• Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer
  • Rss

Tous les avis sur Arturia MicroBrute

  • J'aime
  • Tweet
Note moyenne :4.6( 4.6/5 sur 12 avis )
 7 avis58 %
 5 avis42 %
Comparer les prix
Test de la rédaction
  • 25/10/13Test de l'Arturia MicroBrute

    Test de l'Arturia MicroBrute - Génétiquement surdoué !

    Moins de deux ans après la présentation du MiniBrute, le MicroBrute est déjà à la conquête du monde de la musique électronique, avec une taille et un tarif encore plus agressifs. Mais jusqu’où s’arrêteront-ils ?

Avis des utilisateurs
Synthesthetist05/03/2019

L'avis de Synthesthetist"L'ABC du Synthé"

Arturia MicroBrute
Pour quels styles de musique et dans quel contexte (studio, concert, etc.) utilisez-vous ce synthétiseur ?

Je l'utilise en home-studio, pour des styles musicaux variés allant du hip-hop à l'ambiant.

Vous semble-t-il solide et bien fini ?

Le MicroBrute est vraiment bien construit; la coque en plastique a une structure bien renforcée et je me fais pas de souci pour sa durabilité.
La base en métal qui porte le clavier est lourde et ne pliera pas comme ça; elle apporte de la stabilité à la machine.
Les quatre pads en caoutchouc situés sous l'appareil vous assureront qu'il restera bien en place lors de l'utilisation, que ce soit au calme à la maison ou en plein rush lors d'un live.

Le démontage et le remontage du MicroBrute sont enfantins, je ne recommande cependant de ne le faire que de manière exceptionnelle.
Les deux PCB étant vissées exclusivement dans le plastique de la coque, les pas de vis risquent de s'user après quelques ouvertures. Le tout reste cependant très bien agencé avec des composants de qualité.


Sa prise en main et son ergonomie sont-elles simples ?

L'ergonomie du MicroBrute est excellente : un bouton = une fonction.
Tout est labellisé de manière claire et pédagogique; on le prend en main en quelques minutes si l'on a déjà utilisé un synthétiseur.
Il très simple à utiliser et devrait se trouver dans toutes les classes de musique pour enseigner les bases de la synthèse.

Le panneau avant est divisé en 7 parties distinctes :

OSCILLATOR :
Une seule voix avec trois formes d'ondes disponibles (Saw, Square, Triangle) et mélangeables.
Chacune des formes a une couleur particulière et sort claire et sans souffle.
Elles sont chacune modulables avec un potentiomètre dédié.

L' "Overtone" permet de mélanger un "sub" ou une "quinte" à votre signal.
A noter que le MicroBrute inclut un Line In qui permet d'injecter une forme d'onde supplémentaire si vous le souhaitez !

FILTER :
Avec un High Pass, un Low Pass et un Band Pass, le filtre a un Cutoff souple et fonctionne à merveille.
La Résonance peut rapidement devenir agressive lorsqu'on la pousse, attention aux oreilles, ça peut vraiment faire mal.
Le Brute Factor permet d'ajouter un effet de feedback qui permet (entre autres) de gonfler les graves et amène un côté "circuit bent" au filtre en ajoutant une dose de surprise.

CONTROLS :
La Mod Wheel est assignable à l'Amount du LFO ou au Cutoff du filtre grace à un switch.
Un potentiomètre permet de régler le Glide (Portamento) dans votre jeu.

LFO :
Les trois mêmes formes d'onde que la partie oscillo sont disponible pour le LFO.
Il peut être synchronisé avec le séquenceur ou être mis en oscillation libre. Et il monte haut, assez haut pour moduler le son à travers la Mod Matrix (voir plus bas)
Une LED rouge vous indiquera visuellement sa vitesse.

ENVELOPE :
Le VCA peut être mis en mode Gate ou Envelope grace à un switch.
L'enveloppe ADSR classique a une attaque vraiment brute, propre à l'analogique. Le réglage est facile et très réactif. Une diode verte vous montrera le signal de l'enveloppe visuellement et peut vous aider à mieux comprendre les conséquences de chaque manipulation.

