Akai Professional MPC4000
+

MPC4000, Séquenceur Sampleur de la marque Akai Professional appartenant à la série MPC.

Moonwalk 10/02/2019

Akai Professional MPC4000 : l'avis de Moonwalk

« La plus avancée des Mpc »
5

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Les utilisateurs avertis
J'ai eu plusieur de ces mpc4000 la blanche et la plus en bleue que j'ai toujours avec certaines options déjà installées plus les full options que j'ai mis. Le plus gros défaut de cette machine réside dans son son de base et l'absence de chaleur dans ses filtres et ses fx. Il est horrible surtout quand on le compare à une mpc2000xl qui n'est pourtant considérée comme le Graal en terme de convertisseurs. Tout comme les filtres criards et froids même si il y en a 36 et c'est pas un jeux de mots ils sont totalement insipides. La machine est par contre très bien construite et imposante on a l'impression d'être au volant d'une berline de luxe. L'os est très travaillé héritier des dernières séries S avec le S5000 et s6000 dont l'UI est de loin supérieur à celle des séries Z qui ont pourtant le même moteur sonore que la mpc4000 et qui utilisent un écran de mpc2000/xl et dd8 plus donc de génération précédente qui sont moins grands, moins pratiques dans la gestion des menus, moins intuitifs mais qui permettent de faire des sampleurs 2u à racker contrairement aux grands écrans de styles Dps24, Mpc4000, S5/6000. La machine est donc très intuitive avec des fonctions très avancées car la machine embarque un sampleur complet de type Z4, une première pour une Mpc. La machine est d'ailleurs beaucoup plus rapide qu'une mpc2000xl quand on la maîtrise seulement elle est tellement profonde qu'elle demande du temps . Elle est aussi hyper productive, les beats s'enchainent et ne se ressemble pas. Possibilité de sélection All qui comme dans un s950 permet de modifier tout les samples d'un programme en même temps. Les fréquences d'échantillonnage sont variables ainsi que le bitrate et ça monte haut 96khz 24bit dommage que le son ne soit pas à la hauteur du design. Il y a les mute group pour les pads ainsi que la possibilité d'enregistrer les track mute c'est les deux grosses choses qui manquant à la 2000xl. Par contre on perd une fonction intéressante, le filtre par vélocité qui n'est accessible par la touche 16 levels. Hormis cette histoire de convertisseurs la machine est de loin la plus complète des Mpc d'avant le rachat par Numark d'akai Nukai pour les intimes. Aucune fioriture tout est maîtrisé et elle vient boucler ce concept d'mpc 100% Akai.
Le son peut évidement être travaillé mais des le départ il y'a un soucis on part de trop loin surtout quand on compare avec un Roland Mv 8000. Cette Mpc est la plus froide de toutes et le son qui en sort n'est pas très vivant c'est très dommage mais c'est comme ça. Les filtres même si nombreux ne sonnent pas, encore une fois même le filtre de la 2000xl l'enterre 10 fois. La carte fx censée être optionnelle est de série sur ce modèle, et bien elle est à la hauteur du moteur sonore et des filtres une daube. Ça m'embête vraiment d'avoir à dénigrer une machine avec un tel potentiel. Les fonctions déchirent pas de bugs sur le dernier os, un séquenceur au poil que je sens moins straight que la 2000xl mais un son froid de chez cold avec des pics de fréquences mal choisis ?§?§?. Les meilleurs résultats que j'ai eu avec cette machine était en l'utilisant avec dps24 avec la carte Adat. Ceci ne résolvait pas tout mais là j'avais un bon son puissant avec l'eq du dps et la compression sur chaque piste. Concernant la connectivité y'a tout même l'usb, n'importe quelle clé USB se connecte et devient un périphérique de stockage aucune machine de cette époque ne fesait ça. La gestion du Hd interne est très aisée. C'est vraiment une super machine très évoluée et pro c'est juste qu'elle sonne cheap out of the box, ou alors il faut lui coller un dps24 en adat au dos,ou alors il y'a un tricks pour travailler son son mais dans ce cas le point de départ n'est pas neutre.

Édit du 29 mars 2020 :
J'avais intitulé cette revue "La mpc la plus avancée mais avec le son de base le plus pourri" je maintiens ceci concernant toutes les mpc de la 60 à la 2500 je n'ai pas eu les autres qui ont suivi ni la 1000 qui a un son similaire à la 2500 qui soit dit en passant j'ai beaucoup aimé pour son son de base que j'ai trouvé assez massif et détaillé sans être aussi criard que la 4000 .
Maintenant ayant plusieurs sampleurs rack de la série S et Z d'Akai, dont le s1100 dont je commence à bien comprendre la logique je peux vous dire que la mpc4000 est une grosse tuerie quand on la traite comme un sampleur de la série S ou Z d'Akai. En effet la 2500 que j'ai pas mal utilisé ces derniers temps et dont j'ai entrevu les limites souffre de bugs et de limitation dans sa gestion des effets qui ne peuvent être appliqué que sur le master alors que c'est beaucoup plus flexible sur la 2000 et 4000. Le gros bug de la 2500 qui reprends le système de layers ou zone ×4 se situe dans le fait que le CPU n'est pas assez puissant pour gérer les layers en même temps ce qui fait qu'ils sont déclenchés de façon aléatoire ce qui crée un effet de phaser sur le son donc le décalage varie à chaque fois que l'on touche le pas ou que le pas est trigger dans le séquenceur rendant cette fonctionnalité inutilisable sauf en la détournant pour du resample de plus les filtres n'agissent que de façon globale pour la somme des 4 sons. Alors que la fonction layers sur la 4000 marche parfaitement avec un envoi de filtre par sons dans le pourcentage et l'offset ce qui fait qu'on arrive en fait très facilement à grossir le son et l'enrichir tout en le sculptant avec les filtres de façon super efficace. Le filtre est très chirurgical tout seul même trop mais la on peut empiler les sons filtrés différemment. C'est vraiment inespéré et ça fonctionne parfaitement. Et fait au final de cette Mpc la meilleure du marché sachant que le séquenceur est aussi hyper précis ça tappe super sec. Rajouter à ça le nombre de filtres et le fait que leur puissance est démultiplier par le système de layers qui sont au nombre de 4 par son. On se retrouve avec une centrale nucléaire qui ne montre aucun signe de faiblesse avec son processeur strong arm d'Intel. Franchement une très bonne surprise c'est en poussant la 2500 dans ses retranchements que j'ai voulu voir si la 4000 sortie avant pouvait encaisser.
Donc avec les fx à bien savoir réglé qui sont totalement routable, la table de 4 layers par sons, la stabilité du trig, le réglage fin du filtre par layer, la qualité des 8 sorties séparée analogiques ou adat, le bitreducer, le bandwith reducer, la fonction normalize, le 24/96 etc... Fait que cette Mpc est un gros ovni avec le plus gros son qu'il soit possible de sortir d'une de ces machines.
Il faut juste oublier de la traiter comme une Mpc pour la partie sampleur c'est un z4/8 donc un sampleur de la dernière génération S d'Akai avec tout ce que celà sous-entend.
J'ai aussi appris que l'on peut lui rajouter un SSD d'1tb. Franchement c'est la valeur sûre du futur.

Photos liées à cet avis

photo