Rosegarden Rosegarden [Freeware]
+
Rosegarden Rosegarden [Freeware]

Rosegarden [Freeware], Séquenceur généraliste de la marque Rosegarden.

Comparateur de prix
Petites annonces
snoot58 09/11/2006

Rosegarden Rosegarden [Freeware] : l'avis de snoot58

5

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
Rapport qualité/prix : Mauvais
Rosegarden 4 est un logiciel pour Linux exclusivement. Son évolution est très rapide. L'installation des dernières versions, sur un Linux existant, est réservée aux informaticiens. Mais s'il est déjà installé (ce qui est le cas pour beaucoup de distributions Linux) c'est très simple... On peut très facilement tester ce logiciel avec un CD live tel qu'APODIO ou MUSIX.
Rosegarden ne donne sa pleine mesure que s'il utilisé avec le serveur de sons JACK (système audio incontournable sous Linux), mais fonctionne, avec des restrictions, sur n'importe quoi.
Rosegarden lui-même est assez simple à configurer, les difficultés proviennent des divers systèmes audio et de la gestion MIDI sous Linux, difficiles à appréhender pour un débutant.
L'aide en ligne sur le site web de rosegarden ( http://www.rosegardenmusic.com/resources/ )et sur https://linuxmao.org sont satisfaisantes. On peut ainsi voir aisément si le logiciel correspond à ses besoins, ses compétences ... avant de se lancer dans l'aventure.

ADÉQUATION/PERFORMANCE

J'utilise rosegarden sur de nombreux ordinateurs, qui vont de l'AMD K62 à 350 MHz au P4 3GHz. Si on se limite au MIDI, rosegarden fonctionne sur des configurations modestes, à condition d'avoir au moins 192 Mo de mémoire vive. Les performances de l'ensemble sont très bonnes, et la stabilité est au rendez-vous. En cas de crash (fréquent dans les versions expérimentales du logiciel), un système d'auto-sauvegarde fonctionne bien.

AVIS GLOBAL

J'utilise rosegarden 4 depuis trois ans, et j'utilisais déjà avant une autre version, bien plus simple (mais juste pour créer des fichiers MIDI).
J'apprécie particulièrement l'éditeur de partitions de Rosegarden 4, très puissant et très intuitif : il permet d'importer et d'exporter ses partitions en MIDI, mais aussi en divers formats (pour inclure les partitions dans des documents imprimés), notamment en Lilypond (pour des partitions superbes "gravées"), ) et même en Csound (pour les gourous de la musique contemporaine). Par contre, le support de l'enregistrement audio n'est pas (-encore, mais c'est en progrès) le fort de Rosegarden. Il faut alors utiliser le logiciel libre Ardour pour ce travail.
J'ai été déçu par d'autres outils sous windows (prix élevé, instabilité), notamment Quartz. Le rapport qualité/prix est excellent, évidemment (libre et gratuit). Il existe une solution commerciale à faible coût (Studio To Go ! ( http://www.studio-to-go.com/ )) incluant rosegarden comme logiciel phare, mais je n'ai pas essayé, car le principal avantage de ce système est de rendre facile l'usage des VST(i) dont je ne me sers pas. Je referais bien sûr ce choix -j'en suis ravi- et comme c'est un logiciel libre, on n'en est pas prisonnier!