Dave Smith Instruments Prophet '08
+

Dave Smith Instruments Prophet '08

  • J'aime
  • Tweet
  • Pin it

Prophet '08, Clavier synthétiseur analogique de la marque Dave Smith Instruments.


4 avis d'utilisateurs

Fiche technique Dave Smith Instruments Prophet '08

  • Fabricant : Dave Smith Instruments
  • Modèle : Prophet '08
  • Catégorie : Claviers synthétiseurs analogiques
  • Fiche créée le : 30/08/2007

DAVE SMITH INSTRUMENTS - Prophet 8

Nouvelle version du légendaire Prophet avec 8 voix et un signal purement analogique, 2 oscillateurs classiques, filtre passe-bas 2/4 pole Curtis, architecture VCA, et 52 potentiomètres. Les spécifications techniques des cette version dépassent largement celles du Prophet original avec 4 LFOs, 3 enveloppes, et un séquenceur par voix. Chaque porgamme a deux couches pour faciliter l'empilage et le stockage des sons. Inclu égalament un mode arpégiateur. Le clavier possède 5 octaves avec vélocité et aftertouch, pitch et molettes de modulation.

La version 30e anniversaire est signée, flanc en bois exotique, rétro-éclairage rouge des molettes de modulation, DVD Dave Smith Instrumental Innovator et une version gratuite de l'éditeur Mac/PC du Prophet 08.
 

Specifications:

  • - 8 voix
  • - signal analogique
  • - 2 oscillateurs
  • - filtre passe-base 2/4 pole Curtis
  • - VCA
  • - 52 knobs
  • - 4 LFOs
  • - 3 enveloppes
  • - séquencer par voix
  • - mode arpégiateur
  • - clavier 5 octaves avec vélocité et aftertouch

Distribué par mesi

»

Acheter d'occasion Dave Smith Instruments Prophet '08

Dave Smith Instruments Prophet '08 VEND FLIGHT CASE POUR PROPHET '08 EN EXCELLENT ÉTAT 75 € »

Avis utilisateurs Dave Smith Instruments Prophet '08

Note moyenne :4.8( 4.8/5 sur 4 avis )
 3 avis75 %
 1 avis25 %
alphatruc05/03/2017

L'avis de alphatruc"du Curtis"

Dave Smith Instruments Prophet '08
acheté neuf pour 1400,00 euros (je ne l'aurai pas acheté plus cher)
Je voulais absolument la version clavier avec les beaux potards rotatifs hihi
J'ai acheté ce modele pour avoir le moins cher possible un synth de DSI avec la couleur sonore si particulière a Sequential Circuits Inc. Ex pseudo fan du groupe Orchestral Manœuvre in the Dark et d'autres, j'ai acheté ce synth plus par snobisme qu'autre chose étant donné que ma culture musicale est composé a 90% du son Sequential Circuits Inc.
A l'époque quand je voyais les prix exorbitants a la sortie des prophet 5, 10, t8, 600 , j'étais carrément frustré puis par la suite, le marché de l'occasion concernant cette marque restait difficile d’accès financierement et surtout beaucoup de modèle était très fragile selon les séries (donc rare en bon état de fonctionnement).

Autrement dit avec un prophet 08 DSI, je ne m'attendais pas a un appareil du niveau de gamme d'un Sequential Circuits Inc, et je ne suis pas deçu par ce petit DSI sympa qui garde une couleur identitaire a dave smith.

Avantages :
- la couleur sonore (histoire de gout et de culture)
- Un son moelleux et doux, agréable
- L’esthétique de la version clavier (par ailleurs le clavier est pas mauvais du moins il ressemble a ceux de l'époque lol)
- Les possibilités de modulations (pour certaines car cela pose un autre problème)
- Sa facilité d’accès a la programmation (c primaire mais suffisant)
- Inscription sur l'écran de la valeur des paramètres du preset est persistante lorsque l'on tourne le potard (un double affichage très pratique)
- Poduction de types de sons différents assez diversifié
- Son mode layer (avec sorties séparées possible)


inconvénients :
- Trop de modulations ( ben oui car je pense que le filtre n'est pas assez bon/énergique/qualitatif pour pouvoir prendre en charge ces modulations, il est facile de trouver une bouillis plutôt qu'un son a force de "chainer" les modulations.
- le filter bleed (aie aie aie quel dommage cela interdit la finition et l'élaboration de certain type de son que l'appareil pourrai être en capacité de produire mais avec ce filter bleed / impossible de donner a entendre un certain type de son plus qu'un brouillage sonore avec des clics et parasitage). Ceci dit je suis habitué et cela ne me gêne pas vraiment par rapport aux machines de l'époque qui elles étaient 10 fois pires ! (toutes marques confondues).
- Un son au final un peu trop sage (filtre bridé et entravé par le filter bleed, le filtre est faible (curtoff trop sage pas assez ample et réactif et résonances mal définies bridées). ben oui un DCO ce n'est pas un VCO (oups)
- Pour obtenir la valeur optimale sur un potard on est obligé de le faire tourner a fond d'un coté et de l'autre pour qu'il puisse se situer, autrement sans cette manip en tournant le potard une fois a fond il affiche forcement une valeur paramétrique inférieur a son maximun en négatif ou en positif (aie très très dommageable pour du Live)
- Son limité en capacité (ce pas un problème de diversité sonore mais plutôt j'aurai préféré un son de meilleure qualité dans la partie ou ce synth est a l'aise dans certain type de son) / en gros les sons finaux ressemblent un peu trop a des sons un peu consensuel pas assez typé ou originaux ou exceptionnel.
- Enveloppes très lentes (du coup lol c mollasson mais ça a un avantage de douceur sonore malgres tout lol )
- Pour moi un manque un arpégiateur poly au lieu d'un mono comme celui installé.