SEQUENCER :
Le séquenceur est vraiment simple. Pas de quoi casser trois pattes à un canard.
Il a 8 emplacements de mémoire qui peuvent enregistrer jusqu'à 64 pas, en mode step uniquement.
Le logiciel de gestion fourni par Arturia permet d'affiner les réglages assez peu nombreux de ce séquenceur malgré tout intéressant. On lui préfèrera le séquençage externe via MIDI.

MOD MATRIX :
C'est la que tout devient intéressant. Le petit patchbay permet de rediriger le signal du VCA et du VCF pour moduler différentes parties du synthétiseurs sensibles au CV.
Cela étend immédiatement les possibilités de la petite bête en vous permettant aussi de l'accoupler avec le reste de votre matériel compatible avec le CV.


Qu’en est-il de la qualité de son clavier et de son toucher ?

Le clavier réduit a beau être solide, jouer avec n'est pourtant pas vraiment agréable. Le manque de place fait facilement déborder sur des touches involontairement.
Heureusement qu'il est monophonique, jouer des accords dessus relèverait du challenge !
Pour le reste, les potentiomètres sont solides et semblent de très bonne facture.
Les switchs me semblent comparativement beaucoup moins fiables, ils ont du jeu et semblent assez fragiles, le temps les mettra à l'épreuve...
Les faders sont corrects, pas trop durs, peut-être un peu mous... J'ai acheté la machine d'occasion, je ne peux pas juger de leur usure...

Que pensez-vous des sons d’usine ?
Quel est votre avis sur le son de manière globale ?
Que pensez-vous des possibilités d’édition et de traitement ?


On va crever l'abcès tout de suite : pas de sons d'usine. Le synthé est un pur analo au paramétrage éphémère. Impossible d'enregistrer un preset.
Ce n'est pas pour rien qu'Arturia vous fournit de feuilles de patch pour aller avec !
Sinon, le son est excellent. Les quatre formes d'onde ont chacune une couleur propre et le son qui sort de l'appareil est riche.
Le filtre est expressif et le Brute Factor ajoute un piment unique à Arturia.

Le MicroBrute prend toute sa valeur à travers un processeur d'effet.
Le signal qui en sort est clair et puissant, avec des effets aux fesses tout devient magique.

Si vous voulez des sons analogiques gras et incisifs dans un format abordable et accueillant, il ne faut pas chercher plus loin. Il peut clairement trouver sa place dans votre set.
Six ans plus tard, il est toujours aussi pertinent.


Quelles sont les choses que vous appréciez le plus et le moins ?

Les plus :
- Visiblement solide
- Vraiment compact
- Parfait pour apprendre
- Wheels et potards de qualité
- Le MIDI in + USB
- CV Gate + Pitch
- La Mod Matrix
- Un son analogique pertinent et typé
- Le filtre solide
- Le Line-In qui va avec ;)
- Possibilités de modifications

Les moins :
- Les vis dans le plastique
- Pas de MIDI Out !
- Le clavier réduit (j'ai pas de gros doigts pourtant!)
- Boutons d'octave cheap et bruyants
- Prise d'alim assez cheap
- Une batterie aurait rendu le truc juste génial


Carl Co13/05/2018

L'avis de Carl Co"Très compétent et pédagogique"

