Se connecter
Se connecter

ou
Créer un compte

ou

Sujet Bonne Question !

  • 15 réponses
  • 6 participants
  • 1 623 vues
  • 1 follower
1 Bonne Question !
---- Hypothèse ---- je parle que des boomers, pas des compressions.

-Une enceinte (large bande) avec un 38 peut faire 99 dB de sensibilité. Et accepter 400 Watt RMS sous 8 ohms
DONC UN SPL DE 125 dB.

-Maintenant une enceinte (toujours large bande) avec deux 38 (les même que l’autre)
Quel sera sa sensibilité ??? serai-ce 99 dB ou 102 dB ???

Puis elle accepterai 800 Watt RMS sous 4 ohms !!!
DONC UN SPL THEORIQUE DE 131 dB si elle a une sensibilité de 102 dB !!!

Mais ai-ce vrai ???
Fera t'elle vraiment 6 dB de plus que l'autre ??? :bravo:

Si quelqu'un arrive a me répondre se serrai le top, car sur les Spécification technique de deux enceintes de la même gamme d’un constructeur on remarque que l’enceinte à deux boomers fait 6 dB de plus que celle a un.
Merci

Mon travail : PRESTACOR - SON / ECLAIRAGE / VIDEO (info, matos, photo,...).

 

 

2
ça dépend si tu parles du rendement global mesuré à 10 mètre ou de la pression à proximité.
Quand tu cumules de boomers en colonnes, leur portée devient supérieur : si tu mets un micro à 1 mètre, ce qui est finallement trop proche, le rendement aura tendance à s'élever un peu, mais un peu, pas un maximum...
Ensuite tu as le phénomène de compression thermique.

Si on reprend ton calcul et qu'on tient compte de la compression thermique (on va prendre une compression à la beyma genre SM115K : -4,4db à Pmax nominal.

On ne se retrouve plus qu'à 120,6db en niveau max.
ça s'est un détail importante. La courbe de compression thermique suit une asymptote théorique de "pression max virtuelle" qu'on peut déduire avec la formule de résistivité des métaux et de la puissance consommé. J'avais fait ça en 1993 sur un article de sonomag qui m'a servie de base là-dessus (extyraction des dérives thermiques par hp par marques des enceintes testées).

Dans l'absolue une enceinte en double 38cm te fera alors une sensibilité identique mais attention, si les 38cm sont les mêmes :
99db/W/m 400W 8 ohms
99#/100* db/W/m 800W 4 ohms. *effet de "colonne" mesure à 1m / # mesure en champ éloignée rapporté à 1m.
Le niveau max sera alors seulement de 123,6db.
Par contre là ou ça devient intérrèssant c'est qu'en champ proche tu dois gagner un malheureux db, donc 124,6db pour les haut-graves et que sous 400W au lien d'avoir -4.4db de compression thermique tu as -2.2db.
Donc sous 400W le doublme 38cm te fera : 120,6 + 2,2 + 1 soit 123,8db en champ proche.
Pour une pièce de dimension moyenne ça compte, si c'est un gymnase je ne pense pas...

Maintenant sur le cumul de pression en champs proche Sonark pourra démentir/infirmer ou confirmer mon propos.

Tous les calculs de sensibilités se rapportant dans ce cas à la puissance.
Il est clair qu'une enceinte 4 ohms prenant 2 fois plus d'énergie, elle pourra en restituée 2 fois plus, soit 3 db de plus, mais vu que l'ampli tasse un peu, on perd 1,5db. Pour peu que l'enceinte soit 2 fois plus puissante, en P max théorique on ne perds alors au total que 1,5 db sur l'ampli, la compression de l'enceinte perd alors pas 4.4 mais 3.3db.
On a alors un gain de : 3db théorique ampli -1.5db ampli pratique + 1.1db de compression thermique gangnée = 2,6 db de gain.
Si on a le db supplémentaire en champ proche because double 38cm : 3.6db.
Voilà.
C'est aussi valable si tu empiles tes enceintes et que les boomers sont rapprochés.
Ensuite on peut aussi "croisé" les évents dans une caisse de double 38cm pour gagner grave dans le grave : j'ignore si c'est pratiqué (technique pour profiter des dimensions de la caisse pour gagner dans le grave).
3
C'est chiant la compression thermique :((( :((( :(((
La moyenne c'est quoi ???
Une enceinte tel qu'une PS15 de Nexo subit aussi ce problème ???