En résumé, le prophet 08 est un réel bas de gamme DSI (pour ceux qui peuvent se le permettre et qui aiment vraiment DSI, je vous conseille Vraiment un des modèles supérieurs du même genre style OB6, prophet 6. Car en première impression après essais on crois vite avoir a faire a un appareil qui n'est ni bon ni mauvais et qui essaye toujours de faire des compromis entre ses gros défauts et ses nombreuses petites qualités.
Mais il a un petit charme sonore bien a lui, qui ne s'entend pas par la qualité mais plutôt par une jolie petite personnalité.
Et puis je dirai que malgres d'autres machines que je possède (anciennes des années 80 et haut de gamme actuel) et bien, c'est sur le prophet08 ! que je passe le plus de temps a jouer et a composer (et franchement j'en suis le premier étonné)
On a une relation très agréable et facile dans la globalité avec cette machine gentille/agréable/pas prise de tête/douce/sobre, cela donne du cœur a l'ouvrage!

Apres un certain temps... nouvel avis (11/07/17)
Même si je devais acheter un DSI en gamme supérieur (type : ob6, P6, P12) je garderai mon p08 car le caractère sonore de cet appareil est très attachant et de plus il reste très original dans la gamme des DSI (le filtre réagi d'une manière bien a lui et vraiment de façon agréable a l'oreille)
Nouvel avis 2018: je préfère toujours le P08 a sa nouvelle mouture le REV2 (des effets numériques en interne dans un synth comme celui ci est carrément un handicap.
»
revega06/11/2014

L'avis de revega"Un vrai Prophet!"

Dave Smith Instruments Prophet '08
Le Prophet 08 est le synthé symbolisant le retour de Dave Smith (Mr Sequential Circuits) dans la course aux analos moderne, polyphonique, voir hybride (Evolver oblige). Pour les spécificités voilà le plus important:
Polyphonie 8 notes (un des seuls à proposer cela actuellement)
2 oscillateurs classiques
Filtre passe-bas Curtis 2 et 4 pôles
Architecture VCA
52 boutons
4 LFOs Prophet
3 enveloppes + séquenceur par voix
Deux Layers par programmes
Arpégiateur
Clavier 5 octaves
Toucher sensible à la vélocité
Aftertouch
Molettes de Pitch Bend et Modulation
Dimensions: 883,9 x 98,4 x 307,3mm
Poids: 10 Kg et mal résistant vu le nombre de fois ou je l'ai déplacé.

UTILISATION

Une fois que l'on c'est débarrassé des encodeurs de la première version on a alors une très bonne prise ne main et des potentiomètres de bonne facture.
La configuration est simple mais nécessite tout de même un petit temps de prise en main. Le manuel ne sert pas à grand chose, tout au plus à donner quelques pistes sur l'utilisation du séquencer ou des menus.
Pour l'édition des sons c'est facile, deux banques de sauvergarde de 128 sons, soit 256 emplacements mémoires ce qui est suffisant quand on aime faire de la recherche sonore.
Le séquenceur est l'outil parfait pour ce type de clavier, 4 x 16 pas et routable comme on veut. On peut alors router un maximum de paramètre et faire chanter les séquences à sa guise.
La matrice de modulation en fait une machine de recherche dont on ne se lasse pas et dont il est difficile de faire le tour.

SONORITÉS

Je crois que le Prophet 08 a fait couler beaucoup d'encre à sa sortie sur ce point (entre autre) car beaucoup se sont attendu à la re-naissance de l'illustre Prophet 5. Comme le dit Dave Smith, le monde a changé et la conception des synthétiseurs aussi, tant au niveau des composants que dans leurs logiques d'utilisation. Depuis l'homme nous a offert le Prophet 6 pour donner une descendance au P5.
Donc oui, même si ce ne sont pas les mêmes machines, on ressent quand même un lien de parenté entre ces deux Prophet (le 08 et le 06), c'est évident. On peut alors sans aucun doute dire que le P08 est une machine aux sons profonds, analogiques, brutes ou raffinés et résolument moderne.
Un synthé autonome au grain très affirmé et à la présence indiscutable. Le filtre Curtis est excellent et disperse un son très 80's, c'est assez flagrant (genre Oberheim OB8 ou Roland Jupiter/Juno, voir ARP avec la gamme des orgues/synth) ) et très particulier. Mine de rien, si l'on sait programmer un synthétiseur on retrouve également le grain Prophet 5, c'est pas la même patate mais on arrive à des similitudes plus que troublantes (https://www.youtube.com/watch?v=C36W-L0VnGI). On peut lui faire faire à peu près tout ce que l'on veut ça sonne toujours relativement bien.
Les enveloppes peuvent paraître un peu molles mais curieusement ça ne me gêne pas du tout, ça fait partie de la signature du P08 et de son identité et ça compte.
Les sons d'usine sont navrants (ultra datés), on est loin de la qualité des programmes du Evolver KB mais bon c'est un synthétiseur donc c'est à chacun de construire ses propres sons. Avec pas mal de possibilités sous la main c'est assez plaisant et on arrive assez vite à des résultat très performants, basses, leads, strings, fx.
L'intégration des sons dans un mix, au milieu d'autres machines est remarquable, ça sonne juste et chaudement.
Une démo très intéressante qui illustre assez bien les possibilités de la machine:



Une autre très révélatrice du potentiel 'rétro' du P08



AVIS GLOBAL

Je l'ai depuis quelques années et je n'ai jamais regretté son achat. Je l'ai fait customiser aux USA chez DSI pour me débarrasser des encodeurs épouvantables de la première version et avoir la version PE. Le jeux en vaut la chandelle et le résultat est parfait. Là on peut jouer, programmer et faire transpirer l'engin sans soucis.
On pourra pinailler et lui reprocher un clavier un peu 'cheap' mais perso ça ne m'a jamais gêné.
Vu le parc de synthé que j'ai eu dans ma vie, et après des années d'utilisation, je peux sans hésitation le placer en haut de l'échelle, à côté de ceux que je ne revendrai jamais car c'est exactement le genre d'instrument qui ne manque jamais de faire chanter votre inspiration. Excellent!

Edit au 21/11/2018:
Les années passent et le P08 est resté à mes côtés. J'aime toujours son filtre, la taille de son clavier, son côté rétro tout en étant moderne et sa facilité de programmation et ce son quelque part dans les 80's. Un classique à conserver précieusement car sa version récente, le Rev2 n'a pas tout à fait son charme (prise en main, visuel, utilisation etc...).
»
Acher05/03/2009

L'avis de Acher"Un synthé analogique polyvalent et plaisant"

Dave Smith Instruments Prophet '08
Révision de mon avis sur ce synthé, le 01/07/2010

Les caractéristiques "nominales" de ce synthé sont effectivement celles données plus bas, que je rappelle :
Le Prophet ’08 est un synthé analogique 8 voix possédant 51 potars sans fin, 1 classique pour le volume général, 27 poussoirs, pour la plupart lumineux.
Analogique : des DCO aux VCA, en passant par les VCF, bien sûr ! Donc pas de convertisseurs D/A. Le synthé est basé sur l’emploi de CI Curtis. Les circuits numériques servent à leur exploitation, aux LFO, au séquenceur, à l’arpégiateur, aux mémoires et au MIDI.
8 voix : chaque voix comporte 2 DCO, 1 générateur de bruit blanc, 1 VCF passe-bas 12 ou 24 dB/octave, 1 VCA, 3 générateurs d’enveloppe ADSR + délai (1 attribué au VCF, 1 au VCA et 1 assignable qui peut être bouclé), 4 LFO, 4 modulateurs.
Programmes : 2 banques de 128 programmes.

Chacun comporte 2 sous-programmes A et B. Assignation des voix (visualisation par 8 leds) :
· Mode poly 8 voix (monotimbral) : choix sous-programme A ou B
· Mode stack (monotimbral) : superposition des sons des 2 sous-programmes, polyphonie 4 voix
· Mode split (bitimbral) : 2 zones de clavier, 1 par sous-programme, polyphonie 4 voix par zone
· Modes unisson : 1 voix (2 oscillo), 8 voix (16 oscillo !) avec 3 niveaux de désaccordage

Arpégiateur : montée, descente, assignable Séquenceur : de type analogique 16 pas, 4 pistes, nombre de pas réglable par piste ; activé par pression et maintien de note

Particularités :
· Module DCO/bruit blanc : formes d’onde triangle, dent scie, mixte triangle-dent de scie, rectangle avec réglage largeur de 0 à 99%, PWM ; réglage du mix des 2 DCO ; vitesse du glide pour chaque DCO ; hard synchro
· Module VCA : volume de sortie, panoramique
· LFO : synchronisables au tempo (ou à ses divisions ou multiples) et à la note, routage paramétrable
· Modulateurs (pratiquement tout peut être modulé) : source, destination et intensité réglables ; 5 sources de modulations supplémentaires : molette de modulation, vélocité, after-touch, « breath control », pédale d’expression

Connexions :
· 2 sorties audio stéréo (4 jacks) : principale et sortie B (sous-programme B)
· 1 sortie casque stéréo
· MIDI in, out, thru ; prise DIN « poly chain » pour brancher plusieurs P8 en cascade
· 1 jack pédale d’expression/entrée CV
· 1 jack sustain
· prise alim. externe (13,5 V continu)

A noter la qualité du clavier et du touché médiocre : quand on voit le prix de la version Desktop de ce synthé à 1249 €, on se dit que 623 € le clavier de bouse , ça fait mal au coeur. Les finitions et la robustesse discutable (les potards défectueux déjà remarqué par certains utilisateurs), Le transformateur d'alimentation qui se délite ... La qualité laisse franchement à désirer, ce qui pour ce prix est un peu scandaleux quoi qu'on en dise. Pas de Ring mod , pas de FM.

