Modulator18 03/01/2021

Arturia MicroBrute : l'avis de Modulator18

« Petit mais puissant »
5

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Les utilisateurs avertis
Utilisation en home studio, essentiellement pour jouer des grosses basses synthétiques.
La construction est en plastique, mais très solide. Les potards et sélecteurs offrent une certaine résistance, très bien pour des réglages assez précis.
La surface est petite, par contre il n'y a aucun problème pour jouer avec les différents contrôleurs, tout tombe sous les doigts sans être gêné.
Le clavier de deux octaves est un peu dur, mais pas bruyant. Cela reste du petit clavier type microkorg... Mais bon il a le mérite d'être présent, et en qualité j'ai vu pire que ça. La prise MIDI In est là pour pouvoir contrôler le microbrute avec un clavier standard.
Pour l'édition, tout est en surface. Pas de sous menu ni d'afficheur à n'en plus finir, c'est du "plug & play". Quoique, un 3 digits aurait pu le faire pour afficher le tempo!
La mini matrice de patchage permet une exploration très très poussé en matière de sonorité, riche voir improbable.

L’oscillateur unique, est un mixeur avec nos 3 formes d'onde classique (sinus, saw, square) avec un control de 'déformation" de l'onde si je peux m'exprimer ainsi!
Ultrasaw, Pulse Width, Metalizer: avec ces commandes annexes au dosage de forme d'onde, le son devient soit plus harmonique, plus gros, plus "glauque"...

J'ai adoré le filtre, 3 types BPF, LPF, HPF, modèle typique des analogiques d'autant, avec une commande brute factor: attention les oreilles, potard à tourner avec précaution. Ce filtre est résonnant bien-sûr, l'auto-oscillation: sans problème!
Enveloppe ADSR, rapide, contrôlable avec 3 potards linéaires: c'est cool pour voir d'un coup d’œil rapide comment c'est réglé.
Le LFO, qui semble très diminué sur la surface de control prends toute son ampleur avec la matrice de patchage. 2 petits câbles oranges, 2 sortie, 6 entrées, c'est moins que sur un behringer crave, par exemple, mais on donne du mouvement au son. On change radicalement la texture.
Pas d'effet. Je me sers juste de la reverb de mon Roland VS840, pour donner un peu de relief et c'est tout.
Comme évoqué plus haut, je m'en sers surtout pour faire des basses genre DAF, Front 242 et autre groupe d'EBM, et franchement, ça le fait super.
Derniere chose, un mini sequenceur est présent: 8 emplacements, c'est la seule mémoire de la machine, petit séquenceur qui rends service pour faire tourner une ligne de basse, et pas plus.

Pour pouvoir faire les sons que je voulais, j'hésitais avec un bass station, qui lui aussi est super. Mais je ne regrette pas mon achat,il est petit, donc on le place facilement dans un home studio, et de plus son niveau de sortie (mono) est énorme.
Je recommande ce synthé, vu le prix qu'il coûte, c'est un bon investissement.