Arturia MicroBrute
J'ai acheté ce petit synthé monophonique analogique pour apprendre les bases de la synthèse et en jouer en live (je suis batteur mais je libère une main pour lui ;) ) ou en studio (avec les deux mains du coup :-D )
A première vue, il n'inspire pas forcément la confiance par son "tout plastique" contrairement à un monologue par exemple, mais on sent vite que la fabrication est bonne et fiable.
Le manuel est très bien fait je trouve, il explique pas à pas comment de l'oscillateur à l'enveloppe le synthé fonctionne. Et c'est très appréciable!
Je connaissais avant de l'acheter la synthèse dans les grandes lignes mais là c'est beaucoup plus clair pour moi maintenant.
Le son est très bon, mais il oblige (du fait de l'absence de presets d'usine) à vraiment chercher avec les réglages, ce qui pour moi est un plus mais pourrait en dérouter plus d'un qui voudraient un peu de "prêt à l'emploi"
Le séquenceur programmable est bien pensé, j'avoue ne pas adorer les séquences d'usine, mais peut-être viennent-elles du précédent propriétaire.
Je trouve le clavier pas si désagréable que ça, en tout cas pour jouer des basses pas trop virtuoses (ça existe ça, des basses virtuoses ? Ok j'arrête) et des lead simples, il ne mettra pas de barrière technique.
La partie modulaire est bien explicite, et encore une fois, le manuel explique tout ça très bien.
Les filtres et enveloppe sont très efficaces pour peu qu'on se penche un peu dessus (manuel en main ou pas) et l'étendu des sons est vraiment chouette.
J'ai jeté un oeil au soft qui permet de configurer pas mal de paramètres (notamment l'étendu de la molette de pitch, le mode "hold" etc...) c'est hyper complet.
C'est vrai que deux octaves ça fait court, mais au pire, je peux brancher un clavier midi de 88 touches dessus. En l'état, pour mon utilisation, ça ne me gêne pas.
Je trouve le branchement "audio in" assez anecdotique, je pense qu'il peut être intéressant pour une BAR, mais pour tout autre source, je n'ai pas trouvé ça très concluant.
Je le recommande aussi bien pour ses qualités sonores que ses vertus pédagogiques.
Pictocube11/11/2017

L'avis de Pictocube"Gros son pas cher et plus encore"

Arturia MicroBrute
Je l'utilise en Home Studio, essentiellement pour des basses.
La qualité de fabrication est irréprochable, la disposition des commandes le rend à la fois compact et maniable, au prix d'un clavier petit et dur, mais tout à fait suffisant compte tenu de la monophonie de l'engin. L'oscillateur unique se défend très bien avec ses nombreuses options, le filtre et son fameux Brute Factor très agréable également. Le son est là, puissant, une sacrée pêche !
Je n'aime pas trop le séquenceur, on se perd parfois sans repères visuels (par ex. sur le Minilogue qui fonctionne sur le même principe).
Ce que j'aime le plus : le rapport qualité prix, parce que tout est là : c'est solide, ça sonne, c'est vraiment une réussite ce petit synthé !
Ce que j'aime le moins : le seul regret c'est qu'il n'y ait pas dans la boite un petit split supplémentaire pour la matrice de modulation...
Le synthé parfait pour débuter avec un analo mono, ajouter à sa collection, poser dans un coin (à peine plus grand qu'une feuille A4), je vous invite à lire l'excellent test disponible sur ce même site.

JohnKrs20/12/2016

L'avis de JohnKrs"génial"

Arturia MicroBrute
-Full analogique
-Entrée Externe
-Matrice avec ses cables
-Entrée midi

Parfait pour mon homestudio, prix d'occasion plus qu'abordable pour cette machine.
Le grain est dingue, et une palette de sonorités incroyable, on peut même brancher sa guitare et passer dans le filtre controlé par le LFO..
Je fais mes notes Midi via Ableton et contrôle le son sur le microbrute.

Très bon rapport qualité/prix
Will Zégal08/11/2016

L'avis de Will Zégal"Classe, ludique, inspirant, fun"

Arturia MicroBrute
J'ai testé le MicroBrute quelques soirs chez un pote qui l'a. J'ai notamment passé deux bonnes heures à m'amuser avec et à le triturer dans tous les sens.

D'abord, le bouzin est super facile à prendre en mains. Normal tellement il est limité. Limité ? Oui : peu de contrôles et chaque contrôle commande un seul paramètre.

Sauf que cette limite le rend extrêmement facile à prendre en mains tout en laissant ouverts de larges territoires sonores. Tout bon.

Ce qui fait qu'on s'amuse vraiment avec, mais qu'en plus, on trouve assez rapidement et facilement de superbes sons.

Après, les limites sont là. Donc, il y a plein de choses qu'on ne peut pas faire. Il ne faut pas le prendre comme un gros synthé permettant d'aller à peu près où l'on veut, mais comme un zinzin dont on tire rapidement de jolis sons qu'on a plaisir à faire évoluer.

Les limites, ce sont aussi celles du mini clavier sans dynamique ni aftertouch. Suffisant pour l'expérimentation et pour du live électro, sans doute frustrant pour un joueur de clavier, quoi que le propriétaire (ravi) de l'exemplaire testé soit eminent pianiste.