UTILISATION

Sur ce point tout a été dit sur l'avis du dessous. On regrettera simplement une documentation à la limite de l'insultant (très largement insuffisante, quelques feuillets agrafés ....).

SONORITÉS

Généralités

C'est sur ce point que je souhaite m'étendre en détail. Le Prophet 08 a les caractéristiques (et défauts ) suivants :

-- Un filtre over typé. Très typé ... peut être trop même (surtout commuté en 24db mais en dosant intelligemment, on s'en sort ... ). En 12 db la comparaison des sons qui en sortent avec un oberheim ob-8/ob xa est effectivement frappante : ça sonne super on croirait vraiment entendre un obxa très souvent, c'est assez impressionnant je dois dire , on fait de merveilleux pad grassouillet et sirupeux (avec un timbre très particulier propre au P 08). Le filtre a vraiment un grain extra et peut limite à lui tout seul justifier l'achat du synthé ... En revanche , les enveloppes pour des raisons que je ne m'explique pas, ne permettent pas facilement de faire des nappes complexe et évolutives sympa , c'est pas naturel sur ce synthé comme celà peut l'être sur un Andromeda par exemple, on fait cependant d'autre types de nappes très bien entre autre avec de bons réglages de l'enveloppe du filtre. En 24 db , les choses se compliquent significativement : Le son devient rapidement trop typé , ce qui "interdit" de faire des choses un peu fines et cloisonne rapidement le son, à moins de partir dans des trucs particulièrement dégentés. On a pas de perte de volume quand on pousse la raisonnance, c'est appréciable. Après une utilisation plus longue, le filtre est tout simplement génial, beaucoup de grain et de personnalité, extrêmement versatile permet des tonnes de choses, tout les réglages vont rapidement sonner, et sonner sacrément bien ! On arrive assez facilement à avoir des sons très organiques avec beaucoup de profondeur. Il n'y a pas à tortiller : ça sonne énorme aussi bien en 12db qu'en 24db.

-- Un gros défaut de ce synthé est le filter bleed évoqué dans les divers post du forum. Cela interdit du coup (ou rend très complexe) l'idée de faire des basses ou des kicks. Ce n'est pas impossible mais ça va "de fait" rester en marge de l'utilisation du synthé. C'est dommage car le filtre avec son grain incroyable s'y prêtait vraiment. J'ai résolu le problème en "sonorisant" correctement l'instrument et en y calant derrière un filtre moog MF101. Le filter bleed est complètement gommé, j'utilise maintenant le P 08 dans tout ce registre (basses) et ça sonne. Alors biensur pas aussi root et bien qu'un Prophet 5 dans ce registre mais très bien. Le prophet 08 peut également sortir des aigues très très sirupeuses et agréables. A noter que les formes d'onde triangles filtrées sonnent ... génial pour des pads doux.

-- Après on va se dire : bon avec un bon filtre comme ça, je vais faire de super lead ! Et bien ... non. On est coincé par des enveloppes légèrement mollassonnes (on fait pire biensur mais bon ...). A l'achat on se dit "chouette je vais avoir des enveloppes qui ravagent comme un Prophet 5" et bien .... non. Les leads sont possibles aussi, mais pas naturels et ne sonneront pas au mieux et très différent de ce à quoi on peut s'attendre, en tout cas pas mieux (pour ne pas dire bien moins bien) que d'autre analo polyphonique vintage célèbres. Du coup la comparaison du Prophet 08 avec un Prophet 5 est malvenue, les hard sync du Prophet 5 sont absents ... Après une plus importante utilisation, les enveloppes ne sont pas si molles que celà, mais bon, nous n'avons tout de même pas des enveloppes très rapides comme peuvent en avoir un Prophet 5, un minimoog ou encore un OB 8, dommage ... On retrouve pas la patate d'un CEM 3310. On va inévitablement plutôt rester dans le domaine des pad épais (les pad éthérés sont plus difficiles à réaliser) , quelques FX, quelques leads assez particuliers mais bon ...

Le Prophet 08 propose une assez grosse matrice de modulation pour ce type d'instrument, bien au delà d'un Prophet 6 ou d'un DSI OB-6, mais en dessous d'un A6. C'est déjà très bien, à priori les possibilités ont été accrues sur le REV2 fraîchement sorti, à voir ...
Enfin et pour finir, pas d'effet (sauf sur la réédition du P 08, à savoir le REV2), pas d'entrée IN pour faire bénéficier à d'autres utilisations le filtre. Les hard sync sonnent pas terrible il faut l'avouer ...

Utilisations:

Basses et kicks : Le filtre s'y prête vraiment, sauf que le filter bleed va poser de sérieux problèmes pour les mettre en oeuvre. C'est réalisable , on va arriver à faire des choses sympa, mais il faudra "s'interdire" certains réglages, c'est ennuyeux d'avoir à subir la censure du filter bleed. L'unison est super efficace mais ne gomme pas les soucis évoqués plus haut.