Mon travail : PRESTACOR - SON / ECLAIRAGE / VIDEO (info, matos, photo,...).

 

 

4
Tout haut parleur électrodynamique, qu'il soit bas de gamme au haut de gamme.
Absolument tous.
Compte au moins une compression de 3db.
Si c'est en dessous c'est que tu as du matos d'exception ou sous-employé...
Nexo je sais pas : Je sais même pas d'où sort le 38 de la P15, parce que sur le papier il a l'air incroyable.
D'ailleurs si quelqu'un sait d'où sort ce hp à 100db/W/m pour 900WAES, rien que pour le fun et la curiosité, ce serait intérrèssant.
5
C'est domage qu'elle existe cette compression thermique !!! :|

C'est aussi vallable sur les compression d'aigu ??? :mdr:
Car sinon faut prendre que ça avec de gros pavillons !!!! :non:

Mon travail : PRESTACOR - SON / ECLAIRAGE / VIDEO (info, matos, photo,...).

 

 

6

Citation : C'est aussi vallable sur les compression d'aigu ???



En pratique non. Mais personnellement je suis réservé sur la question :

Les aigus ne sont pas en régime permanent, contrairement au graves où la constante de temps thermique du hp et du tempo de la musique fait que la montée en température existe.
Dans les hp d'aigu la bobine est toute petite : donc même si elle doit chauffer, c'est peut-être dans une moindre mesure, et vu la nature du spectre musical, ça va être beaucoup plus dure...

Je ne vois pas plus de 1db de perte, encore faudrait mettre la musique de blade1 à donf mais alors vraiment.
Je n'ai pas de courbes pour les compressions !

Logiquement la montée en température doit être facilement 2 fois plus faible, et ferro-fluidé ça doit être pire. Mais vu que sur spectre musical le niveau ne peut pas être constant ça va être dur ...
Faudrait une courbe en fonction de la puissance, et surtout voir si c'est une montée rapide ou lente.
Pour un hp de grave c'est une montée en 1mn 30s pour la bobine en moyenne et au moins 15 mn pour le système magnétique (en gros) (cela fait 2 paliers).
Sachant que la bobine est pratiquement plongée dans l'entrefer, je ne peux rien dire sur son comportement. J'ai pas d'infos précise sur les compressions : si sonomag ou Sonark mesure on sera vite fait ce qu'il en est. J'en ai des ferro-fluidées et c'est super-costaud.

Maintenant de là à savoir si elles chauffent pas ...
On peut griller des tweeters : reste à savoir si c'est par des pointes de puissance ou l'échauffement sur le long terme.
Les tweeters à dôme que j'avais (HiFi) ont toujours cassé à la jointure du fil et de la bobine : super son, super fragile...
Maintenant si quelqu'un a grillé des compressions, au démontage, il pourra nous dire si c'est de la casse mécanique ou de l'échauffement ou les 2.
7
J'ai eu une conpression qui m'a lache parce que aussi j'ai fais une soiree techno et pendant 10h s'etait en sur regime mais il a grille ,mais il ma jamais fais aucun son bizzare donc si t'a un tweeter qui va lache tu va le savoir soit si tu le demonte soit quand il va lacher
Que Dieu benisse la marque boost !!!!!
8
Ou sinon tu peux griller tout ,tout les tweeters,grace un a larsen monstres :furieux: !!!!!!!!!!!! :oo:
Que Dieu benisse la marque boost !!!!!
9
Sur ton tweeter grillé, quel aspect avait la bobine ?
Juste qu'on voit de quelle manière ça grille en fait...
10
"Nexo je sais pas : Je sais même pas d'où sort le 38 de la P15, parce que sur le papier il a l'air incroyable"