C'est aussi l'absence de presets. Ce qui m'interdit d'intégrer les MBrute dans mon set-up de live en groupe où j'ai besoin de sauter immédiatement d'un son à l'autre. Mais pour du live 100 % électro solo, je m'en offrirai sans doute un un de ces jours.

L'absence d'arpégiateur est un peu dommage. Mais il faut dire que l'exemplaire que j'ai essayé n'ayant pas eu la mise à jour d'OS, le séquenceur était encore inopérant. Malgré ça, la bête m'a grandement séduit et aurait sa place dans un de mes set-up. Alors avec le séquenceur...

Côté son, c'est vraiment tout bon. On peut accéder à une large palette sonore, il y a un grain et de la personnalité et j'ai beaucoup apprécié certains sons de basse dont je me dis qu'ils doivent bien gonfler un mix. J'ai aussi pu sortir quelques leads bien tranchants.

Au final, je mets 4 dans l'absolu à cause des petits manques et défauts, mais en rapport qualité / prix, pour peu qu'on s'accommode d'un mono sans presets, ça vaut largement ses 5/5
auberjine14/07/2016

L'avis de auberjine"ça déchire !"

Arturia MicroBrute
Mon premier analo, acheté à un pote qui s'est pris un Voyager puis un Model D, bon c'est sûr ce sont pas les mêmes bestioles :-D

Je n'ai connaissais rien à la synthèse à ce moment là mais j'avais bien envie d'essayer, je me suis dit que c'était la bonne occasion pour commencer l'aventure !

Et bien je suis conquis !

Je ne pensais pas qu'on pouvais avoir du vrai son à un prix aussi ridicule !

La palette sonore est relativement large, compte tenu de sa structure des plus simplistes :
1 VCO (mais avec formes d'ondes mixables et un sub)
1 enveloppe
et 1 LFO assez rapide qui monte autour de 200Hz (il me semble) ce qui permet même de faire un peu de FM !
Filtre 3 modes, avec le fameux Brute Factor, en fait une boucle qui réinjecte du filtre.

Je n'ai pas testé son grand frère le Minibrute mais il paraît qu'il peut être encore plus sale dans ses sonorités, faut vraiment que je teste parce que là c'est déjà pas mal !

Entre le brute factor et le filtre résonant on a vite fait de sortir du bruit blanc si on ne fait pas attention :-D

Je n'y connais pas gran chose mais franchement je m'amuse comme un fou, c'est génial de pouvoir créer soi-même ses sonorités comme ça, en plus avec la petite matrice il y a de quoi faire des truc bien zarbi !

Et puis c'est du hardware quoi on a des vrais boutons ! qui tournent et tout !

D'ailleurs je trouve l'appareil très bien construit, c'est du plastique mais du costaud !

Aussi le séquenceur bien que sommaire est très facile à utiliser, et 8 patterns c'est déjà pas mal.

Vraiment un bon instrument pour s'initier à la synthèse, mais maintenant je bave devant le Matrixbrute :bave:

Je referais ce choix sans hésiter !
Synfix27/05/2015

L'avis de Synfix"Le lead langoureux du Microbrute berce mon coeur d'une langueur monophone..."

Arturia MicroBrute
Le Microbrute a rejoint mes vénérables vintages lors de sa sortie en décembre 2013, enfin c'était mon premier car depuis j'en ai trouvé un second en occasion près de chez moi. L'idée de départ était de disposer de 2 oscillateurs afin de les désaccorder. Pour l'instant le second exemplaire m'a surtout servi lors des sorties du studio et aussi aujourd'hui pour tester ce qui ne fonctionne pas sur le premier.

Alors on commence par ce qui fâche : la synchro MIDI ne fonctionne pas avec les liaisons classiques Din, il faut brancher en USB. Très bien, voilà qui m'économise un port MIDI, mais je n'ai pas grand'chose en port USB dispo non plus. Et un bruit passe dans le circuit audio, un petit bruit désagréable quand l'USB est branché. Je tente de brancher ailleurs,directement sur le Mac et non dans la multiprise USB, rien ne change. Je change le câble USB. Toujours le bruit. Je change le Microbrute. Idem. Donc quand je veux de la synchro MIDI je branche et je débranche. Pas pratique. Mais il n'y a pas que cela.