Leads : La c'est la relative mollesse des enveloppes qui va gêner. Rien à faire, on a beau mettre les attaques à 0 de toute les enveloppes ça reste légèrement mollasson sur l'attaque (cette sensation est en fait à la fois due aux enveloppes un peu molles et au filtre trop typé qui bavouille et qui fait des attaques jamais vraiment franches). Ce n'est pas impossible mais du coup les leads peuvent devenir maladroits et manquer d'expressivité. Le Prophet 08 n'est pas sur ce point le digne successeur de son grand frère Prophet 5. Alors oui, on garde une impression de pêche parceque le filtre "sonne gros, gras" avec un grain super sympa direct, mais les enveloppes restent assez molles. Sur ce point je suis en total désaccord avec ce qui a été dit sur l'avis d'avant : le P 08 n'a pas d'enveloppes super rapides, du moins clairement pas autant que son ancêtre, il a été dit sur diverses critiques que pour des enveloppes logicielles c'est plus que correct, j'en reste cependant un peu déçu, je m'attendais vraiment à des enveloppes type minimoog ou Prophet 5. La définition des enveloppes est très bonne et très agréable pour travailler le timbre du son, mais l'attaque est pas du tout rapide même réglée à zéro.

Pad/warm : C'est dans ce registre que le P 08 est super à l'aise avec une coloration très "OB-8" avec le filtre calé en 12db. Ca sonne extra, pas besoin d'effet , c'est super efficace et fort joli. Si on passe le filtre en 24 db on fait des choses sympa aussi en particulier de superbes brass cuivrés, mais attention à la raisonnance qui en excès viendra tout gacher. Le P 08 est dessuite beaucoup moins à l'aise pour les pad aériens et éthérés. C'est pas trop son truc: le caractère du filtre y joue pour beaucoup je pense.

Nappes : Les enveloppes n'arrive pas facilement à faire des release longues. C'est rapidement galère alors qu'avec un Andromeda c'est un pur régal immédiat. On fini par y arriver mais bon ... Le manque de "naturel" fait que ça sonne "moyen".

Fx : Mouais ...


A noter la super efficacité de l'enveloppe du filtre qui permet énormément varier les textures et qui sont extrêmement fluide, on obtient souvent des résultats super en gérant bien. Enfin, les PWM sont vraiment extra sur cette machine, super large avec une forte et franche variation de timbre quand on joue avec, le tout envoyé dans le filtre : résultat extra garanti !

Comparaison avec d'autres machines (néo analo, VA et Vintages):

Prophet 08 et Un VA quelconque : Fort heureusement, le P 08 est analo, il sonne analo vraiment et pas froid/numérique. Donc il sonne très différement d'un Nord lead 3 par exemple ... Bien que certains VA soient loin d'être ridicules.

Prophet 08 et un Andromeda : Beaucoup de gens sur les divers forum demandent régulièrement une comparaison avec un Andromeda, est ce qu'ils font "double emploie" ... La réponse est que ces deux synthé ne sonnent pas du tout pareil. Pour commencer l'A6 a des possibilités de modulations gigantesques qu'on ne trouve pas sur le Prophet 08 (bien qu'il ai des possibilités de modulations très correctes ...). Le Prophet 08 a une ergonomie plus directe et plus intuitive, couplé avec un filtre qui sonne direct énorme, comparé à l'Andromeda qui au début est délicat à prendre en main. L'Andromeda a une section OSC incroyable bien plus charnue que celle du P 08 : ça sonne énorme et ample très vite, on a facilement un son hyper organique, pas avec le P 08 (sauf en "forçant" sur le filtre ...). Mais son filtre passe bas est bien moins typé et à quelques particularismes facheux avec la raisonnance (il perd furieusement du volume ...), l'Andromeda a également un filtre multimode que le P 08 n'a pas. Le grain des VCO de l'Andromeda est très particulier, rien à voir avec les DCO du Prophet 08. Enfin les enveloppes de l'Andromeda, bien que numériques, sont géniales. Ils sort des pads doux, cotonneux et sirupeux ainsi que des nappes extra, probablement ce qu'on fait de mieux. Les pads du Prophet 08 sont très différents, plus "gras" et avec un autre grain. Ses nappes font sourire. Pour les leads, l'Andromeda possède un Engine optimizer qui permet de choisir l'étalonnage des VCO/VCF et peut nous donner accès à des enveloppes assez rapide qui vont permettre de vrai lead sympa, proche de l'esprit de ceux d'un Prophet 5 (sans atteindre la vitesses des enveloppes de celui ci). Sur le P 08, c'est un peu délicat. Enfin l'Andromeda est fourni avec une super documentation, celle du P 08 fait pitié.

Prophet 08 et un Oberheim OB-8 : Comme dit plus haut , similitudes fortes.

Prophet 08 et un Memorymoog : Aucun rapports. Le filtre ne sonne pas du tout comme un filtre moog, même en 24 db. La comparaison est rapidement malvenue. Puis trois VCO sur le Memorymoog , ça fait mal, très mal même ...

Prophet 08 et un Prophet 5: Voir plus haut. Quand on fait de la hard sync entre les DCO on arrive à des résultats assez proche de l'esprit et du timbre d'un Prophet 5, mais c'est tout (celà est cependant très sympa), la comparaison s'arrête là.

