Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
Agrandir
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
DJinnseries DJam Ultimate
Photos
1/21

Test DJinnseries DJam Ultimate

Le contrôleur French Touch

Il y a du nouveau dans le monde des contrôleurs et en plus ça vient de chez nous. En effet, la marque française Audiophony/DJinnseries se lance dans la dure bataille du mix assisté par ordinateur et nous livre un contrôleur MIDI quatre platines d'un genre plutôt nouveau. Même si au premier coup d'oeil le Djam ressemble à un contrôleur classique, il est bien plus que ça puisqu'il peut s'utiliser comme un véritable mixeur autonome et ainsi fonctionner sans ordinateur. Côté innovation, le Djam Ultimate ne s'arrête pas là et nous réserve bien d'autres surprises…

Le contrôle avant tout

DJinnseries Djam Ultimate

Le Djam Ulti­mate est avant tout un contrô­leur MIDI qui se connecte à l’or­di­na­teur via un simple câble USB et qui vous permet de comman­der votre logi­ciel de mix préféré. Petite préci­sion : le boîtier n’est pas auto-alimenté et il néces­site d’être bran­ché sur secteur à l’aide d’un cordon d’ali­men­ta­tion (alimen­ta­tion externe DC12V, 2.0A). Le Djam Ulti­mate est certi­fié Virtual Dj (qui est d’ailleurs livré avec le contrô­leur et que nous avons utilisé pour le test), mais il est compa­tible avec presque touts les logi­ciels du marché. Il faudra juste vous tenir au courant des diffé­rents mappings dispo­nibles et vous pour­rez ainsi confi­gu­rer les commandes du Djam Ulti­mate pour qu’ils corres­pondent aux logi­ciels utili­sés (le mapping pour Trak­tor Pro est déjà dispo­nible sur le site de DJinn­se­ries).

DJinn­se­ries n’a rien oublié en matière de contrôles et à la première utili­sa­tion, on est un peu impres­sionné par le nombre de commandes dispo­nibles.

DJinnseries Djam Ultimate

Commençons par les fonc­tions de base. Les boutons PLAY, CUE et CUE PLAY réagissent très bien et même presque trop bien puisqu’une légère pres­sion suffit à acti­ver la commande. Les faders et le cross­fa­der (il est possible de régler la courbe du cross­fa­der) sont de bonne qualité. Un grand bravo pour avoir mis un cross­fa­der démon­table permet­tant de le rempla­cer soi-même en cas de panne. Les poten­tio­mètres rota­tifs qui servent à l’éga­li­sa­tion de la piste sont vrai­ment ingé­nieux, car une simple pres­sion dessus active ou désac­tive la fonc­tion KILL. Ensuite, nous retrou­vons la molette d’ex­plo­ra­tion pour navi­guer dans sa biblio­thèque ainsi que les boutons de volume du master et de la sortie booth.

La gestion des points Cue s’ef­fec­tue à l’aide de 8 boutons dédiés qui permettent de placer 4 repères diffé­rents par piste et d’y accé­der par une simple pres­sion sur le bouton. Il en est de même pour les loops avec un bouton pour le point IN et un autre pour le OUT et un bouton pour acti­ver ou désac­ti­ver la boucle. Petit plus que l’on ne retrouve pas sur tous les contrô­leurs : un bouton rota­tif sans fin pour la fonc­tion AUTO-LOOP. Ce bouton vous permet par une simple pres­sion d’ef­fec­tuer une boucle et en tour­nant le bouton, vous faites varier sa longueur. 

DJinnseries Djam Ultimate

Passons à la gestion des effets. Là non plus DJinn­se­ries n’a pas été avare en boutons puisque 8 moyens de contrôle vous sont propo­sés (4 par voie). Vous dispo­sez d’un sélec­teur rota­tif sans fin  pour faire défi­ler les effets et de trois poten­tio­mètres pour varier leur dosage. Sous les poten­tio­mètres 4 boutons rétroé­clai­rés vous signalent si l’ef­fet est actif ou non.

En plus de contrô­ler les quatre decks de votre logi­ciel, le Djam Ulti­mate vous donne accès direc­te­ment à votre banque de samples et 8 sons diffé­rents peuvent être assi­gnés aux diffé­rents boutons. 

DJinnseries Djam Ultimate

Pour finir, deux mots sur le pitch et les deux jogs qui équipent le contrô­leur. Le pitch est contrô­lable via un fader dédié ainsi que deux boutons en dessous pour chan­ger son range. Les deux jogs quant à eux sont tactiles et leur sensi­bi­lité est réglable grâce à un petit bouton rota­tif situé sur la face avant. Petite inno­va­tion sur les jogs, une bague dyna­mique rétroé­clai­rée vous indique votre point cue et le sens de lecture.

Les commandes du Djam Ulti­mate répondent vrai­ment très bien et le toucher lors de la mani­pu­la­tion de l’ap­pa­reil est agréable. Et en plus de toutes les fonc­tions déjà acces­sibles sur le contrô­leur, une touche SHIFT vous permet de doubler chaque commande, vous n’au­rez ainsi plus besoin de toucher à l’or­di­na­teur. 