Le pire, et on le sait avant l'achat, c'est qu'il n'y a pas de sauvegarde de presets. Retour en 1970 ! C'est très rigolo un moment, le son est exactement ce qu'il y a sur les boutons. Et puis il y a les feuilles de patches, tellement old school qu'on est tenté d'en redemander. Non, non et renon : on perd du temps et jamais on ne retrouve facilement ce son qui tuait. Déjà que les réglages sont assez fins à faire. C'est très regrettable, et cela m'a dissuadé d'investir dans une autre machine sans presets comme l'Odyssey 2015.

Dernière critique : pendant le premier mois je n'ai rien sorti de ce synthé. Le son c'était plastique-jouet à 100 balles. J'étais sûr de le revendre d'occasion, pas sûr que Terre de son me le reprenne sous un mois. Un essai en magasin ne m'aurait jamais convaincu ! Et puis il y a eu un miracle : à force de le triturer, j'ai réussi à trouver un réglage qui le faisait chanter, oui, il chante !

Le Microbrute c'est un son unique, un certain moelleux qui n'est pas le même que le MS20. Les leads peuvent être EXTRAORDINAIRES, légèrement saturés, une sorte de cri langoureux. J'adore et jamais je ne pourrai m'en passer. La petite machine reste désormais à portée de main droite (on a dit des leads, pas des basses), toujours branchée, prête à venir sur mes genoux pour jouer un mètre plus loin et plus près d'autres synthés. Ce côté compact et le petit clavier, ça aussi c'est très sympa.

Aujourd'hui je l'ai tout de même utilisé pour faire une jolie basse tenue, programmée en quelques secondes. L'interface utilisateur ou plutôt ici le design est exceptionnel de clarté, de bon sens, de praticité. La synchro MIDI arrive quand il faut et jamais on n'a besoin de relire le manuel. D'ailleurs sa lecture fût un régal, de la photo d'Yves Usson (Grenoble la ville de mes études...) aux explications sur la synthèse, que l'on connait globalement mais que l'on ne se lasse pas de lire afin de bien s'assurer que l'on n'a rien raté.

Le Microbrute est un grand synthé au son magnifique. Mais c'est une machine qui n'est pas pour les débutants, non qu'il soit difficile à programmer (c'est l'inverse), mais côté son ce n'est pas très versatile. Pas sûr que les Moogs le soient non plus, quoique je ne connais pas la série Sub Phatty. Cela dit pour apprendre la synthèse analogique là il est bon. Et il a la matrice ainsi que l'interface CV plus le séquenceur... génial tout ces bonus !

Alors réfléchissons, il coûte le prix d'un bon module oscillateur en format Eurorack, mais pour le prix il y a tout le reste. Bilan : c'est une excellente affaire, et en plus il est beau ! D'ailleurs je le conseille à tous les fans de modulaires. Petite idée pour atteindre ce public : rendre le clavier démontable (pas beau ces minis touches), et le rendre intégrable dans un eurorack (beau ces modules alignés)... je ne sais ce que le grand Yves va en penser, en tout cas je lui suis terriblement reconnaissant pour avoir conçu cet instrument qui a apporté tant d'émotions à ma musique depuis 18 mois que je l'utilise.

Bravo Arturia, bravo la France, je mets 5/5 pour le son qui l'emporte sur les petits désagréments.
obr___24/04/2015

L'avis de obr___"efficace"

