revega 06/11/2014

Dave Smith Instruments Prophet '08 : l'avis de revega

« Un vrai Prophet! »
5

  • J'aime
  • Tweet
  • Mail
Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Tout public
Le Prophet 08 est le synthé symbolisant le retour de Dave Smith (Mr Sequential Circuits) dans la course aux analos moderne, polyphonique, voir hybride (Evolver oblige). Pour les spécificités voilà le plus important:
Polyphonie 8 notes (un des seuls à proposer cela actuellement)
2 oscillateurs classiques
Filtre passe-bas Curtis 2 et 4 pôles
Architecture VCA
52 boutons
4 LFOs Prophet
3 enveloppes + séquenceur par voix
Deux Layers par programmes
Arpégiateur
Clavier 5 octaves
Toucher sensible à la vélocité
Aftertouch
Molettes de Pitch Bend et Modulation
Dimensions: 883,9 x 98,4 x 307,3mm
Poids: 10 Kg et mal résistant vu le nombre de fois ou je l'ai déplacé.

UTILISATION

Une fois que l'on c'est débarrassé des encodeurs de la première version on a alors une très bonne prise ne main et des potentiomètres de bonne facture.
La configuration est simple mais nécessite tout de même un petit temps de prise en main. Le manuel ne sert pas à grand chose, tout au plus à donner quelques pistes sur l'utilisation du séquencer ou des menus.
Pour l'édition des sons c'est facile, deux banques de sauvergarde de 128 sons, soit 256 emplacements mémoires ce qui est suffisant quand on aime faire de la recherche sonore.
Le séquenceur est l'outil parfait pour ce type de clavier, 4 x 16 pas et routable comme on veut. On peut alors router un maximum de paramètre et faire chanter les séquences à sa guise.
La matrice de modulation en fait une machine de recherche dont on ne se lasse pas et dont il est difficile de faire le tour.

SONORITÉS

Je crois que le Prophet 08 a fait couler beaucoup d'encre à sa sortie sur ce point (entre autre) car beaucoup se sont attendu à la re-naissance de l'illustre Prophet 5. Comme le dit Dave Smith, le monde a changé et la conception des synthétiseurs aussi, tant au niveau des composants que dans leurs logiques d'utilisation. Depuis l'homme nous a offert le Prophet 6 pour donner une descendance au P5.
Donc oui, même si ce ne sont pas les mêmes machines, on ressent quand même un lien de parenté entre ces deux Prophet (le 08 et le 06), c'est évident. On peut alors sans aucun doute dire que le P08 est une machine aux sons profonds, analogiques, brutes ou raffinés et résolument moderne.
Un synthé autonome au grain très affirmé et à la présence indiscutable. Le filtre Curtis est excellent et disperse un son très 80's, c'est assez flagrant (genre Oberheim OB8 ou Roland Jupiter/Juno, voir ARP avec la gamme des orgues/synth) ) et très particulier. Mine de rien, si l'on sait programmer un synthétiseur on retrouve également le grain Prophet 5, c'est pas la même patate mais on arrive à des similitudes plus que troublantes (https://www.youtube.com/watch?v=C36W-L0VnGI). On peut lui faire faire à peu près tout ce que l'on veut ça sonne toujours relativement bien.
Les enveloppes peuvent paraître un peu molles mais curieusement ça ne me gêne pas du tout, ça fait partie de la signature du P08 et de son identité et ça compte.
Les sons d'usine sont navrants (ultra datés), on est loin de la qualité des programmes du Evolver KB mais bon c'est un synthétiseur donc c'est à chacun de construire ses propres sons. Avec pas mal de possibilités sous la main c'est assez plaisant et on arrive assez vite à des résultat très performants, basses, leads, strings, fx.
L'intégration des sons dans un mix, au milieu d'autres machines est remarquable, ça sonne juste et chaudement.
Une démo très intéressante qui illustre assez bien les possibilités de la machine:



Une autre très révélatrice du potentiel 'rétro' du P08



AVIS GLOBAL

Je l'ai depuis quelques années et je n'ai jamais regretté son achat. Je l'ai fait customiser aux USA chez DSI pour me débarrasser des encodeurs épouvantables de la première version et avoir la version PE. Le jeux en vaut la chandelle et le résultat est parfait. Là on peut jouer, programmer et faire transpirer l'engin sans soucis.
On pourra pinailler et lui reprocher un clavier un peu 'cheap' mais perso ça ne m'a jamais gêné.
Vu le parc de synthé que j'ai eu dans ma vie, et après des années d'utilisation, je peux sans hésitation le placer en haut de l'échelle, à côté de ceux que je ne revendrai jamais car c'est exactement le genre d'instrument qui ne manque jamais de faire chanter votre inspiration. Excellent!

Edit au 21/11/2018:
Les années passent et le P08 est resté à mes côtés. J'aime toujours son filtre, la taille de son clavier, son côté rétro tout en étant moderne et sa facilité de programmation et ce son quelque part dans les 80's. Un classique à conserver précieusement car sa version récente, le Rev2 n'a pas tout à fait son charme (prise en main, visuel, utilisation etc...).