Emagic Logic Platinum 5
+
Emagic Logic Platinum 5

Logic Platinum 5, Séquenceur généraliste de la marque Emagic appartenant à la série Logic.

cslevine 13/03/2015

Emagic Logic Platinum 5 : l'avis de cslevine

« pourquoi faire simple quand on peut tout compliquer »
2

  • J'aime
  • Tweet
  • Mail
Rapport qualité/prix : Mauvais Cible : Les utilisateurs avertis
Je me souviens... de mes galères avec "LOGIC" dans les années 1995 sur ATARI ST.
Ce séquenceur m'avait été vendu comme THE alternative supérieure à Cubase.

Mais le problème : ce logiciel nécessite d'entrer dans une "philosophie orientée objets". Je n'aime pas les logiciels à "philosophie", car cela crée dès le départ un éloignement avec la créativité directe, avec l'inspiration.

Alors que CUBASE ne pose aucun problème de ce genre :
on configure ses paramétrages à sa main, les raccourcis claviers, ses sorties MIDI,
et ensuite, si on maitrise bien ce que c'est que le MIDI, on y va.
On ajoutes ses pistes, l'une après l'autre, on essaye des nouveaux sons, des plugins, et on improvise !

Dans LOGIC, il faut penser objet dès le départ. Une sotie MIDI est un "objet", il faut passer par des configurations de représentations virtuelles de son studio MIDI.
Pour l'éditeur de partition : il faut d'abord configurer ce que c'est qu'une portée de piano, ou de flûte, et attention c'est figé pour tout le morceau.

Passer d'une piste à l'autre dans CUBASE se fait via flèche Haut et Bas et HOP, on continue là où on en était. Record et on joue.
Passer d'une piste à l'autre dans LOGIC via les flèches : OUI mais toutes les séquences sont sélectionnées, alors il faut aller reclicker pour déselectionner, resélectionner l'objet par dessus lequel on avait décidé de réenregistrer....

Voilà le problème: obliger à "décider", et ce n'est qu'une exemple.
L'inspiration ? Booh, ben zut j'ai oublié ce que je voulais jouer du coup...

Alors que dans CUBASE, les "gestes" (passage d'une piste à l'autre, etc) sont plus naturels, se font aussi bien d'un seul raccourci clavier que d'un simple clic souris.
CUBASE a été pensé au départ PAR des musiciens, POUR des musiciens live.
LOGIC a été conceptualisé par des compositeurs, des chercheurs, pour des compositeurs chercheurs.

Cela en donne une approche complètement différente.
( pour la parenthèse : je suis super friend et fan des musiques de recherches électroacoustiques, j'adore écouter des oeuvres, ce sont de vrais chefs d'oeuvres !... mais cette beauté ne laisse pas deviner les approches intellectualisantes, orientéees "objets musicaux" dans des soucis d'interactions préméditées avec les auditeurs, de la part des compositeurs-chercheurs.
Je suis pourtant presque certain que la vrai phase de composition en elle-même, pour les meilleurs, ne passe pas par ces règles ni réflexions, ni ces préméditations fondées sur des règles mathématiques ou de psycho-acoustique ou de lourdes encyclopédies d'études d'objets )

Après bien des galères, je suis revenu à CUBASE pour des compositions plus légères et intuitives, et aussi pour la souplesse, la où LOGIC montrait de lourdes rigidités.

Cela, c'est mon avis basé sur LOGIC ATARI, puis LOGIC Windows, donc entre 1995 et le début des années 2000.