Arturia MicroBrute
Après l'avoir conseillé à un proche et l'avoir par la même occasion essayé, je me le suis acheté de suite ! Je l'utilise grosso-modo depuis 1 an. Etant possesseur de plusieurs (...) analogiques de plus de 30 ans (40 pour certains), mon avis est qu'au tout début, chacun expérimentait à sa sauce (Minimoog, 3 oscillateurs ; 800DV, conception très bizarre ; etc...) pour arriver à faire une certaine norme se limitant à 1 ou 2 oscillos, 1 filtre (généralement passe bas seulement), 1 VCA, 1 ou 2 LFO... bref, aucune nouveauté. Et ce à mon sens, même dans les produits récents on n'ose pas expérimenter.
A mon sens, Arturia sont les premiers à oser inventer, même pour des si petites machines que sont les Minibrute et Microbrute.
Leur principale originalité tient dans l'oscillateur. Le fait de "tordre" la forme d'onde triangulaire sans que ça n'ai d'effet sur les autres formes d'onde permet de faire des sons très criard et violent, tout comme permet de faire des évolutions délicate si l'on a le filtre un peu fermé. Le sub du Microbrute permet de générer la quinte et des timbres très intéressants. Unique. Bref, l'oscillateur a une configuration novatrice et intéressante. Efficace car un tout petit réglage change radicalement le son. Et de fait, les claviers Arturia sont les seuls à faire ces sons... sinon il faut se tourner vers les modulaires...
Le filtre est génial, auto-oscillant, passe-haut, bande et bas. Le BruteFactor (sorte de mélange entre le larsen et la saturation) déforme le son au point de le rentre inexploitable. Ca aussi c'est efficace ! On peut aller du son clean à la légère saturation jusqu'au bruit à l'état pur. Encore une chose unique efficace et bien pensée.

Pour le reste : miniséquenseur à programmer note par note (et silence avec la touche "rest"). Un "legato" comme sur le SH101 aurai été la bienvenue. 8 séquences bien longues. A savoir (défaut pour certains, particularité pour d'autres) le séquenceur ne sort pas en MIDI, seulement en CV. Un peu plus gênant, mais sauf erreur de ma part il ne se synchronise pas non plus en MIDI (peut-on m'infirmer ?) mais en CV (grand kiff quand on aime le vieux... hum).
Le LFO peut se synchroniser avec le séquenceur, tout comme il peut être "free" et monter en fréquence. Petit bémol, quand on est en haute fréquence, on entend très distinctement quand on change de fréquence le LFO. C'est très dommage car empêche les bruits genre modulation en fréquence à la EMS AKS (comme s'il n'y avait que le EMS qui le pouvait..)
Le petit soft que l'on trouve sur le site d'Arturia permet des mises à jours et de faire quelques choix de configuration (séquenseur contrôlé par le gate extérieur ou par la CLK interne, bend de 2 ton ou une octave etc...)
Le clavier a l'aftertoutch qui n'est exploitable qu'en MIDI.
La petite matrice permet les principales modulations que l'on peut désirer.

Je trouve très sincèrement ce clavier très bien pensé. S'il manque 1 ou 2 astuces qui aurai pu tenir dessus malgré sa petite taille (on aurai aimé un S/H, la possibilité de garder le VCA ouvert pour les séquences (pour palier à l'absence du 2ème ADRS)), je ne connais pas de monophonique simple oscillateur qui soit aussi complet. Il a des caractéristiques bien trouvée que seul les modulaires possèdent. Et le pire c'est qu'il est aujourd'hui au tiers du prix d'un SH101 !
Plus que super rapport qualité-prix, d'une efficacité redoutable. Génial pour expérimenter sur un coin de table (facile à trimbaler) comme pour l'introduire dans un set (matrice qu'on peut câbler sur les modulaires, sons très hétéroclites, MIDI..).
Ce clavier me donne envie d'aller faire connaissance avec le grand frère.
revega19/03/2015

L'avis de revega"Micro mais costaud"