De chez PHL audio...
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Analyse de l’audience (Google Analytics)
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités (Google Ads)
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.
Marketing (Meta Pixel)

Sur nos sites web, nous utilisons le Meta Pixel. Le Meta Pixel est un pixel de remarketing mis en œuvre sur nos sites web qui nous permet de vous cibler directement via le Meta Network en diffusant des publicités aux visiteurs de nos sites web lorsqu’ils visitent les réseaux sociaux Facebook et Instagram. Les métapixels sont des extraits de code capables d’identifier votre type de navigateur via l’ID du navigateur - l’empreinte digitale individuelle de votre navigateur - et de reconnaître que vous avez visité nos sites web et ce que vous avez regardé exactement sur nos sites web. Lorsque vous visitez nos sites web, le pixel établit une connexion directe avec les serveurs de Meta. Meta est en mesure de vous identifier grâce à l’identifiant de votre navigateur, car celui-ci est lié à d’autres données vous concernant stockées par Meta sur votre compte d’utilisateur Facebook ou Instagram. Meta diffuse ensuite des publicités individualisées de notre part sur Facebook ou sur Instagram qui sont adaptées à vos besoins.

Nous ne sommes nous-mêmes pas en mesure de vous identifier personnellement via le pixel meta, car à part l’ID de votre navigateur, aucune autre donnée n’est stockée chez nous via le pixel.

Pour plus d’informations sur le Meta Pixel, les détails du traitement des données via ce service et la politique de confidentialité de Meta, veuillez consulter le site suivant Meta Privacy Policy - How Meta collects and uses user data pour Facebook et Meta Privacy Policy - How Meta collects and uses user data pour Instagram.

Meta Platforms Ireland Ltd. est une filiale de Meta Platforms, Inc. basée aux États-Unis. Il n’est pas exclu que vos données collectées par Facebook soient également transmises aux États-Unis.


Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Analyse de l’audience (Google Analytics)

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités (Google Ads)

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Marketing (Meta Pixel)

Sur nos sites web, nous utilisons le Meta Pixel. Le Meta Pixel est un pixel de remarketing mis en œuvre sur nos sites web qui nous permet de vous cibler directement via le Meta Network en diffusant des publicités aux visiteurs de nos sites web lorsqu’ils visitent les réseaux sociaux Facebook et Instagram. Les métapixels sont des extraits de code capables d’identifier votre type de navigateur via l’ID du navigateur - l’empreinte digitale individuelle de votre navigateur - et de reconnaître que vous avez visité nos sites web et ce que vous avez regardé exactement sur nos sites web. Lorsque vous visitez nos sites web, le pixel établit une connexion directe avec les serveurs de Meta. Meta est en mesure de vous identifier grâce à l’identifiant de votre navigateur, car celui-ci est lié à d’autres données vous concernant stockées par Meta sur votre compte d’utilisateur Facebook ou Instagram. Meta diffuse ensuite des publicités individualisées de notre part sur Facebook ou sur Instagram qui sont adaptées à vos besoins.

Nous ne sommes nous-mêmes pas en mesure de vous identifier personnellement via le pixel meta, car à part l’ID de votre navigateur, aucune autre donnée n’est stockée chez nous via le pixel.

Pour plus d’informations sur le Meta Pixel, les détails du traitement des données via ce service et la politique de confidentialité de Meta, veuillez consulter le site suivant Meta Privacy Policy - How Meta collects and uses user data pour Facebook et Meta Privacy Policy - How Meta collects and uses user data pour Instagram

Meta Platforms Ireland Ltd. est une filiale de Meta Platforms, Inc. basée aux États-Unis. Il n’est pas exclu que vos données collectées par Facebook soient également transmises aux États-Unis.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.