Prophet 08 et un Jupiter 8: La aussi le son est assez différent, quoi que ... Je m'étonne de la largeur et la richesse des PWM du Prophet 08. Est ce que les PWM discrètes du JP 8 sont comparables à celles du Prophet 08 ? J'en sais trop rien ... Je n'ai jamais eu la chance de pouvoir comparer. A la rigueur on aurait pu s'attendre à ce qu'un Jupiter 6 sonne assez proche mais non, car le Jupiter 6 semble avoir de bien meilleures enveloppes. Au final, le Prophet 08 est une brass/pad/warm-machine super efficace (sorte de OBXA/OB-8 - like, avec bcp plus de modulation et des enveloppes un peu molles ...). Après tout un chacun fait ses choix.

Prophet 08 et un Polysix (modif le 19/07/2010): J'ai testé récement en magasin un Polysix. Ces deux machines ne sonnent pas du tout pareil. Le Polysix drift bcp sur les VCO et des PWM extra très large. Il sonne plus "dark" et le comportement de la raisonnance du filtre est très particulier. On ne retrouve pas ce comportement sur le Prophet 08. J'ai trouvé le Polysix super vraiment et complémentaire du Prophet 08, il sonne un peu plus "cradoc" que le Prophet 08 ... Plus vintage ?

Prophet 08 et Little Phatty (modif le 19/07/2010) : J'ai également testé récement ce synthé, et je dois dire que (malgré un test court) j'ai été hyper déçu par le Little Phatty. Je m'attendais à des basses ravageuses, un grain bien moog et etc ... Rien de tout ça, c'est plat, fade, j'ai tout fait pour faire puncher les basses (filtre etc etc ... ) rien à faire. J'ai tout essayé et le LP n'a rien donné de convaincant. En comparaison j'ai trouvé le Prophet 08 et des kilomètres devant le LP. Alors vous allez me dire "T'as fait un essaie court, etc etc" mais bon ... Quand même, faut pas pousser !

AVIS GLOBAL

Les plus de ce synthé sont comme dit, un filtre très "charnu", mais à ce prix ça fait cher le filtre ! Et après mure réflexion on en vient à se dire que ... On aurait peut être mieux fait de se prendre un petit Jupiter 6 avec un Polysix en complément, ou attendre un peu d'avoir un peu plus de finance et se prendre un XPander (même si les enveloppes de l'XPander sont réputés super molles ...).

Rectificatif 01/07/2010:

L'énorme point fort de ce synthé est un filtre fantastique à tout les niveaux. A lui tout seul il fait qu'on ferme les yeux sur tout les défauts de la machine, hyper typé il donne des résultats tout le temps hyper surprenants et qui sonne ... extra. Pas de doute, ce synthé a clairement beaucoup de personnalité.

Ce synthé aurait été un super synthé ... à 1300€ neuf avec une utilisation très spécifique, mais 1800€ (voir 1900 €) neuf non, quoi qu'on en dise, et malgré ce qu'il peut être dit (à ce prix là , un polyphonique on peut pas en demander plus ...) On est en droit d'exiger :

-- Des finitions un peu plus "correctes", une doc un minimum fournie. Un alim correcte, voir standart. Ca n'aurait pas couté plus cher.

-- Pas de filter bleed. On aurait pardonné un tel bug si ça avait été la "première" fois. Or ce bug est connu sur d'autre matériel de DSI (Evolver ...) antérieur, le fait de persévérer à prendre ce chipset Curtis (à l'origine de ce défaut) sur le Mopho (machine destinée à faire des kicks et bass) questionne tout autant. Pourquoi ne pas avoir choisi un autre chipset ?

-- Des enveloppes plus rapides (peut être un jour une mise à jour du firmware ?) Il me semble que les enveloppes sont numériques (confirmation elles sont numériques)...

-- Un petit chorus analo en sortie aurait été super (la à la rigueur on exigera pas ce petit "cadeau" ...).

Et là on aurait eu un tout autre synthé. On en vient à se dire que c'est vraiment dommage, car les possibilités (nombreuses) de modulation sont là , le filtre est terrible et tout ça un peu amoindri par un cumul de détails qui irritent un peu, et au final une forte perte en polyvalence qui fait qu'on a vite fait le tour des possibilités du P 08. Le rapport qualité prix est assez défavorable de ce fait.

Ce choix est il à refaire ? Sans hésiter tellement le filtre et les PWM sont géniaux, parcontre ça va m'imposer à repenser le setup autrement. Je vais être obligé de m'orienter vers une super lead machine très tranchante (je pense à un Jupiter 6, un Prophet 5 étant probablement trop compliqué pour plein de raisons à se procurer).
»
ménélassou11/12/2007

L'avis de ménélassou

Dave Smith Instruments Prophet '08
Premier contact au déballage : l’engin n’est pas très lourd (quand même 11 kg), fin et compact (la largeur dépasse à peine celle de son clavier de 5 octaves). Esthétique originale avec forte allusion à la lignée des Prophet analo, je le trouve assez réussi (avis non partagé par mon entourage !). Façade noir mat, potars finement chromés, afficheur rétro-éclairé en rouge, plein de leds rouges, ça fait rétro, c’est chaud ! Et puis aussi les inévitables flancs en bois, très tendance…

Le Prophet ’08 est un synthé analogique 8 voix possédant 51 potars sans fin, 1 classique pour le volume général, 27 poussoirs, pour la plupart lumineux.