Arturia MicroBrute
Le Minibrute est bien le plus petit synthétiseur que j'ai eu avec le Volca de chez Korg (dans un registre plus gadget quand même).
En déballant l'engin on est surpris par la sagesse de ses finissions et son allure compact mais cohérente. C'est très bien fait, bien monté, et on trouve ses repères tout de suite.
La boite contient également des feuilles de patches pour noter les réglages. Dommage une bank mémoire m'aurait d'avantage plu mais bon je le savais en l'achetant.
Lorsque l'on pose ses doigts dessus on confirme les premières impressions, c'est du solide et ça tient très bien, même dans un sac à dos, on a peu de chance de l'abimer (bon point pour les nomades et autres globe trotter). Les potards comme les sliders tiennent bien la route, aucun doute sur ce point la construction est irréprochable.
La prise en main est assez logique et le manuel(en Français), très bien fait, peut beaucoup aider les novices dans la découverte de la synthèse et son histoire.
Une fois l'appareil branché nous voilà devant un synthétiseur assez simple avec un Oscilateur (VCO), un filtre, un LFO, une Enveloppe ADSR, un séquenceur et une micro matrice de modulation (vraiment micro).
L'appareil a besoin d'un petit temps de chauffe pour se stabiliser (quelques minutes tout au plus) e sonner juste. Une fois à la bonne température les réglages se font intuitif et le son qui en ressort est étonnamment présent et bien vivant. Parfois assez proche d'un Roland de l'époque 70/80, ça m'a rappelé mon SH 1000 sur certains presets. Le filtre est bien tranchant et les enveloppes jouent bien leur rôle. Les formes d'ondes sont binaires (dent de scie, carré, triangle) mais l'ajout d'un Sub, d'un ultra saw et d'un Pulse Width élargie les possibilités (même si je n'aime pas le rendu que je qualifierai de faussement moderne). Cela dit il vaut mieux parce que le Microbrute ne permettra pas de découvrir de nouveaux sons. J'ai eu beau le tordre dans tous les sens, le pousser dans ses retranchements, rien à faire, le son est là mais les possibilités sont très réduites. Ce qu'il fait, il le fait très bien mais pas plus, pas moins. Les basses sont cool, les lead sont correct, les fx sont basiques (sans noise déjà on réduit) et les nappes sont évidemment très minimaliste (Mono oblige). j'ai, en revanche détesté toute la distortion et les effets sensé donner du punch à l'appareil. Ca n'a, de mon point de vue, pas beaucoup d'intérêt, mais ça reste un jugement très personnel.
En revanche le séquenceur sauve beaucoup l'appareil (Avec 64 pas ou notes par mémoire) L'intégration de cette fonction est la seule pourvue de mémoire (8 au total) et je trouve cela fort judicieux pour un si petit clavier.
On regrettera vraiment l'absence d'un générateur de noise et d'une matrice de modulation plus développée pour l'emmener sur des territoires plus abstrait. Mais est-ce sa vocation?
Au final c'est un tout petit clavier au son très présent, vraiment très bien pensé et intelligemment construit, qui conviendra a merveille aux musiciens nomades et à tous ceux que la synthèse effraie.
Enjoy!
QuentinP1326/04/2014

L'avis de QuentinP13"Quelques petites choses a savoir"

Arturia MicroBrute
Déjà dit précédemment

UTILISATION

Déjà dit précédemment

SONORITÉS

Déjà dit précédemment

AVIS GLOBAL

Reçu il y a quelques jours j'écris cet avis pour répondre aux questions que peut être certains se pose et dont les réponses m'aurait fait économiser 300 euros.

Deux choses très importantes:

- La sortie USB OUT qui fait office de MIDI out ( a croire que c'est moins cher de faire de l'usb que du midi ) ne gère pas les données du séquenceur !! Pour résumer la sortie USB OUT ne vous permet que de pouvoir contrôler un DAW uniquement avec le clavier, on se demande a quoi peut bien servir un clavier maitre de 10x20 cm. Idem pour sont grand frère le Minibrute, la sortie cette fois ci "MIDI" ne permet pas la sortie de l'arpégiateur. Autant économiser des sous jusqu'au bout et ne pas mettre de sorties, que ceux qui utilise une sortie numérique sur l'un des deux lèvent la main.



- Le Microbrute fonctionne en V/octave et non en HZ/octave donc vérifiez bien la langue que parle l'appareil auquel vous voulez le raccorder en CV/gate. ( on oublie MS-20, MS-20 mini, MS-10 et surement tout les anciens analo de chez korg )


NEANMOINS : Malgré les cachoteries d'Arturia, j'ai put découvrir le Microbrute, et je ne sais même pas si finalement je vais le revendre car il est vraiment d'un très bon rapport qualité/prix, très belle finition, manuel en français et détaillé avec même des explications sur les bases de la synthèse. Et le son vraiment très bien, je pense que pour ce prix la, je vais le garder, car il n'est vraiment pas loin d'un SH-101 pour 400 euros de moins et toute sa vie devant lui.

Ce petit synthé français aurait mérité un 9/10 il s'en sortira avec un 7 pour l'incohérence de la politique de communication avec les autres appareils.