Native Instruments Maschine MKII
+
Native Instruments Maschine MKII

Maschine MKII, Séquenceur à boucles de la marque Native Instruments appartenant à la série Maschine.

Traumax 10/12/2012

Native Instruments Maschine MKII : l'avis de Traumax

« Un très bon choix »
5

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
L'installation des logiciels (Maschine, Massive, Komplete Elements) et leurs mises à jours est un peu longue, dû au fait qu'il y a beaucoup de données à installer (genre 6 ou 8 Go en tout je crois), mais se déroule sans problèmes.
L'activation se fait via un enregistrement et la création d'un compte sur le site NI. A noter qu'il faut enregistrer tous les logiciels et le matériel avec chacun leur n° de série ou de licence. Ca m'a bien pris deux heures en tout.

Une fois l'install faite, reste à assigner le pilote audio et les différentes entrées/sorties midi. Ca se fait facilement dans un menu.

Sous Vista, avec un PC pas récent, pas de problèmes. Mon Virus et mon SL 25 MKII sont bien reconnus et connectés.

Les manuels (celui de base et celui de la 1.8) sont bien faits. Je recommande de les imprimer (attention, c'est gros. Mieux vaut le faire au boulot si possible).

ADÉQUATION/PERFORMANCE

Sur un PC Vista/Athlon 2ghz/2 Go de ram, ca va à peu près bien en standalone, y compris pour piloter des VST tiers. Faut pas trop pousser non plus. La limite est à partir de 5 groupes, avec plusieurs VSTi et des effets partout. Sur un ordi récent, je pense que ça doit aller beaucoup plus loin.

Pas de plantage a proprement parler, mais un pilote asio (asio4all) qui fait des siennes et part en sucette de temps en temps. Je saurais pas dire si ca vient de mon PC qui suit pas le rythme ou du pilote lui même. A noter que ça m'arrive aussi avec d'autres softs.

AVIS GLOBAL

Achetée début Octobre, ca fait donc 2 mois que je l'utilise.

Globalement, c'est bien pensé. Les fonctions principales sont vite trouvées (pour quelqu'un qui a l'habitude de la MAO), mais le manuel reste indispensable pour pas mal de choses. Par exemple, pour insérer un synthés NI (Massive ou Reaktor), on choisi un emplacement, puis on trouve son preset en cliquant le bouton "BROWSE". Pour un VSTi tiers, il faut faire SHIFT+BROWSE. Etrange.

Certaines fonctions du controleur ne me paraissent pas indispensable. (le bouton NAVIGATION par exemple), alors que d'autres manquent, ou sont indirectes (l'export se fait uniquement en allant chercher le menu à la souris). Pareil pour le mode de lecture des scenes, caché dans un menu, et dont le réglage se fait pour chaque projet. J'aurais aimé avoir un réglage par défaut à choisir, puis pouvoir le changer depuis le controleur quand j'en ai besoin.

L'export se fait uniquement en .wav, ce qui oblige à avoir un convertisseur ou à passer par une DAW pour avoir un MP3.

Il manque un ajout rapide de favoris quand on navigue dans les banques et les presets. On peut toujours créer un TAG Favoris, mais ils faut l'ajouter à la souris sur le BROWSER du soft.

Il manque aussi, et c'est vraiment mesquin, un switch d'alim. Obligé de débrancher le cable USB pour mettre le controleur hors-tension. Un switch à 2 cts aurait été bienvenu sur un produit à 600 €.

Mon modèle de controleur était bancal. Le chassis alu était vrillé. Je l'ai redressé, mais encore une fois, le controle qualité est mesquin pour une bécane de ce prix.

Le mode plein écran a deux défauts :
Il n'est activable qu'en standalone. Or, en mode plug in, j'aurais bien aimé avoir Maschine en fullscreen sur un ecran, et la table de mix de ma DAW sur l'autre. Impossible. C'est pas hyper grave, mais c'est dommage.
En standalone, le mode "fenêtre réduite" fait disparaitre les menus (fichiers etc...) dans une flèche déroulante.

Les points positifs maintenant :

Les sons sont vraiment bons, l'offre est très complète, avec Massive, Reaktor, Komplete Elements et les banques propres à Maschine, on a deja de quoi démarrer des projets de toutes sortes.
Si l'offre sonore ne vous convient pas, il est très facile d'étendre la palette avec ses propres samples (très simples à créer dans Maschine), ses propres VSTi, ou des banques pour Kontakt.

Le plaisir de travailler un morceau est présent grace à l'ergonomie très bien pensée. On choisit un son, on enregistre un pattern, on met un effet, on fait une automation très facilement.

Les pads sont d'excellente qualité, ainsi que les potards et les boutons de sélection. Les couleurs sont pratiques, notamment pour les kits fournis, puisqu'on s'aperçoit vite qu'elles sont codifiées. Les couples Kick/Snare sont orange, les hats sont jaunes, les toms sont violets... En passant d'un kit à l'autre, on sait tout de suite quels genre de son on a dedans, et ou ils sont placés.

Au final, un très bon produit, avec lequel j'ai redécouvert le plaisir de me poser 30 minutes devant une boite et sortir un pattern sans m'emmerder la vie avec la technique. Il faut cependant avoir à l'esprit les quelques défauts que j'ai souligné, et dont pour ma part, et malgré de nombreuses lecture avant d'acheter, je n'avais jamais entendu parler.