du stock)

Cela dit, je l'aime bien quand même, j'ai bricolé des sons de cordes et de voix humaines assez proche de ce que produisait le fameux melotron.