Des entrés et des sorties en veux-tu en voilà

DJinnseries Djam Ultimate

Nous retrou­vons sur la face arrière de l’ap­pa­reil deux entrées ligne/phono en RCA pour bran­cher direc­te­ment deux platines CD ou Vinyle. Ces deux entrées sont compa­tibles avec les normes Time­code/Dvs et Fx-Thru ce qui vous permet d’uti­li­ser un logi­ciel de type Serato ou autre à l’aide de vraie platine. Le Djam Ulti­mate n’est pas seule­ment un contrô­leur, mais aussi un véri­table mixeur auto­nome. Et même de ce côté-là, DJinn­se­ries n’a pas raté son coup puisque le boîtier est très bien fourni en sorties et en entrées.

DJinnseries Djam Ultimate

L’ap­pa­reil est doté d’une double sortie Master et Booth toutes les deux en RCA pour gérer indé­pen­dam­ment le son en façade et dans les retours ainsi qu’une sortie symé­trique en Jack TRS. Petit détail, mais qui fait la diffé­rence, DJinn­se­ries a eu la bonne idée d’équi­per le boîtier d’une double sortie casque propo­sant les deux formats en minijack 3,5 mm et en jack 6,35 mm, du coup plus besoin de se prendre la tête avec l’éter­nel adap­ta­teur qui se casse ou qui se perd tout le temps !

DJinnseries Djam Ultimate

Vous dispo­sez aussi de deux prises micro : une sur la face avant et une sur la face arrière ainsi qu’un bouton de volume pour chaque micro. Seul petit problème, les deux prises micro sont au format jack 6,35 mm, pas de XLR. Une entrée AUX est égale­ment dispo­nible sur la face arrière au format minijack 3,5 mm, ce qui permet de bran­cher un lecteur indé­pen­dant bien pratique en cas de panne infor­ma­tique. Un petit oubli quand même, on aurait bien aimé trou­ver une sortie master en XLR, mais c’est juste pour chipo­ter.

Une matrice d’en­trée vous permet d’as­si­gner sur chaque canal de manière indé­pen­dante une source diffé­rente. Vous pouvez ainsi bascu­ler à l’aide du bouton switch prévu à cet effet entre le logi­ciel et vos platines CD, par exemple.

Inside the DJAM

Le Djam Ulti­mate est compa­tible avec les normes ASIO et Core Audio. Un driver ASIO spécia­le­ment conçu pour le Djam Ulti­mate est livré avec le contrô­leur. Pour les utili­sa­teurs sous Mac, aucun driver n’a besoin d’être installé.

DJinnseries Djam Ultimate

Mais le Djam est aussi compa­tible avec les normes Time­code/DVS et Fx-Thru. Comme il permet de contrô­ler quatre platines virtuelles, vous pour­rez par exemple utili­ser deux platines CD ou vinyle avec les disques enco­dés pour contrô­ler deux platines virtuelles et utili­ser les deux autres platines virtuelles en MIDI pour profi­ter des commandes du contrô­leur sans être obligé d’uti­li­ser une autre carte son. Il en est de même pour les logi­ciels qui utilisent la norme Fx-Thru qui permet d’en­voyer le son d’un CD direc­te­ment dans le logi­ciel et ainsi profi­ter des fonc­tion­na­li­tés de ce dernier.

Pour qui et à quel prix ?

DJinnseries Djam Ultimate

Diffi­cile de faire plus complet que le Djam Ulti­mate en matière de contrô­leur. Il convien­dra aussi bien aux DJ profes­sion­nels qu’aux débu­tants. De plus ses dimen­sions sont rela­ti­ve­ment compactes (410 × 297 × 65 mm pour 3,22 kg) et en font un produit nomade qui se trans­porte très faci­le­ment. Les DJ profes­sion­nels appré­cie­ront son côté tout-en-un, évolu­tif et univer­sel. En effet, le Djam s’adapte à tous types de logi­ciels et prend en compte la quasi-tota­lité des normes en vigueur dans le domaine du DJing assisté par ordi­na­teur. C’est un produit qui pourra aussi inté­res­ser les débu­tants, car son prix n’est pas exces­sif : moins de 450 €. Il existe d’ailleurs un petit frère, le Djazz, qui affiche les mêmes carac­té­ris­tiques, sauf que ce dernier n’est qu’un contrô­leur et qu’il ne fonc­tionne pas en tant que mixer auto­nome. Du coup, le prix est infé­rieur et il ne vous faudra débour­ser que 350 € envi­ron pour l’ac­qué­rir.

Conclu­sion

DJin­ne­se­ries nous livre un produit qui frôle la perfec­tion. À ma connais­sance, très peu de contrô­leurs du même genre proposent de mixer à la volée autant de sources diffé­rentes. Entre le mixeur auto­nome, son adap­ta­bi­lité à la quasi-tota­lité des logi­ciels et sa prise en charge des diffé­rentes normes en matière de time­code, le Djam Ulti­mate est pour moi un des contrô­leurs les plus complets du marché. Bravo à DJinn­se­ries qui avec leurs séries de contrô­leurs a frappé un grand coup et est entré par la grande porte sur le marché. Le Djam Ulti­mate est rempli de bonnes idées et sa concep­tion est de très bonne qualité. 

Points forts
  • totale compatibilité avec les logiciels de mix présents sur le marché
  • son prix
  • bonne réactivité
  • mixeur autonome
Points faibles
  • pas de prise micro en XLR
  • pas de sortie master en XLR

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.