Analogique : des DCO aux VCA, en passant par les VCF, bien sûr ! Donc pas de convertisseurs D/A. Le synthé est basé sur l’emploi de CI Curtis. Les circuits numériques servent à leur exploitation, aux LFO, au séquenceur, à l’arpégiateur, aux mémoires et au MIDI.
8 voix : chaque voix comporte 2 DCO, 1 générateur de bruit blanc, 1 VCF passe-bas 12 ou 24 dB/octave, 1 VCA, 3 générateurs d’enveloppe ADSR + délai (1 attribué au VCF, 1 au VCA et 1 assignable qui peut être bouclé), 4 LFO, 4 modulateurs.
Programmes : 2 banques de 128 programmes. Chacun comporte 2 sous-programmes A et B.
Assignation des voix (visualisation par 8 leds) :
·Mode poly 8 voix (monotimbral) : choix sous-programme A ou B
·Mode stack (monotimbral) : superposition des sons des 2 sous-programmes, polyphonie 4 voix
·Mode split (bitimbral) : 2 zones de clavier, 1 par sous-programme, polyphonie 4 voix par zone
·Modes unisson : 1 voix (2 oscillo), 8 voix (16 oscillo !) avec 3 niveaux de désaccordage
Arpégiateur : montée, descente, assignable
Séquenceur : de type analogique 16 pas, 4 pistes, nombre de pas réglable par piste ; activé par pression et maintien de note
Particularités :
·Module DCO/bruit blanc : formes d’onde triangle, dent scie, mixte triangle-dent de scie, rectangle avec réglage largeur de 0 à 99%, PWM ; réglage du mix des 2 DCO ; vitesse du glide pour chaque DCO ; hard synchro
·Module VCA : volume de sortie, panoramique
·LFO : synchronisables au tempo (ou à ses divisions ou multiples) et à la note, routage paramétrable
·Modulateurs (pratiquement tout peut être modulé) : source, destination et intensité réglables ; 5 sources de modulations supplémentaires : molette de modulation, vélocité, after-touch, « breath control », pédale d’expression
Connexions :
·2 sorties audio stéréo (4 jacks) : principale et sortie B (sous-programme B)
·1 sortie casque stéréo
·MIDI in, out, thru ; prise DIN « poly chain » pour brancher plusieurs P8 en cascade
·1 jack pédale d’expression/entrée CV
·1 jack sustain
·prise alim. externe (13,5 V continu)

UTILISATION

Tout d’abord le clavier : annoncé comme ayant un toucher semi-lourd, celui-ci est plutôt light ! Agréable cependant. A mon avis, DSI aurait mieux fait de proposer un clavier plus pro dans sa version SE plutôt que des fioritures lumineuses et la signature de Monsieur Dave Smith (que je respecte infiniment, par ailleurs).

L’organisation générale des commandes est très claire, servie par un affichage très bien pensé. En particulier, l’écran LCD affiche automatiquement le paramètre correspondant au potar que l’on actionne. La ligne supérieure rappelle en permanence le réglage de départ et la touche « compare » permet de basculer à tout moment vers le programme initial.
D’une organisation classique pour un analo à synthèse soustractive, il n’en est pas pour autant simpliste et les énormes possibilités de routage des modulations, leur pilotage par les 4 lignes du séquenceur, les multiples réglages d’horloge pour les LFO, l’arpégiateur et le séquenceur lui apportent une grande versatilité. Et c’est un peu le piège, cette invitation permanente à tout triturer, explorer alors que son autre facette est son expressivité dans le jeu.

Le positionnement des 2 molettes peut dérouter. Je trouve ça au contraire très judicieux : une invitation à positionner la main gauche à proximité des potars. Il y en a beaucoup, c’est pour les utiliser et ne pas se perdre dans des pages d’affichage et autres claviers numériques!

Les potars sans fin ne sont pas crantés et sont parfois un peu perfectibles, surtout pour des réglages précis (faut être minutieux et parfois ça saute de plusieurs valeurs). Rien de bien grave mais il ne faudra pas espérer retrouver un programme à la volée lors d’une prestation live. Cependant, l’utilisation du switch « layer B » en mode poly 8 voix permet de basculer instantanément d’un sous-programme à un autre : très pratique en live.

Le réglage de panoramique revient à ajuster la largeur de distribution des voix dans l’espace stéréo. Ceci explique la présence de sorties audio stéréo alors qu’il n’y a ni chorus ni délai ni aucun autre effet embarqué. Pourquoi 2 paires ? Pour pouvoir sortir séparément les sons des sous-programmes A et B.

L’implémentation MIDI est très complète. L’engin est très causant et l’actionnement de la plupart des commandes génère un message MIDI.

En conclusion, c’est un synthé très agréable car simple et pratique à utiliser aussi bien en programmation qu’en jeu. Ses nombreux paramètres promettent de longs moments d’expérimentation et je ne pense pas m’en lasser de sitôt !
A part ça, j’aurais bien vu une version pro (plutôt que SE) avec un clavier véritablement semi-lourd et des potards-encodeurs crantés du style de ceux de l’evolver desktop…pour les utilisateurs le trimballant de scène en scène. Pour le home-studio, il me convient parfaitement.

SONORITÉS

Il se dégage une impression générale de chaleur et de belle musicalité. Elle s’accompagne d’une bonne définition des enveloppes qui peuvent être bien rapides, procurant une bonne dynamique. L’engin est pêchu !

Le pilotage des filtres est très précis. Je n’arrive pas à discerner de différences de couleur sonore d’une note à l’autre alors que l’assignation des voix est dynamique.
-En mode 24 dB/octave, pousser la résonance conduit à l’auto-oscillation et le réglage à mi-course du suivi du clavier permet de « jouer du filtre » avec les notes justes sur toute l’étendue clavier. Par ailleurs, ce réglage conditionne fortement le comportement du VCF, en particulier l’impression de « définition » du filtrage. Un reproche : en mode 24 dB/octave, le réglage de résonance n’est pas assez progressif .
-En mode 12 dB/octave, je trouve le filtre magnifique même si, là, le réglage de résonance n’est plus très efficace. Peut-être la nostalgie des vieux synthés analogiques…

La précision que l’on retrouve aussi au niveau des DCO peut être malmenée grâce à un réglage de dérive (5 niveaux de « slope ») pour introduire une dose d’instabilité, caractéristique de certains de ses ancêtres.

Le Prophet ’08 peut aussi bien sortir des basses profondes, grosses, grasses, claquantes, de belles nappes, des sonorités de « cuivres » allant du moelleux au clinquant, des sons percussifs délicats ou martelés, des leads d’enfer…et toujours avec une belle musicalité. De plus, il a hérité en partie du côté « déjanté » et expérimental de la gamme Evolver…

AVIS GLOBAL

Avec sa philosophie 1 bouton = 1 fonction (sauf en mode de programmation du séquenceur), le Prophet ’08 est agréable et simple d’utilisation. Les énormes possibilités de routage des modulations en font aussi un engin loin d’être ennuyeux même s’il n’atteint pas le degré de « bidouillage » des Evolver. C’est un véritable instrument de musique « tout terrain », un croisement entre les anciens Prophet analo et les Evolver. Ses sonorités et son expressivité lui procurent un caractère bien affirmé. Son positionnement parmi les analogiques polyphoniques apparaît très intéressant au vu de son prix (pas la version SE que je qualifierais de superflue) et j’ai très rapidement craqué dès son annonce et à l’écoute des quelques premières démos (un grand merci au passage à DocT).

Un éditeur/bibliothèque pour Mac et PC est disponible sur le site www.davesmithinstruments.com (pour 50$, quand même !). Il pourrait se révéler utile pour une visualisation immédiate du routage des modulations et des 4 pistes du séquenceur.

En ce qui concerne l’extension « poly chain », j’imagine mal un empilement de Prophet ’08 pour étendre la polyphonie mais je verrais bien la venue d’une version expandeur. Ceci dit, pour mon utilisation actuelle, je ne ressens pas du tout le besoin d’une extension à 16 voix ou plus.

Ma principale critique va aux potars-encodeurs qui m’ont l’air assez « cheap », j’ai lu la même critique concernant le Polyevolver dans un forum. On pourrait regretter l’absence de FM et de modulation en anneau des 2 DCO mais ça ne me paraît pas indispensable sur cet instrument. Par contre, j’aurais beaucoup apprécié la présence d’un filtre passe-haut (et pourquoi pas un filterbank !) et d’un contrôleur à ruban…

Cà faisait un bout de temps que je voulais acquérir un synthé poly et voilà celui-ci qui apparaît, pas trop cher, pas encombrant, un beau pedigree et une électronique moderne. Je l’ai et l’apprécie depuis 2 mois ½ et si je ne l’avais pas, je courrais en commander un !
»

News Dave Smith Instruments Prophet '08

Baisses de prix et fins de production chez DSI

Baisses de prix et fins de production chez DSI

19 Publiée le 19/10/15
Dave Smith Instruments annonce la fin de la production de ses synthés Mopho, Tetra et Evolver, et la baisse des tarifs de ses Prophet et Mopho x4.

La confirmation de la prophétie !

Publiée le 18/08/07

Dave Smith Instruments Prophet 8

Publiée le 15/08/07

Tutoriels et astuces Dave Smith Instruments Prophet '08

Dave Smith Instruments - Prophet 08 conversion PE

Publié le 29/11/10
  Il s'agit d'un kit de conversion d'un Prophet '08 clavier standard à un Prophet '08 PE (potentiomètre Edition). Les tableaux de PE sont un remplacement direct pour les panneaux de contrôle st…

Images Dave Smith Instruments Prophet '08

  • Dave Smith Instruments Prophet '08
  • Dave Smith Instruments Prophet '08
  • Dave Smith Instruments Prophet '08
  • Dave Smith Instruments Prophet '08

Vidéos Dave Smith Instruments Prophet '08

Manuels et autres fichiers Dave Smith Instruments Prophet '08

Découvrez d'autres produits !

Autres dénominations : prophet '08, prophet'08

Forums Dave Smith Instruments Prophet '08

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.